Francaisdefrance's Blog

19/05/2012

Valls (PS) pour un financement public des mosquées.

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 22:52

Lu sur Libération

Dans une tribune publiée par l’hebdomadaire Marianne, le député-maire socialiste d’Evry, Manuel Valls, estime qu’il faut «faire évoluer la loi de 1905 afin de permettre la construction des lieux de culte à travers un financement transparent, et par conséquent public». Une telle évolution permettrait d’empêcher «les financements et les moyens de contrôle de l’étranger». Selon le député PS, la laïcité ne doit pas être une contrainte mais une «valeur partagée». Il ne faut pas, poursuit-il, qu’elle soit «vécue par les musulmans comme un prétexte pour empêcher la pratique de la deuxième religion du pays».

Hénin-beaumont: Où était Mélenchon pour lutter contre la maffia de gauche.

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 22:48

Merci à DG

mai 18, 2012

Source: http://www.prechi-precha.fr/2011/12/03/le-ps-du-pas-de-calais-dans-le-collimateur-de-la-justice/

À l’époque des affaires du Nord-Pas-de-Calais Mélenchon était l’un des cadres national du PS. Ce qui se passait à Hénin-Beaumont ne semblait pas l’intéresser outre mesure…
Seul le FN s’est battu…

La nouvelle Garde des Sceaux, C. Taubira, est une repris de justice !

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 19:05

 

http://www.dreuz.info/2012/05/la-nouvelle-garde-des-sceaux-c-taubira-est-une-repris-de-justice/

Les bienfaits de l’islam en Grande Bretagne

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 18:58

Voila notre ministre de la justice, ça promet !!!!!!!!!!​!!!!!!!!!!​!!!!!!!!!!​!!!!!!!!!!​

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 18:53

 http://www.islamisation.fr/archive/2012/05/17/christine-taubira-souhaite-deliberement-cacher-la-traite-ara.html

17.05.2012

Christiane Taubira souhaite délibérément étouffer la traite arabo-musulmane
« Christiane Taubira déclare sans ambages qu’il ne faut pas trop évoquer la traite négrière arabo-musulmane pour que les «jeunes Arabes» «ne portent pas sur leur dos tout le poids de l’héritage des méfaits des Arabes».
L’Express du 4 mai 2006

La loi Taubira du 10 mai 2001 qualifie la seule traite négrière de « crime contre l’humanité »…les millions de chrétiens razziés par les Barbaresques, les Turcs et Arabo-musulmans passent par pertes et profits. Aussi, l’esclavage toujours présent en Afrique (Niger, Soudan) et dans la Péninsule arabe (Arabie Séoudite, Yemen, EAU…) n’a jamais fait l’objet d’aucune condamnation par Mme Taubira.

Lors de l’arrivée des Français à Alger en 1830, 15 000 esclaves chrétiens furent libérés…

Dans le même article de l’Express d’où est tirée cette citation on lit :

« Un des meilleurs spécialistes actuels des traites négrières, Olivier Pétré-Grenouilleau, a été attaqué en justice au nom de la loi Taubira. Parce qu’il rappelait que la quasi-totalité des esclaves africains avaient été razziés non par des Blancs, mais par des négriers africains et que le commerce des esclaves était une routine sur le continent noir bien avant l’arrivée des négriers européens. Il lui était aussi reproché de réfuter l’application du terme de «génocide» aux traites négrières, contredisant ainsi le parallèle implicite entre l’esclavage et l’extermination des juifs qu’évoque l’exposé des motifs de la loi Taubira.

L’affaire Pétré-Grenouilleau a d’autant plus inquiété les historiens que la loi de 2001 précise dans son article 2 que «les programmes de recherche en histoire» devront accorder «la place conséquente qu’ils méritent» à la traite négrière et à l’esclavage, dont l’interprétation judiciaire risque de se limiter à la définition partielle que ladite loi donne. Et Christiane Taubira ne les a pas rassurés en déclarant que constituerait pour elle un «vrai problème» le fait qu’Olivier Pétré- Grenouilleau, professeur d’université, «payé par l’Education nationale sur fonds publics», continue d’enseigner ses «thèses» aux étudiants »

L’histoire scientifique devient une « thèse » personnelle quand elle ne cadre pas avec la doxa de

Blasphème : il n’y aura pas de délit de diffamation des religions à l’échelle de la planète

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 16:54
Samedi 19 mai 2012

Ouf on l’a échappé belle

Lu sur Résistance Républicaine

Nous vous avions alertés sur « le processus d’Istambul », qui oeuvrait pour appliquer les objectifs de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) : interdire la diffamation des religions et tout spécifiquement la critique de l’islam, seule religion nommée dans les documents de l’OCI et proposés au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU, qui avait voté en mars 2011 une résolution, dite  16/18, allant dans ce sens.

Un travail de sape avait été entrepris en direction des pays occidentaux, à Washington en décembre 2011 et une autre conférence avait été prévue en juillet en Europe pour obtenir leur assentiment.

Or, excellente nouvelle, nous apprenons qu’en mars dernier  l’Assemblée générale de l’ONU a enfin décidé de renoncer à imposer le délit de blasphème. A lire, ici, les différentes étapes, qui, depuis des années, ont amené l’ONU à cette belle avancée.

Cela ne veut pas dire que nous sommes tranquilles, ni débarrassés à jamais  de cette épée de Damoclès, puisque nous voyons chaque jour en Europe les progrès de l’entrisme de l’OCi auprès de nos dirigeants, auprès des associations droidel’hommistes qui essaient, par le harcèlement juridique, par la menace financière, par la diabolisation, de faire mettre en oeuvre, de fait, cette interdiction de la critique de l’islam.

Plus que jamais nous devons être vigilants, parce que de nombreux pays européens ont déjà/encore dans leur législation cette interdiction du blasphème, malgré la Convention européenne des Droits de l’homme. C’est notamment le cas en Allemagne, en Irlande, en France pour l’Alsace-Lorraine (mais oui, l’exception laïque s’accompagne d’une possibilité d’être condamné pour blasphème), en Irlande, en Espagne… Voir le détail ici.

Et quand le délit de blasphème ne marche pas, les juges s’ingénuent à trouver des arguties pour l’appliquer malgré la loi qui protège la liberté d’expression, c’est, entre autres, ce qui a permis à un tribunal autrichien de condamner Elisabeth Sabaditsch-Wolff (une de nos intervenantes aux assises de décembre 2012 sur l’islamisation de nos pays)  pour avoir dit que Mahomet était pédophie, le tribunal jugeant que, puisque Aïcha avait été épousée par Mahomet à 6 ans (mariage consommé quand elle en avait 9) elle était toujours son épouse à 18… Bref on pourrait penser qu’il suffit à tout pédophile autrichien d’épouser sa victime de 6 ans et de rester marié avec elle pour ne plus mériter cette épithète !

Alors sans doute qu’il va falloir déplacer le lieu, le moment et les moyens de notre riposte. Il n’y aurait pas grand sens à aller manifester en juillet contre une improbable réunion  du processus d’Istambul puisqu’à l’ONU les choses sont calmées, au moins pour le moment, mais il va falloir envisager des actions pour lutter contre les interdits et les limites mises dans les pays européens à la liberté d’expression. et ce n’est pas la composition du gouvernement Ayrault qui va nous rassurer, en France !

A suivre, donc, nous réfléchissons à une action pour la fin de l’année.