Francaisdefrance's Blog

11/12/2013

Les marcheurs du 8 décembre sont le sommet de l’iceberg, par Beate

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 13:17

Peu importe le nombre de marcheurs, il est important d’affirmer son attachement au respect de la loi de 1905 qui sépare l’État et l »Église afin de protéger la Laïcité et les rituels chrétiens.

Les marcheurs du 8 décembre 2013 sont le sommet de l’iceberg car il y a toutes celles et tous ceux qui n’ont pas pu venir mais qui étaient nombreux unis par la pensée et qui vont diffuser le message autour d’eux.

Mais comme l’a très justement écrit Dominique Venner, il ne suffira pas d’organiser de gentilles manifestations de rue.http://unmondesansislam.wordpress.com/2013/05/27/le-reveil-viendra-quand-je-lignore-mais-de-ce-reveil-je-ne-doute-pas/

« Les manifestants du 26 mai ne peuvent ignorer cette réalité. Leur combat ne peut se limiter au refus du mariage gay. « Le grand remplacement » de population de la France et de l’Europe, dénoncé par l’écrivain Renaud Camus, est un péril autrement catastrophique pour l’avenir.

Il ne suffira pas d’organiser de gentilles manifestations de rue pour l’empêcher. C’est à une véritable « réforme intellectuelle et morale », comme disait Renan, qu’il faudrait d’abord procéder. Elle devrait permettre une reconquête de la mémoire identitaire française et européenne, dont le besoin n’est pas encore nettement perçu.

Il faudra certainement des gestes nouveaux, spectaculaires et symboliques pour ébranler les somnolences, secouer les consciences anesthésiées et réveiller la mémoire de nos origines. Nous entrons dans un temps où les paroles doivent être authentifiées par des actes.

Il faudrait nous souvenir aussi, comme l’a génialement formulé Heidegger (Être et Temps) que l’essence de l’homme est dans son existence et non dans un « autre monde ». C’est ici et maintenant que se joue notre destin jusqu’à la dernière seconde. Et cette seconde ultime a autant d’importance que le reste d’une vie. C’est pourquoi il faut être soi-même jusqu’au dernier instant. C’est en décidant soi-même, en voulant vraiment son destin que l’on est vainqueur du néant. Et il n’y a pas d’échappatoire à cette exigence puisque nous n’avons que cette vie dans laquelle il nous appartient d’être entièrement nous-mêmes ou de n’être rien. » http://www.dominiquevenner.fr/2013/05/la-manif-du-26-mai-et-heidegger/

Beate

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :