Francaisdefrance's Blog

24/06/2012

Killian, mais où est donc Mr Valls ?

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 22:08

Nouvelle victime de l’immigration à Rennes : Killian, un petit Breton tabassé à mort… mais le « ministre » ne se déplace que pour la racaille !

Publié par legaulois.info

 

Le gamin avait 13 ans et toute sa vie devant lui… sauf que sa vie à lui s’est arrêtée à 13 ans… c’est court pour une vie. Pourquoi est-il mort si brutalement ? Il aurait, selon certains journaux, osé regarder Souleymane dans les yeux au lieu de baisser la tête… Et le « présumé » responsable, fort de son bon droit de caïd de 16 ans en troisième dans un collège de Rennes, aurait à priori explosé la tête de ce petit gamin sur le sol à coups de pieds, lui bloquant la carotide du bout du pied… Killian est mort. À 13 ans. Normal ? Non. Abject, oui ! Devons-nous nous souvenir de ce voleur de scooter qui dès l’accident avec les forces de police a eu droit à la visite d’Emmanuel Valls ? Killian a-t-il eu droit sur son lit d’agonisant à la visite des plus hautes sphères de l’État ? La réponse est tristement, horriblement, non !

 

Imaginons l’inverse… Killian, 13 ans tabasse à mort Souleymane, 16 ans… Le MRAP, SOS-Racisme, la LICRA, et tout le toutim seraient intervenus en parlant des « heures les plus sombres de notre histoire ». Mais Killian avait 13 ans, il était Breton… et au fond, cela va suffire à trouver des circonstances atténuantes à la présumée violence meurtrière de Souleymane… Évidemment ! Pourquoi Valls n’  est-il pas venu de suite ? Pourquoi ces communiqués larmoyants de la part de ce gouvernement qui ne s’est pas donné la peine de se déplacer avant la mort de ce gamin ? Terrible affaire à suivre… Mais gardez en mémoire les événements. Bienvenue dans le monde socialiste. Nationpresse.info

merci à Lam pour le courriel d’info

15 commentaires »

  1. Comment faire pour stopper ces agressions ? Attendre qu’il y ait combien de morts ? Ne nous voilons pas la face, tous les « Souleymane » ne sont pas des assassins et le jour où nous en aurons assez, ce sont ceux qui sont intégrés qui paieront. A quand une loi pour ne pas porter de signes religieux ? Pas plus de voile, de croix que de kippa, pas de repas hallal ou casher (il y en a peu de casher), retour aux prénoms du calendrier ce qui éviterait les prénoms « discriminants »…

    Commentaire par cilette — 24/06/2012 @ 22:42 | Réponse

    • Non, je ne suis pas d’accord. Les Chrétiens sont chez eux en France et le port de la croix est une affirmation de leur identité plus que millénaire. De
      toutes façons, cela ne changerait rien dans l’attitude des autres. Les responsables sont nos dirigeants qui depuis des années se sont pliés aux exigences de ceux qui viennent chez nous. Avec de belles paroles, ils endorment la population qui, rassurée vote pour eux. Il est incompréhensible que les Français, malgré l’expérience passée des politiques au pouvoir, aient donné la majorité absolue à des gens qui n’aiment pas la France, et qui n’ hésiteront pas, le cas échéant, soit à faire tirer sur les Français, soit à les désarmer pour protéger les autres, et protéger leurs amis de la finance. La soit- disant « croissance  » cache un plan odieux de soumission à la finance internationale. Ils ne feront rien pour donner à la France les
      moyens nécessaires de sortir de l’impasse dans laquelle ils l’ont dirigée. Ils sont tous, l’ UMP , comme tous les autres partis de gauche, complices
      de la guerre occulte qu’ils mènent contre les nations souveraines que ce soit en Europe ou ailleurs. Quand un parti politique, susceptible de se dresser contre eux et leur plan satanique, émerge, ils font tout ce qui est possible pour le diaboliser et faire passer ses membres pour de dangereux racistes et anti-sémites ( qui, ne veut absolument rien dire, mais ça marche à tous les coups ) étant la pire accusation.
      Mais, il leur est de plus en plus difficile de dissimuler leurs véritables intentions et les peuples se soulèveront en masse. Ils le savent, c’est pour cela qu’en septembre, se tiendra en Allemagne un camp d’entrainement de l’OTAN, Mais, il existe certainement une faille à laquelle ils n’auront pas pensé ou pas prévue et cela sera notre salut. Reprenons confiance, tout n’est pas perdu. Nous redeviendrons maîtres chez nous.

      Commentaire par Christiane Lapotre — 25/06/2012 @ 10:28 | Réponse

  2. Je traite un Arabe de « sale Arabe » aussitôt SOS Racisme me tombe dessus, un Arabe me traite, au choix, de « sale Français, sale Blanc, sale Face de craie » ce n’est rien, c’est juste un moment d’énervement.

    Le « jeune de banlieue » brûle une voiture c’est une statistique, même si le propriétaire de la voiture perd 1000, 3000, 10.000 euros peu importe, c’est une statistique. Si l’assurance ne rembourse pas le propriétaire et qu’il n’a plus de moyen de se rendre à son travail, ce n’est pas grave, c’est juste « un moment d’énervement ».

    Si je brûle un feu rouge, je suis un criminel du volant, je serai arrêté, verbamlisé, perdrai 4 points sur mon permis, devrai payer 135 euros (au dernier recensement, à moins que les prix soient encore montés).

    Si un « jeune » brûle le drapeau français ce n’est qu’un mouvement sans importance, et si je brûlais un drapeau algérien, hein ? ce n’est pas ça qui manque en France, il suffit d’aller place de la Bastille à Paris ou sur une quelconque mairie un jour de foot. Qu’adviendrait il ?

    Commentaire par Alain — 24/06/2012 @ 22:44 | Réponse

  3. Est-ce qu’après le meurtre des deux femmes gendarmes à Collobrières et ce nouveau drame, les électeurs qui ont porté la gauche au pouvoir vont enfin comprendre l’incommensurable erreur commise en cautionnant la poursuite d’une politique d’immigration envahissante commencée par ces prédécesseurs. Pas plus tard que ce soir au journal de 20 heures sur l’A2, madame Roselyne Bachelot essayait de nous persuader que si Nicolas Sarkosy avait perdu les élections Présidentielles, c’était à cause d’une erreur de stratégie de ses conseillers, «trop droitière» à son goût.

    Aussi, c’est avec un plaisir ineffable que je me permets de reproduire le texte ci-dessous. J’espère que l’auteur ne m’en tiendra pas rigueur.

    « Valeurs actuelles » a retrouvé les propositions chocs des états généraux de l’opposition RPR-UDF sur l’immigration. Pour la plupart « oubliées ».

    La France ne peut plus être un pays d’immigration, elle « n’est pas en mesure d’accueillir de nouveaux immigrants »… Voilà, entre autres, ce à quoi s’engageaient la droite et le centre, en cas de retour au pouvoir, à l’occasion de ses « états généraux de l’opposition » (RPR et UDF, transformés en UMP) consacrés à l’immigration, des 31 mars et 1er avril 1990 à Villepinte.

    Parmi les participants : Valéry Giscard d’Estaing, Jacques Chirac, Michèle Alliot-Marie, Roselyne Bachelot, Alain Juppé, Gérard Longuet, mais aussi… François Bayrou. Co­responsable, au nom du RPR, de cette convention, c’est Nicolas Sarkozy lui-même qui a cosigné (avec Alain Madelin) la préface du compte rendu de 39 pages publié à cette occasion.

    Affirmant que « la France ne doit pas être considérée comme un simple espace géographique sur lequel plusieurs civilisations pourraient coexister » et dénonçant le « faux antiracisme militant », ce qui est depuis devenu l’UMP en appelait alors clairement à « la fermeture des frontières » et à la « suspension de l’immigration ». Loin, très loin, du « contrôle régulé » et de « l’immigration choisie » aujourd’hui défendus…

    Pas question non plus de « régularisation au cas par cas » pour les « clandestins » (on ne parlait pas alors de « sans-papiers »). Seule solution envisagée : une politique assumée d’expulsions : « On ne peut tolérer que des clandestins puissent rester en France. […] Il faut tout mettre en œuvre pour que les décisions de reconduite à la frontière soient effectives. » Vingt ans après, en 2010, Éric Besson, alors ministre de l’Immigration, reconnaissait pourtant que près de 80 % d’entre elles n’étaient pas exécutés…

    Expulsables, aussi, pour la droite des années 1990, les « faux réfugiés » : « La très grande majorité des dossiers déposés à l’Ofpra [Office français de protection des réfugiés et apatrides, NDLR] s’avère injustifiée (de l’ordre de 90 %), ces demandes n’étant qu’un prétexte pour bénéficier des avantages sociaux français. » Même les étudiants étrangers ne sont pas épargnés : « Il faut conditionner le séjour des étudiants étrangers en France à un déroulement normal du cursus universitaire : le titre de séjour doit être renouvelé annuellement en tenant compte des résultats obtenus » – une proposition jamais mise en pratique.

    Également dans le collimateur : « Le regroupement familial, [qui] pose par son ampleur des problèmes très réels de logement, de scolarisation et d’encadrement so­cial. » Proposition alors « lar­gement ap­prouvée » par l’ensemble de la droite et du centre : « Corriger l’automaticité du regroupement familial et la réserver aux immigrés titulaires d’une carte de long séjour (10 ans) » – ce qui, là encore, n’est toujours pas le cas.

    Afin de ne plus attirer de nouveaux immigrés, la droite n’hésitait pas non plus à briser le « tabou » de « notre système de protection sociale », dont il faut « éliminer les points faibles qui créent une incitation artificielle à l’immigration ». C’est ainsi, notamment, que doivent être « vigoureusement combattus […] l’accès aux soins médicaux et hospitaliers par des étrangers en situation irrégulière » – qui envisage aujourd’hui la suppression de la CMU ? Quant à « l’immigré chômeur, [il] percevrait alors non des allocations chômage mais une allocation pour le retour sous forme de capital ou de rente ».

    Flirtant avec la « préférence nationale » prônée par le FN, la droite allait jusqu’à s’interroger « s’il ne convient pas de réserver certaines prestations sociales aux nationaux » : « Dans ce domaine, rap­pelle-t-elle, le législateur a admis dans le passé le bénéfice des prestations aux seuls nationaux […] : être étranger en France, ce n’est pas avoir automatiquement et intégralement tous les droits liés à la citoyenneté française. »

    « Ce n’est pas aux pouvoirs publics d’organiser l’islam »

    N’hésitant pas à pointer « la fécondité des étrangères très supérieure à celle des Françaises (3,2 enfants contre 1,84) et spécialement celle des Maghrébines (entre 4 et 5 enfants) », la droite d’il y a vingt et un ans estimait que « l’automatisme actuel d’acquisition de la nationalité pour les jeunes nés en France de parents étrangers n’est pas bon » : « la nationalité doit être demandée par le jeune étranger : elle n’est plus accordée automatiquement » – en 2011, la nationalité française (et l’impossibilité d’être expulsé) est pourtant toujours attribuée d’office entre 16 et 18 ans à tout enfant d’étrangers né sur le sol français.

    Particulièrement sévère dans le tableau qu’il dresse des banlieues, où « la lutte des races [sic] remplacerait maintenant bien souvent la lutte des classes », le document de ces états généraux propose de lutter contre la « concentration des populations immigrées » par la mise en place de quotas – mais sans utiliser le mot : « Les élus peuvent intervenir efficacement [et] les collectivités locales […] doivent avoir leur mot à dire quant au nombre d’immigrés qu’elles accueillent sur leur territoire », afin de « tenir compte du seuil de tolérance qui existe dans chaque immeuble ». On imagine les réactions, y compris en son sein, si la droite évoquait aujourd’hui ces mêmes « seuils de tolérance »…

    Tout aussi décomplexée promettait d’être la droite concernant l’école, où « l’importance numérique des enfants d’immigrés est trop forte dans certains secteurs géographiques » : « L’école, avançait-elle, n’est pas un lieu d’expression multiculturelle. » Alors que Jean-François Copé proposait, à la fin 2010, des « cours d’arabe », et Fabienne Keller l’introduction de « cours sur l’histoire de l’Afrique », la droite d’alors était sur une ligne 100 % inverse : « Les cours de « langues et cultures des pays d’origine » doivent être facultatifs et déplacés en dehors des horaires scolaires. »

    Concernant l’islam, nul besoin à l’époque de « débat », comme l’UMP va en organiser le 5 avril (contre l’avis des centristes), pour assumer que « l’islam n’apparaît pas conforme à nos fondements sociaux et semble incompatible avec le droit français » : « Il y a bien incompatibilité entre l’islam et nos lois. » Les choses, il y a vingt ans, étaient on ne peut plus claires : « C’est à l’islam et à lui seul de [s’adapter] afin d’être compatible avec nos règles. »

    Aux antipodes de la voie suivie en 2007 avec la création du Conseil français du culte musulman (CFCM), la droite affirmait en 1990 que « ce n’est pas aux pouvoirs publics d’organiser l’islam ». « On n’intègre pas des communautés mais des individus », estimait-elle : « Il convient de s’opposer […] à toute tentative communautaire qui viserait à instaurer sur le sol français des statuts personnels propres à certaines communautés. »

    Pas question, non plus, d’associations musulmanes – permettant aujourd’hui de financer les mosquées : « Les activités cultuelles doivent être exclues de la compétence des associations relevant de la loi de 1901. » Et d’ajouter que « la mainmise de l’étranger sur certaines de ces associations est tout à fait inacceptable », au point de proposer d’« abroger les dispositions socialistes de 1982 supprimant l’autorisation préalable pour les associations étrangères » – qui ne l’ont jamais été. Enfin, « la création de lieux de culte doit se faire dans le respect […] du patrimoine architectural de la France » – ce qui exclut les minarets !

    Nicolas Sarkozy l’écrivait dans sa préface : cette « véritable politique alternative de l’immigration […] répond aux préoccupations des Français et pourra soustraire enfin ce dossier aux extrêmes qui se le sont accaparé ». Vingt et un ans plus tard, après seize ans de présidence de droite, le discours n’a pas changé. Mais les problèmes – et le FN – demeurent.

    Arnaud Folch

    Les paroles s’envolent mais les écrits restent.

    Commentaire par Edomar — 24/06/2012 @ 23:18 | Réponse

  4. Ce fais d’hiver ma mis hors de moi. encore une victime collatérale de plus de l’immigration incontrôlé. une pensée pour la famille de la victime. il y a encore des français qui trouve des excuses à ce lâche. c’est facile de s’attaquer a quelqu’un de 13 ans quant on a 16 ans et pratiquant la boxe. merah, les deux gendarmettes tuées ça commence a à faire un peu beaucoup. Je pense avec les socialistes aux pouvoirs il y a des criminels qui se sentent poussaient des ailes. je veux aussi répondre a la famille de l’agresseur NON VOTRE FILS N ÉTAIS PAS INTÉGRÉ ON NE S INTÈGRE PAS UN TUANT UN FRANÇAIS DE 13 ANS ET EN VOLANT EN SEULEMENT 2 ANS SUR LE TERRITOIRE FRANÇAIS !!!. Malheureusement pour les français il faut des choses comme cela pour qu’il comprennent enfin je crois.

    Commentaire par juju — 25/06/2012 @ 01:05 | Réponse

  5. IL EST QUAND méme bien de noter que depuis que les socialistes sont au pouvoir les crimes des « chances pour la France » ce multiplient a vitesse grand V…je pense qu’ils ce semblent mieux protégés par les lois de toutes façons, ils vont etres jugés malades et mis en maisons spécialisée, pour quelques temps!!!.Par contre si dans votre famille il y a un des votres qui a besoin d’uns place dans une de ces maison il n’y en aura pas!!!!

    Commentaire par Francis CLAUDE — 25/06/2012 @ 06:39 | Réponse

  6. Combien de Killian seront nécessaires pour que naisse une « aube dorée » à la française ?
    Combien d’enfants pourra-t’on immoler, avec la complicité tacite de nos « élites », avant que les français (les vrais !) se rappellent qu’ils ont des couilles ???
    Si rien n’est entrepris rapidement, nous allons à l’abattoir, et, nous l’aurons mérité…

    Commentaire par Colbert — 25/06/2012 @ 06:46 | Réponse

  7. Il y a fort à parier que beaucoup plus que 18% des français pensent la même chose : pour un arabe qui se casse la gueule en scooter, on se déplace. Pour un petit français, personne ne bouge.

    Et souvenez-vous le 27/10/2005 que les 2 jeunes issus de l’immigration qui s’étaient grillés tout seul dans un transfo électrique avaient provoqué une violence hystérique d’une certaines catégories de la population envers tous ce qui pouvait symboliser notre société française, les bouffes-cul des médias avaient aussitôt parlé de jeunesse « désœuvrée, abandonnée, etc… ». Et si vous ne le saviez pas, le même jour, soit le 27/10/2005, Jean-Claude Irvoas et sa famille rentrent de promenade et s’arrêtent à Épinay-sur-Seine, dans le quartier sensible d’Orgemont, dans le but de photographier un lampadaire installé par la société ETI, chez qui il travaille. Deux jeunes vendeurs de cannabis et un de leurs clients, croyant qu’il les photographie, l’agressent violemment pour lui voler son appareil. Jean-Claude Irvoas, roué de coups sous les yeux de sa femme et de sa fille, tombe en arrière et sa tête heurte violemment un muret, entraînant sa mort quelques heures plus tard. Les médias dans tous ça ? Aucune pitié pour la population française. Pour info les agresseurs étaient tous noirs. Faut pas le dire ? Comme le prénom de Souleymane qui a tué Killian et que je n’ai pas entendu au journal de ce matin ? Ahh internet, quelle nouveauté embarrassante messieurs les merdias !

    Quelque 200 habitants et élus d’Epinay organisent le samedi suivant une marche, suivie d’une minute de silence en hommage à M. Irvoas.
    La veuve et la fille de la victime, de crainte de représailles, malgré l’arrestation des meurtriers présumés, seront reçues quasiment en secret, le 31 octobre, par le ministre de l’Intérieur, Nicolas Sarkozy.

    Et oui, pour la population française et pour les immigrés c’est 2 poids, 2 mesures

    Mais voilà sarko ou hollande, c’est le même poids, la même odeur.

    Je savais bien que les années sarko c’était la continuité des années mitus. Je savais très bien que les 5 ans de socialisme allaient me rappeler de bien mauvais souvenirs (les années 80 avec l’arrivée de SOS Racisme) mais j’ai beau m’y attendre je suis toujours effrayé de voir tant d’hypocrisie, d’arrogance humanistoïde et de racisme anti-français.

    5 ans, décidément, c’est très, très long !

    Commentaire par nicolasgenare — 25/06/2012 @ 08:41 | Réponse

  8. Désolé d’être réducteur car ce serait trop long d’expliquer en détail mais si nous sommes dans cette situation dramatique c’est bien à cause de ce peuple qui est devenu lâche en ne réagissant même plus… C’est encore à cause de ce peuple que toute la france est livrée aux gauchistes faussoyeurs de la france. Ce peuple à donner les régions aux socialos, sans oublier que la droite gaulliste sont les mêmes. Donc, comme les politiciens pratiquent leur politique selon les désirs du « bon peuple » il ne faut pas s’étonner du résultat… Attendez vous encore et encore à des drames de ce genre. Comme je l’ai déjà dit un jour ce sera comme les pieds noirs « la valise ou le cerceuil ».

    Commentaire par duval — 25/06/2012 @ 16:44 | Réponse

    • «un jour ce sera comme les pieds noirs “la valise ou le cerceuil”.»

      Les citations ci-dessous vous donne raison.

      Houari Boumediene, président algérien, affirmait dès 1974, lors de la conférence islamique
      – Le ventre fécond de nos femmes nous permettra de conquérir l’Europe et le Monde.
      Le même à l’ONU
      – Des millions d’hommes quitteront l’hémisphère sud pour aller dans l’hémisphère nord. Ils n’iront pas en tant qu’amis. Ils iront pour le conquérir. Et ils le conquerront en le peuplant avec leurs fils. C’est le ventre de nos femmes qui nous donnera la victoire.

      Si certains doutaient encore, les voila prévenus.

      – En france, les femmes musulmanes enfantent deux fois plus que les autres.
      – Aux Etats-Unis, les naissances dans les couples Américains sont devenues inférieures à celles des couples d’origine non US.

      Commentaire par Edomar — 25/06/2012 @ 22:00 | Réponse

    • Pardon, vous *donnent raison

      Commentaire par Edomar — 25/06/2012 @ 22:02 | Réponse

  9. Vous pleurez tous le petit Killian, mais combien d’entre vous ont voté aux dernières élections pour que tout cela continue et s’aggrave, combien d’entre vous votent depuis 40 ans pour ceux qui on rempli la France de ces assassins? combien faudra t il encore d’adolescents tués pour que vous compreniez? Combien de souleymane, de rachid, de mohamed, de youssef faudra t il faire renter encore dans ce pays pour que vous soyez satisfaits. Vous pouvez me traiter de raciste, de xénophobe, ça m’est complètement égal. Arrêtez de vous mettre la tête dans le sable et ayez le courage de dire les choses, ayez ce courage, au moins pour vos enfants. Killian à été tué parce qu’il a croisé souleymane, il ne l’aurait pas été si il avait croisé Philippe, Michel, Paul ou Pierre. 82,1% du peuple français est responsable de la mort de Killian, en faites vous partie?

    Commentaire par piombu — 26/06/2012 @ 09:58 | Réponse

    • Oui, vous avez raison. j’ai du mal à comprendre que les Français ont voté en majorité pour ceux qui n’ont aucune intention de changer de politique
      concernant cette immigration qui assassine nos enfants, bien au contraire, ils sont prêts à leur faciliter encore davantage leur incrustation chez nous. Les Français, dans leur ensemble, ne semblent pas avoir compris que depuis ces 40 dernières années, ils élisent toujours les mêmes en oubliant les méfaits accomplis les années précédentes par ces mêmes personnes. Vraiment, c’est décourageant ! Ou se cachent les Gaulois, fiers
      guerriers, courageux et frondeurs devenus inconsistants, mous, sans réaction, devenus les pantins et les victimes aveugles, bornées d’un humanisme angélique absurde proné par des camelots menteurs, hypocrites, protégés par ce système de ripoublique jacobine mis en place à la révolution et qui à présent dévoile son vrai visage, hideux, anti-national, immoral et corrompu. Notre satisfaction est que les prétendues « valeurs » émanant des institutions qu’elle a forgées au gré du temps et qui ne reposent sur aucune base solide, sont destinées à s’effondrer l’ entraînant dans le naufrage.

      Commentaire par Christiane Lapotre — 26/06/2012 @ 15:30 | Réponse

    • « Vous pouvez me traiter de raciste, de xénophobe » …..
      Racisme : idéologie fondée sur la croyance qu’il existe une HIERARCHIE entre les groupes humains.
      Xénophobie : hostilité SYSTEMATIQUE à l’égard des étrangers.
      Vos propos ne relèvent ni l’un ni l’autre. Personnellement, sur ces bases, je ne me considère ni raciste, ni xénophobe. Ce qui ne m’empêche pas de clamer haut et fort qu’une certaine fange de l’humanité n’a rien à faire chez nous, en France. Si leurs représentants restaient chez eux, il y aurait nettement moins de problèmes. Le pire étant qu’ils ne se risqueraient sûrement pas à commettre ce genre d’exaction dans leur pays d‘origine, la sanction serait beaucoup plus à la hauteur des faits.

      Commentaire par Edomar — 26/06/2012 @ 21:27 | Réponse

  10. pauvre France et pauvre veaux de Français dixit le grand charles, tous vos coomentaires sont la vérité pure et simple et indeboullonable vous devez faire parti(comme moi) des plus de 18/100 de Français qui ont voté MLP
    j’ai par contre une petite remarque a faire en ce qui concerne l’éllection sur le razoir de FH, qui ne fut élu que par des Français de papiers, ceux la méme qui vomissent la france et qui elévent sur notre sol des merah en quantité afin de nos liquidés commes les veaux que nous sommes, et ils vont si ce n’est déja fait demander leurs salaires pour services rendus…Deja une Tobira qui a defendu ces chers djeunes qui s’ils ont brulé le drapeau Français l’on fait pour ce distraire qui s’ils ont arborés des drapeaux de « républiques » islamiques l’on fait aussi pour ce détendre cette méme Tobira qui je viens d’entendre ne veux pas de la création de nouvelles places de prison(peut etre veut elle réhéabilité les bagnes de sa région d’origine) et toutes les mesures quelle prendra ne sera favorable qu’aux racailles qui ce sentent protégés et n’en sont que plus agressifs!.Alors alors le changement c’est pour le jour ou les Français descendrons dans les rue pour revendiquer leur droit : etre Français!..

    Commentaire par Francis CLAUDE — 26/06/2012 @ 16:34 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :