Francaisdefrance's Blog

02/10/2013

Ça va péter… Et je suis bien décidé à ne plus me laisser emmerder, par Philippe le Breton

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 21:49
Mercredi 2 octobre 2013

Quelque chose me dit que ça va péter!

Hier dimanche, je sors promener mon chien, la première personne que je croise est une fillette (10/12 ans à peine) voilée (long voile rose, robe sombre qui descends jusqu’au pied). Les personnes qui la croisent n’en croient pas leurs yeux. Pour eux, comme pour moi, c’est une première dans cette ville de Bretagne.

Ensuite, je me rends à la boulangerie acheter des croissants. File d’attente plus longue que d’habitude. Je vois un homme qui entre, visage fermé, il se précipite vers la caisse, il jette d’un air méprisant 2 billets à la patronne qui ne se départ pas de son sourire. Il prend sa boîte de gâteaux et sort sans dire un mot. Elle lui souhaite une bonne journée. Dés qu’il a tourné le dos, elle pousse un soupir et son visage montre une exaspération certaine. Mon tour arrive, je lui dis « quel goujat de ne pas répondre à un si joli sourire! ». Elle me dit: « il a bloqué tout le monde en demandant la composition de tous les gâteaux et voulait savoir s’ils contenaient de la gélatine. En plus il m’a engueulée parce que je ne prends pas la carte bleue! » Qui sait, c’était peut-être le père de la fillette croisée plus tôt.

La semaine dernière, un jeune voisin black se ballade toute la journée avec une sono à roulette façon caddie qui déverse du rap. Je le croise le soir, sono hurlante, alors que je ballade mon chien. Je me dis que je vais aller lui dire deux mots. Dans le même temps une dame âgée que je connais et qui ballade son chien se dirige vers lui. Je presse le pas ne voulant pas la laisser seule avec ce mec. Elle lui demande poliment de respecter le voisinage. Lui: je fais ce que je veux. Moi (calme, courtois): cela ne vous pose pas problème de déranger le monde avec cette musique à fond.. Lui: non, ce qui me dérange c’est les gens comme vous et j’ai le droit de faire du bruit jusqu’à 22h. Moi: vous connaissez mal la loi, ce n’est qu’une tolérance qui ne permet pas de faire n’importe quoi. Lui: je m’en fous. Moi: vous ne me connaissez pas et vous vous permettez de me juger, et de mal me parler. Vous n’avez aucun savoir-vivre. Ne venez pas vous plaindre si avec votre comportement on a vient à vous juger de manière hâtive et négative. Je coupe court car il devient agressif. Je vérifie que la dame rentre chez elle sans souci. Je la croise le lendemain, nous nous saluons, les chiens aussi, pas un mot sur l’incident de la veille, mais de chaleureux sourires pleins de connivence.

Une chaude journée du mois d’août. Je vais à la plage avec mon compagnon. A peine installés, une famille avec trois jeunes garçons débarque et se pose à côté de nous. Elle, voilée, un gilet sur un chemisier, un pantalon informe genre sarouel. Lui se met en bermuda, va se baigner avec ses garçons (bien excités, qui ne se mêlent pas avec les autres enfants, ils parlent comme les racailles de banlieue). Elle a passé son après midi, par une chaleur accablante, tel un paquet laissé là, sans intérêt, à ramasser des coquillages, se baignant parfois, jusqu’aux genoux, toujours habillée. Puis n’a plus bougé de sa serviette, le regard perdu, l’air accablé, malheureuse, répondant aux sollicitations incessantes de ses enfants, très peu d’échanges avec son mari. Lui a passé sa journée à se baigner, à s’amuser avec ses enfants, à mater les femmes en maillot et celles, très peu nombreuses, seins nus. Le voile, pour elle, n’était certainement pas un choix. En mon fors intérieur, je l’ai plainte et maudit son mari. Tout le monde autour d’eux avait l’air atterré.

A part ça, je ne laisse plus rien passer, par exemple lorsque je prends le bus. Je fais des remarques sur les pieds sur les banquettes, les poussettes qui bloquent le passage, demande aux « jeunes » de laisser la place aux personnes âgées, de parler moins fort et de baisser leur sono. Je m’attire plein de remarques désobligeantes en retour. Je m’en fous! Mon compagnon me dit qu’un de ces jours, je vais « m’en manger une ». J’en prends le risque. Lui aussi n’est pas en reste pour dire leur fait à ces malotrus. Mais il fait 1m85, moi petit comme les bretons, j’atteins à peine 1m67. Mais je suis toujours calme, ferme mais courtois. Je suis bien décidé à ne plus me laisser emmerder. Il me semble que cette tendance à se faire respecter se généralise.

Je crois bien que ça va péter et plus tôt que l’on ne pense. C’est tout ce que j’espère!

Philippe le Breton

6 commentaires »

  1. Faudrait arrêter cette habitude d’avoir l’air atterré, et de plaindre le monde entier pour un oui ou pour un non, après tout il y a un proverbe qui dit : comme on fait son lit, on se couche.

    http://oumma.com/120132/allemagne-une-collegienne-autorisee-a-porter-burkini-

    Commentaire par Siloé — 02/10/2013 @ 22:16 | Réponse

  2. ca petera que si le Français ce reveille,si c’est pas le cas, ILS feront ce qu’ils veulent de nous.ils le savent tres bien, ce sont de grands manipulateurs pour nous faire ch…r.Malheureusement , je crois qu’il est trop tard, beaucoup trop tard.

    Commentaire par jupiter — 02/10/2013 @ 23:06 | Réponse

  3. (A l’ Auteur).

    Tout a fait d’ accord avec vous: Il ne ne faut plus se laisser emmerder par des racailles ! Le problème c’ est que nous devrions tous faire comme vous, simplement ce n’ est pas le cas, soit par-ce que les gens ont peur, soit (pire) certains trouvent cela normal.

    Moi aussi je pense de plus en plus que ça va péter un jour, ( et j’ espère le plus tôt sera le mieux,) et je crois qu’ il va y avoir une guerre civile inter-ethnique bientôt….

    Je pense que l’ Europe est condamné a devenir une dictature a l’ image de l’ ex URSS, mais que l’ UE s’ effondrera comme c’ est effondré l’ URSS, avec tout ce que cela comporte comme actes de violence, de crimes, etc, etc….

    Un certain VLADIMIR BUCKOWSKY, (ancien dissident Soviétique,) en parle sur internet, il suffit d’ aller dans GOOGLE et de taper le nom de VLADIMIR BUCKOWSKY pour lire ses articles.

    V. BOURGADE.

    Commentaire par V. BOURGADE. — 03/10/2013 @ 01:25 | Réponse

  4. il y a quelque moi déjà, j’étais dans le Metro et un individu a l’air peut sympathique avais les pieds pose sur le siège de devant lui, ils y avais un peut de monde et a un moment fatalement quelqu’un a voulu s’assoir sur le siège squatte bien entendu le bonhomme n’a pas voulu retirer ses pied feignant de ne pas comprendre le français !
    a un autre arrêt un couple de personne âgé a voulu s’assoir sur la banquette squatte, et la surprise le monsieur ne c’est pas dégonfle et a carrément pousse les pied obligeant le mec a pose ses pied par terre; si il se reconnais je lui tire mon chapeau !

    Commentaire par L'anar — 03/10/2013 @ 07:53 | Réponse

  5. (a Monsieur l’ ANAR):

    Les transports en communs sont devenus des « zones » de non droit a cause des étrangers.

    Moi j’ ai le « PRIVILÈGE » de vivre en campagne dans un petit village, mais je pleins les gens qui sont obligés dans les grandes agglomérations de prendre les transports en communs tous les jours.

    Moi je ne me rend pratiquement jamais dans les grandes villes, (sauf concerts de Johnny oblige,…), mais dans ses cas-là mes déplacement dans les villes en question je les fait UNIQUEMENT en Taxi !

    Cela me reviens plus cher, mais au moins je ne suis pas emmerdé par les « primates » mahométans, et autres « tronches » de cons, ajouter a cela l’ insécurité…

    Incivilités et insécurité, sont les problèmes des transports en communs.

    V. BOURGADE.

    Commentaire par V. BOURGADE. — 03/10/2013 @ 22:46 | Réponse

  6. et encore cela c’est passer dans l’ouest de paris, donc les quartier riche !

    Commentaire par L'anar. — 04/10/2013 @ 17:08 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :