Francaisdefrance's Blog

27/04/2012

Vidéo:L’exemplarité de François Hollande? Du pipeau bien sûr, pour lui-même et ses amis…

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 22:18

Le bal des faux-culs

Merci à Sophie B

Jeudi 19 avril 2012, le Collectif Jeudi Noir dénonçait l’occupation d’un logement social de la Ville de Paris, par Delphine BATHO, porte-parole de François HOLLANDE.

La députée PS des Deux-Sèvres utilise un logement social de 108m² de la Ville de PARIS. Depuis 2001, elle loue pour 1 524€ soit 40% en-dessous des prix du marché, un appartement qui pourrait bénéficier à l’un des 130 000 demandeurs de logements sociaux à Paris.

Vendredi 20 avril, Europe-Écologie-Les Verts organisait une opération téléphonique « Service avant vote ». Nous en avons profité pour appeler Cécile DUFLOT et féliciter Julien BAYOU, fondateur du Collectif Jeudi Noir et porte-parole d’Eva JOLY. Voici notre conversation.

François HOLLANDE, toujours prêt à faire des discours sur l’exemplarité, ne peut pas laisser cette situation durer. Le déménagement c’est pour quand ?

Par Gérard Brazon -Publié dans : Politique Française-Communauté : PARLONS FRANCHEMENT
LAISSER VOTRE COMMENTAIRE 0 –VOIR LE COMMENTAIREVoir les 0 commentaires
Retour à l’accueil

La fable de la gestion calamiteuse des mairies dirigées par le FN

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 21:56

Le : 12 Avril 2012

Histoire économique. Mairies FN : elles auraient mérité le triple A !

marignane redressementfinancier gestiondesmairies orange vitrolles

L’opinion médiatique est unanime : la gestion des mairies FN (conquises en 1995 et 1997) a été catastrophique, absolument ca-tas-tro-phi-que, vous dis-je. Le Front national lui-même ne cherche pas à démentir : pour certains de ses dirigeants, parce que les maires des villes concernées ont été exclus du FN ; pour les autres, parce que de toute façon on ne peut rien contre une opinion médiatique aussi fermement (même faussement) établie.

Il n’y a qu’un seul problème : cette opinion médiatique est complètement à l’opposé de la réalité. Tous les maires FN, ou ex-FN, ont rétabli la situation financière de leur ville. Ce n’est pas ici une question d’opinion, c’est une question de chiffres.

_______________________________________________________________

Pas une question d’opinion : une question de chiffres

Prenons la ville d’Orange, toujours dirigée par Jacques Bompard. Quand ce militant national a pris la ville en 1995, la dette par habitant s’élevait à 1462€ par habitant ; elle n’est plus que de 79€ par habitant en 2010 : 20 fois plus faible qu’à Carpentras ou Cavaillon ; 40 fois plus faible qu’à Avignon. Et les taux des quatre taxes locales ont baissé. Et pourtant, en 2010, les investissements à Orange restent élevés : 571€ par habitant, plus que dans les autres grandes communes du Vaucluse. Quant au taux de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères, c’est le plus bas du Vaucluse.

Catherine Mégret est devenue maire de Vitrolles en 1997. Ella a été réélue en 2001 (avant de perdre son mandat à la suite d’une annulation survenue dans une période particulièrement difficile pour sa formation de rattachement, le MNR). Mais, là encore, la comparaison des ratios financiers entre 1997 et 2001 montre l’ampleur du redressement financier accompli. L’endettement a baissé, passant de 811 millions de francs à 687 millions de francs ; et ce alors même que la taxe d’habitation a diminué, que le prix de l’eau a baissé de 10% et celui de la taxe des ordures ménagères de 25%. Dans le même temps la capacité d’équipement est remontée.

Une analyse comparable peut être faite sur Marignane dont Daniel Simonpieri fut le maire de 1995 à 2008.

Les campagnes de sidération et de désinformation

Il est d’ailleurs intéressant de rappeler les résultats d’un sondage, publié en 2001 et portant sur l’opinion des habitants de Marseille, Vitrolles et Marignane sur leur municipalité : sur les faits – qualité de la gestion, fiscalité, propreté, sécurité – Vitrolles et Marignane devançaient Marseille. En revanche, Jean-Claude Gaudin jouissait de la meilleure image ! On mesure ici l’effet des campagnes de désinformation et de sidération des médias nationaux ainsi que de France3 Provence et de La Provence.

A Toulon aussi il y a eu redressement financier, selon la Cour des comptes

Reste Toulon. C’est la ville la plus importante prise par le Front national en 1995, une ville qui a cumulé les problèmes et les polémiques. Pourtant, là aussi, le bilan financier est positif. Il y a à l’appui de cette affirmation un rapport de la Chambre régionale des comptes portant sur la période 1995-2005. Certes, le rapport ne va pas sans formuler des critiques : par exemple certaines pratiques anciennes – des avantages sociaux remontant aux années cinquante – ont perduré et l’absentéisme est resté à un niveau élevé. Mais l’encours de la dette par habitant a diminué, passant de 1491€ à 1382€ de 1997 à 2000. La capacité d’autofinancement disponible s’est aussi améliorée.

Cela n’a pas empêché les campagnes de diffamation de durer jusqu’en 2010. Ainsi, lorsqu’un litige opposant Jean-Marie Le Chevallier à son successeur agissant au nom de la ville de Toulon fut tranché par le Conseil d’Etat en faveur de l’ancien maire de Toulon, Le Point titra sur le thème « Toulon, la facture du FN s’alourdit encore ! » alors que le Conseil d’Etat venait simplement de rappeler des règles de droit habituelles. Evidemment tout cela laisse des traces dans les esprits. C’est le but, d’ailleurs…

Un jugement plutôt positif des électeurs

Les électeurs locaux, eux, ont porté un jugement nuancé et souvent positif sur les mairies Front national. Notons d’abord qu’en dehors de Vitrolles, conquise à la majorité absolue en 1997, les mairies de Marignane, Toulon et Orange ne furent gagnées, en 1995, que dans le cadre d’élections triangulaires, les vainqueurs ne commençant leur mandat qu’avec un potentiel de moins de 40% des suffrages. Pourtant trois des quatre maires furent réélus en 2001. Et Jacques Bompard le fut à nouveau en 2008.

Après Orange, Bollène se redresse financièrement

Sa gestion d’Orange a d’ailleurs paru si convaincante que les électeurs de la commune voisine de Bollène ont porté à la tête de leur ville Marie-Claude Bompard, la femme de Jacques Bompard. A Bollène aussi le redressement financier est en cours : ainsi la dette par habitant est passée de 1646€ au 1er janvier 2008 à 1143€ au 1er janvier 2012.

Ces résultats financiers sont d’autant plus remarquables que, durant les mêmes périodes, l’endettement de l’Etat et des collectivités territoriales a explosé. A contrario on peut dire qu’avec une gestion comparable à celle des villes FN, la France aurait gardé le triple A et surtout ne serait pas plombée par l’endettement excessif qui est le sien.

Cette affirmation est, bien sûr, politiquement incorrecte. Mais elle repose sur des faits et des chiffres, ce qui la rend peu susceptible d’intéresser les médias de l’oligarchie. Car dans le monde médiatique les faits comptent peu, les préjugés comptent davantage.

Jean-Yves Le Gallou
Polémia
10/04/2012

Image : hôtel de Ville d’Orange

Source: http://www.polemia.com/article.php?id=4765

Silence radio sur l’Islande ?

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 21:19

Pierre Mylestin

27 avril 18:21

Sans nouvelles d’Islande : Pourquoi ?
Si quelqu’un croit qu’il n’y a pas de censure actuellement, qu’il nous dise pourquoi on a tout su au sujet de ce qui se passe en Egypte, en Syrie ou en Libye et pourquoi les journaux n’ont absolument rien dit sur ce qui se passe en Islande :
En Islande,
le peuple a fait démissionner un gouvernement au complet,
– les principales b…anques ont été nationalisées et il a été décidé de ne pas payer la
dette qu’elles avaient contractée auprès de banques de Grande Bretagne et de
Hollande, dette générée par leur mauvaise politique financière
– une assemblée populaire vient d’être créée pour réécrire la Constitution.
Et tout cela, pacifiquement.
Toute une révolution contre le pouvoir qui a conduit à cette crise.
Voilà pourquoi rien n’a été publié pendant deux ans.
Que se passerait-il si les citoyens européens en prenaient exemple ?
Brièvement, voici l’histoire des faits :
– 2008 : La principale banque du pays est nationalisée. La monnaie s’effondre, la
bourse suspend son activité. Le pays est en banqueroute.
– 2009 : Les protestations citoyennes contre le Parlement font que des élections
anticipées sont convoquées et qu’elles provoquent la démission du Premier Ministre
et, en bloc, de tout le gouvernement.
La situation économique désastreuse du pays persiste. Par le biais d’une loi, il est
proposé à la Grande Bretagne et à la Hollande le remboursement de la dette par le
paiement de 3.500 millions d’euros, montant que paieront mensuellement toutes les
familles islandaises pendant les 15 prochaines années à un taux d’intérêt de 5%.
– 2010 : le peuple descend à nouveau dans la rue et demande que la loi soit soumise à référendum.
En janvier 2010, le Président refuse de ratifier cette loi et annonce qu’il y aura une
consultation populaire.
En mars, le référendum a lieu et le NON au paiement de la dette remporte 93% des
voix.
Pendant ce temps, le gouvernement a entamé une investigation pour régler juridiquement les responsabilités de la crise.
Les détentions de plusieurs banquiers et cadres supérieurs commencent.
Interpol lance une enquête et tous les banquiers impliqués quittent le pays.
Dans ce contexte de crise, une assemblée est élue pour rédiger une nouvelle
Constitution qui reprend les leçons apprises de la crise et qui se substitue à l’actuelle qui est une copie de la constitution danoise.
Pour ce faire, on a recours directement au peuple souverain.
On élit 25 citoyens sans filiation politique parmi les 522 qui se sont présentés aux
candidatures. Pour cela, il faut être majeur et recueillir le soutien de 30 personnes.
– L’assemblée constituante commence ses travaux en février 2011 afin de présenter,
en partant des avis collectés dans les diverses assemblées qui ont eu lieu dans tout le pays, un projet de Grande Charte.
Elle doit être approuvée par l’actuel parlement ainsi que par celui qui sera constitué après les prochaines élections législatives.
Voici, en bref, l’histoire de la Révolution Islandaise :
– Démission en bloc de tout un gouvernement
– Nationalisation de la banque
– Référendum pour que le peuple puisse se prononcer sur les décisions économiques fondamentales
– emprisonnement des responsables de la crise et
– réécriture de la constitution par les citoyens
Nous a-t-on parlé de cela dans les médias européens ?
En a-t-on parlé dans les débats politiques radiophoniques ?
A-t-on vu des images de ces faits à la TV ?
Bien sûr que non !
Le peuple islandais a su donner une leçon à toute l’Europe en affrontant le système et en donnant une leçon de démocratie au reste du monde.
SI CE MESSAGE VOUS PARAIT INTÉRESSANT, DIFFUSEZ-LE A BEAUCOUP DE
GENS QUI NE LE SAVENT PAS !

http://www.internationalnews.fr/article-nouvelle-constitution-en-islande-la-conspiration-du-silence-103516124.html

Contre François Hollande par Guy Millière

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 16:25

27 avril 2012  Posté par:

Socialisme misère Contre François Hollande

Je me suis abstenu au premier tour de l’élection présidentielle française. Je voulais m’abstenir aussi au deuxième tour. Je le voulais d’autant plus que le résultat ne me semble pas faire l’ombre d’un doute. Je le voulais car je l’ai dit ici, le mandat de Nicolas Sarkozy m’a semblé médiocre sur tous les plans, très désordonné, sans ligne directrice ni épine dorsale.

Je ne me reconnais à peu près en rien en ce qu’incarne Nicolas Sarkozy. Economiquement, il n’est pas libéral, contrairement à ce qu’écrivent des gens qui ont dû apprendre l’économie en lisant Germinal d’Emile Zola et le Manifeste du parti communiste de Karl Marx et Friedrich Engels : c’est un étatiste et un dirigiste forcené.

Socialement, ce n’est pas un conservateur : ceux qui voient en lui un conservateur sont aussi lucides que ceux qui voient en le Front National un mouvement d’extrême droite alors que le programme économique et social du Front National vient des idées de paléo-gaullistes et de disciples de Jean-Pierre Chevènement. Les rares fois où j’ai croisé Nicolas Sarkozy, j’ai trouvé chez lui des dimensions compulsives et autoritaires qui ont tout eu pour me déplaire. Si je devais ajouter ce que je pense de l’embardée libyenne et de ses effets secondaires, de l’attitude de Nicolas Sarkozy concernant Israël et le dossier « palestinien », je deviendrais à nouveau aussi désobligeant que j’ai pu l’être lorsque j’ai traité de ces dossiers au cours des mois qui viennent de s’écouler.

Mais je dois regarder, puisque l’échéance vient, ce qui se trouve en face de Nicolas Sarkozy. Humainement, François Hollande est un homme plus aimable que Nicolas Sarkozy, et c’est une qualité que je lui reconnais : mais ses idées, je dois l’écrire, sont effroyables. Ses propositions économiques sont à même d’assurer la ruine d’un pays déjà quasiment ruiné, et ce en quelques semaines, quelques mois tout au plus. Elles reposent sur une cécité confondante face à l’évolution du monde. Elles semblent sortir d’une relecture des écrits de John Maynard Keynes effectuée il a un trentaine d’années, conservée depuis dans du formol, et ressortie comme si elle était un produit du jour. Les idées keynesiennes étaient gravement erronées dans les années 1930 : elles sont aujourd’hui erronées, antédiluviennes et mortifères. Dans une Europe déjà au bord de l’implosion, elles ajouteront sur le feu les louches d’huile bouillante à même de le décupler. Je pourrais considérer que le feu est salvateur s’il pouvait dégager l’horizon et permettre d’y voir plus clair, mais dans un pays où dix candidats sur dix au premier tour débitaient des inepties de divers types, je ne jurerais de rien, et, quand bien même je pense que les louches d’huiles seront ajoutées au feu qui brûle déjà, je ne puis me résoudre à me dire que j’y aurai un tant soit peu contribué.

Je dois voir aussi que, par diverses propositions, du mariage gay à l’islamisation consentie, des promesses faites aux pastèques écologistes, vertes à l’extérieur et rouge sang à l’intérieur, à la dissolution de l’idée même de nationalité par le biais de la légalisation du vote des étrangers non européens venus des contrées avec lesquels ont été passés les accords Eurabia, ce sont les fondements mêmes de la civilisation occidentale qu’il s’agit, pour les socialistes d’ébranler jusqu’à ce que vienne un crépuscule irréversible.

Je dois voir, enfin, et je l’explique en détail dans un article que publiera la Metula News Agency, que François Hollande est le candidat soutenu par divers groupes musulmans (non sans raisons), par des islamistes appelant au djihad, fut-ce de manière feutrée, par les antisémites excités qui gouvernent l’Iran, et cela me semble constituer une forme de ligne de démarcation au delà de laquelle on entre en territoire d’infamie.

J’ai décidé en ces conditions de ne pas m’abstenir et de voter contre François Hollande. Ce n’est pas un soutien à Nicolas Sarkozy. Je pense, je l’ai dit, que Nicolas Sarkozy va perdre. Et je pense que c’est une défaite que Nicolas Sarkozy a préparé lui-même depuis longtemps.

Mais c’est une façon pour moi de me dire que je n’aurai pas contribué à une issue qui me semble devoir être sombre et tragique.

Je dois ajouter à ce que je viens de noter un dégoût absolu et révolté : il y a dans la hargne anti-sarkozyste de la plupart des grands médias une atmosphère de curée venimeuse aux relents totalitaires. Ces gens là accusent Sarkozy d’être d’extrême droite. Ils ressortent des photos de Pétain. Ils incriminent Sarkozy parce qu’il a dit que les électeurs du Front National font partie de la république. Ils se proclament aisément anti-fascistes.

Ce sont eux les fascistes, et il serait utile de leur rappeler que le fascisme, comme le national-socialisme sont des collectivismes socialistes. Ce sont eux qui entendent interdire de parler et de penser et qui, en tuant la liberté de parole, font que ce pays crève et s’asphyxie sans que puissent y pénétrer les idées qui font vivre des pays tels qu’Israël, les Etats-Unis, le Canada.

C’est à cause d’eux qu’on ignore aujourd’hui dans ce pays ce qu’est la pensée libérale, ce qu’est la pensée conservatrice, ce qu’est réellement le socialisme, ce qu’est le droit naturel, ce qui se passe réellement dans les pays susdits, Israël, Etats-Unis, Canada, qui sont, malgré Obama, les puissances de la liberté sur terre.

C’est à cause d’eux qu’on ne comprend rien en ce pays à la finance et au capitalisme et qu’on parle des financiers comme on parlait des banquiers juifs dans les années trente du vingtième siècle.

C’est à cause d’eux que l’histoire est peu à peu falsifiée comme elle pouvait l’être en Union Soviétique autrefois, même si c’est de manière plus subtile.

C’est à cause d’eux qu’il est à peine possible de dire que les jours de l’euro sont sans doute comptés.

Ces gens-là crachent sur Sarkozy en allant bien au delà de ce que doit être le débat dans une démocratie et, en voyant les couvertures de Libération ou de L’Humanité ces derniers temps, j’ai pensé à Je suis partout au temps où Robert Brasillach y écrivait.

Ces gens-là dénoncent l’antisémitisme supposé du Front National : on doit leur dire que l’antisémitisme actif, virulent, dangereux aujourd’hui n’est pas au Front National, mais chez les disciples de Marcel Déat et Jacques Doriot, qu’on trouve, plutôt, au Front de gauche.

Les mois à venir vont ressembler à une chape de plomb épaisse et monolithique. L’atmosphère est déjà irrespirable, elle va devenir très toxique.

Je ne serai pas complice de cette toxicité. Je n’en serai pas la victime consentante. Renaud Camus vient de voir ses contrats résiliés par ses deux principaux éditeurs, pour délit d’opinion. On n’assassine pas encore les gens qui osent penser autrement. Cela pourrait bientôt venir.

Un mois et demi s’est écoulé depuis les meurtres djihadistes et antisémites de Toulouse, qui parle de l’antisémitisme islamique ? Personne. Qui parle de l’islam radical ? Personne non plus. C’est logique. Effroyablement logique.

Mon ami Daniel Pipes s’est efforcé de me convaincre qu’un soulèvement sauverait l’Europe. C’est l’un des thèmes qui est abordé dans le livre que nous signons ensemble et qui sera publié au début du mois de mai, Face à l’islam radical. Qui parlera de ce livre dans les grands médias ? Personne sans doute. C’est logique aussi. Effroyablement logique. Daniel Pipes est simplement l’un des plus grands islamologues de ce temps. Pourquoi parlerait-on de ce qu’il écrit ? Il n’a pas sa carte au Parti socialiste français. Moi non plus.

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Guy Millière pour www.Dreuz.info

PS. Richard Prasquier, pour avoir publié une tribune dans le journal israélien de gauche Haaretz dans laquelle il se contentait d’attirer l’attention sur le fait qu’un nouvel antisémitisme s’est développé sous le masque de l’antisionisme, sur le fait que des dirigeants socialistes ont une vision négative de la politique d’Israël, et sur le fait que les partis gauchistes et les Verts ont une hostilité profonde envers Israël, ce qui peut conduire à une hausse des attitudes « antisionistes », s’est fait insulter par divers journalistes de gauche. Un homme sans le moindre honneur a osé titrer, dans Marianne, « l’honneur perdu de Richard Prasquier ». Les propos de Richard Prasquier sont très modérés. Si des propos aussi modérés valent qu’on insulte un homme respectable, et ce dès aujourd’hui, on peut aisément imaginer ce qui va suivre.

Source et commentaires intéressants à cette page:

http://www.dreuz.info/2012/04/contre-francois-hollande/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29

« En France, on ne mangera plus halal point barre »

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 16:00

Eric Dillies est conseiller régional Nord-Pas-de-Calais et candidat aux législatives de juin Eric Dillies est conseiller régional Nord-Pas-de-Calais et candidat aux législatives de juin

© ©Jeanne Bartoli

Eric Dillies, conseiller régional Nord-Pas-de-Calais et candidat aux législatives de juin 2012, a retracé la journée type d’un citoyen qui vivrait sous la présidence de Marine Le Pen. Ce reportage est une fiction.

Matin.
« On se lève. On allume la radio et sur France Culture, Brice Teinturier {N.D.L.R. service politique et opinion à Ipsos} ne parlera plus que pour nous expliquer la météo de la veille. Il y aura une liberté de penser et de parler sur les ondes.
Au petit-déjeuner, les produits de qualité se seront invités à la table avec du bon pain car l’agriculture sera bio, autocentrée et pas seulement destinée à l’exportation. Et puis tiens, au lieu d’écouter la radio et de regarder la télé toute la matinée, on se lèvera pour aller au travail. Les conneries de la télévision, ça ne rend pas intelligent et ça désespère. Il y aura le plein-emploi.
Avant de partir au travail, on conduit les enfants à l’école. Déjà, rien que le plein d’essence sera moins cher car on aura baissé la TIPP (Taxe d’importation sur les produits pétroliers) puisqu’une société nationale exploitera notre pétrole.
En plus, quand on prendra la route, il n’y aura pas trois quarts d’heure de bouchons car on en aura construit de nouvelles. On arrêtera d’emmerder les automobilistes : on supprimera les « flashgordon ». On n’est plus au Moyen-Âge où le seigneur faisait payer les passants qui voulaient traverser la rivière.
Nos enfants auront une école propre et verte. Ils seront en uniforme : à la poubelle les marques ! Ils se mettront en rang deux par deux et diront « Bonjour Monsieur le Directeur » : le respect ça s’enseigne depuis la petite école.
Une fois les enfants déposés à l’école, on partira travailler dans la première usine textile verte au monde. Elle sera privée, mais l’Etat y aura investi. »

Midi.
« Dans les cuisines de l’usine, plus de halal. Car le communautarisme sera supprimé en France, ce sera inscrit dans la Constitution. En France, on ne mangera plus halal point barre. Celui qui n’est pas d’accord, qu’il vienne avec son picotin. S’il n’est pas content alors il part dans des pays qui acceptent le halal, comme l’Iran. Mais à mon avis il reviendra vite ici. »

Après-midi.
« On travaillera de nouveau. De temps en temps, l’usine offrira un spectacle culturel (théâtre, concert) à ses ouvriers et à leur famille. On aura fait entrer la culture française, comme Le Cid de Corneille, dans les usines pour que les gens sachent qu’ils ne viennent pas de n’importe où, qu’ils soient fiers de notre culture vieille de 1 500 ans. »

Soirée.
« Quand on rentrera du travail, on saluera la concierge qui veille sur le pavillon de deux étages maximum. Le travailleur vivra dans une des dix grandes villes construites par le FN à 150 kilomètres de Paris, vertes et autonomes énergétiquement. Car il y aura besoin de recréer un lien social puisque les villes ont été déshumanisées. En route, on aura croisé la Garde nationale qui suppléera la police et les gendarmes dans la sécurisation du territoire. On ne verrouillera plus sa voiture. »

Nuit.
« On entre dans la sphère intime. La croissance démographique française est surtout due à l’immigration. Si on veut financer les retraites on n’a pas besoin de faire appel aux étrangers, on peut le faire nous-même. Il suffira de faire des enfants, ce n’est pas compliqué et en général les gens y prennent du plaisir ! Les familles disposeront d’un abattement fiscal de 20% à chaque naissance. Au bout de cinq enfants, la maison sera gratuite. On verra à nouveau des enfants dans les rues. Grande innovation, chacun d’entre eux représentera une voix électorale. Leurs parents exerceront ce droit de vote jusqu’à leur majorité. On aura pris cette mesure car en France, les plus de 50 ans sont surreprésentés dans le corps électoral. Conséquence, les hommes politiques ont tendance à prendre des mesures en fonction des vieux rentiers et non pas pour les jeunes (30-40 ans), qui sont les grands perdants de ces vingt dernières années. »

QUESTION DU HALAL : QUELLE EST LA POSITION DES 2 CANDIDATS ?

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 15:44

Pierre Martin

27 avril 11:17

SARKOZY : – Durant 5 ans ,il n’a strictement rien fait pour endiguer la généralisation du halal – Il n’a pas tenu les engagements qu’il avait pris par écrit à l’égard de madame Brigitte Bardot concernant l’étourdissement des animaux
– Il a toléré que le halal envahisse nos écoles publiques et leurs cantines .
– Lorsque l’Union Européenne a émis une directive cherchant à imposer l’étiquetage des viandes , qui s’y est farouchement opposée invoquant la stigmatisation des musulmans ?? Madame Alliot-Marie , ministre de droite…
– Face à la colère qui gronde , le gouvernement sort un décret en décembre 2011 , qui sera applicable au 1er juillet 2012 . Que dit ce décret ? Ce texte fixe les conditions d’autorisation des établissements d’abattage
à déroger à l’obligation d’étourdissement des animaux .
Il prévoit également un système d’enregistrement permettant de vérifier que
l’abattage rituel correspond bien au carnet de commandes de l’entreprise. »
Ce texte impose aussi la demande d’une autorisation en préfecture
pour pouvoir déroger au droit afin d’abattre les animaux sans étourdissement.
– On peut considérer donc qu’il y a un pas en avant , mais aussi un pas en arrière , car ce texte CONSERVE bien la possibilité de DEROGER à l’étourdissement préalable des bêtes……………en outre , prouver que l’abattage rituel ne correspond pas à une demande religieuse sera très difficile à établir…je vous laisse imaginer les fraudes , et rien n’est plus facile à établir qu’une autorisation en préfecture…
– enfin , le ministre Le Maire a systématiquement menti sur les chiffres , il a tout fait pour dissimuler la réalité du scandale et les dérives…

HOLLANDE : – cette partie sera plus concise , car Hollande l’a dit et redit : il n’y a pas de problème de halal en France , et encore moins de scandale , mais juste une volonté de stigmatiser les Musulmans !
Les acolytes de hollande sont encore plus démonstratifs : pour dénoncer la mise sur la sellette du halal , les socialistes n’ont pas hésité à dire que c’était ignoble ou immonde , insensibles et méprisants face à l’évidence et à l’opinion des Français….
Il n’y a donc rien à attendre de ce candidat , sinon une généralisation encore plus importante de ce scandale .
Il sera aidé dans son oeuvre par la lieutenante Aubry , pro-islamiste s’il en est ,qui transformera nos écoles publiques en écoles coraniques et consacrera le communautarisme…
700 imams ont appelé à voter Hollande , et croyez-moi ce n’est pas pour rien!
Enfin la cerise sur le gâteau : LE VOTE DES ETRANGERS , qui COURONNERA LA HALALISATION de La France : l’entrée d’un nombre massif de musulmans dans les conseils municipaux permettra à ceux-ci D’IMPOSER le halal partout , les fêtes de l’Aid prendront une ampleur insoupçonnée , et le mot d’ordre sera :  » bouffe halal et tais-toi !

« L’islam, c’est le progrès, la science, la finesse, la modernité » dixit Nicolas Sarkozy

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 08:10

Le Parlement egyptien veut légaliser le mariage des mineures et la nécrophilie

Le Conseil national des femmes d’Égypte (CNF) a appelé le Parlement dominé par les islamistes à ne pas approuver deux lois controversées, l’une rabaissant l’âge minimum du mariage et l’autre permettant au mari d’avoir des relations sexuelles avec sa défunte épouse dans les six heures suivant son décès, rapporte un journal égyptien.

L’appel lancé par le Dr. Mervat al-Talawi, présidente du CNF, au Dr. Saad al-Katatni, président de l’Assemblée du peuple égyptien, évoque les malheurs des femmes égyptiennes, surtout après le soulèvement populaire qui a renversé le président Hosni Moubarak en février 2011.

Elle a mentionné deux projets de loi : l’un qui légaliserait le mariage des filles à partir de 14 ans et l’autre qui permettrait au mari d’avoir des relations sexuelles avec sa défunte épouse dans les six heures suivant son décès. … « Dans son message, Talawi souligne que le fait de marginaliser les femmes et de réduire leurs droits dans les futurs plans de développement aurait indéniablement un effet négatif sur le développement humain du pays, pour la simple raison que les femmes représentent la moitié de la population », écrit Abdul Samea dans son article.

La controverse concernant les rapports sexuels du mari avec le cadavre de sa femme remonte à la déclaration d’un imam marocain en mai 2011 : Zamzami Abdul Bari a affirmé que le mariage reste valable même après la mort, et que la femme aussi avait le droit d’avoir des relations sexuelles avec le cadavre de son mari.

De nombreux députés du nouveau parlement à majorité islamiste ont été accusés de s’en prendre aux droits des femmes dans le pays. … Ils souhaitent annuler un grand nombre, sinon la plupart des lois qui favorisent les droits des femmes, notamment la loi qui permet à l’épouse d’obtenir un divorce sans obstruction de son mari.

Parlement-égyptienégyptien

http://english.alarabiya.net/articles/2012/04/25/210198.html

Source: un site sympa que nous venons de découvrir: http://placedumarche.wordpress.com/2012/04/26/le-parlement-egyptien-veut-legaliser-le-mariage-des-mineures-et-la-necrophilie/

Abstention, vote blanc et vote nul : quelles différences ?

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 07:57
L’abstention
Abstention ou Non participation à un scrutin consiste à ne pas participer à une élection ou à des opérations de référendumRéférendumProcédure de vote permettant de consulter directement les électeurs sur une question ou un texte, qui ne sera adopté qu’en cas de réponse positive..Elle traduit soit un désintérêt total pour la vie publique, soit un choix politique actif consistant à ne pas se prononcer afin de montrer son désaccord. Ainsi, à l’occasion du référendum sur les accords de Matignon portant sur l’avenir de la Nouvelle-Calédonie en 1988, l’un des partis de l’opposition avait appelé ses partisans à s’abstenir pour s’opposer au texte. Néanmoins, l’abstention semble traduire une crise de la représentation et peut poser la question de la légitimité du pouvoir politique élu avec une faible participation.

Le vote blanc

Il consiste pour un électeur à déposer dans l’urne un bulletin dépourvu de tout nom de candidat. Les bulletins blancs ne sont pas comptabilisés lors du dépouillement. consiste pour un électeur à déposer dans l’urne un bulletin dépourvu de tout nom de candidat (ou de toute indication dans le cas d’un référendum). Ce type de vote indique une volonté de se démarquer du choix proposé par l’élection.

Le vote nul

Il correspond à des bulletins déchirés ou annotés qui ne peuvent pas être pris en compte lors du dépouillement. correspond à des bulletins déchirés ou annotés. Il est parfois difficile d’interpréter le sens d’un vote nul. L’électeur peut ne pas avoir souhaité que son vote ne soit pas décompté (il a cru qu’une mention manuscrite ajoutée n’aurait aucune incidence). Mais, il arrive également que l’électeur ait volontairement déposé un bulletin nul pour manifester son opposition aux différents candidats et programmes présentés.

Lors du dépouillement les votes blancs et nuls sont comptabilisés et sont annexés au procès verbal dressé par les responsables du bureau de vote. Mais ils n’apparaissent pas dans le résultat officiel où ne sont mentionnés que le nombre des électeurs innscrits, le nombre de votants, les suffrages exprimés ( ensemble des bulletins moins les votes blancs et nuls).

La blague du jour

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 07:53

Nicolas Sarkozy, La Reine Elizabeth, et Vladimir Poutine meurent en même temps
et se retrouvent en enfer.
A leur arrivée, ils repèrent un téléphone rouge et immédiatement demandent
à quoi il sert.
Le diable leur dit qu’il peut être utilisé pour appeler la terre dans des
circonstances exceptionnelles.
Considérant tous les trois que les circonstances sont exceptionnelles, car ils
n’ont pas eu le temps de régler toutes leurs affaires, ils décident de demander
s’ils peuvent s’en servir. Le diable accepte mais les prévient que ce n’est pas
gratuit…
Poutine appele la Russie, il parle pendant 5 minutes et le diable lui dit qu’il
lui doit 1 million de Roubles.
Poutine fait un chèque.
La Reine Elizabeth à  son tour appele l’Angleterre. Elle parle
pendant 20 minutes et le diable lui demande 6 millions de livres.
Elle paye.
Nicolas Sarkozy à  son tour prend le téléphone, appelle la France et parle
pendant… 4 heures !
A la fin de l’appel le diable lui dit qu’il doit 5 euros.
Quand Poutine entend cela il rentre dans une rage épouvantable et demande au
diable pour quelle raison Sarkozy est traité de manière
préférentielle.
Le diable sourit, lui dit que depuis que François Hollande est devenu
président la France est un enfer et que c’est donc un appel local…

Interview « musclée » de Marine le Pen par Ruth Elkrief

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 07:50

On apprend au début de cette vidéo, qu’une étude d’opinion indique qu’à 68% le vote MLP est  un vote d’adhésion.

La dictature des « bons sentiments » et du « Camp du bien »

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 07:26

Renaud Camus privé d’éditeurs, pour cause de soutien à Marine Le Pen !

Posted on 25 avril 2012 by Jérôme Cortier – Article du nº 248 de Riposte laïque

L’écrivain Renaud Camus a eu le tort d’apporter son soutien à Marine Le Pen. Et dans la démocratie française, qui n’a de démocratie que le nom, ce genre d’indépendance d’esprit se paie aux prix de la censure. C’est ainsi que l’auteur de Tricks, des Églogues, de Décivilisation, des Demeures de l’Esprit, vient de se faire signifier par ses éditeurs Fayard et P.O.L. qu’ils n’éditeraient plus ses livres.(L’express). Ironie de l’Histoire, c’est Joseph-Arthème Fayard, le fondateur de la maison d’édition Fayard, qui fut l’éditeur des journaux collaborationnistes et antisémites « Candide » et « Je suis Partout »

Voilà donc un écrivain quasiment interdit de publication parce qu’il a apporté son soutien à une candidate, sans passé «criminel» et présidente d’un parti parfaitement légal. Hors période de tyrannie, de guerre civile ou d’Occupation étrangère, cette situation est une première.
Il faut bien prendre la mesure de l’inquisition qui règne dans ce pays, et qui ne va cesser d’augmenter avec la gauche au pouvoir. Je m’empresse de rajouter que Nicolas Sarkozy n’a fait que renforcer cette situation. Il a soutenu financièrement les officines de gauche comme le MRAP, SOS Racisme, la LDH… Il a choisi comme dirigeant des média publics des figures de la gauche bobo à l’image de Philippe Val, ancien directeur de Charlie Hebdo devenu directeur des programmes de France Inter. Il a versé des milliers d’euros sous forme de subventions à la presse écrite et à certains sites internet proche de la gauche comme Médiapart de l’inénarrable Edwy Plenel.

La Dictature du Bien, instaurée par le PS et ses commissaires politique, repose sur la saturation de l’espace médiatique d’auteurs et d’intellectuels au service de la caste. La stigmatisation, l’insulte, l’exclusion, la marginalisation des penseurs non conforme à la doxa sont devenus les éléments incontournables pour asseoir l’autorité de la bienpensance au sein du débat public. Cette situation affiche les signes d’un néo-maccarthysme à l’envers.
Pour ceux qui pensent que la comparaison est caricaturale, je les invite à écouter la cabale que quelques plumitifs sans talent ont lancé contre Renaud Camus sur les ondes de France Culture. Un procédé devenu fâcheusement habituel sur cette radio. C’est en effet sur cette antenne que l’historien Reynal Seycher a été censuré en raison de ses démonstrations sur le génocide vendéen. Dans le même temps, la radio a laissé l’historien militant Jean Salem tenir des propos joliment nostalgique à la gloire des régimes communistes. Une émission qui a d’ailleurs indigné Luc Rosenzweig du magazine Causeur :

(…) Il existe encore, dans notre pays, des gens qui considèrent que la chute du mur de Berlin et la dissolution de l’URSS ont été une catastrophe pour l’humanité. (…) Cette émission avait convié un estimable professeur de philosophie à la Sorbonne, Jean Salem, qui vient de publier un petit livre, Élections, piège à cons ?, qui veut mettre en garde les possesseurs d’une carte d’électeur contre les illusions provoquées par l’idée stupide d’en faire usage à l’occasion du prochain scrutin présidentiel. Pourtant Salem n’est pas sectaire : il ira voter Mélenchon au premier tour, et s’abstiendra au second. Issu d’une célèbre famille de communistes orthodoxes2,

Salem peut sans susciter la moindre contradiction chez ses hôtes de France-Culture développer une analyse historique décoiffante. L’URSS et l’ensemble des forces progressistes à travers le monde ont, selon lui, été victimes d’un complot ourdi par les États-Unis de Ronald Reagan, qui ont contraint l’URSS à courir au suicide économique en la forçant à une course aux armements démentielle. Ce complot visait, toujours selon Salem, à soumettre les classes laborieuses du monde entier à la domination sans partage du capital. Sans le bouclier d’un «socialisme réel» puissant, il n’est pas d’espoir pour les opprimés d’espérer leur émancipation.

Il est symptomatique – poursuit Luc Rosenzweig dans son article – qu’un tel discours puisse aujourd’hui trouver des médias pour le relayer, et des oreilles pour y prêter attention.

De l’acharnement judiciaire que subissent Pierre Cassen et tous les compagnons de Riposte Laïque à la censure ou la marginalisation de penseurs et de chercheurs de premier rang (je pense ici à feu Maurice Allais, à Raymond Boudon, à Jean-Claude Michéa…) en passant par l’omniprésence médiatique de faiseurs d’opinion dont la particularité est de s’être toujours trompé, nous sommes face à une dictature de la pensée organisée et planifiée.
Cette situation est la conséquence de l’hégémonie culturelle de la gauche. L’intellectuel communiste Gramsci a parfaitement analysé ce phénomène :

« la bourgeoisie domine par la force mais aussi par le consentement, notamment par son hégémonie culturelle qui fait que le prolétariat adopte les intérêts de la bourgeoisie. »

La gauche a remplacé l’Église catholique, elle est la nouvelle bourgeoise qui édicte ses lois et ses dogmes. Elle prêche la bonne parole, et use de l’inquisition contre ceux qui s’opposeraient à son catéchisme. Se dire de gauche aujourd’hui n’est pas un signe d’insoumission au système qui nous écrase. C’est au contraire affirmer son appartenance au camp des petits tyrans. C’est devenir le complice d’une police de la pensée dont l’objectif est d’intimider toute forme de dissidence. C’est être le soutier d’une caste qui défendra, comme ellle l’a toujours fait, les intérêts du capital et de la finance contre le peuple.

Depuis 30 ans la gauche s’est emparée du pouvoir culturel et des corps intermédiaires de ce pays dans le but de peser de tout son poids totalitaire sur la liberté d’expression et sur la liberté de penser. Il suffit de passer une journée à l’écoute de France Inter pour s’en convaincre. Comme le démontre Jean Robin dans une série d’article qu’il consacre aux animateurs du groupe radio France, les média du service public sont devenus chacun à leur manière de véritable Pravda où règne le mensonge, le conformisme et la propagande.
Les patriotes savent donc ce qui leur reste à faire : s’opposer au diktat de la gauche, à ses média dominants, et créer une alternative culturelle et médiatique de rassemblement.

Je terminerais ce laïus par un hommage sincère à Renaud Camus. En affichant son soutien à Marine Le Pen, il a fait preuve d’un merveilleux courage et s’est distingué des quelques journalistes ou intellectuels qui adoptent pendant 5 ans la posture des néo-réacs pour, le moment du vote venu, de façon dociles et serviles, se ranger derrière le candidat qui incarne le mieux ce qu’ils n’ont toujours dénoncé. Nos néà-réac sont semblables à ces résistants qui plastronnent avant l’arrivée des chars, mais se jettent sous le lit au premier coup de tonnerre.
La complainte médiatique de cette engeance est elle aussi totalement feinte. Ils participent de la société du spectacle. Leur stratégie ?: occuper une place en tête de gondole, le mieux placé dans les rayons du supermarché de l’information. Du factice et du marketing.

Tout le contraire de Renaud Camus. Merci à lui.

Jérôme Cortier

Source: http://ripostelaique.com/renaud-camus-prive-dediteurs-pour-cause-de-soutien-a-marine-le-pen.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+ripostelaique%2FznSM+%28Riposte+Laique%29

ACTION

En bas de l’article il y a un lien pour imprimer ce texte au format PDF et vous pouvez l’envoyer par courrier aux éditeurs de la « bien-pensance »

Fayard. Contactez le PDG, son adresse est à cette page:  http://www.fayard.fr/Site/fayard/contacts/fayard-nous-contacter.jsp

POL. Adressez le courrier au directeur général des éditions POL dont l’adresse figure à cette page:  http://www.pol-editeur.com/contacter-editions-pol.html

Connaissez-vous le PMF, Parti des Musulmans de France?

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 07:23

Ils ont eu l’honnêteté de ne pas l’intituler Parti des Musulmans Français

car il est acquis que le pieux musulman ne peut être un citoyen français car il a choisi de faire allégeance à la loi d’Allah=la charia qui est clairement incompatible avec la loi des hommes qui nous gouverne comme l’atteste l’arrêt du 13 février 2003 de le CEDH disant textuellement  que

la charia est incompatible avec une démocratie

 

 

Lettre ouverte de Marine Le Pen à François Hollande et Nicolas Sarkozy

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 06:59
Posté par le 26 avril 2012

Marine Le Pen, Présidente du Front National et candidate à l’élection présidentielle qui a obtenu près de 18 % des suffrages exprimés (6,4 millions d’électeurs), s’adresse par cette lettre ouverte aux deux finalistes de la présidentielle, le président sortant, Nicolas Sarkozy, candidat de l’UMP, et le candidat du Parti socialiste, François Hollande.

Messieurs les candidats, un peu de respect !

6,4 millions de nos compatriotes ont choisi de voter pour moi au premier tour de l’élection présidentielle, à l’issue d’une campagne que j’ai commencée il y a plus d’un an.

J’ai présenté l’intégralité de mon projet aux Français dès le mois de novembre, et je n’ai pas voulu, à la différence d’autres, prendre les électeurs par surprise à la veille du scrutin.

Le peuple français a ainsi pu se saisir de mes propositions, qui ont bien souvent irrigué les débats : protectionnisme intelligent, réindustrialisation, liberté monétaire, reconstruction des services publics, arrêt de l’immigration, priorité nationale, défense de la laïcité, pour n’en citer que quelques unes.

Malheureusement aujourd’hui, vos propos de campagne sont très irrespectueux de mes électeurs. Et je ne peux laisser la campagne d’entre-deux-tours se dérouler sans m’adresser à vous et vous inviter à cesser l’insulte et le mépris.

Cessez l’insulte à l’égard des millions de Françaises et de Français qui se sont portés sur ma candidature le 22 avril.

Il est inadmissible de dire que mes électeurs ne voulaient pas me porter à l’Elysée. Le vote en ma faveur n’est pas un « cri », un vote « de crise », « de souffrance » ou de « désespérance » comme j’ai pu l’entendre. Il est encore moins un vote « d’extrême droite » ou « xénophobe ». Je ne peux tolérer de voir leur choix réduit à un comportement irréfléchi ou animé par de mauvais sentiments.

Le peuple français est parfaitement souverain. C’est le seul souverain que la République reconnaisse. Tous les électeurs doivent dès lors être respectés. Il n’y a pas d’un côté des Français qui voteraient bien et de l’autre des Français qui voteraient mal. Il n’y a pas d’un côté des Français qui voteraient avec leur intelligence et de l’autre des Français qui voteraient par instinct ou par réflexe, comme des animaux.

Personne ne peut percer le secret de l’isoloir, accéder au fond de l’âme de l’électeur, mais les enquêtes et les analyses, la campagne que j’ai menée et les innombrables témoignages qui me parviennent indiquent que le vote en ma faveur a été un vote réfléchi, construit, un vote d’espérance, de soutien, en somme un véritable vote d’adhésion au nouveau chemin que je propose à la France, aux propositions qui sont les miennes. Or, vous niez la sincérité du vote de mes électeurs et leur capacité à réfléchir, à se faire une idée personnelle et étayée de l’avenir de leur pays.

En insultant ainsi mes électeurs, vous persistez dans ce comportement d’élites arrogantes et méprisantes que j’ai combattues dans cette campagne. N’avez-vous donc rien compris à ce rejet grandissant par notre propre peuple de ces attitudes aristocratiques, pleines d’un dédain que les Français ne supportent plus ? Pourquoi donc ressentez-vous le besoin de reprendre le discours suffisant de quelques éditorialistes imbus d’eux-mêmes et tellement déconnectés des Français ?

Je ne suis en rien propriétaire de mes voix du 22 avril. Je n’en revendique aucunement la propriété. Ce serait parfaitement contraire à l’idée que je me fais de la liberté du peuple. Mais je considère qu’il est de mon devoir de défendre l’honneur de mes électeurs, et de demander qu’on cesse de les mépriser. J’estime que votre attitude jusqu’ici rend votre quête de ces voix particulièrement illégitime.

Messieurs les candidats, il vous reste quelques jours de campagne, et je vous demande, au nom de la démocratie et de la grandeur du peuple français, de faire preuve de respect.

Désormais, plus rien ne sera comme avant, des millions de Français ont redressé la tête.

Il est peut-être encore temps de vous en rendre compte.

Marine Le Pen

Source: http://www.nationspresse.info/?p=168851

26/04/2012

Défiscalisation des successions, du nouveau pour les classes moyennes, si Hollande passe

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 23:19

GROS DANGER
En clair quand t’ es mort tes enfants ne récupèrent plus en totalité la vente de ta maison !! Hollande t’ en piques une bonne partie pour donner aux …TU SAIS .. LES NOUVEAUX ARRIVANTS QU’IL VISE DE RÉCUPÉRER DANS SON ÉLECTORAT
En lisant l’opuscule que Monsieur HOLLANDE distribue à tout va, il annonce (page 16) les mesures en matière de défiscalisation sur les successions. Gros danger pour les classes moyennes il nous prend pour des jambons!!!!!. Nous prendrait il pour des gens qui ne savent pas lire entre les lignes!!!!!!!!
Voici de quoi il s’agit:
Jusqu’à ce jour, un enfant héritant de ses parents bénéficie de 159 325 euros d abattement par parent soit 318 650 euros sans être frappé par la fiscalité.
De nombreux couples de la classe moyenne ayant deux enfants, ceux-ci peuvent hériter de 637 300 euros hors fiscalité.
Dans ce système la préservation du patrimoine entre générations est donc assuré pour une grosse majorité de Français moyens.
Monsieur HOLLANDE nous annonce que « l abattement sur les successions sera ramené 100 000 euros par enfant ». Il n est plus question de 156 325 euros par enfant et par parent mais de 100 000 euros d abattement pour solde de tous comptes.
Cela signifie simplement que les enfants d un couple de français moyens, de droite comme de gauche…devront reverser à l État une grosse partie du fruit du travail de leurs parents.
Illustration : pour un patrimoine transmissible de 500 000 euros avec deux enfants:
Dans notre système actuel, la fiscalité ne frappe les deux héritiers qu à partir de 637 300 euros ; le patrimoine familial est donc préservé et totalement transmissible en l état.
Dans le système HOLLANDE, les héritiers seront taxés sur la différence entre la valeur du patrimoine transmis et l abattement de 200 000 euros (100 000euros par enfant) soit 300 000 euros. Selon le barème de ce jour (tranche imposable de 15 932 à 552 324 euros : 20% ) il devraient subir un prélèvement fiscal de 60 000 euros (30 000 euros chacun).
Où est donc la protection de la classe moyenne , plus particulièrement de ses enfants ?
Où est la préservation des générations futures mise en avant par le candidat socialiste ?
Comment dynamiser l économie par une relance de la consommation en puisant sur les revenus des générations futures ?
Vous qui lisez cette simple démonstration, faites savoir à votre entourage les dangers qui guettent nos enfants en votant HOLLANDE .
Dénoncez publiquement les moyens discrets mais combien dangereux envisagés par monsieur HOLLANDE pour voler le produit du travail du français de la classe moyenne et priver ses descendants dune partie de celui-ci.

Un français comme tant d’autres de la classe moyenne.

Merci qui?

Menacés par les islamistes de Forsane Alizza, les identitaires se constituent partie civile

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 23:03

Communiqué  de presse du 26 avril 2012

Voici quelques jours, les médias révélaient que les identitaires faisaient partie des cibles envisagées par les islamistes du groupuscule Forsane Alizza.

Cette information a été confirmée la semaine dernière lors d’un entretien entre les services de la DCRI et Fabrice Robert,  président du Bloc Identitaire, visé directement par les  menaces. Le Bloc Identitaire, perçu par Forsane Alizza  comme un adversaire farouche de l’islamisation, était clairement  désigné et c’est pourquoi le parti a décidé de se constituer partie civile dans le cadre des poursuites engagées contre ces   islamistes.

Forsane Alizza, sous bien des angles, peut prêter à sourire. Ou  plutôt pouvait, car l’on sait depuis Mohamed Merah que la plus minable des racailles peut devenir le plus ignobles de assassins. Ainsi, sans se prêter au jeu de la justice-spectacle  (au service d’une politique tout aussi spectacle), il ne faut pas non plus douter de la détermination et de la dangerosité des fanatiques.

Les identitaires, qui assument au quotidien et à visage  découvert leur engagement, ne céderont face à aucun terrorisme.  Intellectuel ou autre.

 

Marie Neige Sardin l’irréductible libraire du Bourget lance un cri d’indignation

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 22:04

Tous complices depuis 8 ans!

http://le-bourget.over-blog.com/article-tous-complices-depuis-8-ans-104064711.html

Comment la droite dure a gagné « la bataille culturelle » à l’UMP

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 21:35

Lu sur rue 89

Comment la droite dure a gagné « la bataille culturelle » à l’UMP

François Krug | Journaliste

Le discours sur les civilisations inférieures, c’était lui. Rencontre avec Yves Roucaute, un des intellos de l’ombre qui ont radicalisé la droite.


Yves Roucaute sur le plateau de LCI, en novembre 2010 (IBO/SIPA)

C’était le 4 février. Nicolas Sarkozy n’avait pas encore déclaré sa candidature, mais en une phrase sur les civilisations, Claude Guéant donnait déjà l’orientation de la campagne. Une campagne où l’on parlerait de « valeurs », de viande halal et d’un FN « compatible avec la République ».

Cette phrase, on la retrouve vite dans « Eloge du mode de vie à la française » (éd. du Rocher), le dernier livre d’Yves Roucaute, philosophe et auteur du discours du ministre de l’Intérieur :

« Les civilisations ne se valent pas : celles qui défendent l’humanité sont plus avancées que celles qui la nient ; celles qui défendent la liberté, l’égalité et la fraternité sont supérieures à celles qui acceptent la tyrannie, la minorité des femmes, la haine sociale ou ethnique ; le respect de la dignité humaine ne se négocie pas. »

L’article complet à cette page http://www.rue89.com/rue89-presidentielle/2012/04/26/comment-la-droite-dure-gagne-la-bataille-culturelle-lump-231487

Marine Le Pen était l’invitée de Ruth El Krief sur BFMTV…le24 avril 2012

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 07:37

 

Le Pen : « Les politologues de BFMTV sont politologues comme moi je suis danseuse au Crazy Horse »

Publié le 24 avril 2012 par

 

10Share

Ménard vs Marine Le Pen (Sud Radio)

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 07:13
Intéressante analyse politique de l’après premier tour des élections présidentielles.FDF2
Vu sur Fdesouche

Sud Radio ‘Ménard en liberté’

 http://www.fdesouche.com/296623-menard-vs-marine-le-pen-sud-radio

25/04/2012

Il est impératif de barrer la route à F.Hollande

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 22:23

La gauche au pouvoir et ce sera le vote des étrangers assuré

Vous avez remarqué combien les socialos sentent qu’ils ont fait un énorme c…..rie en révélant qu’ils voulaient donner le droit de vote aux étrangers. D’ailleurs la droite ne s’est pas trompée, elle mitraille déjà à tour de bras  cette cible.

Tartine au Brie à qui on posait la question à la TV a tourné autour du pot 1/4h avant de convenir que cela faisait partie du programme de mou du genou alias flanby (avec un n car on n’écrit pas flam mais flan). D’ailleurs elle ment effrontément quand on lui reproche les heures de piscine réservées aux musulmanes en déclarant que c’est pour les femmes de forte corpulence. Et mon luc c’est du poulet? T’en veux une aile?

Et flanby lui-même qui avait dit qu’il prendrait la décision dans les 6 premiers mois de son quinquénat éventuel a pas mal reculé en disant qu’il aurait 5 ans pour mettre en application cette décision.

Prenons un exemple avec la ville de Roubaix, future première enclave musulmane en France,et voyons quelques conséquences du vote permis aux étrangers. Quelques décisions qui pourraient être prises par la majorité des habitants qui sont des musulmans français ou étrangers.

• halal pour tous dans les cantines scolaires où le porc serait interdit comme il l’est aux buffets de l’équipe de foot-ball si peu de France et tellement d’ailleurs.

• Port de la burqa non sanctionné par les forces de l’ordre municipales, des consignes leur ayant été données de tourner la tête quand ils rencontrent des sacs poubelle ambulant.

• Enseignement de l’arabe dans les écoles; les socialistes y sont favorables.

• Pendant le ramadan les non musulmans seront priés de se cacher pour manger pour ne pas tenter les croyants. Les cafés et restaurants seraient fermés la journée jusqu’à l’heure fatidique où on peut s’empiffrer.

• Les abords des mosquées, les vendredis, seraient interdits pour garer les voitures sauf aux musulmans disposant d’un passe-droit délivré par la mairie.

• Les commerces vendant de l’alcool seraient priés de se conformer aux préceptes de la charia.

• Harcèlement des chrétiens comme dans tous les pays musulmans.

• Des mains sectionnées aux voleurs; je n’ai pas dit violeurs mais voleurs.

• Des homosexuels pendus à des grues comme en en Iran.

La liste n’est pas exhaustive.

Bien sûr quelques irréductibles gaulois protesteraient et comme le maire est un éminent démocrate on proposerait aux habitants de se déterminer par un vote. Quoi de plus de démocratique qu’un vote sur les sujets sensibles? Et la démocratie elle servira à qui à votre avis?

Le vote des étrangers c’est la ligne jaune à ne pas franchir rien que cela devrait interdire à un Français lucide de voter Hollande.

« Page précédentePage suivante »