Francaisdefrance's Blog

30/05/2014

Manif anti-FN : le temps de l’indignation préfabriquée

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 13:56

Vendredi 30 Mai 2014 à 05:00 | Lu 11931 fois I 22 commentaire(s)

KEVIN ERKELETYAN

S’ABONNER+ Imprimer IMPRIMER    Augmenter le texte AUGMENTER LE TEXTE    Diminuer le texte DIMINUER LE TEXTE

Ils étaient 1,3 millions en 2002 mais moins de 10 000, hier, dans toute la France. En douze ans, la manif anti-FN a pris du plomb dans l’aile. Autrefois plus spontanée, elle est devenue prévisible, « people » et bon enfant. Au point d’être ouvertement moquée.

 

NICOLAS MESSYASZ/SIPA

NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Indignez-vous ! Mais pas trop tôt… Battre le pavé contre le « F Haine », s’égosiller et avancer le torse bombé… Les lycéens s’étaient donnés rendez-vous dans la rue. A quelle heure ? A 14 heures. Parce qu’aujourd’hui, c’est jour férié. C’est bien de manifester, mais il ne faudrait pas non plus abuser : la grasse mat’, c’est sacré. Comme le jeudi de l’Ascension. Qui tombe quatre jours après les résultats de l’élection : bah quoi ? Faut faire mûrir l’indignation…

Au soir du premier « tremblement de terre », le 21 avril 2002, les mêmes (?) jeunes avaient envahi le même endroit. Sans se passer le mot, spontanément. Douze ans plus tard, le contraste est saisissant. On s’indigne, mais le premier jour chômé. Il fallait le temps de s’organiser. Parce qu’aujourd’hui, il y a Facebook. Créer une page, lancer des invitations et attendre qu’on y réponde. Une méthode mi-« flash mob », mi-goûter d’anniversaire. A peine un tiers des 24 000 jeunes qui avaient « liké » sont venus. Mais combien parmi eux sont allés voter ?

Statistiquement, sans doute assez peu. Mais qu’importe, ils protestent contre le résultat… d’une élection. D’après un proverbe italien, « on ne mange pas le diable sans en avaler les cornes ». Mais quitte à combattre le mal par le mal, nos diablotins à la gueule d’ange auraient mieux fait d’en conserver une qualité : son feu sacré. Heureusement qu’il y a Sud et la CGT pour jouer le rôle de Prométhée et tenter de le réanimer. Les syndicats avaient décidé de s’y associer. Au risque de s’y brûler l’aile droite. Respectivement 27% et 22% de leurs adhérents qui sont, eux, allés voter, ont glissé une flamme dans l’urne. Et apprécieront donc certainement.

Tout ça pour quoi ? Pour « dénoncer l’imposture sociale de cette mouvance politique », assure le communiqué. Mais pour certains, « l’imposture » est ailleurs. Sur Facebook toujours, les contre-pages se sont multipliées pour ironiser sur cette « marche » qui manquait d’allure. 20 000 personnes appellent à défiler, samedi, « contre les Lannister », la cynique et cruelle famille au pouvoir dans la série Game of Thrones, et 6 000 contre « la pluie, la haine et la mort de Dumbledore », le directeur de Poudlard, l’école d’Harry Potter… D’autres encore, amusés par les réactions terrifiées de leurs « amis », sur les réseaux sociaux dimanche soir, invitent plus simplement les gens à lutter « contre les partis méchants ». Le tout repose sur un slogan : « J’ai mal à ma République, j’ai mal à ma France, j’ai mal à ma jambe. »

Le ton est donné, mais Benjamin Biolay, lui, l’a pris au premier degré. En bon professionnel de l’indignation, le hollandiste militant avait prévu le coup et fait comme Damien Saez en 2002 : sa chanson anti-FN. Le Vol noir massacre Le Chant des Partisans, très à la mode chez les « résistants » de tous les camps. Le dernier à l’avoir fait : un certain Dieudonné, c’est dire… Quant à son ami Yannick Noah, lui, nous fait la même à chaque fois. En 2005, déjà, il avait prévu de s’en aller en cas de victoire de Nicolas Sarkozy à la présidentielle. Avant de se raviser : « En fait, je crois qu’il vaut mieux rester ». Cette année, il s’est « senti… insulté ».

Rien de nouveau donc sous les « tropismes ». Sauf que la crainte de ceux qui chantent et défilent contre le Front national est désormais réalisée : le FN est arrivé en tête d’une élection et a fait le plein chez les plus jeunes (30% des moins de 35 ans). Restent les slogans. Inefficaces et prévisibles. Comme le prochain rendez-vous, juste après les élections régionales, le 6 avril 2015 ? La date est toute trouvée : c’est encore un jour férié.

http://www.marianne.net/Manif-anti-FN-le-temps-de-l-indignation-prefabriquee_a239125.html

2 commentaires »

  1. Tous ces jeunes sont manipulés par les syndicats gauchistes de l’Education Nationale, ils emploient des mots dont ils ne mesurent même pas la portée, ni même la signification, j’ai entendu une jeune gamine, « nous ne voulons pas de fachos », sait t’elle seulement ce qu’est le fachisme, les dicos cela sert à cà! la définition d’un mot, au lieu de défiler, ils feraient mieux d’apprendre à écrire correctement le Français de plus en plus galvaudé, les « profs » aussi nuls que leurs élèves, l’Education Nationale est descendue bien bas, à une émission de télé, l’animateur pose la question suivante à une prof, dans quelle région se trouve la ville de Rennes, elle n’a même pas su répondre, inoui! de ma génération, nous n’avions peut être que le certif ou le BEPC, mais 5 fautes d’orthographe étaient éliminatoires, vous aviez un beau ZERO, tous ces syndicats de profs sont à « fusiller », ils manipulent les gamins, mais la chute risque d’être douloureuse pour eux, de plus, que faut t’il attendre de l’EN, quand on sait que la plupart des profs sont d’anciens Trotskystes, tels que JOSPIN, et l’ancien ministre de l’EN, PEILLON, heureusement beaucoup de jeunes pensent par eux mêmes, la preuve le dimanche 25 mai, ils ont voté pour leur avenir, et ils ont eu raison.

    Commentaire par PETILLON — 30/05/2014 @ 15:36 | Réponse

  2. Pour ce qui est des lycéens, il faut d’ abord qu’ ils aillent apprendre l’ alphabet, a lire et écrire, et ensuite ils pourront s’ occuper de la politique !

    Chaque chose en son temps….

    Mais comme ses jeunes cons croient tout savoir, ils font tout a l’ envers: (Ils mangent par le c*l et ils chient par la bouche).

    Je suis sur que ses jeunes cons ne savent même pas que la france n’ est pas le seul pays de l’ UE a avoir voté pour le FN, mais il y a également au moins 5, (sinon 6) autre pays où l’ extrême droite a gagné.

    A cela aussi il y a une raison, mais une une raison qu’ ils ne connaissent pas: (trop savant pour eux).

    Il ce passe que les français en ont marre de l’ islamisation de la france, et qui en plus les CONtribuables payent des impôts pour entretenir des assistés du RSA, la CMU, les allocations diverses, allocations

    logement, etc…( Ajouter a cela, les femmes bâchées, « préservatifs ambulants », les repas spéciaux dans les cantines, la prolifération des mosquées en france, etc, etc…)

    J’ ai une amie qui crèche a Nimes, et dans la classe où est scolarisée sa fille de 6 ans, sur 30 élèves il n’ y a que trois élèves qui ne sont pas Musulmans. (Elle enlevée sa fille de l’² école pour la scolarisée

    dans le privé).

    Dans la même école a Nimes, il y a des sortie organisées, (sorties scolaires,) où seul les français DE SOUCHES payent, ( pour les « primates, c’ est gratuit) !

    Tant que les choses ce passeront comme ça, ceux qui possèdent un cerveau, voteront pour le FN, ce qui est normal !

    Pour cela il faudrait que le PS et l’ UMP(S) s’ arrête de déconner, car ils mènent la même politique de M*rde communautariste (Dans le mauvais sens).

    Moi, je vote pour la VAGUE MARINE !

    V. BOURGADE.

    Commentaire par V. BOURGADE. — 31/05/2014 @ 00:24 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :