Francaisdefrance's Blog

28/03/2014

Rabah Benhamrouch, nie avoir tiré et tué, mais reste en prison

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 23:04

Tuée devant une discothèque à Frontignan : le tireur présumé reste en prison

YANICK PHILIPPONNAT
27/03/2014, 06 h 00 | Mis à jour le 27/03/2014, 09 h 02
L’enquête se poursuit pour tenter d’identifier tous les protagonistes et les dessous de cette affaire. Qui a fait une victime collatérale : "Houda était pleine de projets, elle venait de fêter ses fiançailles et devait se marier cet été, elle a pris une balle perdue" dénonce Me Abratkiewicz, partie civile.
L’enquête se poursuit pour tenter d’identifier tous les protagonistes et les dessous de cette affaire. Qui a fait une victime collatérale : « Houda était pleine de projets, elle venait de fêter ses fiançailles et devait se marier cet été, elle a pris une balle perdue » dénonce Me Abratkiewicz, partie civile. (YANICK PHILIPPONNAT et PATRICE CASTAN)

La cour d’appel de Montpellier a refusé mardi 25 mars la demande de remise en liberté de Rabah Benhamrouch. Ce Biterrois de 30 ans nie être celui qui a tiré à six reprises sur deux véhicules, devant la boîte de nuit le Night-club à Frontignan (Hérault), tuant Houda Ferfar.

L’auteur présumé de la fusillade qui a fait un mort et un blessé, le 2 mars à Frontignan (Hérault) reste en prison. La cour d’appel de Montpellier a refusé mardi 26 mars la demande de remise en liberté de Rabah Benhamrouch. Ce Biterrois de 30 ans nie être celui qui a tiré à six reprises sur deux véhicules, devant la boîte de nuit le Night-club, tuant Houda Ferfar, serveuse de 27 ans, touchée d’une balle de 9 mm dans le dos, et blessant un videur à la jambe.

« On essaie d’orienter les enquêteurs »

L’enquête a montré que Benhamrouch avait passé la nuit dans la discothèque avant d’être viré par le patron qui lui a aussi, a minima, porté un coup de tête. Le gérant et son frère, qui se trouvaient dans les véhicules visés, ont formellement reconnu le Biterrois. « Mais le portier qui a été blessé dit que l’individu qui a tiré était cagoulé ! Et qu’il mesurait 1,70 m, mon client fait 1,90 m, il y a deux versions, s’étonne Me Darrigade. On essaie d’orienter les enquêteurs vers lui pour ne pas qu’ils se tournent vers quelqu’un d’autre. Dans le doute, on ne met pas quelqu’un en prison. »

« Houda était pleine de projets »

Mais l’avocat général Manon Brignol a demandé et obtenu la détention provisoire. Rappelant que le mis en cause à déjà un lourd casier (douze mentions pour stupéfiants et violences notamment), elle s’étonne que son téléphone portable a été coupé au moment des faits et qu’il a présenté une carte d’identité au nom de son frère lorsque la PJ l’a retrouvé, le 5 mars, à Nancy, où il avait rejoint sa femme dès le dimanche soir. L’enquête se poursuit pour tenter d’identifier tous les protagonistes et les dessous de cette affaire. Qui a fait une victime collatérale : « Houda était pleine de projets, elle venait de fêter ses fiançailles et devait se marier cet été, elle a pris une balle perdue » dénonce Me Abratkiewicz, partie civile.

http://www.midilibre.fr/2014/03/26/tuee-devant-la-discotheque-le-tireur-presume-reste-en-prison,840070.php#sthash.2SsPKXDq.dpuf

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :