Francaisdefrance's Blog

05/03/2012

Cousolre: le maire victime de la racaille et de ses protecteurs…

J’en ai honte; de notre justice…

Aussi, nous nous devons de soutenir monsieur Maurice Boisard par un mot dans un courrier, un E-mail, ou un coup de fil ou pour ceux qui ne résident pas trop loin, passer le voir … Moi, c’est fait.

Ses coordonnées sont ici: http://www.annuaire-mairie.fr/ville-cousolre.html

La racaille doit mordre la poussière!

FDF

.

Maurice Boisard est ce maire de Cousolre, une petite commune du Nord qui a eu le malheur de gifler une racaille qui empoisonne la vie de son village depuis trop longtemps. Alertée, la police n’est jamais intervenue. Les parents de la racaille défendent leur aimable rejeton. Au procès du maire, le procureur prend rigoureusement le parti de la racaille. Le maire est condamné et renvoyé au harcèlement de la racaille et de sa bande.

C’est ce qui est arrivé à Maurice Boisard, maire de Cousolre, une petite commune du Nord. Sa vie a basculé lorsque cet honnête homme a été traîné devant un tribunal comme un vulgaire délinquant.

Le 24 août 2010, Maurice Boisard, élu de sa commune depuis trente ans, sans étiquette, surprend un jeune en train d’escalader le grillage entourant les bâtiments municipaux.

Ce grillage est tout neuf. Il a coûté 10 000 euros, une somme importante pour un village de 2500 habitants. L’attitude du jeune est d’autant plus suspecte que tous les jeunes de la commune savent qu’une clé est à leur disposition pour pénétrer dans les lieux.

Mais surtout, il se trouve que ce jeune est le chef d’une petite bande qui, depuis longtemps, empoisonne la vie des habitants.

Selon la presse locale, ils parlent fort, tard et traficotent sous les fenêtres. Les habitants se plaignent, à tel point que le Maire a été obligé de prendre un arrêté municipal interdisant les rassemblements à certains endroits du village, comme dans les pays en guerre ! (Nous sommes pourtant dans l’Avesnois, une région rurale réputée tranquille).

En rétorsion, les jeunes multiplient les provocations, insultes, bris de vitres, bouteilles d’alcool jetées sur la chaussée. Des tags agressifs maculent les murs de la commune un peu partout. Les vasques de fleurs sont piétinées. Les plaintes affluent au commissariat… qui est trop débordé pour réagir.

Le Maire organise alors un voyage pour les jeunes de la commune, espérant leur montrer sa bonne volonté.

Rien n’y fait. Le 18 juin 2010, le jeune chef de bande vient ouvertement provoquer le maire et rigoler pendant la commémoration avec les anciens combattants. Il se « met ostensiblement devant sa voiture lorsqu’il va chercher son petit-fils à la sortie de l’école communale » raconte le chroniqueur judiciaire du Monde.

La tension est d’autant plus forte dans la commune que le prédécesseur de Maurice à la mairie de Cousolre a démissionné en 2006 après avoir été battu à coups de manche de pioche pour avoir refusé un droit de stationnement à un forain.

Alors, ce jour-là, le maire décide de ne pas laisser passer. Il sort de la mairie et exige du jeune qu’il descende immédiatement du grillage, le menaçant de « l’emmener au poste ».

Devant une douzaine de copains, le jeune rétorque qu’il veut aller chercher un ballon « C’est pas toi qui va m’empêcher de faire ce que je veux ». « Il m’a insulté, m’a traité de ‘bâtard’ » raconte le Maire. Celui-ci décide de réagir et lui administre une gifle.

L’adolescent sort de ses gonds, les insultes pleuvent – Fils de pute, je vais niquer ta mère, attends si t’es un homme, je vais te tuer. Mettant ses menaces à exécution, il cherche d’abord à le frapper à coup de poing, puis rentre chez lui, prend deux couteaux qu’il glisse dans ses chaussettes et revient sur la place de la mairie !!!

Il s’en faut d’un cheveu que l’irréparable soit commis : seule l’intervention de ses « copains » permet d’éviter le drame.

Quand les parents du jeune apprennent ce qui s’est passé, leur réaction est d’aller… porter plainte contre le Maire pour « violence ».

Et voilà que la Justice, parfois si peu pressée de défendre les citoyens, se saisit immédiatement du dossier. Maurice Boisard se retrouve au Tribunal, à la barre des accusés.

La scène est surréaliste : le Procureur Bernard Beffy l’accuse de s’être organisé pour pouvoir fanfaronner devant la Cour, faire parler de lui et se faire passer pour une « victime » !

Le journaliste du Monde raconte :

 

“Vous vouliez le tribunal, parce que vous vouliez une tribune !”, lui lance le procureur. Il s’en prend avec la même agressivité aux élus – pour la plupart des maires sans étiquette de petites communes et d’autres, sympathisants ou militants du PS – venus soutenir leur collègue et à leur “corporatisme un peu primaire“. Il ironise avec lourdeur : “On voudrait savoir, Cousolre, c’est Chicago des années 30 ? Heureusement que vous n’êtes pas maire de Montfermeil, Monsieur Boisard !

 

Et la charge continue, sur le même ton.

 

— Avez-vous mis en place un conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance ?

 

— Mais on est une commune de 2 500 habitants…, souffle le maire.

 

— Voulez-vous autoriser tous les maires de France à donner des gifles à leurs administrés, à rendre eux-mêmes la justice, à se voir confier des pouvoirs de shérif ?, poursuit le procureur.

 

A son banc, Maurice Boisard semble sonné. La voix du procureur résonne encore dans la salle : “Vous êtes quelqu’un de bien, et à 62 ans, vous êtes d’autant moins pardonnable de vous être laissé aller à un emportement contre un jeune de 16 ans, ces jeunes auxquels notre génération laisse si peu d’espoir… La jeunesse est insolente, turbulente, mais ce n’est pas une maladie !“, tonne-t-il encore avant de requérir une peine de 500 euros contre le maire.

Deux semaines plus tard, la sanction tombe : le Tribunal a décidé d’aller plus loin encore que ne le réclamait le Procureur : non seulement il décide de condamner pénalement Maurice Boisart, qui se retrouve avec un casier judiciaire, mais il exige en plus qu’il verse 250 euros de dommages et intérêts au jeune voyou, et surtout de prendre à sa charge tous les frais de Justice !

L’assistance n’en croit pas ses oreilles. Maurice Boisart avait cru qu’il était de son devoir de « marquer une limite aux insultes à l’homme et à la fonction qu’il représente ».

Surtout, chacun réalise avec effroi que la Justice vient de retirer au Maire le peu d’autorité qu’il avait encore : « C’est une gifle qui coûte cher mais est-ce vraiment le plus important ? Si je suis condamné, les jeunes vont faire ce qu’ils veulent, les maires ne vont plus se retourner. On va faire jouer les assurances et puis c’est tout », déclare Maurice Boisart, ravagé. (La voix du Nord – 3 février)

Le constat est partagé par le maire PS de la commune voisine de Jeumont, dans le Nord, Benjamin Saint-Huile : « La sanction financière, on s’en moque (..). Le symbole, c’est vous, mesdames et messieurs les élus de la République, qui faites le choix de vous engager pour les autres. Quand vous aurez un problème, sachez qu’il faudra vous débrouiller, que l’institution judiciaire ne considérera pas que vous avez un statut particulier ».

Mais surtout, ce que vous devez savoir, c’est qu’en dehors de quelques réactions isolées, personne ne s’est exprimé publiquement pour défendre Maurice Boisart.

Aucune réaction massive n’a eu lieu dans la population, jusqu’à présent.

Le « jeune » va toucher son chèque, ses amis ricanent, Maurice Boisart est détruit. La fonction de Maire, en France, a perdu encore un peu de son prestige. D’autorité, il ne lui reste quasiment plus rien, et il est certain que, la prochaine fois qu’ils sont confrontés à des actes de vandalisme, l’ensemble des Maires de France se souviendront de ce qui est arrivé à leur collègue.

L’affaire n’est pas tout à fait terminée. Maurice Boisart a fait appel.

15 commentaires »

  1. La suite de ce texte que j’ai reçu par mail….

    L’affaire n’est pas tout à fait terminée. Maurice Boisart a fait appel.
    Et cette fois, nous pouvons tout changer à ce procès en rassemblant des centaines de milliers de signatures pour le soutenir.
    Oui, si vous signez la déclaration de soutien ci-dessous, et si vous passez ce message à tout votre carnet d’adresses, nous pouvons provoquer une vague de solidarité historique dans le pays.
    Nous pouvons faire en sorte que Maurice se sache soutenu par des centaines de milliers de Français, et manifester publiquement notre réprobation la plus totale contre cette Justice-là qui marche à l’envers et qui nuit aussi directement à la paix et à la bonne entente dans notre pays.
    Notre mobilisation commune, si elle est massive, changera complètement l’état d’esprit de Maurice Boisart. D’homme seul, abandonné de tous, il passera au statut de héros d’une cause qui nous appartient à tous.
    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

    **********************************************************************************************************************************************************************************************
    Cher Juggernaut. L’Institut pour la Justice, dont j’ai relayé ici quelques actions, m’a demandé d’ôter les articles concernés en toute courtoisie… Je l’ai donc fait.
    Alors, vous comprendrez que je ne peux publier ce qu’il y a ci-dessus…
    Désolé.
    FDF

    Commentaire par Juggernaut — 05/03/2012 @ 08:20 | Réponse

    • No problemo . Dommage . C’est étrange comme attitude de leur part .
      On m’a pourtant toujours dit que « l’union fait la force » et le maillage que représente Internet est justement cette force.
      Décidément j’ai du louper un épisode : je ne comprends pas tout .
      ************************************************************************************************************************
      Moi, j’ai compris.
      J’ai été en relations avec un des dirigeants de l’Institut. J’ai bien saisi (en fait, il ma l’a fait comprendre) que c’était gênant pour eux de voir leurs actions relayées sur mon blog qui, il est sûr, ne fait parfois pas dans la dentelle. Ils ont peur de se voir qualifiés de proches de blogs fachos ou nationalistes. Ce qui est loin d’être le cas…
      Le plus bizarre est qu’ils continuent à m’envoyer des infos et très souvent visitent ce blog…
      Bof; pas grave…
      FDF

      Commentaire par Juggernaut — 05/03/2012 @ 11:45 | Réponse

      • Quand on entre en résistance, il faut savoir que cela suppose une implication, un engagement, une volonté et le pendant est forcément le franchissement d’une ligne blanche virtuelle tracée par ceux qui mentent ou privent de liberté.
        Il est impossible de faire de vraies omelettes sans casser d’oeufs. « La vérité n’irrite que les menteurs » (La Rochefoucault)

        Commentaire par Juggernaut — 05/03/2012 @ 12:33

  2. c’est une justice pourrie .

    Commentaire par henri — 05/03/2012 @ 08:37 | Réponse

  3. C’est par des abérations pareille que notre pays devient un refuge pour la racaille de tout de sorte.
    Par contre, attention la justice est à deux vitesses, nous le moindre pas de travers et on est coupable.
    Lisez les affaires sur le site http://www.institutpourlajustice.com/. Je les ai mis au courant de cette affaire honteuse.
    De plus par l’agissement d’un magistrat en dehors de la réalité, il donnera assurément des idées à d’autres bandes….Sans parler des journaleux qui font plus de mal à eux seul qu’une armée, on a vu lors des émeutes de banlieux, ces salopards surenchèrir la violence pour passer à la télé…

    Hé les gars, on est pas dans le monde des bisounours ! Wake up !
    ***********************************************************************************************************************************************************************************************
    « on n’est pas dans un monde de bisounours »… C’est certain. Ce blog non plus.
    Et en France, force est de constater que notre justice joue un rôle des plus surprenants. Pourquoi? Pour ne pas « heurter » les sous-merdes? Ce que fait notre justice ne peut qu’engendrer un sentiment d’impunité chez les racailles qui va de plus en plus augmenter. Et ensuite, on se plaindra des chiffres de la délinquance en hausse…
    Marine; VITE !!!
    FDF

    Commentaire par hervet — 05/03/2012 @ 09:52 | Réponse

  4. On marche sur la tête, un Maire est un élu. Un jeune homme qui commet une infraction est un délinquant. Pourquoi c’est le délinquant qui est dans son bon droit ?

    Commentaire par DV — 05/03/2012 @ 10:34 | Réponse

  5. Il faut appeler la mairie de Cousolre et exprimer notre soutien à ce maire courageux. Lui dire que le vrai peuple de France est à ses côtés.
    **************************************************************************************************************************************************
    Oui. Il faut qu’il se sente soutenu.
    Je lui ai envoyé un mail, mais je n’ai pas encore eu de réponse…
    FDF

    Commentaire par Sylvie — 05/03/2012 @ 11:58 | Réponse

  6. MOI aussi j’ai écrit un message de soutien à cet homme . C’est une honte cette justice , non pardon ce n’est pas la justice qui est une honte se sont les hommes qui ont rendu le verdict qui ont faussée la justice . Juge et procureur devraient être montrés du doigt mais je suis de l’avis de JUGGERNAUT , faisons une pétition pour soutenir ce maire . Je connais un site qui est fait pour cela , qu’en pensez-vous et si vous voulez nous pouvons passer par mon blog .. Il faut vraiment se mobiliser sur tous les fronts si nous voulons obtenir quelque chose
    ********************************************************************************************************************************************************************************************
    Pourquoi pas? @ Mandarine: vous pouvez nous faire un texte (pas trop le temps, moi…) ? Si oui, on passera par votre blog et/ou le mien.
    FDF

    Commentaire par mandarine — 05/03/2012 @ 13:31 | Réponse

  7. Je vais vous en pondre un de texte que voici :

    A l’attention du Ministre de la Justice.

    Monsieur le Ministre,

    Un élu du peuple de la commune de Cousolre (Nord), monsieur Maurice Boisard, s’est fait agresser par une petite racaille de la pire espèce qui continue malgré l’impunité judiciaire de commettre ses pires exactions. Les habitants de Cousolre sont exaspérés et ne comprennent pas la décision du tribunal de condamner le maire de cette petite commune pour avoir voulu défendre ses administrés fasse à cette racaille.

    Il a certes réagit normalement comme tout élu républicain devrait le faire : en giflant ce délinquant notoire connu des services de police et de gendarmerie pour les maintes infractions commises sur le territoire de Cousolre.

    Nous, Peuple de France, habitants des villes et villages de ce beau pays de France, demandons que Justice soit rendue à Monsieur Maurice Boisard, maire de Cousolre, que sa condamnation soit annulée et que les magistrats qui ont pris fait et cause pour le délinquant soient mutés ailleurs ou subissent un blâme, voire une révocation définitive. Nous soutenons et approuvons majoritairement le geste courageux de cet élu du peuple.

    Recevez, Monsieur le Ministre, l’expression de mes sentiments distingués.

    (nom, prénom, adresse)
    ************************************************************************************************************************************************************************************************
    Très réactive, Sylvie! Bravo et merci. 🙂
    Je me permets d’ajouter le contact: http://lannuaire.service-public.fr/services_nationaux/administration-centrale-ou-ministere_172234.html
    Je copie/colle et ça part ce jour. Faites tous de même. NB: j’ai rectifié au niveau du nom de la ville… COUSOLRE
    FDF

    Commentaire par Sylvie — 05/03/2012 @ 15:06 | Réponse

  8. Vous trouvez étrange que L’institut pour la justice demande d’enlever les liens vers sa pétition ? Il y a une explication toute simple, vous la trouverez ici : http://tinyurl.com/petitionner
    Voyez notamment le cas cité vers la fin, au paragraphe « En faire encore plus… »

    Maintenant, si vous voulez VRAIMENT aider le maire de Cousolre, si vous voulez que la pétition de L’institut pour la justice en faveur de ce maire soit VRAIMENT efficace, alors suivez tout simplement les instructions dans l’encadré grisé au début de l’article http://tinyurl.com/cousolre

    Commentaire par Affichage Libre — 05/03/2012 @ 18:06 | Réponse

  9. > Je copie/colle et ça part ce jour. Faites tous de même.
    > FDF
    Excellent texte SAUF QUE le nom de la ville ce n’est PAS Coussoire mais Couso-L-re (c’est pas terrible comme nom, Coussoire ce serait mieux, je suis bien d’accord, mais le bon nom c’est CousoLre, et non pas Coussoire…)
    ***********************************************************************************************************************************************************************************************
    Ah oui. Erreur d’interprétation. Dans le feu de l’action… Je n’en suis pas à ma première, hein, Affichage Libre ??? 🙂 Voir donc ici, pour les coordonnées de la mairie: http://www.conseil-general.com/mairie/mairie-cousolre-59149.htm
    Mais quelle idée de baptiser une ville avec ce nom…
    FDF

    Commentaire par Affichage Libre — 05/03/2012 @ 18:13 | Réponse

  10. bravo pour la lettre je l’ai copier «  » » MAIS «  » je ne peux pas l’envoyer ce n’est pas la bonne adresse . Ou bien est ce que j’ai fait une erreur , je veux absolument qu’elle parte . Nous n’allons pas nous laisser faire quand même
    ******************************************************************************************************************************************************************************************************
    Quelle adresse n’est pas bonne, mandarine ???
    FDF

    Commentaire par mandarine — 05/03/2012 @ 18:58 | Réponse

  11. Bonsoir,

    Je viens d’envoyer un mail à mairie.cousolre@wanadoo.fr :

    Bonsoir M le Maire,

    Je viens par la présente vous manifester mon soutien, d’abord concernant la baffe que vous avez mis au m…..x, ensuite concernant le jugement inique, hélas de plus en plus souvent symbole de l’échec maintenant patent de la culture de l’excuse, mais aussi d’une justice complètement vidée de son sens, qui n’a pas hésité à instruire un procès contre vous !!!

    Ce qui me révolte d’autant, est que les parents, toute honte bue, en soient venus à porter plainte, ce qui revient à dire que non seulement, ils ont manifestement failli totalement dans leur métier de parents, mais qu’en plus, il soutiennent leur rejeton et son éducation, et tout ce que cela implique en termes d’échec social…

    Cordialement, BobbyFR94
    94xxx

    Cela vous inspirera peut-être…

    Commentaire par BobbyFR94 — 05/03/2012 @ 21:05 | Réponse

  12. J’ai fait deux fautes d’orthographes : Cousolre ce n’est pas Cousoire et fasse au lieu de face…

    Vous pouvez utiliser mon texte sans problèmes….

    J’en ai envoyé un à la mairie de Cousolre et s’ils n’ont pas encore répondu, c’est qu’ils ont eu une panne de courant à cause de la neige.
    ******************************************************************************************************************************************
    J’ai envoyé un mail de soutien au maire lundi matin; pas de réponse…
    FDF

    Commentaire par Sylvie — 06/03/2012 @ 10:09 | Réponse

  13. Lisez donc l’article de la Vox du Nord, http://www.lavoixdunord.fr/Region/actualite/Secteur_Region/2012/03/02/article_gifle-du-maire-de-cousolre-une-affaire-h.shtml Cela vous permettra de réfléchir avant d’agir et d’arrêter vous faire plaisir. Tous ceux qui soutiennent le maire ont toujours bien élevés leurs enfants, qui eux-mêmes ont toujours respecté l’autorité… Quelle chance! Oui le procureur pouvait contester la position du maire qui a refusé toute conciliation pour éviter le tribunal, mais un réquisitoire modéré aurait été plus pédagogique que son discours enflammé qui se retourne contre lui…Le maire a un vrai sentiment de solitude et semble très isolé, mais lui-même n’est pas à l’abri d’une erreur… Le père du garçon ne soutient pas son fils, et a trouvé normal de payer une amende. J’espère que le fils y participera, mais cela ne nous regarde pas. Enfin, je conseille au maire de changer d’avocat, évoquer la légitime défense me semble bien curieux et pas très sérieux, gifle contre insulte…Il est sûr de ne pas être entendu.
    ****************************************************************************************************************************************************************************************************
    Et le respect de l’autorité; vous en faites quoi? Un maire est officier de police, et à ce titre, il doit faire respecter les lois de la République dans sa commune. Ah oui, mais maintenant, c’est la racaille qui commande…
    Tolérance ZERO dans ce domaine. Il y a eu trop de laxisme…
    FDF

    Commentaire par Pascal Perrand — 10/03/2012 @ 14:40 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :