Francaisdefrance's Blog

26/07/2013

Avignon : les policiers évitent de peu le lynchage d’une « balance »

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 19:19
Vendredi 26 juillet 2013

Le simple accrochage entre deux voitures a failli tourner au tabassage d’un homme puis, ensuite s’achever par unebataille rangée avec la police. Dimanche soir, vers 21 h, près de la mosquée turque dans le quartier avignonnais de Montclar, la victime d’un accident de la route appelle le 17.  Arrivés sur place, ils se retrouvent face à près de 50 personnes, bien décidées à s’occuper de celui qui, d’après quelques témoignages, auraient la réputation de “balance” dans le quartier.   Jets de pierre contre lacrymo

L’homme avait la réputation de parler à la police. (DR)

Retrouvés nez à nez après s’être rentrés dedans, un conducteur croit reconnaître un « indic » de la police. Aussitôt le quartier s’embrase.

Le simple accrochage entre deux voitures a failli tourner au tabassage d’un homme puis, ensuite s’achever par une bataille rangée avec la police. Dimanche soir, vers 21 h, près de la mosquée turque dans le quartier avignonnais de Montclar, la victime d’un accident de la route appelle le 17.

La mauvaise réputation 

Mais ce n’est pas pour se plaindre de ses blessures. Mais plutôt pour un sauvetage. Ce sont les hommes de la brigade anticriminalité qui s’y collent. Arrivés sur place, ils se retrouvent face à près de 50 personnes, bien décidées à s’occuper de celui qui, d’après quelques témoignages, auraient la réputation de “balance” dans le quartier.

Jets de pierre contre lacrymo

Les policiers essuient des jets de pierre. En réponse, ils font usages de gaz lacrymogène. La victime est extraite rapidement. Bilan : la vitre arrière du véhicule de police est brisée et trois autres légers impacts sont visibles sur la carrosserie. Aucun fonctionnaire n’est blessé.

L’auteur des violences identifié 

Ils identifient néanmoins le mis en cause comme étant l’auteur des violences et un des auteurs des jets de pierres. Le présumé responsable est interpellé lundi dans la matinée. Placé en garde à vue, il reconnaît avoir insulté la victime mais réfute lui avoir porté des coups. Il nie également avoir jeté des pierres sur le véhicule de police. Les témoignages de jeunes du quartier vont dans ce sens.

Une convocation devant le tribunal

Mardi, le principal suspect persistait à nier les faits malgré une confrontation au cours de laquelle la victime a maintenu ses déclarations accablantes à son égard. Les fonctionnaires de police intervenant le désignent également comme étant l’auteur des délits qui lui sont reprochés. Malgré plusieurs témoignages spontanés de témoins habitant le quartier et le disculpant totalement, il sera prochainement convoqué devant la justice.

Laissez un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :