Francaisdefrance's Blog

27/03/2012

Faux anti-racistes, journalistes, gauche et droite : coupables !

Posted on 26 mars 2012 by Cyrano – Article du nº 244 de Riposte Laïque

Depuis que nos lecteurs connaissent le verdict de la 17e chambre correctionnelle, nous croulons sous les courriers et les coups de téléphone. C’est bien évidemment l’indignation générale, souvent l’incompréhension et la colère. Nous remercions du fond du coeur tous ceux qui, fort nombreux, nous ont écrit, ou envoyé un don, à hauteur de leurs moyens, durant le week-end. Nous avons été touchés par les appels à nous soutenir financièrement de personnalités qui ne partagent pas l’ensemble de notre ligne éditoriale, mais sont attachés à la liberté d’expression qu’incarne, à leurs yeux, Riposte Laïque. Nous avons été sensibles au soutien que nous ont manifesté, en relayant l’information, ou en appelant à la solidarité, de nombreux sites amis.

Nous ignorons si la décision des juges a été prise avant les drames de Toulouse ou de Montauban, ou après. Nul ne comprend que Pierre et Pascal, à qui les événements de Toulouse donnent raison, puissent avoir été condamnés, et aussi sévèrement. Que nos amis aient, durant dix heures, expliqué inlassablement au tribunal qu’ils attaquaient un dogme, l’islam, et pas des individus, a-t-il servi à quelque chose ? Pourquoi le fait que Pierre ait systématiquement fait la différence entre musulman et islamiste n’a-t-il pas été entendu ? Pourquoi n’a-t-on pas tenu compte de la force des témoignages de René Marchand et des six autres témoins ? Ce verdict est-il politique ? Les choses étaient-elles jouées d’avance ?

Pourquoi des associations qui, par dogmatisme, ont, toute la semaine dernière, refusé d’envisager la piste islamiste, voient-elles Pierre et Pascal payer leurs frais de justice, alors qu’elles sont déjà largement subventionnées ? Quel est ce pays qui condamne à une amende Pascal Hilout, né Mohamed, qui, en s’émancipant de la tutelle de l’islam, au risque de sa vie, n’a eu de cesse d’alerter nos compatriotes de la réalité de ce dogme liberticide, et de tous les Mohamed Merah qu’il ne pouvait qu’engendrer ? Quel est ce pays où Pierre et Pascal sont plus lourdement condamnés que l’islamiste qui a menacé de mort Christine Tasin ? Quel est ce pays où un procureur instruit de telles plaintes, et demande de la prison avec sursis contre nos amis, quand on classe sans suite une plainte de Christine Tasin contre les menaces de morts et injures graves d’un Cortex ? La justice y est-elle vraiment rendue au nom du peuple français, quand, outre Pierre ou Pascal, on condamne à une amende un maire qui a giflé un voyou qui l’insultait publiquement ? Certes, on ne doit pas commenter une décision de justice, mais nous espérons qu’on a encore le droit de s’interroger quand elles sont aussi surprenantes…

Au lendemain de la tuerie d’Oslo, qui, rappelons-le, n’a fait aucune victime musulmane, les associations dites anti-racistes et les journalistes politiciens comme Joffrin avaient, d’une seule voix, accusé la présumée « extrême droite », les sites Internet comme Fdesouche ou Riposte Laïque, d’avoir »armé le bras de l’assassin », rien de moins. Pendant 48 heures, les mêmes, auxquels se sont joints des candidats à la présidentielle comme Mélenchon et Bayrou, ont entonné le même refrain, malgré les avertissements de Gilles-William Goldnadel, rappelant les précédents de la rue des Rosiers, de la rue Copernic ou du cimetière de Carpentras. Les pleureuses compassionnelles se sont jointes à Tariq Ramadan, pour estimer que le pauvre Mohamed Merah était une victime de la France, rien de moins ! Ne serait-ce plutôt pas la France qui est victime, depuis trente ans, des Mohamed Merah qui rêvent de lui imposer sa loi ?

Les vraies victimes, outre notre pays, ce sont les septs personnes froidement assassinées par l’islamiste Merah. Ne serait-il pas temps de demander des comptes à ceux qui n’ont rien fait pour éviter un tel drame sur notre territoire ? Nous accusons :

Les associations dites anti-racistes d’avoir une responsabilité écrasante dans ce drame. Par leurs actions judiciaires incessantes depuis plusieurs années, elles ont favorisé le développement de l’islam radical, en France, en traînant devant les tribunaux quiconque – et nous en savons quelque chose – osait essayer d’alerter nos compatriotes sur la réalité de ce fascisme. Certaines d’entre elles ont osé porter plainte contre Michel Houellebecq, liant leur voix à celle des islamistes qui demandaient l’interdiction de toute critique de l’islam, amalgamée à du racisme. D’autres, parfois les mêmes, ont osé défendre, à Vesoul, un imam antisémite, au nom d’une liberté d’expression refusée à Pierre, Pascal et combien d’autres ? Elles font régner un véritable terrorisme judiciaire dans notre pays, et donnent raison à Alain Finkielkraut, qui voyait dans l’anti-racisme le communisme du 21e siècle. Elles ne déposent jamais plainte contre le racisme anti-blanc d’une Houria Bouteldja, pour la bonne raison que pour un Sopo, il ne peut exister. Elles encouragent au quotidien les islamistes à saper l’édifice laïque de la société, et se retrouvent systématiquement dans leur camp, quand la France veut protéger l’école du voile, ou la rue de la burqa. Elles sont systématiquement, comme récemment à Clermont-Ferrand, du côté des voyous, souvent islamisés (se souvenir du cri Allah akbar poussé par 500 d’entre eux devant la préfecture de Clermont-Ferrand), contre la République et sa police. Elles militent ouvertement pour un projet politique, la société multiculturelle, qu’elles veulent imposer en instrumentalisant l’anti-racisme. Elles n’ont pas dit un mot contre la présence annoncée de l’antisémite Qaradawi au congrès de l’UOIF ! Les faits prouvent qu’elles se comportent, depuis plus de vingt ans, en alliés objectifs des islamistes, voire, pour certaines d’entre elles, en compagnons de route. Coupables !

LES NOUVEAUX FRERES RAPETOUT

La majorité de la presse bien-pensante, et nombre de ses journalistes, d’avoir une responsabilité écrasante dans ce drame. Par leur travail de désinformation quotidien, par les mensonges véhiculés sur la religion d’amour, de tolérance et de paix, par les infamies colportées contre les organisateurs de l’apéro saucisson-pinard et des Assises sur l’islamisation, contre les sites patriotes et résistants, contre les courants politiques qui refusent l’islamisation de leur pays, ils ont favorisé le développement, sur notre territoire, d’un véritable fascisme vert, dont un Merah était un petit soldat. Celui-ci, aujourd’hui, menace l’intégrité physique de tous nos compatriotes et les valeurs sur lesquelles se sont construites la République. Le choix des invités, sur les plateaux télévisés, dès qu’un débat sur l’islam est programmé, est révélateur : que des islamophiles du type Kepel ou Chebel, et jamais des René Marchand ou Hamid Zanaz ! La manière de traiter le procès de Riposte Laïque a été révélatrice. Le 3 février, malgré la présence d’Oskar Freysinger, aucun d’entre eux ne devait être présent, puisqu’il n’y a eu aucun article… Mais par contre, avec quelle délectation ont-ils repris le communiqué de l’AFP (nombre de journalistes considèrent que leur métier consiste à reprendre aveuglément les communiqués souvent très partiaux de cette agence), liant bien évidemment Riposte Laïque à l’incitation à la haine contre les musulmans. Dès samedi soir, la page wikipédia qui nous était consacrée était enrichie de notre condamnation, ne tenant pas compte de notre appel. La palme reviendra à l’Humanité qui, dès le lundi, accusait Christine Tasin d’avoir rompu la « trêve de Toulouse », en disant simplement, de manière prémonitoire, que si le tueur était un islamiste, la presse changerait alors de ton, et que nous aurions droit au « Surtout pas d’amalgame ! ». La désinformation bat son plein. Le nommé Boniface Murutampunzi, de l’AFP, couvre une manifestation dénonçant la qatarisation de la France, qui ne dérange apparemment aucun parti de gauche ou de droite, et pas davantage les associations dites laïques. Celle-ci est attaquée par 50 gauchistes casqués et armés. Le plumitif de l’AFP y voit une bagarre des organisateurs avec des badauds. Le journaliste du Nouvel Observateur, Nicolas Chapuis se dit « dégoûté » que le tueur ne soit pas un néo-nazi. Un journaliste de Front de gauche, proche de Mélenchon, sévissant parfois dans Le Nouvel Observateur, Nathanael Uhl, menace ouvertement de mort Louis Aliot. Askolovitch compare notre rédacteur Alain Dubos, qui, médecin, tente d’alerter les autorités sur les risques sanitaires de l’abattage halal, aux antisémites qui accusaient les juifs d’empoisonner les puits. Ce sont tous ces brillants journalistes qui, derrière BHL et Fourest, de concert avec toute la gôche, se sont mis le doigt dans l’oeil jusqu’au coude sur les fameux printemps arabes, incapables de comprendre, comme Hamdane Ammar, qu’aucune révolution n’était possible sans remettre en cause l’islam. Cette presse aux ordres, manipulatrice, ne supporte plus le contre-pouvoir que constitue internet, d’où sa jubilation, égale à celle des sites islamistes, quand RL est condamné à cause des cerbères de l’anti-racisme, ou que Fdesouche est persécuté par la justice. Fait accablant, aucun journaliste de la presse écrite n’a dit un mot contre la présence annoncée de l’antisémite Qaradawi au congrès de l’UOIF, dénoncée par le site islamisation.fr ! Coupables !

L’ensemble de la gauche, du Parti socialiste à NPA, en passant par Mélenchon et les Verts d’avoir une responsabilité écrasante dans ce drame. Ce sont eux qui, au nom de la défense d’une société multiculturelle, ont désarmé notre pays de ses défenses laïques et républicaines, le sommant de s’adapter à une religion nouvelle et à une nouvelle population. Ce sont eux qui, depuis l’affaire de Creil, en 1989, n’ont eu de cesse de militer pour des accommodements raisonnables avec l’islam. Ce sont eux qui ne cessent, en pratiquant un terrorisme intellectuel digne des disciples de Staline, de qualifier, à l’instar des sinistres duettistes Corbière-Mélenchon, de raciste et de fasciste quiconque rappelle que nos anciens n’ont pas libéré la société française de la tutelle des curés pour accepter, aujourd’hui, celle des imams. Ce sont certains d’entre eux qui agressent physiquement les rassemblement politiques qui ont le tort de ne pas leur convenir, montrant qui sont les vrais fascistes dans ce pays. Ce sont eux qui véhiculent le poison mortel de la repentance et de la culture de l’excuse, sommant notre pays de baisser la tête et de s’humilier toujours davantage. Ce sont eux qui racontent depuis plus de trente ans que l’immigration est une chance pour la France. Ce sont eux qui colportent que l’islam est une religion d’amour et de paix, et se préparent à réintroduire le délit de blasphème, sous la pression des islamistes et des faussaires de l’anti-racisme. Ce sont eux qui ont osé autoriser le voile à l’école, en 1989. Ce sont eux qui se préparent à donner le droit de vote à des salafistes, et qui trouvent normal qu’un Mohamed Merah puisse être français. Ce sont eux qui veulent nous imposer une nouvelle civilisation, avec bien évidemment une nouvelle population, reprenant les souhaits de la finance internationale et du Medef qui, par la voix d’Attali, demande pendant 30 ans 300.000 nouveaux immigrés par an. Ce sont eux qui, par la bouche du cabinet conseil Terra Nova (subventionné par de grands groupes financiers) militent ouvertement pour un remplacement de population. Ce sont eux qui ont cautionné les prières musulmanes dans les rues de France, et insulté ceux qui les dénonçaient. Ce sont eux qui introduisent les pratiques cultuelles comme le ramadan dans nos mairies. Ce sont eux qui ont osé combattre la loi sur le voile intégral dans nos rues. Ce sont eux qui braderont la loi de 1905, si Hollande était élu. Ce sont eux enfin qui, depuis trente ans, nous inventent un imaginaire péril fasciste, et laissent se développer la véritable extrême droite, l’islam radical. Coupables !

La droite, qu’elle ait le visage de Bayrou ou de l’UMP d’avoir une responsabilité écrasante dans ce drame. C’est Sarkozy qui a totalement capitulé devant le discours islamo-collabo de la gauche. C’est lui qui nous a raconté que le métissage était obligatoire, en 2008. C’est lui qui a aboli la double peine. C’est le président de la République en personne qui, à Alger, a osé renvoyer dos-à-dos l’antisémitisme et l’islamophobie. C’est sous le gouvernement de Sarkozy que l’immigration, majoritairement musulmane, a atteint des records. Yves-Marie Laulan, aux Assises « La France en danger » donnait ces chiffres ahurissants : en tenant compte de l’Outre-mer, la France a accueilli, depuis 5 ans, 1,2 millions de nouveaux arrivants, en pleine crise économique, en période de chômage de masse et de montée du communautarisme ! C’est Nicolas Sarkozy qui laisse le Qatar, petit-à-petit, acheter des pans vitaux de la France, alors qu’il ne peut ignorer que ce sont les Qataris, alliés de l’Arabie saoudite, qui financent les islamistes libyens, tunisiens, marocains et tentent de déstabiliser le gouvernement syrien. C’est toujours notre président qui a installé le CFCM, permettant à l’UOIF d’y faire de plus en plus la loi. C’est encore Sarkozy qui s’apprêtait à donner un visa au cheikh antisémite Qaradawi, invité par le congrés de l’UOIF. Il ne lui posait aucun problème qu’un homme qui appelle les croyants (comprenez les musulmans) à finir le travail d’Hitler puisse fouler le sol de notre pays. Il n’envisage absolument pas de dissoudre l’UOIF qui, par une telle invitation, a montré son vrai visage : celui de l’islam radical, et de sa haine contre l’occident, les infidèles et les juifs. C’est encore ce président et ce gouvernement qui ont milité contre l’étiquetage obligatoire de la viande, défendu mordicus la filière halal et ses juteuses retombées, et méprisant l’information de nos compatriotes, se moquant de la dîme religieuse, des souffrances animales et de la colonisation de nos abattoirs. C’est Sarkozy qui se dit, dans une conversation privée avec Villiers, convaincu que l’islamisation de la France est inéluctable. Coupables !

Chacun à sa façon, par candeur ou calcul politique, associations anti-racistes, journalistes, gauche et droite ont créé, depuis plus de trente ans, les conditions pour qu’arrivent les drames de Toulouse et Montauban. Ces tueries lâches et barbares ne sont, hélas, que les premiers symptômes d’un jihad auxquels rêvent des milliers de musulmans, de nationalité française ou pas, dont ils ont favorisé la venue sur notre territoire. N’en déplaise aux candides, Merah n’est pas un soldat perdu, c’est un militant politico-religieux d’extrême droite qui est considéré comme un héros par nombre des siens. Il suffit de lire « Kiffe la France », de Jean-François Chemain, pour savoir que nombre de jeunes élèves islamisés, dans nos écoles, ont deux modèles : Hitler et Ben Laden.

Les irresponsables qui nous dirigent ont mis le pied à l’étrier à la seule extrême droite qui nous menace, l’islam radical. Mais pour sauver leur petit pouvoir associatif, médiatique ou politique, et les privilèges qui vont avec, ils vont persévérer. Nous nous attendons à des attaques de plus en plus violentes des fossoyeurs de la liberté d’expression et des dictateurs du politiquement correct, contre ceux qui veulent tirer des leçons politiques de ces drames, et surtout tout faire pour limiter autant que possible les dégâts. Nous savons que nous devrons répondre de plus en plus souvent, comme nous l’avions fait au journal « L’Humanité« , à tous ceux qui nous qualifient d’extrême droite pour résister à l’islamisation de la France.

Mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde, disait Camus. Le courage, c’est de chercher la vérité et de la dire, disait Jaurès. Le sinistre Tubiana, celui grâce à qui nous devons notre procès, a expliqué à l’AFP (qui ne nous a pas appelés) qu’il allait continuer à éplucher de près Riposte Laïque. Qu’il le fasse, il ne nous intimidera pas, il ne nous fera pas taire, nous persistons et nous signons. Nous expliquons, dans le JR de Christine Tasin, ce soir, les raisons des choix politiques de nos dirigeants, en nous appuyant sur les travaux de Bat Ye’Or, auteur d’Eurabia. Nous réaffirmons qu’il y a des milliers de Mohamed Merah en puissance en France. Nous confirmons les propos de Hamdane Ammar : le tueur n’a fait qu’appliquer le Coran. Nous persévérons: il faut arrêter immédiatement l’immigration. Il ne faut plus qu’on devienne français automatiquement, sous prétexte qu’on serait né en France. Il faut enquêter sur l’islam, le Coran, et ce qu’on enseigne dans les mosquées. Il faut arrêter d’en construire de nouvelles. Il faut renvoyer de notre pays des dizaines de milliers d’islamistes qui se disent davantage musulmans que Français, et militent ouvertement pour que la charia remplace les lois de la République. Il faut, dès aujourd’hui, mettre la reconquête patriotique au cœur d’un nouveau projet de société. Pour cela, il faut sortir de l’Union européenne, au plus vite, et cesser de donner de l’argent à des associations qui contribuent à islamiser la société française.

Il en va tout simplement de la survie de la France et des Français.

PS : Faute de temps, et suite à quelques ennuis techniques, nous n’avons pas eu le temps de travailler sur le courrier des lecteurs, qui était le plus abondant que nous n’ayons jamais reçu. Merci de votre compréhension.

COMMANDER LES LIVRES DE RIPOSTE LAÏQUE

Commande d’un exemplaire de La faute du bobo Jocelyn, 19 euros pour un exemplaire, 30 euros pour deux exemplaires, 50 euros pour 4 exemplaires, frais de port compris (pensez à vos cadeaux de Noël mais pensez aussi que c’est peut-être l’occasion ou jamais d’offrir autour de vous, à tous ceux qui n’ont pas encore compris ce qui se passait, un roman qui peut les éclairer en douceur, par le biais de la fiction).

Commande de notre dernier livre, Apéro saucisson-pinard (édition Xénia), 21 euros.

Découvrez également le site web dédié à cet ouvrage :
http://www.saucisson-pinard.com
Ainsi que la page Facebook :
http://www.facebook.com/pages/Ap%C3%A9ro-Saucisson-Pinard/289441557769069

Autres ouvrages de Riposte Laïque : Les dessous du voile, La colère d’un Français, Résistance républicaine, Les Assises sur l’islamisation de nos pays : 10 € pour 1 livre, 16 € pour 2 livres, 20 € pour 3 livres (frais de port compris).

Autre ouvrage à vendre : Vérités sur l’islam, de David Vaucher, 19 euros, frais de port compris.

Le plus facile est de payer directement sur notre compte paypal (en haut à droite de notre site, cliquez sur « faire un don » et précisez la commande effectuée.

Sinon, merci d’envoyer les commandes accompagnées des chèques correspondants libellés à l’ordre de Riposte Laïque, BP 10001, 78570 Chanteloup-les-Vignes.

Vous pouvez aussi les commander par Amazon :

http://www.amazon.fr/Faute-du-Bobo-Jocelyn/dp/2953604235

AGENDA RIPOSTE LAIQUE

Samedi 24 mars, à Lausanne, à 15 h 15. Pierre Cassen, invité par le Mouvement Suisse contre l’Islamisation (Mosci), tiendra, à la fin de l’assemblée générale, une conférence sur le thème : Place et rôle de l’islam dans la présidentielle française

Lundi 26 mars 2012, de 10 h 45 à 11 h 45 : Sur Radio Courtoisie, avec l’ambassadeur Albert Salon : « Multilinguisme et multiculturalisme en France ? » avec Mme Christine TASIN, professeur agrégé de lettres classiques, Présidente de Résistance républicaine et rédactrice à Riposte laïque, et M. David MASCRE ; chargé de cours dans des établissements d’enseignement supérieur, Délégué national aux études et aux argumentaires du Front National .

rediffusions lundi 26 mars à 14h, mardi 27 mars à 6h, samedi 31 mars à 10h45.

Vendredi 30 mars, à Vendôme, 20 h 30, à l’invitation du Comité Vendomois de Défense de la Laïcité (CVDL). Conférence-Débat d’Anne Zelensky : Féminisme et Laïcité, des enjeux essentiels pour la présidentielle.

Le Minotaure, 8 rue César de Vendôme, 41 – Vendôme

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :