Francaisdefrance's Blog

27/06/2012

Communiqué de presse du groupe Maison Commune : Sécurité sanitaire ou abattage rituel, il faut choisir !

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 14:16

 

Communiqué de presse – Maison Commune

 

Lundi 25 juin 2012

 

 

 

Alors que les intoxications et les hospitalisations dues à E.coli se multiplient …

 

Sécurité sanitaire ou abattage rituel, il faut choisir !

 

 

 

Trois enfants sont hospitalisés depuis plusieurs jours à Bordeaux après avoir consommé des steaks hachés contaminés par une souche de bactérie E.coli Une fillette, dialysée depuis, se trouve dans un état «sévère».

Ce type grave d’intoxication par ingestion de viande contaminée tend à se multiplier depuis quelques mois, sous la plus grande inertie des autorités. La principale source de contamination au colibacille est pourtant tout à fait connue : c’est la généralisation de l’abattage rituel des animaux (rites halal et casher). Cette mise à mort des animaux par égorgement et sans étourdissement préalable, entraîne fréquemment la régurgitation de l’œsophage après égorgement, contaminant ainsi les pièces à viande alentours. Outre les souffrances infligées aux animaux, ces pratiques sont donc tout à fait discutables sur le plan sanitaire.

Les Autorités vétérinaires sont pourtant parfaitement informées du niveau élevé du risque sanitaire causé par la propagation de E.coli, comme l’indique le communiqué suivant :

« Les infections causées par les EHEC (Escherichia Coli entéro-hémorragiques) constituent un problème majeur en santé publique en raison de l’extrême sévérité des manifestations cliniques qu’ils peuvent générer, en particulier les colites hémorragiques mais surtout le syndrome hémolytique et urémique (SHU), particulièrement chez les jeunes enfants et chez les personnes âgées. Le SHU est la principale cause d’insuffisance rénale aiguë chez l’enfant de moins de 3 ans. La létalité (mort) varie de 3 à 5 % et plus d’un tiers des malades conservent des séquelles rénales à long terme. » Rapport ANSES – Saisine n°2010-SA-0031-janvier 2011

Elles le sont aussi, et depuis des années, sur l’origine principale de sa propagation, par les alertes régulières de nombreux collectifs et associations. Mais rien ne semble y faire. Au contraire, ce type d’abattage ne cesse de se développer alors que Le Conseil général de l’Alimentation, de l’Agriculture et des Espaces Ruraux précisait déjà en 2011 que 51% des abattages pratiqués en France étaient des abattages rituels, voire 100% en Ile de France et dans certains autres départements (Préfecture de Paris et liste des abattoirs conventionnels de l’OABA).

 

 

 

 

Combien d’hospitalisations et de graves séquelles, voire de décès chez nos concitoyens les plus fragiles faudra-t-il encore pour convaincre nos responsables politiques et les autorités sanitaires de réagir ?

Maison Commune, dans un esprit de responsabilité, demande donc :

–  la publication et la diffusion officielles de la liste des abattoirs pratiquant l’abattage rituel et surtout, l’étiquetage obligatoire immédiat du mode d’abattage sur les viandes (et les sous-produits recyclés) et l’information au public dans les restaurants.

– Dans un second temps, s’il s’avérait malheureusement que ces mesures étaient insuffisantes pour enrayer les contaminations, les pouvoirs publics doivent pouvoir interdire la pratique de l’abattage rituel, pour cause de risque sanitaire majeur.

Les autorités sanitaires doivent pouvoir protéger les populations sans considération politique, religieuse ou partisane.

 

 

Nathalie Dulac

Pivot de Maison Commune en Ardèche

07.dulac@maisoncommune.eu

 

 

 

Contact presse : Karine Lehmann ( karine.lehmann@maisoncommune.eu )

Maison Commune, le mouvement localiste et protectionniste. www.maisoncommune.eu

Un commentaire »

  1. En France nous n’avons pas à nous plier aux traditions des uns et des autres, si les immigrés —- d’oû qu’ils viennent —- ne veulent pas se soumettre à nos lois et coutumes, qu’ils retournent chez eux, après tout ils viennent de leur plein gré, on ne les oblige pas à venir. Chacun chez
    soi, les vaches seront bien gardées.

    Commentaire par Christiane Lapotre — 27/06/2012 @ 16:40 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :