Francaisdefrance's Blog

08/03/2012

On approche des présidentielles: Florence Cassez libre dans 15 jours ?

Vous vous souvenez de Florence Cassez ?

Et bien son histoire ressort des oubliettes; à deux mois des présidentielles… Vous avez dit bizarre??? Comme c’est bizarre…

Je parie en outre que l’on va aussi assister à une soudaine libération de quelques otages Français retenus ça et là…

FDF

.

Entente cordiale… A droite, Felipe Calderon, président du Mexique; à gauche, vous connaissez…
.

Un juge de la Cour suprême a rendu un rapport détonnant sur les conditions d’arrestation de la Française. Il demande sa libération.

Dans son rapport final répondant à l’appel en révision déposé par Florence Cassez, le juge de la Cour suprême Arturo Zaldivar a rendu son verdict qui est très favorable à la Française condamnée à 60 ans de prison pour trois enlèvements. Depuis six ans, elle crie son innocence, et elle pourrait bientôt voir la fin de son cauchemar.

Après avoir étudié pendant plusieurs mois le dossier de Florence Cassez d’un point de vue juridique et constitutionnel, le juge Arturo Zaldivar proposera à ses pairs de la Cour suprême d’ordonner sa libération immédiate. Il a repris un à un les éléments juridiques qui soutiennent ce procès.

« Violation du droit fondamental des étrangers »

Il estime que les droits consulaires de la Française n’ont pas été respectés, car la police n’a pas cherché à contacter immédiatement le consulat de France, ce qui constitue une violation du droit fondamental des étrangers qui font l’objet d’une arrestation.

Florence Cassez n’a pas été présentée immédiatement à un juge d’instruction, comme l’exige la Constitution ; elle a au contraire été emmenée dans un autre lieu pour la reconstitution d’une fausse arrestation devant les caméras de télévision. Les notions d’immédiateté et de flagrant délit ont de ce fait disparu, et les témoignages des victimes ainsi que les déclarations des policiers sont une déformation de la réalité, induite par la police fédérale.

« Présomption d’innocence violée »

Le juge Zaldivar considère que la présomption d’innocence a été violée et que le procès a été vicié dès le départ. Le juge précise qu’il ne s’en prend pas à la presse pour son travail, mais qu’il critique les autorités qui ont sciemment déformé la réalité pour que l’opinion publique estime coupable a priori la personne qu’on lui présentait, sachant les implications négatives que cela aurait sur son procès.

Ce rapport est donc une très bonne nouvelle pour Florence Cassez, même si le verdict du juge Zaldivar doit maintenant être approuvé à l’unanimité par les juges de la Cour suprême le 21 mars prochain. Rien n’est encore joué, car il est de notoriété publique que bon nombre d’entre eux sont proches du gouvernement de Felipe Calderón qui s’est toujours opposé à la libération de la jeune femme.

Source: http://www.lepoint.fr/

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :