Francaisdefrance's Blog

29/05/2013

Ce que tout le monde pense TOUT BAS

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 13:34

28/05 : Rare manifestation de directeurs de prisons, sous les fenêtre de la Chancellerie.   Le «moins de prison» de Christiane Taubira a eu un effet sur certains délinquants. Les directeurs (des prisons) dénoncent un  » malaise profond »

La taupe ira   est totalement désavouée, elle doit partir !FAUT VIRER la TAUPE IRA  INCOMPÉTENTE  (condamnée ELLE AUSSI)  INDÉPENDANTISTE HAINEUSE  de la France et des français

VIDÉO INDISPENSABLE : Ce que tout le monde pense TOUT BAS 

ÉCOUTEZ BIEN CE QUE DISENT LES AUDITEURS C’EST PAS SI VIEUX    ET CA N’A FAIT QU’EMPIRER  DEPUIS
« HOLLANDE ET SA TAUPE IRA »    (article ci-dessous)    

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=D9osTzoRtUc#!

Rare manifestation de directeurs de prisons, sous les fenêtre de la Chancellerie   28 mai 2013 à 20:16

http://www.liberation.fr/societe/2013/05/28/rare-manifestation-des-directeurs-de-prison-devant-la-chancellerie_906366

Prison : les directeurs dénoncent un  » malaise profond »Créé le 28-05-2013 à 08h55 –

http://tempsreel.nouvelobs.com/justice/20130528.OBS0871/prison-les-directeurs-denoncent-un-malaise-profond.html

Le «moins de prison» de Christiane Taubira a eu un effet sur certains délinquants

Jimmy Delliste, responsable de la maison d’arrêt de Saint-Étienne (Loire) et secrétaire général du SNP-FO-Direction, s’inquiète de cette surpopulation à l’origine de violences dans les établissements.

LE FIGARO. – Pourquoi bat-on aujourd’hui un record de surpopulation?
Jimmy DELLISTE. – La circulaire de la ministre, datant de septembre dernier, n’a pas été suivie d’effets dans les juridictions. Pourtant, la ministre avait donné des consignes claires pour que les magistrats tiennent compte de l’encombrement des prisons, avant de prendre une décision. Elle avait, par ailleurs, indiqué qu’il fallait privilégier des peines alternatives à la prison. Or, on s’aperçoit que les établissements pénitentiaires sont saturés. On compte aujourd’hui 57.000 places contre 68.000 détenus.
Quels sont les établissements concernés par cette surpopulation?
Il s’agit, pour la plupart, de maisons d’arrêt, accueillant des personnes condamnées à des courtes peines et qui, faute de places, ne peuvent rejoindre des centres de détention pour purger leur peine.
Pourquoi, selon vous, cette circulaire n’est-elle pas appliquée?
Tout simplement parce que chaque magistrat est indépendant. Il rend la loi avec un Code pénal et non avec une circulaire de politique pénale. Par ailleurs, les juges d’application des peines sont débordés et n’ont pas le temps d’examiner tous les dossiers qui leur sont soumis. Si bien qu’une personne condamnée à quatre mois de prison exécutera sa peine, avant même que le magistrat ait pu se pencher sur sa situation.
La surpopulation est-elle liée à l’augmentation de la délinquance?
La violence est montée d’un cran dans notre société et les magistrats y répondent en prononçant des peines de prison plus longues. Avec l’arrivée du nouveau gouvernement, il y a eu aussi un changement. Le «moins de prison» voulu et répété par la ministre de la Justice a eu un effet sur certains délinquants. Ils sont passés à l’acte en se disant que, l’ère «Sarkozy» étant révolue, ils ne risquaient plus rien.
Faudrait-il créer plus de places de prison?
Si on regarde les chiffres, il faudrait créer 11.000 places supplémentaires. Or le nouveau gouvernement s’est, là encore, démarqué du précédent. Sous l’ère Sarkozy, un programme de quelque 20.000 places avait été décidé. Christiane Taubira n’envisage plus que la création de 6 000 places supplémentaires. Or, la France va devoir se préoccuper des conditions d’accueil dans ses prisons. Elle a obtenu un moratoire jusqu’en novembre 2014, auprès des autorités européennes, pour offrir une cellule par détenu. Passée cette date et si elle ne respecte pas cette obligation, elle s’exposera à des poursuites et des sanctions. Des prisonniers et des associations ne manqueront pas de dénoncer les faits devant la justice européenne.
La surpopulation aggrave-t-elle la situation dans les prisons?
Elle est à l’origine de tensions et de violences accrues dans les établissements. Or pour assurer la sécurité, nos moyens sont déjà insuffisants. Les fouilles systématiques des détenus quand ils quittent le parloir sont interdites. Or on sait que le trafic s’organise notamment par ces contacts avec l’extérieur. Nous n’avons pas de réponse de la part de la Chancellerie qui connaît pourtant nos inquiétudes dans ce domaine.

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :