Francaisdefrance's Blog

16/12/2011

Non au blasphème: les catholiques sont de retour !

En général, le blasphème dénoncé à outrance est une spécialité musulmane, comme le couscous. On s’offusque, on condamne, on chiale, on se sent « heurté » au moindre tag sur le mur d’enceinte d’une mosquée et les élus du coin viennent faire un petit tour sur les lieux du « crime », histoire de récupérer quelques voix. Les caricatures du « prophète » sont punies de mort, souvent, et font l’objet de fatwas.

En revanche, les blasphèmes anti-chrétiens sont beaucoup moins médiatisés. Et pourtant, ils sont légions. Alors, les catholiques prennent les choses en main pacifiquement; eux-même… La chrétienté a le droit aussi de se sentir « heurtée »; surtout sur ses terres…

FDF

.

« Je ne suis pas croyant, ce n’est pas mon affaire », direz-vous? Erreur!  Outrager le Christ, couvrir son image d’excréments comme cela se passe désormais en plein Paris, dans des spectacles dits « culturels » subventionnés avec nos impôts, est intolérable.
Les catholiques fidèles à la tradition rejoignent enfin les « indignés » de la bonne cause, celle de la France et de l’Occident, contre la décadence de nos valeurs. 
L’inquiétude, qui est le commencement de la sagesse, commence à gagner la classe politique. Enfonçons le clou!

Institut Civitas
17, rue des Chasseurs – 95100 Argenteuil
01.34.11.16.94 – secretariat@civitas-institut.com
www.civitas-institut.com – www.francejeunessecivitas.com


La marche organisée dimanche dernier par l’Institut Civitas a rencontré un vif succès. Près de sept mille catholiques ont eu à cœur de faire passer un message à leurs élus et compatriotes en affirmant leur volonté de ne plus voir l’image de Dieu traitée de la manière la plus ordurière qui soit. Quelle découverte pour les journalistes que cette foule jeune, porteuse d’espérance, décidée à ne pas déserter le débat dans les mois qui viennent. L’automne catholique est devenu une réalité.

Cette détermination à faire entendre la voix catholique porte des fruits immédiats. Ce sont aujourd’hui 60 députés qui se rangent derrière une déclaration condamnant la christianophobie et faisant explicitement référence à nos manifestations. Et ce sont encore d’autres élus qui s’ajoutent pour remettre en cause les subventions publiques accordées au Théâtre du Rond-Point qui accueille « Golgota picnic ».

Bien sûr, les sources d’inquiétudes restent nombreuses. Noël est déchristianisé, les églises sont abandonnées, les institutions sont paganisées,… Mais, désormais, il faudra compter avec nous, les catholiques. Nous ne manquerons pas, dans les prochaines semaines, de nous organiser avec votre aide pour que 2012 soit l’année du réveil catholique.

Entretemps, je fixe rendez-vous à ceux qui le peuvent ce samedi 17 décembre à 20h, à Paris, à l’angle de l’avenue Franklin Roosevelt et de la rue Jean Goujon (métro : Alma/Marceau) pour le dernier rassemblement devant le Théâtre du Rond-Point. Jusqu’au dernier moment, nous aurons à cœur de venir réparer publiquement le blasphème promu sur cette scène.

Alain Escada, secrétaire général de l’Institut Civitas

——-

Les vidéos de la manifestation contre la christianophobie du 11 décembre :

jeunesse militante : http://fr.gloria.tv/?media=228486

FX Peron, représentant de Civitas à l’émission « Ce soir ou jamais »

Signez la pétition www.defendonslechrist.org Plus de 40.000 signataires !

2 commentaires »

  1. le site Fdesouche cautionne le massacre de chrétiens en inde:

    le site fdesouche a trouvé refuge en inde après avoir été piraté par un individu qui a tenté de le faire chanter.

    L’inde est un des pays ou la violence antichrétienne est la plus exacerbée comme le montrent ces article du blog lesalonbeige:

    Persécutions en Inde : le Premier ministre « regrette »

    Le premier ministre indien, Manmohan Singh, qui sera reçu mardi à l’Élysée, répond au Figaro à propos des persécutions de chrétiens en Inde :

    « Il y a eu des accidents sporadiques. Notre Constitution garantit la liberté religieuse. L’Inde est un pays laïque où tous les citoyens ont les mêmes droits, quelles que soient leurs croyances. J’ai moi-même condamné ce qui est arrivé et je suis intervenu auprès des États concernés. Le gouvernement central a envoyé des forces spéciales dans les régions concernées pour favoriser un retour au calme. Je regrette profondément ces incidents, mais il ne faut pas généraliser et en tirer des conclusions sur le sort des minorités en Inde. »

    Sporadique ? Cela fait plus d’un mois que les chrétiens sont obligés de se cacher en Inde, que des dizaines sont morts, que de nombreuses églises et établissements chrétiens sont détruits.

    Michel Janva

    Inde : les chrétiens entre musulmans et hindouistes

    De Sandro Magister :

    « L’attentat terroriste islamiste de Mumbai a eu lieu alors que les chrétiens de l’Inde sont encore sous le choc des violences hindouistes dans l’Orissa et d’autres régions. Dans leur brutalité, les bilans des deux attaques sont comparables. Plus de 190 personnes tuées en un seul jour dans la capitale économique de l’Inde. Au moins 118 morts certifiées dans l’Orissa, mais d’autres sources vont jusqu’à 500. Il y a aussi les centaines de blessés, les églises détruites, les milliers de maisons incendiées, les dizaines de milliers de fugitifs.

    Pris entre deux fondamentalismes agressifs, le musulman et l’hindouiste, le « petit troupeau » chrétien de l’Inde se distingue par son refus de recourir à la violence. L’usage de la force, il le demande aux autorités constituées, mais elles manquent à leur devoir sur ce point. Le soutien de la communauté internationale est également faible, distrait. Même les chrétiens du monde entier ne manifestent pas une forte solidarité envers les victimes qui ont la même foi qu’eux, en Inde ou ailleurs dans le monde. […]

    En frappant au cœur Mumbai, ses hôtels de luxe et sa clientèle occidentale, l’attentat musulman a obtenu une très grande visibilité dans les médias du monde entier. Les victimes désignées étaient américaines, anglaises, juives, ce qui a suffi pour donner une secousse à la géopolitique mondiale mais ne justifie pas que l’on néglige les violences interreligieuses qui ensanglantent chaque jour le sous-continent indien et qui, dans un avenir proche, vont probablement connaître une recrudescence, avec de nouveaux affrontements entre musulmans et hindouistes. »

    MJ

    08 septembre 2008

    Inde : la situation des chrétiens empire

    En Inde, les chrétiens sont actuellement contraints à se convertir à l’hindouisme et à attaquer leurs propres églises, dénonce le père Babu Joseph, porte-parole de la Conférence des évêques catholiques de l’Inde. Dans un communiqué, il déclare que les évêques ont été

    « choqués d’apprendre que les chrétiens d’Orissa, qui ont déjà été victimes de la violence, sont maintenant contraints à devenir hindous et à attaquer leurs propres églises, dans lesquelles ils ont loué le Seigneur pendant si longtemps. Cela est parfaitement inhumain et représente une grave violation des droits de l’homme ».

    La situation en Inde reste tendue et les attaques contre les institutions chrétiennes se poursuivent.

    « Nous sommes extrêmement préoccupés car en dépit des promesses de Shri Naveen Patnaik, le ministre responsable de l’Etat d’Orissa, au premier ministre Dr. Manmohan Singh, de maîtriser la violence à Kandhamal, nous constatons qu’il n’y a pas eu beaucoup d’amélioration dans les régions de Kandhamal frappées par les émeutes. Même si des forces de sécurité ont été déployées à Kandhamal, les fondamentalistes continuent d’attaquer les chrétiens et leurs institutions en toute liberté ».

    Michel Janva

    Si vous êtes sincèrement chrétien boycottez fdesouche car celui ci donne de l’argent à un pays qui massacre les chrétiens.

    fdesouche est solidaire des persécutions antichrétiennes.

    Commentaire par Charles Martel — 16/12/2011 @ 10:29 | Réponse

  2. « Enfonçons le clou! »… C’est d’un goût ! Humour volontaire ou pas ?

    Commentaire par Dudule — 16/12/2011 @ 10:37 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :