Francaisdefrance's Blog

15/06/2012

Il est essentiel, vital de visionner cette vidéo exposant clairement les enjeux du vote de dimanche 17 juin

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 20:16

[Tribune libre] Présidentielle, législatives : les campagnes sans la rue – Par Odile Bonnivard

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 19:36

 

[Tribune libre] Présidentielle, législatives : les campagnes sans la rue - Par Odile Bonnivard

Présidentielle 2012 : Hollande aligne 60 propositions de campagne, pas un mot sur la rue.

Quelques mesures sociales face à la précarité mais, face à la grande précarité, face à ceux qui habitent la rue et dont la présence sur nos trottoirs crève pourtant les yeux, juste ceci : on augmentera le nombre des hébergements d’urgence. Ce qui ne réglera pas le problème, puisque ces structures sont envahies par les familles nombreuses venues d’ailleurs, fuyant la misère de leurs pays au détriment des nôtres exclus de fait dans leur propre pays et abandonnés dans la rue.

La rue : dans ces campagnes, présidentielle et législatives, qui en a parlé, qui en parle ?

Les bonnes gens se rassurent grâce au vieux cliché : « les SDF ont choisi leur vie » : ça leur donne bonne conscience. Mais il suffit de s’imaginer cinq minutes dans la peau d’un SDF pour se rendre compte de la très grande improbabilité de leur supposé choix.

Bien avant de se réconcilier avec la société, avec un logement et un travail, ces grands accidentés de la vie devront réussir à retrouver leur identité, à retisser un lien social et à se réinscrire dans leur communauté : autant de défis relevés par Solidarité Des Français, dont les bénévoles partagent avec les nôtres, depuis l’hiver 2003, repas traditionnels européens, moments de fraternité solidaire et entraide identitaire.

La rue n’est pas une fatalité, une autre politique est possible, d’autres choix sont applicables, comme redonner la priorité à ceux qui sont dans leur pays, toute première décision de bon sens à appliquer d’urgence pour que les nôtres soient accompagnés avant les autres dans leur parcours vers une vie meilleure.

Odile Bonnivard

Odile Bonnivard est porte parole de l’association humanitaire SDF (Solidarité Des Français).

[Tribune libre] Présidentielle, législatives : les campagnes sans la rue - Par Odile Bonnivard

Ces trois là vivent dans la rue. Ne les jugez pas : un jour, ça pourrait être vous, qui sait ?

[Tribune libre] Présidentielle, législatives : les campagnes sans la rue - Par Odile Bonnivard

[cc] Novopress.info, 2012, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Bravo à Mr Antoine Lafaye cadre UMP dans le Gard !

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 17:20

à lire là http://www.collard-legislatives2012.fr/legislatives/reunion-collard-vergeze-soutien-ump/

Belgique: Une prime à qui dénonce les burqas

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 16:31

 

En Belgique, Filip Dewinter, leader du Vlaams Belang, parti d’extrême droite, emprunte la voie de la délation. Une nouvelle provocation qui suscite un tollé dans le Plat Pays

Votre voisine porte une burqa dans la rue? Si vous la dénoncez à la police, l’extrême droite flamande vous donne 250 euros! Voilà ce qu’a décidé d’orchestrer, en Belgique, le principal parti d’extrême droite, le Vlaams Belang, depuis mardi dernier.

L’action fait suite à de récents incidents ayant eu lieu à Bruxelles. Après avoir arrêté une femme portant un voile intégral, des policiers ont vu leur commissariat encerclé par des protestants réclamant sa libération.

En Belgique, le fait de se couvrir le visage en public peut être puni par une amende de 150 euros, mais les manifestants ne l’entendaient pas ainsi. Outre le fait que Frans Wymeersch, membre du parti, a été condamné la semaine dernière à une déchéance de dix ans de ses droits civiques pour incitation à la haine raciale et discrimination, le Vlaams Belang est coutumier des provocations xénophobes. Il est par exemple à l’origine d’un site internet de dénonciation des immigrés clandestins calqué sur celui du leader extrémiste néerlandais Geert Wilders.

Les réactions contre la prime à la burqa n’ont pas tardé à se faire entendre. Chibo Onyeji, président du Réseau européen contre le racisme (ENAR, European Network Against Racism), a appelé mercredi dernier «le gouvernement belge à prendre toutes les mesures nécessaires afin de condamner cet appel à la délation». Et le président d’ajouter: «Le Vlaams Belang nous avait déjà habitués à des pratiques rappelant celles de la Gestapo avec son site anti-immigrés. Cette dernière action soutenue par le chef du Vlaams Belang, Filip Dewinter, réaffirme le caractère raciste et xénophobe de ce parti.»

En février dernier, Filip Dewinter avait lui-même décidé de faire porter à sa fille, An-Sofie, un voile lui cachant le visage. C’était dans le cadre, encore une fois, d’une campagne dirigée contre l’islam. Yelyam, une auteure, ainsi que le blog 13lignes.be, ont d’ailleurs décidé de dénoncer An-Sofie Dewinter à leur père… L’arroseur arrosé, en quelque sorte.

Vendredi dernier, le Vlaams Belang a organisé une manifestation contre la création d’une troisième mosquée à Ostende, ville balnéaire de la côte flamande belge.

Amiens : Une campagne d’affichage immonde à l’effigie de Mohamed Merah

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 16:28

Boutefeux islamophobes par excellence, qui prétendent défendre la citadelle républicaine assiégée, alors qu’elle est surtout cernée par la dangerosité de leur chauvinisme, les activistes du Bloc Identitaire ont frappé à Amiens, dans une campagne d’affichage dont ils ont le secret : odieusement propagandiste, à leur image !

La capitale de la Somme, où ces farouches nationalistes ont leur repaire, n’est décidément pas épargnée par les agressions anti-musulmans, et après l’insupportable passage à tabac de deux personnes âgées aux abords de la mosquée, les insultes racistes proférées à l’encontre de l’enseignant Djamel Mousli et sa famille, c’est une affiche sensationnaliste à l’effigie de Mohamed Merah qui a tenté de tétaniser les foules.

Le colleur en mission était un homme de 60 ans, qui a été pris en flagrant délit d’affichage sauvage, au moment où il placardait l’affiche représentant celui qui est désormais connu comme le « tueur au scooter », barrée d’un bandeau éloquent : « une chance pour la France ? ». Le Bloc Identitaire avait signé son méfait…

Interpellé avec son fils mineur, puis placé en garde à vue avant d’être relâché, l’homme de main du groupuscule d’extrême droite, qui sera convoqué ultérieurement, a eu le temps de souiller plusieurs panneaux électoraux, et notamment ceux de Barbara Pompili, candidate EELV, soutenue par le PS. Cette dernière a cependant choisi de ne pas porter plainte.

Souvenez-vous, c’était l’été 2010, quand les agités du bocal du Bloc Identitaire s’étaient ralliés à une coalition de laïcards (Riposte laïque, Résistance républicaine…) pour beugler « Sus à l’islamisation de la France ! « . Ils avaient alors choisi la ripaille bien franchouillarde pour flatter les estomacs et trinquer à un monde bleu, blanc, rouge, à grand renfort d’apéros « saucisson et pinard » . Oui, mais voilà, leur banquet à ciel ouvert, à la sauce amère de l’islamophobie, n’a pas alléché le bon peuple qui, pris de nausées, a fini par vomir ce subterfuge ultra réactionnaire.

J’ai fait un cauchemar !

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 15:30

J'ai fait un cauchemar !

SCANDALEUX !!!!!

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 14:56

Italie : 4 euros par jour pour les victimes des tremblements de terre, 35 pour les clandestins de Lampedusa
Réactions (0) Share on facebookShare on printShare on emailShare on twitterMore Sharing Services015/06/2012 – 13h30

ROME (NOVOpress)– La colère gronde au sein de la population italienne victime des tremblements de terre dans la région d’Emilia Romagna, au nord-ouest du pays.

Abandonnés presque totalement par le gouvernement ultra-libéral du « technicien » Mario Monti, les Italiens, victimes des multiples secousses sismiques de ces derniers mois, semblent en effet s’enfoncer durablement dans la précarité.

Alors que les cas de gale et de tuberculose se multiplient dans la région, les tensions inter-communautaires deviennent de plus en plus palpables notamment au sein des longues files d’attente devant les cantines ou les dortoirs de fortune, où éclatent de nombreuses disputes notamment du fait de la présence massive d’immigrés extra-communautaires, souvent traités prioritairement aux autochtones.

Ainsi, comme le relate le périodique italien Il Giornale, l’une des victimes des tremblements de terre dénonce : « La plupart des sinistrés italiens se voient donner 3 ou 4 euros par jour alors qu’ils n’ont aucun endroit pour dormir ! Quand on pense que l’État dépense 35 euros par jour pour les immigrés clandestins qui débarquent à Lampedusa, comment ne pas être scandalisé ! Nous ne demandons pas à être traité mieux qu’eux, mais au moins qu’ils nous traitent de la même façon ! »

Un témoignage parmi d’autres qui révèle une invraisemblable et injuste xénophilie étatique qui rend encore plus indispensable l’action des bénévoles de la « Salamandra », le groupement de protection civile de Casapound, auprès de leurs compatriotes sinistrés (photo ci-dessus).

Pour soutenir et encourager la Salamandre, qui ne bénéficie d’aucun financement public :

La Salamandra (Roma). Iban IT76 G083 2703 2270 0000 0006 230
Via paypal: mauretto.antonini@gmail.com ou ICI
www.casapounditalia.org

[cc] Novopress.info, 2012, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine [http://fr.novopress.info/]

L’assimilation, à certaines conditions, ça peut marcher !

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 14:07

15 juin 2012
Charlotte Soula, convertie au catholicisme et au FN
Lu sur Atlantico :

« Qui connaît Charlotte Soula ? Pas grand monde, assurément. Cette jeune femme de 43 ans est arrivée en tête au premier tour des élections législatives dans la 12e circonscription du Pas-de-Calais avec 25,69% des voix sous l’étiquette du Rassemblement Bleue Marine. […]

Mais avant de s’appeler Charlotte Soula, elle était connue de beaucoup de monde à droite, lorsqu’elle était encore la sympathique et disponible Tamou Soula, militante au RPR sous la présidence de Philippe Séguin et membre par la suite de plusieurs cabinets ministériels. Elle a notamment été la secrétaire particulière d’un certain François Fillon au ministère de l’Education dans les années 2003 à 2005, puis la collaboratrice de Philippe Douste-Blazy au ministère des Affaires étrangères de 2005 à 2007, où elle s’occupait notamment des interventions et de certains dossiers d’adoption sensibles parmi lesquels, dit-on, celui de Johnny Hallyday ! Elle fut aussi l’assistante du député UMP Olivier Dassault et celle la conseillère parlementaire de Christine Lagarde à Bercy. […]

Sa conversion au frontisme date de 2011 et est liée à une rencontre qui a changé sa vie avec Florian Philippot, ex-directeur stratégique de campagne de Marine le Pen à la présidentielle, lui-même candidat à un siège à l’Assemblée nationale. Florian lui fait rapidement rencontrer Marine Le Pen qui séduit Tamou avec, selon cette dernière, « un vrai discours républicain prônant l’assimilation pour les étrangers et pas l’intégration ». Tamou Soula ne pense pas du tout avoir été « récupérée » par le FN : « ce n’est pas le style de Marine »…

Pourquoi avoir changé de prénom en cours de route ? « En fait, je me suis convertie au catholicisme en 2006 et j’ai choisi d’accoler Charlotte à Tamou » explique-t-elle. L’un de ses plus proches amis, Ange Sitbon, permanent à l’UMP, expert reconnu de la carte électorale, a été le premier à l’appeler Tamou-Charlotte, un brin moqueur. Lorsqu’elle a été investie par le Rassemblement Bleu Marine pour les législatives, la candidate a décidé d’abandonner complètement Tamou. […] »

 vu sur http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2012/06/charlotte-soula-convertie-au-catholicisme-et-au-fn.html

le compteur de hollande

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 14:02

http://compte-a-rebours-francois-hollande.fr/

Pourquoi Laurent Blanc sélectionne-t-il Ribery ? Parce que Nike arrose !

TOUT FINI PAR SE SAVOIR

Les dirigeants du foot à l’international (FIFA) sont corrompus jusqu’à la moelle par le fric et au national (FFF) par l’idéologie mondialiste et multiculturaliste et aussi le fric à forte odeur de pétrole.

Posted on 15 juin 2012 by Pierre Cassen – Article du nº 255 de Ripote Laïque

Ce soir, nous saurons si l’équipe de France, qui rencontrera l’Ukraine, après un piteux match nul contre l’Angleterre, a encore des chances de se qualifier pour la suite de l’Euro de football. Après une première vidéo, puis un article faisant suite au premier match, et à l’attitude du joueur Samir Nasri, j’avais fait savoir pourquoi une élimination précoce ne me dérangerait pas trop.

Les lecteurs de Riposte Laïque savent que Franck Ribery est un bon client de notre journal, qui a tenu régulièrement au courant les amateurs de football de toutes les frasques sportives et extra-sportives de celui qui a appelé son fils « Glaive de l’Islam », tout en imposant ses prières musulmanes avant le coup d’envoi des matches.

Les vrais amateurs de football ont constaté qu’en dehors de ses « exploits » extra-sportifs (affaire de prostitution avec une mineure, grève en Afrique du sud en solidarité avec son copain musulman Anelka, viré pour avoir traité le sélectionneur de fils de pute, procès avec le journaliste Guy Carlier, coupable d’avoir parlé de son comportement de racaille sur un plateau de télévision, etc…), depuis trois années, Franck Ribery ne mettait pas un pied devant l’autre en équipe de France, et que son apport, sportif et extra-sportif, était des plus discutables. D’où une question légitime : pourquoi Laurent Blanc, qui connaît tout de même le football, continuait-il à le sélectionner ?

La réponse est aisée : Ribery est le footballeur numéro un de Nike, pour toutes ses campagnes publicitaires. Et Nike donne, tous les ans, 42 millions d’euros à la Fédération française de football, employeur de Laurent Blanc, comme l’expliquent fort bien les deux journalistes Bruno Godart et Jérôme Jessel, dans leur livre « La décennie décadente du football français », édité chez Flammarion. Qui paie l’addition commande le menu…

http://www.rmc.fr/blogs/lesgrandesgueules.php?post/2012/06/12/

Dans un autre registre, un lecteur de RL, Emmanuel, me fait savoir, autre anomalie, que Laurent Blanc a le même agent, Jean-Pierre Bernès (ancien âme damnée de Bernard Tapie quand celui-ci, alors président de Marseille, achetait certains matches) qu’une dizaine d’internationaux sélectionnés dans cette équipe, parmi lesquels l’inévitable Ribery, Samir Nasri, celui qui dit à la presse française de fermer sa gueule, et Alou Diarra, le capitaine, dont les performances sportives de l’année paraissent en décalage avec le statut qu’il se voit octroyé.

Et notre lecteur d’ajouter : Dans tout les cas, je ne m’étonne plus de rien quand on sait que la valeur marchande d’un joueur part à la hausse quand il est joueur international et que l’agent touche un pourcentage de ses émoluments et de son possible transfert. Depuis que le football est intimement lié à l’argent et aux affaires plus que lucratives, je préfère regarder l’équipe de France de rugby….

On pourrait ajouter que cela s’appelle, chez Laurent Blanc, un conflit d’intérêt.

D’autre part, le site « oumma.com » s’inquiète : la nourriture halal des joueurs musulmans de l’équipe de France est-elle vraiment halal ?

http://oumma.com/13059/joueurs-musulmans-de-lequipe-de-france-de-foot-mangent

On se rappelle en effet que l’international Vikash Dhorasso avait révélé que toute l’équipe de France mangeait halal, ce qui avait justifié une mise au point maladroite de Laurent Blanc : ni porc, ni halal !

Sodhexo, qui fournit donc alimentairement l’équipe de France, est sommé de rassurer la communauté musulmane quant à l’authenticité de la viande sacrée servie aux disciples du prophète sélectionnés par Laurent Blanc !

Pour conclure, on se rappellera qu’en 1998, le sélectionneur Aimé Jacquet avait choisi, pour la Coupe du Monde que la France gagnera, de laisser à la maison la star Eric Cantona, et ses nombreuses publicités pour Nike, pour préserver un état d’esprit collectif que l’individualisme de « Canto » aurait menacé. Quinze ans plus tard, Laurent Blanc et Nike imposent Ribery à la France !

Quel meilleur exemple pour justifier le titre de l’ouvrage des deux journalistes, « La décennie de décadence du football français ». On ne pleurera donc pas si, comme en 2010, cette équipe de milliardaires prétentieux et souvent incultes, ne montrant aucun amour du pays et du maillot, et un rare mépris pour l’hymne national, ne fait, tel Mélenchon à Hénin Beaumont, qu’un tour, et rentre précipitamment à la maison.

Pierre Cassen

Carton rouge à Laurent Blanc:

http://sitasecure.wordpress.com/2012/02/06/sita-a-voir-ou-a-revoir-carton-rouge-a-laurent-blanc/

Hausses d’impôts : ce que le gouvernement prépare pour contenir le déficit 2012

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 09:44
Lu sur le blog de Gérard Brazon
Vendredi 15 juin 2012515/06/Juin/201209:30

Encore et toujours plus d’impôts. Corriger les erreurs des prédécesseurs, signifie pour ces socialistes, revenir à une politique confiscatoire et injuste. Les classes moyennes vont souffrir notamment de l’ISF qui sanctionne l’intelligence de l’investissement « père de famille » et la confiscation de l’héritage du fait que le laps de temps entre deux donations va s’allonger…..Le travail sera encore taxé alors que le chômage va s’amplifier. On imagine bien les discussions familiales autour du patrimoine qui s’effrite. Mais alors, pourquoi avoir voté socialiste vous les BoBos qui allez tout perdre ? Il reste le 17 juin pour empêcher aux socialistes d’avoir les pleins pouvoirs et de détruire davantage et cette fois de manière irréversible la France……et le moral des français.

Nancy VERDIER

Le collectif budgétaire comprendra des mesures fiscales visant à générer environ 10 milliards d’euros dès cette année. Au menu : un volet « anti-Tepa » (ISF, droits de succession, heures supplémentaires), l’abrogation de la TVA sociale, des mesures anti-abus sur l’IS et la hausse du forfait social.

SUR LE MÊME SUJET
Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, avertit qu\'« il y aura un effort fiscal, mais juste ». - AFP

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, avertit qu’« il y aura un effort fiscal, mais juste ». – AFP

Nous ne cachons pas la dureté de la situation. » Interrogé mercredi sur LCP, Jean-Marc Ayrault a commencé, par petites touches, à lever le voile sur les « efforts » qui seront demandés rapidement, dans le cadre du collectif budgétaire. « La loi de Finances rectificative du mois de juillet va corriger les erreurs de nos prédécesseurs. Elle va mettre en évidence l’héritage avec toutes ses injustices et sa dégradation[…] Il y aura un effort fiscal, mais juste », a indiqué le Premier ministre, en renvoyant à septembre la taxe à 75 % sur les revenus dépassant 1 million d’euros par an mais en mettant en avant le rétablissement anticipé du barème de l’ISF. Il devrait rapporter au moins 2 milliards, via une contribution exceptionnelle cette année (« Les Echos » du 25 mai). Les mesures de juillet ne sont pas arbitrées à ce stade, insiste Matignon. Mais la liste sera longue, car l’exécutif est à la recherche d’environ 10 milliards dès cette année pour respecter l’objectif d’un déficit ramené à 4,5 % de PIB (il atteindrait 5 % « si rien n’est fait », a prévenu Pierre Moscovici), après 5,2 % fin 2011.

Dispositions anti-Tepa

Pour rendre la potion plus acceptable auprès des Français, le gouvernement devrait donner une dimension « anti-Tepa » à son texte. En référence à la loi « sur le travail, l’emploi et le pouvoir d’achat » d’août 2007, qui comprenait des promesses emblématiques de Nicolas Sarkozy : bouclier fiscal à 50 %, baisse des droits de succession, défiscalisation des heures supplémentaires, etc. Outre le relèvement de l’ISF, le collectif devrait ainsi comprendre la réduction de 159.000 euros à 100.000 euros (par parent et par héritier) du montant pouvant être transmis en franchise d’impôt, et le passage de dix à quinze ans du délai entre deux donations défiscalisées. Des mesures prévues dans le projet Hollande. De même que la fin des heures supplémentaires défiscalisées. Pour ces dernières, les exonérations de charges sociales devraient être supprimées dès l’été, ce qui rapporterait près de 1 milliard en 2012. La fin de l’exonération d’impôt sur le revenu figurerait plus logiquement dans le budget 2013. François Hollande a promis que les exonérations de charges, au moins patronales, seraient maintenues dans les PME de moins de 20 salariés. Jean-Marc Ayrault a ainsi souligné, mercredi, qu’outre « les ménages les plus aisés », les mesures de juillet toucheraient les « grandes entreprises ».

Entreprises

Le projet du PS comprend de nombreuses mesures pour réduire la faculté d’optimisation des grandes entreprises. Tout ne sera pas voté en juillet, mais un volet anti-abus sera déjà intégré au collectif. Bercy souhaiterait notamment accroître la transparence des grands groupes en matière de prix de transferts, leur permettant de transférer leur charge fiscale dans les pays les plus favorables. Il veut également mettre un terme à la déductibilité sans limite de leurs intérêts d’emprunt : à défaut de supprimer toute possibilité de déduction, ceux-ci seront plafonnés (« Les Echos » du 7 juin).

Forfait social

Autre mesure de court terme envisagée, qui pèserait surtout sur les grandes entreprises : la hausse du forfait social sur l’intéressement et la participation (des dispositifs peu répandus dans les PME), actuellement fixé à 8 %. Dans le projet Hollande, il est prévu de soumettre l’épargne salariale à certaines cotisations (maladie, famille, etc.) représentant environ 20 %. Pour mettre en oeuvre la mesure en cours d’année, la hausse du forfait social, autour de 20 % donc, serait jugée plus commode et pourrait rapporter environ 1 milliard cette année.

TVA sociale

Autre volet du collectif, incontournable celui-là : l’abrogation de la TVA sociale. La hausse de 1,6 point prévue en octobre sera annulée, comme la baisse des charges patronales. En revanche, la hausse de CSG de 2 points sur les revenus du capital que le gouvernement Fillon avait fait voter pour compléter le financement de sa réforme sera, elle, conservée. Avec à la clef plusieurs centaines de millions dès cette année (la hausse s’applique au 1 er juillet).

Autres mesures

Pour atteindre 10 milliards, la mise en oeuvre dès juillet d’autres propositions du projet est envisagée : contribution exceptionnelle demandée aux pétroliers et aux banques, taxe sur les nuitées dans les hôtels de luxe, etc. Enfin, une retenue à la source sera appliquée aux OPCVM, suite à la jurisprudence européenne (« Les Echos » du 12 juin), qui générera des ressources au second semestre.

Etienne Lefebvre
et Lucie Robequain

Lesechos.fr

vers une révision de la croissance
Interrogé hier sur les prévisions de croissance, Pierre Moscovici a admis sur France 2 : « C’est vrai qu’il y a plusieurs indicateurs, notamment ceux de la Banque de France, qui ont soulevé des questions. Nous sommes en train d’ajuster ça. » Le PS a bâti son projet sur une croissance de 0,5 % cette année et 1,7 % en 2013. Pour 2012, le collectif révisera donc la prévision Fillon (+ 0,7 %), mais il reste à savoir si Bercy ira en deçà ou non de 0,5 %. Le texte « comportera essentiellement des recettes, une réforme fiscale », a ajouté le ministre de l’Economie. Quant au budget 2013, il « sera calé à la fois sur ces prélèvements et sur des économies de dépenses. »

France Culture: L’islam politique est un système utopique qui vise à déconstruire l’État et les « institutions » !

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 08:42

Merci à Olivier Marot

C’est un système anarchique qui détruit sans construire! ce qui aboutit ainsi toujours à une anarchie et à des massacres !

Ibn kaldoune avait déjà souligné que l’islam (les arabes) ne savent que détruire et devant les ruines se sauvent pour détruire ailleurs.

C’est ce genre d’émission qui pourrait avancer le débat.

(merci d’écouter et de faire une synthèse de cette émisison à partir du line ci dessous)

http://www.franceculture.fr/emission-cultures-d-islam-anarcho-theocratie-2012-03-30

Qatar : la face cachée de la Coupe du Monde 2022

Régis Soubrouillard
Journaliste à Marianne, plus particulièrement chargé des questions internationales En savoir plus sur cet auteur

En plein Euro de foot, l’association Human Rights Watch vient juste de publier un rapport de 150 pages sur les conditions de travail des ouvriers pour l’essentiel immigrés qui oeuvrent à la construction du paradis artificiel et footballistique qui doit accueillir la Coupe du Monde 2022 au Qatar. Si les investissements financiers sont estimés à 160 milliards de dollars, impossible d’évaluer le coût humain de ce projet pharaonique dont le riche émirat pétrolier se soucie fort peu.

Kin Cheung/AP/SIPA

Kin Cheung/AP/SIPA

Une Coupe du Monde achetée par les pétrodollars et le lobbying bienvenu mais pas gratuit de stars comme Zidane ou Guardiola, des stades démontables, construits au milieu de nulle part  climatisés à l’énergie solaire, un événement mondial organisé dans un pays grand comme le département de la Girondedont la passion pour le foot  fluctue au gré des coups de coeur du Cheikh Al Thani et des placements du fonds souverain qatari.Selon le rapport de Construction News qui regroupe les analyses d’un spécialiste allemand de la finance, l’organisation du plus grand évènement sportif de la planète devrait coûter 160 milliards d’euros environ à l’émirat qatari : 124 milliards d’euros pour les stades et 36 milliards pour les infrastructures de transport. A elle seule, la climatisation dans les stades (pour régler ce fameux problème de chaleur) devrait couter 35 milliards d’euros. Enfin, une ville entière nommée Lusail sera créée. Elle surplombera le stade qui accueillera le match d’ouverture et la finale. Montant de la facture: 32 milliards d’euros.

Des milliards que ne verront pas à coup sûr les ouvriers migrants qui n’auront pas plus l’occasion d’assister au début d’un match de foot mais qui s’affairent déjà à la construction laborieuse de ce paradis footballistique artificiel sous des températures caniculaires et dans des conditions de travail déplorables. Au-delà du coût financier du joli jouet que s’offre l’Emirat, l’association Human Rights Watch s’est intéressée au coût humain de ce projet pharaonique.

Le Qtar présente une situation démographique unique au monde. Les travailleurs migrants représentent 94% de la population du pays. Le ratio le plus élevé au monde. Et le pays, peuplé de 1,6 millions d’habitants entend encore recruter jusqu’à un million de travailleurs migrants au cours de la prochaine décennie afin de construire les fameux stades et infrastructures nécessaires à l’accueil de cette Coupe du Monde.

Une « clause de non-concurrence » pour des ouvriers exploités

Dans un rapport de 146 pages, l’association examine les systèmes de recrutement et d’emploi, véritable source d’exploitation de ces ouvriers venus pour la plupart d’Asie du Sud-Est. Pas question de faire trimer un qatari.
Confiscation des passeports, contrôle abusif des travailleurs, restriction au droit du travail (difficile de quitter son emploi), sans compter les obstacles à la communication des plaintes auprès des services gouvernementaux, salaires impayés, retenues salariales illégales, campements  de travail insalubres et surpeuplés.Human Rights Watch a constaté que le Qatar, érigé dans nos contrées en bienfaiteur médiatico-footballistique, possède l’un des codes du travail les plus restrictifs : impossible de changer d’emploi sans l’autorisation de son employeur -une clause de non-concurrence pour les ouvriers exploités, il fallait y penser-. Même chose pour quitter le pays, le travailleur doit obtenir un « permis » de son employeur. La nuance avec la notion de travail forcé n’est pas très grande.
Dans la région, seule l’Arabie Saoudite a mis en place ce « permis de sortie ».Le système de recrutement est pour le moins original : les postulants doivent payer des frais de recrutements, dont les montants varient selon l’enquête de HRW de 726 à 3651 dollars, le tout payé sur emprunt à des taux d’intérêts qui peuvent aller jusqu’à 100% par an !
Travailleur venu du Bangladesh Mahmoud qui a emprunté 3298 dollars explique que s’il ne parvient pas à rembourser, « la banque sortira ma famille de la maison ». Ainsi la plupart des ouvriers hypothèquent leur maison dans leur pays d’origine pour trouver un emploi au Qatar.

Si l’Organisation Internationale du travail autorise la libre association, les lois du Qatar interdisent de se syndiquer. « La proposition récente du gouvernement d’une Union des travailleurs ne parvient pas à satisfaire aux exigences minimales de la libre association dans la mesure où tous les postes de prises de décisions sont réservés aux citoyens qataris » constate Human Rights Watch.

Carton jaune pour le Qatar et la Fifa ?

Dans une réponse à Human Rights Watch au ton très soviétique, les fonctionnaires du ministère du Travail ont répondu que «le ministère n’a reçu aucune plainte du travail forcé et il est inconcevable qu’une telle chose existe au Qatar, où le travailleur peut rompre son contrat, retourner dans son pays quand il le souhaite et l’employeur ne peut pas le forcer à rester dans le pays contre sa volonté ». Le rapport aborde également les préoccupations au sujet de la sécurité des travailleurs dans l’industrie de la construction du Qatar. Il met en lumière des divergences inquiétantes entre le nombre de décès signalés par les travailleurs de la construction des ambassades locales et le nombre déclaré par le gouvernement. L’ambassade népalaise a dénombré  191 décès de travailleurs népalais en 2010, et l’ambassade indienne 98 de migrants indiens. De nombreux décès seraient dus à des insuffisances cardiaques au moment des fortes chaleurs.
De son côté le ministère du Travail ne dénombre pas plus de six décès au cours des trois dernières années.L’Etat du Qatar, qui s’est engagé à améliorer les conditions de travail de ses ouvriers sans fournir d’indications claires sur les réformes envisageables, n’est pas seul en cause, le comité organisateur et la FIFA avaient promis au moment de l’attribution de la Coupe du Monde d’être attentifs aux droits des travailleurs. Jugée complice d’une mondialisation inéquitable, en 2010, des syndicalistes avait tenté de brandir en vain un carton jaune lors d’une réunion de l’ONU pour dénoncer la passivité de la FIFA face au non respect du droit du travail lors des préparatifs de la Coupe du Monde en Afrique du Sud. Bis repetita ?

La gauche au pouvoir c’est aussi ça: Bientôt des députés de la diversité à l’Assemblée

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 08:11

Lu sur FDS

Le second tour des législatives devrait confirmer la percée des candidats issus de l’immigration, tous de gauche. L’UMP reste très en retard.

https://i1.wp.com/img52.imageshack.us/img52/51/2048159act1640x280.jpg

Après des mois d’efforts, Christophe Borgel, responsable des élections au PS, se frotte les mains. « On s’était fixé un objectif ambitieux de faire élire à l’Assemblée nationale dix candidats représentant la diversité de la population française, eh bien on va l’atteindre. »

Pour la première fois sous la Ve République, l’hémicycle du Palais-Bourbon va prendre quelques couleurs, en dehors des élus de l’outre-mer.

Razzy Hammadi (Montreuil-Bagnolet), Malek Boutih (Morsang, Essonne), Kheira Bouziane (Chenôve-Dijon), Chaynesse Khirouni (Nancy), Kader Arif (Haute-Garonne), Hélène Geoffroy (Vaulx-en-Velin, Rhône), George Pau-Langevin (Paris), Pouria Amishahi (9e circ. Français de l’étranger) et Corinne Narassiguin (1re circ. Français de l’étranger) ont de bonnes ou de très bonnes chances d’être élus dimanche sous l’étiquette socialiste.
Il faut y ajouter l’écologiste Léla Bencharif, bien placée à Firminy (Loire). Pour d’autres socialistes, comme Caroline Adomo (Créteil-Nord), Milouda Latrêche (Bobigny-Drancy), Sabrina Ghallal (Reims) ou encore Zina Dahmani (Tourcoing-Nord), la partie, sans être totalement perdue, est plus difficile. Au Blanc-Mesnil, la socialiste Najia Amzal (30,49%) a dû se désister en faveur de la communiste Marie-George Buffet pour seulement 800 petites voix de retard.
Un bilan plus que satisfaisant si l’on considère que l’on part de presque zéro (élue en 2007, la Guadeloupéenne George Pau-Langevin était la seule représentante de la diversité en métropole).
« Cela a été possible parce qu’un travail de promotion de nouveaux élus avait déjà été fait dans les collectivités locales et grâce à l’appui sur cette question de Martine Aubry », explique Borgel.  (…)
NDLR: Des députés de la diversité pourquoi pas s’ils respectent les lois de notre démocratie ce qui exclut du même coup les musulmans soumis à la loi  de l’islam la charia incompatible avec une démocratie. Un Pascal Hilout député ne me gênerait aucunement, bien au contraire, car il défend mieux que beaucoup de Français de souche nos valeurs.