Francaisdefrance's Blog

10/02/2014

Ivan Rioufol: Immigration — l’autre blasphème des Suisses

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 17:43

par  on 10 février 2014 dans ActualitéAnalyses / Chroniques / DébatsImmigrationInfo en continuInternationalSuisse

rioufol2Sale temps pour les Suisses. En 2009, ils s’étaient mis à dos l’Empire du Bien pour avoir refusé, par référendum, des minarets chez eux. Dimanche, ils ont récidivé dans le blasphème en votant, cette fois, contre “l’immigration de masse”. Le référendum d’initiative populaire, proposé par l’Union démocratique du centre (UDC), a été gagné d’une courte majorité (50,3%) mais avec une participation élevée pour ce genre de scrutin (56,5%).  Après le rejet de la visibilité islamique voici donc cette démocratie exemplaire, devenue porte-parole des peuples européens bâillonnés, qui ose réclamer, avec le retour de la politique des quotas pour l’immigration européenne, une protection nationale, c’est-à-dire une discrimination en fonction des origines. Il est aisé d’imaginer les injures qui vont tomber sur ces mal-pensants. D’autant qu’ils ont choisi, par la même occasion, de faire un bras d’honneur à l’Union européenne avec qui un accord de libre circulation avait été signé en 2002. Pour ma part, je suis attaché à cette libre circulation et j’aime l’idée que nous, européens, formons une même civilisation solidaire. Aussi cette perspective de restreindre l’arrivée de Français, d’Italiens ou d’Allemands dans une Confédération qui parle ces trois langues me chagrine. Reste que les Suisses disent une évidence que j’admets : trop d’étrangers (ils sont 23% en Suisse) peuvent mettre en péril l’équilibre et l’existence d’un pays. Surtout quand l’UE a abandonné, par idéologie xénophile, son rôle de régulateur des flux et sa défense de l’identité européenne.

Une fois de plus, les Suisses expriment tout haut ce qui ce murmure. CommeDaniel Cohn-Bendit l’a reconnu ce lundi matin sur Europe 1, l’organisation d’un tel référendum en France donnerait probablement des résultats similaires. D’ailleurs, François Fillon, interrogé par BFMTV et RMC,  a jugé “parfaitement naturel” de vouloir limiter l’immigration. Parlant de la France, il estime que l’”adhésion au projet républicain s’est cassée en raison du nombre”. C’est exact. Or je remarque que le projet de refondation de l’intégration, cette bombe que le gouvernement va réamorcer mardi, ne pose jamais cette question quantitative. Au contraire, les grandes lignes de la réforme sont une ode à l’accueil toujours renouvelé des “primo-arrivants”, à la “diversité” (mais oser parler des “Français de souche” est un scandale pour les exaltés) et à la lutte contre les discriminations : une dialectique qui rend le pays hôte responsable des échecs de l’intégration et qui sert de prétexte à abandonner les exigences attendues d’un nouveau venu. C’est Patrick Lozès, ancien président du Cran (conseil représentatif des associations noires de France) qui met en garde contre le multiculturalisme porté par ce projet. Il écrit : “Le gouvernement va braquer une partie  de l’opinion contre la diversité et contre les Français issus de l’immigration qui, dans le document de travail du gouvernement, apparaissent comme demandeurs de moins de France”. On ne saurait mieux dire.

Source: Le blog d’Ivan Rioufol

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :