Francaisdefrance's Blog

07/05/2013

Soissons(02) : mariage bruyant : des « Suèdois » contestent les PV

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 10:10
J.C.J.C
« des bolides loués pour le cortège. Ferrari, Lamborghini, Maserati »
« Un vacarme du tonnerre pour marquer l’événement. Commerçants et riverains n’ont pas tous goûté la fête ; certains ont appelé la police. »

« Suite à de trop nombreux dérapages, les commentaires ont été désactivés pour cet article.
 »
EH OUI……..  DIRE,  DANS NOTRE PAYS,  CHEZ NOUS,   QUE CE SONT TOUJOURS LES MÊMES QUI FOUTENT LA MERDE,  et  VIOLENT NOS LOIS,  EST CONSIDÉRÉ, COMME UN DÉRAPAGE……………RACISTE BIEN SUR   puisque ceux qui sont visés  sont d’origine maghrébine.
Lisez leurs jérémiades de VICTIMES, des MÉCHANTS RACISTES
BIEN SUR AUSSI,  ILS VONT ALLER  EN JUSTICE !!!!!  CAR « LES POLICIERS SE  SONT LIVRES A DES ABUS DE POUVOIR »
Qu’ils aillent faire ça au bled,  et on en reparlera ….

Mariage bruyant : ils contestent les PV

Publié le lundi 06 mai 2013

Les participants ont fait rugir les bolides (Ferrari, Lamborghini et Maserati) loués pour l'occasion.

Les participants ont fait rugir les bolides (Ferrari, Lamborghini et Maserati) loués pour l’occasion.


SOISSONS (Aisne). Les invités d’un mariage jugé trop bruyant ont été lourdement verbalisés le 13 avril dernier. Au moins 50 PV ont été dressés. La famille en conteste une bonne partie.
C’ÉTAIT le cadeau des frères du marié : des bolides loués pour le cortège. Ferrari, Lamborghini, Maserati. De quoi faire de ce samedi 13 avril une journée inoubliable.
Elle le sera, et pas que pour des bonnes raisons. Le cadeau « s’est transformé en cauchemar », souffle la maman du marié, Ordia Hermi. « Notre famille est à Soissons depuis 41 ans, on n’a jamais eu de problèmes. » A la boucherie de Chevreux, les parents ne décolèrent pas. « 72 PV [56 selon la police, Ndlr] en une demi-heure de cortège, vous vous rendez compte ! On n’a jamais vu ça pour un mariage. »
Un vacarme du tonnerre
Avec ce genre de voiture, le cortège n’est pas passé inaperçu. Le convoi a parcouru la rue Saint-Martin, comme c’est la tradition, avec un peu plus de chevaux sous le capot que d’habitude. Les participants ont fait rugir les moteurs en accélérant au point mort. Un vacarme du tonnerre pour marquer l’événement. Commerçants et riverains n’ont pas tous goûté la fête ; certains ont appelé la police (lire encadré).
Une fois arrivé à l’angle de la rue du Collège, les bolides se sont vus empêcher l’accès par des policiers qui avaient barré la route. C’est là qu’une altercation aurait éclaté avec un invité, mécontent de ne pas pouvoir passer. Les rutilantes ont poursuivi leur chemin rue Georges-Muzart, direction rue de la Congrégation, puis boulevard Alexandre-Dumas, jusqu’à récupérer la rue Saint-Christophe. C’est sur ce trajet que plusieurs voitures ont été verbalisées pour franchissement de stops, de feux rouge et pour le rugissement des moteurs. « Les amendes pour les nuisances sonores, on les a payées, souligne Mehdi Hermi, frère du marié. Parce qu’on reconnaît l’infraction, la société de location nous avait prévenus. Deux invités ont bien grillé un feu rouge et ont réglé l’amende. Mais pour les autres PV, nous les contestons. Les vidéos des trackers (repérage par GPS) de voitures de location montrent que nous nous sommes bien arrêtés aux stops et aux feux. »
Pour lui et sa famille, les policiers « ont abusé de leur pouvoir ». « A l’exception d’une, seules les voitures de location ont été verbalisées », note Mehdi Hermi. Ce dernier reconnaît qu’un invité a eu des mots avec une policière. « Il fallait le verbaliser pour outrage, mais pas punir tous les invités pour des infractions qu’ils n’ont pas commises », plaide-t-il.
Plusieurs milliers d’euros
Toutes les contraventions ne sont pas encore revenues du centre de Rennes, où les sociétés de location de voitures ont transmis les PV, d’un montant de 22 à 90 euros. La famille Hermi en a déjà reçu un paquet. Il y en aura pour plusieurs milliers d’euros, toutes voitures confondues. De quoi laisser un goût amer. « A chaque mariage, les gens klaxonnent, sortent des voitures, font du bruit. Dans ce cas-là, chaque samedi, on met des amendes à tout le monde ! »
Le jeune entrepreneur – il cogère Smart Pizza – craint désormais de se voir retirer les douze points de son permis de conduire, comme une dizaine d’autres personnes. « On a tous eu les mêmes infractions pour le même nombre de points », remarque-t-il.
La famille ne veut pas en rester là et compte bien contester les PV qu’elle estime indus. Et s’adjoindre les services d’un avocat, au besoin.
 
Suite à de trop nombreux dérapages, les commentaires ont été désactivés pour cet article.
Dossier : Isabelle BERNARD

http://www.lunion.presse.fr/article/aisne/mariage-bruyant-ils-contestent-les-pv

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :