Francaisdefrance's Blog

29/08/2012

REIMS : un affrontement avec la police

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 17:22

vous appelez cela comment vous ?????     
CETTE GUERILLA  SPORADIQUE  QUI NE PORTE PAS SON NOM  ET QUE PERSONNE NE VEUT VOIR
ET SURTOUT NOS DIRIGEANTS     QUANT AUX MEDIAS…….. N’EN PARLONS PAS
 
Bata Sissoko, 23 ans et quatre condamnations, serait le conducteur de la moto
Mohamed Ramdane, 22 ans et sept condamnations, est désigné comme celui qui appelait ses camarades à « démonter » les policiers   IL NIE LES FAITS
Lewani Lakoba, 22 ans et huit condamnations, serait l’auteur du jet de pierre sur le pare-brise
trois mois pour Lewani Lakoba, quatre mois pour Mohamed Ramdane, six mois pour Bata Sissoko, lequel devra également purger une précédente peine de huit mois mise à exécution par le parquet.
Ils ont été écroués.
La moto, quant à elle, n’a pas été retrouvée. Les policiers ne seraient pas surpris d’apprendre qu’elle était volée.

Quatre jeunes écroués après un affrontement avec la police

http://www.lunion.presse.fr/article/marne/quatre-jeunes-ecroues-apres-un-affrontement-avec-la-police

 

En début de semaine, le face-à-face entre une patrouille de police et deux jeunes qui circulaient sans casque sur une moto de cross a dégénéré allée Edgar-Degas.

REIMS (Marne). Quatre Rémois ont été écroués hier soir après un affrontement avec des policiers. La patrouille tentait de contrôler deux motards qui roulaient sans casque lorsqu’elle a été bousculée et caillassée par une vingtaine d’individus.

Quartier Croix-Rouge, lundi en fin de journée. Comme souvent dans cette zone sensible de Reims, le voisinage est importuné par des rodéos en quad ou à moto. Vers 18 h 30, un équipage de la brigade anticriminalité croise justement l’une de ces motos de cross allée Edgar-Degas.
Deux jeunes se trouvent dessus, sans casque. Le passager s’éjecte tandis que le pilote tente un demi-tour mais glisse et percute le véhicule de police. Il détale à pied, pas pour longtemps. Alors que les deux agents s’approchent de la moto, une vingtaine d’individus se précipitent vers eux en compagnie du pilote. « Venez les gars ! Ces connards ne sont que deux ! On va les démonter ! » hurle un meneur. « Dégagez, bande d’en… de flics ! Vous n’êtes pas chez vous ici ! Qu’est-ce que vous nous faites ch… ? Barrez-vous ! Laissez la moto ! On va vous faire la misère ! »

Un pavé jeté du 3e étage

La patrouille est bousculée, des bouts de bois s’envolent, le groupe tente de récupérer la moto de cross, le pilote invective l’un des policiers front contre front. « Il a commencé à me porter plusieurs coups de poing que j’ai évité en reculant », témoigne le fonctionnaire. « Puis il m’a donné un coup de pied que j’ai paré avec la main. J’ai ressenti à ce moment-là une vive douleur*. Du coup, les autres sont repartis avec la moto. »

Prison ferme en comparution immédiate

Les renforts sont accueillis par des jets de pierres. Place Auguste-Rodin, un pavé jeté du 3e étage s’écrase sur le véhicule de la brigade anticriminalité. Le pare-brise vole en éclats. Les assaillants profitent de la confusion pour se disperser. Quelques visages ont cependant pu être identifiés, si bien que jeudi matin, un coup de filet lancé par la sûreté départementale de Reims a permis d’arrêter quatre personnes groupe Eisenhower, place Fragonard, esplanade Paul-Cézanne et rue Guillaume-Apollinaire. Le premier suspect est un mineur de 17 ans mis en examen et incarcéré hier soir pour avoir lancé des bouts de bois, tandis que les trois autres ont été jugés en comparution immédiate par le tribunal correctionnel.
Bata Sissoko, 23 ans et quatre condamnations, serait le conducteur de la moto. Il conteste.
Mohamed Ramdane, 22 ans et sept condamnations, est désigné comme celui qui appelait ses camarades à « démonter » les policiers. « Ce n’est pas vrai. J’étais là par hasard, car ça s’est passé devant moi. Les jeunes étaient énervés, car les policiers ont directement percuté la moto. Comme ils m’ont reconnu moi et qu’ils ne pouvaient pas reconnaître les autres, il fallait bien un coupable. »
Lewani Lakoba, 22 ans et huit condamnations, serait l’auteur du jet de pierre sur le pare-brise. Lui aussi proteste de son innocence.
Aucun des prévenus n’a convaincu le tribunal car tous les trois ont été condamnés à de la prison ferme : trois mois pour Lewani Lakoba, quatre mois pour Mohamed Ramdane, six mois pour Bata Sissoko, lequel devra également purger une précédente peine de huit mois mise à exécution par le parquet. Ils ont été écroués. La moto, quant à elle, n’a pas été retrouvée. Les policiers ne seraient pas surpris d’apprendre qu’elle était volée.

Fabrice CURLIER
* Trois jours d’incapacité totale de travail

2 commentaires »

  1. Et surtout, pas d’amalgame à cause des patronymes. Ce serait de la stigmatisation ! Tant pis pour moi, j’en fais un et j’assume ! C’est Nanie Taubira qui va pas être contente que la Justice ait été si ferme. C’est vrai que Adeline HAZAN, la Maire de Reims depuis 2008, connait bien la magistrature et grande copine de Martine Aubry. CV sur : http://www.ville-reims.fr/fr/citoyennete/la-mairie/les-elus/index.html

    Commentaire par Edomar — 29/08/2012 @ 22:21 | Réponse

  2. Que des banalités ! c’est comme si on faisait chaque jour la liste des accidents de voiture, on n’en finirait pas.

    Je suis étonné qu’on ait donné les noms de ces « jeunes » une bavure peut être ?

    Commentaire par Alain — 30/08/2012 @ 03:41 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :