Francaisdefrance's Blog

13/01/2012

Violeur en série: encore un des bienfaits de la diversité…

Des violeurs en série, il y en a de toutes origines. Mais la faute à qui si celui-ci, très dangereux, est encore une « chance pour la France » et fait partie d’une « minorité » qui, ma foi, fait parler d’elle un peu trop souvent. Lisez donc les faits divers et compte rendus d’audience des tribunaux dans la presse. Je l’ai fait encore ce matin: trois audiences; les trois accusés ont des noms à consonance maghrébine… Et ce sont des « minorités », dit on… Heureusement qu’ils sont là pour donner du travail à notre justice…

Minorités visibles, dit on; visible ne veut pas dire par la couleur de peau. C’est surtout par leurs actes.

FDF

.

Pour être visibles, elles sont visibles, les minorités…

.

Paris. Un violeur en série « très dangereux » traqué par la police

Activement recherché, un homme est soupçonné d’avoir agressé sexuellement deux femmes à Paris et une troisième à Etampes, fin décembre. Un portrait-robot du suspect a été établi et publié par le journal Le Parisien.

Le 23 décembre dernier, l’homme aurait violé puis poignardé deux femmes d’une trentaine d’années. Le 28 décembre, il aurait utilisé les mêmes méthodes pour abuser d’une jeune fille âgée de 15 ans.

Considéré comme « très dangereux » par les enquêteurs, l’homme « devient très violent lorsque les victimes se débattent ». A chaque fois, les jeunes femmes ont été suivies ou amenées de force chez elles. L’agresseur leur a volé la carte bancaire avant de les violer puis de les poignarder jusqu’à 20 reprises. Après ses agressions, il s’est excusé auprès de ses victimes. Autre information importante divulguée par Le Parisien : l’homme semble ne s’en prendre qu’à des jeunes femmes de type européen, aux cheveux et aux yeux clairs. Il « a aussi beaucoup parlé avec ses victimes, leur demandant notamment leur appartenance religieuse ou leur nationalité« .

Un portrait-robot a été établi

Reconnu formellement par les trois victimes, l’homme est de type africain, âgé d’une trentaine d’années, de corpulence normale, mesurant 1,80 m et a le crâne rasé. Il porte des cicatrices sur les tempes, pouvant s’apparenter à des scarifications. Les enquêteurs ont comparé son profil à celui de Guy Georges, le « tueur de l’Est parisien » qui a sévi entre 1991 et 1998.

Source : Le Parisien

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :