Francaisdefrance's Blog

05/02/2012

Triste constatation… Tous inégaux devant la précarité…

Selon que vous soyiez Français ou clandestin…
FDF
.

Un homme de 56 ans est décédé sur le palier d’un immeuble de Champigny-sur-Marne et une femme de 46 ans a perdu la vie dans l’Oise.

Un sans domicile fixe (SDF) de 56 ans a été retrouvé mort, samedi, sur le palier d’un immeuble de Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), un décès « probablement » dû à une hypothermie, a-t-on appris dimanche de sources policières. Il s’agit du cinquième décès lié à la vague de froid touchant actuellement la France et du deuxième sans-abri à succomber, après la mort d’une femme de 46 ans samedi à Compiègne (Oise).

Cet homme a été découvert inanimé samedi en fin de matinée sur le palier de l’escalier de secours d’une tour de Champigny. Alertés, les services de secours n’ont pu que constater son décès. « Il y a une forte probabilité que sa mort soit due à une hypothermie », a indiqué une source policière, précisant toutefois que le corps ne ferait pas l’objet d’une autopsie. « On ne peut pas établir avec certitude si c’est le froid qui l’a tué. Sa santé devait de toute manière être très fragile », a ajouté une autre source policière. Selon ces sources, cet homme avait l’habitude de contacter le Samu social ou l’association des Petits Frères des pauvres. « Il lui arrivait de disposer d’une place en hébergement d’urgence, mais il renonçait parfois à s’y rendre », a précisé l’une d’entre elles.

Depuis plusieurs jours, la France est traversée par une vague de froid intense, qui a conduit à placer dimanche 75 départements sous vigilance orange.

Source: http://www.lepoint.fr/

Et pendant ce temps…

Click here to find out more!

2 commentaires »

  1. oui bien triste constatation

    Commentaire par mandarine — 06/02/2012 @ 01:51 | Réponse

  2. On le constate bien chaque jour, la préférence nationale n’est pas donnée à nos compatriotes qui souffrent dehors du froid. On ne leur donnera rien, même pas de quoi les réchauffer (une bonne soupe au cochon ou aux légumes), ni de leur permettre de vivre normalement et de se reposer.
    Un Français de souche sans domicile fixe n’a pas le droit de toucher différentes aides accordées aux clandestins immigrés. Il n’a même pas la CMU, ni l’aide sociale pour survivre.
    S’il en fait la demande, tous les lobbys antiracistes lui chercheront des noises… Voilà tout !

    Commentaire par Sylvie — 06/02/2012 @ 11:49 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :