Francaisdefrance's Blog

09/01/2012

« Un palier de plus vers le chaos… Les chômeuses allemandes radiées pour refus d’emploi de prostituées « 

VOILA CE QUE DIFFUSENT LES MALADES MENTAUX  DE FORSANE ALIZZA   POUR CRITIQUER  EN TOUTE IMPUNITÉ, NOTRE MODE DE SOCIÉTÉ, comme s’ils pouvaient se permettre de nous donner des conseils.

ET COMME ILS  ONT DES LECTEURS FACILEMENT INFLUENÇABLES…..

DÉSINFORMATION  de la part  des   MALADES MENTAUX D’ISLAMISTES arriérés  de FORSANE ALIZZA.
Mais quand  allons nous pouvoir faire dissoudre l’association  dangereuse de  ces fous dangereux ????
JE N’AI PU CROISER L’INFO  MAIS JE DOUTE FORT QUE LES CHÔMEURS EN ALLEMAGNE,  DOIVENT ACCEPTER DES POSTES DE PROSTITUE(E)S.
Dans leur petit esprit ces méthodes ne servent qu’a décrédibiliser nos sociétés.
Je vous rappelle  que ces malades vont  créer un TRIBUNAL  ISLAMIQUE   à compter du 1ER février! Ceux qui le souhaitent peuvent écrire au MINISTÈRE DE L’INTERIEUR,  soit par courrier postal  soit par courriel   à   :
Madame Evelyne   vulf       <evelyne.vulf@interieur.gouv.fr>

JC JC…

************************************

A Forzane Alizza: mêlez vous de vos affaires !!! Ceci concerne l’Occident qui ne vous est pas encore acquis, à ce que l’on sache… Occupez vous de bien lapider vos femmes, de bien les fouetter, de les traiter comme des merdes et d’égorger à tout va.

Ah, j’oubliais: de nous foutre la paix, aussi.

FDF

.

La prostitution pourrait devenir obligatoire pour les femmes au chômage en Europe !

Vous n’allez pas en croire vos yeux !



En Allemagne, avec la réforme Schröder (???) en vigueur depuis janvier, les chômeurs de longue durée sont tenus d’accepter n’importe quelle offre d’emploi proposée par l’Agence fédérale pour l’emploi (BA), l’équivalent de l’ANPE en France. En cas de refus, le chômeur s’expose à une perte de son allocation. « Tout emploi est acceptable », martèle le ministre de l’Emploi. Le hic, c’est que la prostitution a été légalisée en 2002. Oui vous avez bien lu, la prostitution en Allemagne est légale. Ils ont bien entendu requalifié cela comme étant un emploi de « Vendeuse de charme » pour rendre plus acceptable cette horreur et ainsi faire passer la pilule car pour la démocratie laïque c’est un métier comme les autres, la presse a révélé récemment plusieurs cas de femmes aiguillées par le BA vers des établissements de charme (de prostitution) dont les annonces étaient ambiguës. « Nous payons nos cotisations sociales, il est donc normal qu’on profite aussi des services de l’agence pour l’emploi pour trouver du personnel », a revendiqué la Fédération allemande des métiers du sexe, citée par le Matin de Genève.

Juridiquement, les chômeuses allemandes peuvent donc être tenues d’accepter ces emplois inhumains, ou alors éjectées de l’assurance chômage, pour les avoir refusés. De quoi alléger les statistiques du chômage.


“Si vous n’acceptez pas de vous prostituer, nous supprimerons vos allocations”

( Que cette affaire soit vraie ou pas, cela reste une possibilité et en cela c’est inacceptable. )
Par Clare Chapman (30/01/2005) Une serveuse de 25 ans qui avait refusé un emploi qui consistait à fournir des “services sexuels” dans un bordel de Berlin pourrait se voir refuser le versement de ses allocations chômage en application de lois votées cette année.
La prostitution a été légalisée en Allemagne, et les propriétaires de bordels qui doivent payer des impôts et des assurances maladies à leurs employées ont été autorisés à consulter les bases de données officielles de demandeurs d’emplois.
La serveuse, une professionnelle des technologies de l’information sans emploi, avait mentionné qu’elle était prête à travailler dans un bar de nuit et qu’elle avait déjà travaillé dans un café.

Elle a reçu une lettre de l’agence pour l’emploi lui disant qu’un employeur potentiel était intéressé par son “profil” et qu’elle devrait le contacter. Ce n’est que lorsque cette femme dont l’identité n’a pas été révélée pour des raisons légales a appelé l’employeur en question qu’elle a réalisé qu’elle avait un directeur de bordel au bout du fil.
Depuis les réformes sociales en Allemagne, une femme de moins de 55 ans qui a été sans emploi depuis plus d’un an peut être forcée à prendre un poste vacant y compris dans l’industrie du sexe sous peine de perdre ses allocations chômage.

Le gouvernement avait envisagé de placer les bordels en dehors des employeurs potentiels sur la base de considérations morales, mais a finalement décidé qu’il serait trop difficile de les distinguer des bars. En conséquence, les agences pour l’emploi doivent traiter les employeurs à la recherche d’une prostituée de la même manière que ceux cherchant une infirmière dentaire.
Quand la serveuse a entamé une procédure judiciaire à l’encontre de l’agence pour l’emploi, elle s’est rendue compte que celle-ci n’avait pas enfreint la loi! Une agence qui ne pénalise pas les personnes qui refusent un emploi en leur supprimant leurs allocations peut faire face à des procès de la part de l’employeur potentiel.

“Il n’y a rien dans la loi qui empêche les femmes d’être envoyées dans l’industrie du sexe” nous dit Merchthild Garweg, une avocate de Hambourg spécialisée dans de telles affaires. “Le nouveau règlement établit que désormais il n’est plus immoral de travailler dans l’industrie du sexe, et en conséquence on ne peut plus refuser aucune offre sans prendre le risque de se voir supprimer ses allocations.”
Mme Garweg explique que des femmes ayant travaillé auparavant dans des centres d’appels se sont vues proposer des postes pour des téléphones “roses“. Dans une agence de la ville de Gotha, on a dit à une femme de 23 ans qu’elle devait se présenter à un entretien d’embauche pour “poser nue” et devrait ensuite revenir à l’agence pour faire un compte rendu de cet entretien. Les employeurs de l’industrie du sexe peuvent aussi poser leurs propres annonces dans les agences, une nouveauté entrée en vigueur ce mois-ci. Une agence qui refuse d’accepter l’annonce peut être poursuivie.

Tatiana Ulyanova, qui possède un bordel dans le centre de Berlin, a consulté la base de données de son agence locale afin de trouver de nouvelles recrues.
“Pourquoi ne pourrais-je pas chercher de nouvelles employées dans une agence pour l’emploi alors que je paye des impôts comme tout le monde ?” demande Mme Ulyanova.
Ulrich Kueperkoch voulait ouvrir un bordel à Goerlitz, dans l’ex-Allemagne de l’Est, mais l’agence locale retira son annonce demandant douze prostituées en affirmant qu’il lui serait impossible de les trouver.
M. Kueperkoch répondit alors qu’il était sûr de la demande pour un tel établissement dans la région, et qu’il envisageait de demander compensation auprès des plus hautes autorités. La prostitution a été légalisée en Allemagne en 2002 par le gouvernement qui pensait ainsi mieux combattre le trafic de femmes et couper les liens avec les organisations criminelles alors que force est de constater qu’ils sont plutôt en train de l’institutionnaliser! Le gouvernement devient un macro légal.

Mme Garweg estime que les pressions sur les agences pour l’emploi afin qu’elles fournissent des “employées” auront bientôt pour effet de les pousser à supprimer les allocations de celles qui refuseront de se prostituer.
“Elles sont déjà préparées à orienter des femmes vers des emplois liés aux services sexuels, mais qui ne sont pas considérés comme de la prostitution” nous dit Mme Garweg. D’ailleurs dans la ville de Bonn, l’ex-capitale de la RFA innove avec un service destiné à rapporter des centaines de milliers d’euros. Un appareil qui ressemble à celui utiliser pour payer le stationnement. Les prostituées doivent payer six euros par nuit de travail. En cas de fraude, elle reçoivent un avertissement et éventuellement une amende. C’est une première en Allemagne où la prostitution est légale.

“Nous nous attendons à récupérer 200.000 euros par an avec ce parcmètre”, a expliqué Isabelle Klotz à l’AFP.
Un parcmètre pour prostituées à Bonn par euronews-fr

La ville estime à environ 200 le nombre de femmes travaillant occasionnellement dans les rues de l’ex capitale de l’Allemagne de l’Ouest avec en moyenne une vingtaine “régulières”.

Des prospectus traduits dans plusieurs langues ont été remis aux femmes afin de les informer de la nouvelle règle.

“D’autres villes taxent déjà les prostituées, mais nous somme les premiers à avoir un parcmètre”, a souligné la porte-parole. Des parcmètres… Non mais on vit en enfer sobhalalah! Des parcmètres pour prostituées? Allo ! Plusieurs pays ont déjà légalisé la prostitution comme les Pays-bas et cela s’est démocratisé avec internet.

(Évitez de cliquer sur la partie 2 de la vidéo qui n’apporte aucun élément supplémentaire et comporte des photos incorrects)

Logique Libérale = Prostitution de Masse … 1/2 
N’est-ce pas à en pleurer? Le jihad (effort pour ALLAH) n’est-il pas la solution? Sobhanalah ! A force de laisser se propager le mounkar (le mal) voilà où nous en sommes rendus. Vous voulez encore voter? Comment réagirons nos détracteurs lorsque leurs femmes se verront proposer des postes de prostituées pour gagner leur vie? Oseront-ils dire encore que Forsane Alizza est responsable de ce chaos? Pendant que l’islam prône la pudeur, la chasteté, la moralité, la protection des femmes et de leur honneur, voyez comme cette pourriture de démoncratie

impose la décadence, l’immoralité, l’injustice, le déshonneur et l’esclavagisme. La sharia interdit bien entendu ces ignominies et pourtant les médias se gardent bien d’en faire la promotion. Nous pourrions parler aussi du traitement réservé aux femmes dans bien d’autres domaines dans le royaume de laïcité mais ce serait bien trop long à tout décortiquer, cela fera l’objet d’articles à venir incha-ALLAH. Pour le moment nous appelons la oumma à se rassembler autour du Tawhid absolu et de travailler par elle même pour elle même. Le khilafat est la seule solution pour préserver notre dine. Il faut se rassembler et constituer une force de protection de notre foi ainsi que de nos intérêts.

Cheikh al islam Ibn Taymiyya, rahimahoullah, a dit :
« Si l’ennemi veut attaquer les musulmans, le fait de le repousser devient alors un devoir pour tous ceux qui sont sous l’attaque et pour tous les autres afin de les aider à se défendre. Allah a dit : « Et s’ils vous demandent secours au nom de la Religion, a vous alors de leur porter secours » (Sourate 8 – Verset 72) – Ainsi, le Prophète Mouhammad, sallallahou ‘alayhi wa sallam, a ordonné aux musulmans d’aider leurs frères musulmans. Cette aide qui est à la fois obligatoire pour l’armée professionnelle et les autres, doit être donnée selon la possibilité de chacun, en combattant à pied ou sur cheval, ou bien par des contributions financières, larges soient-elles ou limitées … Donc, la deuxième forme du Djihad consiste à défendre la Religion et par conséquent c’est obligatoire même à contrecœur ».
(Source : As-Siyasa Ach-Chari’ah fi Islah Ar-Ra’i war-Ra’iya)

Rappel lorsqu’on voit un mal il faut le combattre avec ses mains si on ne peut pas alors il faut le combattre avec sa bouche et si nous sommes dans l’impossibilité de le faire alors il faut le désavouer par le coeur mais cela constitue le dernier degré de la foi. (Selon hadith authentique). Wa ALLAHou a3lem.

Voir: http://www.forsane-alizza.com/

2 commentaires »

  1. (…)ISLAMISTES arriérés(…)

    Au mieux (politiquement correct)… c’est un euphémisme (et encore, LOL)

    Au pire (vrai) , c’est un pléonasme

    Commentaire par BVK — 10/01/2012 @ 09:14 | Réponse

  2. Va t-il falloir poursuivre en justice l’agence pour l’emploi pour proxénétisme aggravé ?

    Commentaire par Dudule — 10/01/2012 @ 18:42 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :