Francaisdefrance's Blog

30/11/2011

Quatre chefs de crimes contre l’humanité ont été retenus par la CPI à l’encontre de Laurent Gbagbo !

Le  « co-auteur » Laurent Gbagbo plonge pour: meurtres, viols et violences sexuelles, actes de persécution, autres actes inhumains.

.

 Au fond, Dominique de Villepin avait vu juste. En janvier 2003, à l’apogée de la tension entre Paris et Abidjan, « DDV », alors ministre des Affaires étrangères, avait apostrophé ainsi Laurent Gbagbo dans les coulisses de la conférence de Kléber: « Toi et ton épouse Simone, vous finirez à La Haye ». Prophétie pour l’heure à demi validée: l’ex-président ivoirien a été écroué dans la nuit au centre de détention de la Cour pénale international, logé dans le quartier balnéaire de Scheveningen. 

Emis le 23 novembre, le mandat d’arrêt de la CPI lui a été notifié hier mardi à Korhogo, où le fameux reclus avait été placé dès avril en résidence surveillée. Embarqué à la tombée du jour, Gbagbo a atterri nuitamment à Rotterdam, avant de se voir transféré par voie routière. Quatre chefs d’accusation de crimes contre l’humanité ont été retenus à l’encontre du mauvais perdant du scrutin de l’an dernier, en qualité de « co-auteur »: meurtres, viols et violences sexuelles, actes de persécution, autres actes inhumains. Non, bien entendu, que l’intéressé soit accusé d’avoir lui-même commis ces atrocités, mais au titre de responsable hiérarchique voire d’inspirateur.  

Le premier chef d’Etat incarcéré à La Haye

Qu’adviendra-t-il désormais? Le scénario obéit à la dramaturgie classique de la Cour. Dès demain, ou au plus tard vendredi, se tiendra l' »audience de comparution initiale ». Il s’agit de vérifier l’identité de l’inculpé et de lui signifier ses droits ainsi que les crimes qui lui sont imputés. Préambule formel suivi, au cours du premier trimestre 2012, de l' »audience de confirmation des charges », au cours de laquelle les juges examineront les éléments de preuves réunis par le procureur et son équipe, afin de statuer sur leur solidité, donc sur la pertinence de la tenue du procès.  

A La Haye, Laurent Gbagbo, 66 ans, logera dans une cellule individuelle dotée d’un ordinateur. Il pourra suivre des cours d’informatique, se livrer à des exercices physiques à l’air libre, voire, si le coeur lui en dit, cuisiner. Peut-être croisera-t-il dans les couloirs ou sur le terrain de sport l’un ou l’autre des hôtes de ce pénitencier pour VIP: le Libérien Charles Taylor, jugé par le Tribunal pour la Sierra Leone, l’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, un chef milicien hutu rwandais ou les Serbes Radovan Karadzic et Ratko Mladic. Reste qu’en terme de statut, l’Ivoirien jouira sur place d’un douteux privilège: il est le premier chef d’Etat incarcéré à La Haye.  

Mandat d’arrêt « illégal », appelé à « exacerber les antagonismes » et préjudiciable à la « réconciliation nationale ». C’est en ces termes que Me Lucie Bourthoumieux, l’une des avocates du sortant vaincu dans les urnes puis par les armes, a dénoncé son transfert. Nul doute qu’une frange de l’intelligentsia africaine, prompte à élever « Laurent » au rang de héros et martyr d’une souveraineté bafouée, flétrira avec lyrisme la rigueur sélective de la CPI, perçue comme l’instrument servile de cette « justice des vainqueurs », sinon de la « justice des Blancs ».  

Impératif d’équité

Toute dissymétrie judiciaire risquerait d’alimenter davantage encore les tensions entre communautés » 

Le refrain du « deux poids-deux mesures » n’a pas fini de résonner. « M. Gbagbo, a pris soin de préciser le procureur Luis Moreno-Ocampo, est le premier à devoir rendre compte de ses actes. Il ne sera pas le dernier. » Acceptons-en l’augure. Pour étouffer dans l’oeuf le procès en iniquité néocoloniale, la CPI a l’obligation d’inculper et d’acheminer au Pays-Bas tel ou tel caïd de la rébellion nordiste acquise à l’élu Alassane Dramane Ouattara, et reconnu coupable de crimes analogues. Les candidats ne manquent pas. « Nous agissons en toute impartialité et en toute indépendance », insiste le magistrat argentin, dont le mandat s’achève en juin prochain. Ainsi soit-il. A moins de deux semaines du premier scrutin législatif de l’après-Gbagbo, cet impératif d’équité aura pour « ADO » un prix. Il lui faudra consentir au « sacrifice » de quelque cadre des forces dirigées hier par son actuel Premier ministre Guillaume Soro. 

Sur ce front-là, comment ne pas souscrire au verdict équilibré de l’ONG internationale Human Rights Watch? Laquelle a, dès hier, salué « un pas important sur la voie de la justice », tout en soulignant combien toute dissymétrie judiciaire risquerait « d’alimenter davantage encore les tensions entre communautés. » 

Le destin de Laurent Gbagbo a quelque chose de vertigineux. Opposant courageux au despotisme policé de Félix Houphouët-Boigny, militant intransigeant du multipartisme, porté en 2000 à la présidence à la faveur d’élections qualifiées par ses soins de « calamiteuses », puis potentat autiste claquemuré dans son bunker et dans ses certitudes. Aujourdhui encore, ce David devenu Néron impute d’ailleurs l’accession à la magistrature suprême de Ouattara à un « complot » ourdi sur les bords de Seine. « Le temps est l’autre nom de Dieu », aimait à dire l’ancien élève du petit séminaire de Gagnoa. Dans sa cellule, le nouveau pensionnaire de Scheveningen tuera donc le premier en priant le second. 

Source: http://www.lexpress.fr/

Copain copain…

L’UMP sur les traces du Front National.

Pas très innovateurs, à l’UMP. Comme en 2007, pour espérer gagner, ils marchent dans les pas du Front National… Plagiat complet et misérable plan de campagne. Et encore et toujours des « promesses »; on sait ce que ça a donné.

Ca a fonctionné une fois. Mais après le bilan désastreux du gouvernement Sarközy, rien n’est sûr que les Français se laisseront prendre au piège une seconde fois… Je pense qu’ils ont compris. Mieux vaut l’original que sa (triste) copie.

FDF

http://www.grifil.com/

.

Depuis un an et demi, Sarkozy et l’UMP se sont lancés dans une opération de reconquête de l’électorat de l’extrême droite en remettant à l’ordre du jour l’insécurité et l’immigration.La manœuvre ne trompe plus personne. Nicolas Sarkozy s’efforce de reconquérir l’électorat du Front national qui l’a quitté depuis 2007. La convention de l’UMP qui s’est tenue hier sur la sécurité, la justice et l’éducation n’est que le dernier épisode du coup de barre à droite que donnent l’Élysée et le parti présidentiel depuis un an est demi.C’est le 30 juillet 2010, lors du discours de Grenoble, que le Président commencé son opération reconquête. Ce jour-là, il avait déclaré « la guerre » à l’insécurité et à l’immigration. Depuis, un arsenal législatif a été voté. Il fallait envoyer un signal à l’électorat de l’extrême droite, la cote de popularité de Sarkozy étant en berne. La création de la Droite populaire au sein de l’UMP a accompagné ce braconnage sur les terres de Le Pen. Les positions dures de cette tendance du parti présidentiel ont rapidement concurrencé le FN sur les thèmes qui lui sont chers. Mais cette offensive ne semble pas porter ses fruits car Marine Le Pen demeure à des estimations élevées dans les sondages (autour de 18 %). Sarkozy semble avoir quelque peu délaissé le créneau de l’insécurité, laissant à Guéant le soin de reprendre le flambeau. Le ministre de l’Intérieur s’en acquitte avec zèle.Sa dernière sortie en date ? L’annonce d’un ciblage des étrangers dans la lutte contre la fraude sociale. Accusé de valider les thèses de Marine Le Pen, il a affirmé hier qu’il n’avait rien de commun avec le Front national, tout en maintenant son objectif inédit en France de diminuer l’immigration légale.

Altercation Guéant-Valls

Pour le philosophe Michel Feher, président du collectif « Cette France-là », la fuite en avant du ministre, par rapport aux premières années du quinquennat axée sur « l’immigration choisie », « profite davantage au FN qu’au chef de l’État ».

À l’Assemblée nationale, hier, Guéant a été au centre d’une polémique avec le socialiste Manuel Valls qui a dressé le « constat implacable » « d’échec toujours plus actuel » de la politique gouvernementale. « Je ne sais pas dans quel domaine vous excellez le plus : la prestidigitation ou la mystification », a rétorqué Guéant avant de commettre un lapsus : « Depuis 2002, chaque année, la délinquance a recruté » (au lieu de « reculé ») « dans ce pays, alors que sous la gauche, elle a explosé de 17 % ». Un lapsus qui a valeur d’aveu pour la gauche.

Vidéo : L’UMP brise toutes les digues le séparant du FN

L'UMP brise toutes les digues le séparant du FN

Le coup de barre à droite

Mineurs délinquants

L’UMP a proposé hier de créer un code pénal pour les mineurs et de sanctionner les jeunes délinquants dès 12 ans – contre 13 aujourd’hui – par des « travaux de réparation », conditionnés à l’accord des parents. Après le meurtre de la jeune Agnès, l’UMP justifie sa proposition afin d’affronter les « nouveaux phénomènes de délinquance » et de « lutter contre le sentiment d’impunité ». La semaine dernière, le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, avait plaidé pour un tel code pénal des mineurs, « un travail pour après les élections » de 2012. En 2007, le candidat Nicolas Sarkozy avait déjà promis de réformer l’ordonnance de 1945. Jean-François Copé reste toutefois prudent, parlant de « pistes » de travail. De son côté, le député-maire UMP de Nice, Christian Estrosi, va déposer cette semaine un projet de loi visant à rendre « obligatoire » la transmission aux maires d’informations sur la petite délinquance ou l’absentéisme scolaire, dans un objectif de prévention.

Contrepoint

Virginie Valton, vice-présidente de l’Union syndicale des magistrats. « Des mesures avaient été annoncées dès 2007. On peut s’étonner qu’elles n’aient pas été prises pendant le quinquennat », a commenté hier Virginie Valton, qui a rappelé qu’« il ne peut pas y avoir de travail imposé avant seize ans, c’est le droit international du travail ». La proposition de séparation des fonctions de protection et de sanction du juge des enfants « nie complètement sa spécificité ». D’une manière générale, les magistrats déplorent l’alignement de la justice des mineurs sur celle des majeurs.


Fraudes sociales

Les agents du ministère de l’Économie vont intensifier leurs contrôles pour lutter contre la fraude fiscale et le gouvernement refusera toute mesure d’amnistie en la matière, a déclaré jeudi dernier la ministre du Budget Valérie Pécresse. Deux jours avant, Nicolas Sarkozy avait annoncé son intention de créer un « FBI » à la française contre la fraude aux prestations sociales lors de la présentation d’un premier volet du programme de l’UMP pour 2012. Bercy n’a toutefois pas fourni d’estimation précise de la fraude fiscale au motif que le phénomène, par nature dissimulé, conduit à des extrapolations trop vagues. Le ministre de l’Intérieur Claude Guéant a de son côté affirmé hier qu’il n’y avait pas de « ciblage particulier » des étrangers dans le cadre de cette lutte contre les fraudes sociales. M. Guéant a toutefois confirmé qu’à partir du 1er janvier les caisses d’allocations familiales (CAF) auront accès à l’application informatique qui fait le recensement… des titres de séjour des étrangers.

Contrepoint

La Ligue des droits de l’homme. Elle a jugé « illégal » le croisement de fichiers annoncé par le ministre, accusant celui-ci de « flirter avec un double délit : utilisation illégale de fichiers et racisme par la désignation stigmatisante de l’ensemble d’une population ». Par ailleurs, le chiffrage des fraudes imputables aux étrangers reste très difficile. La Mission parlementaire d’évaluation et de contrôle des lois de financement de la protection sociale donne une estimation globale de la fraude de 2 à 3 milliards ; Xavier Bertrand parle de 4. La chasse aux fraudeurs est dénoncée à gauche où l’on observe que 80 % des fraudes viennent des employeurs.


Vote des étrangers

Nicolas Sarkozy a relancé mercredi dernier la controverse sur le droit de vote des étrangers extracommunautaires en France aux élections municipales, en jugeant « hasardeuse » une proposition de loi socialiste que le Sénat doit examiner en décembre. «Elle risque de diviser profondément les Français au moment où, plus que jamais, nous avons besoin de les rassembler. Le droit de voter et le droit d’être élu dans nos territoires doit demeurer un droit attaché à la nationalité française, étendue pour les élections municipales et européennes aux citoyens européens qui partagent avec nous une communauté de destin », a ajouté le chef de l’État qui a donc changé d’avis à 180 degrés. En 2005, Nicolas Sarkozy expliquait dans une interview avoir évolué en passant d’une ferme opposition à un avis favorable : « Il ne serait pas anormal qu’un étranger en situation régulière qui travaille, paie des impôts et réside depuis au moins 10 ans en France, puisse voter aux élections municipales ».

Contrepoint

61% des Français. Selon un sondage BVA publié lundi, 61 % des Français sont favorables au vote des étrangers pour les élections locales. Ce droit de vote est une proposition défendue depuis longtemps par la gauche. Elle faisait partie des 110 propositions de François Mitterrand en 1981 et a été ensuite reprise par tous les candidats socialistes à l’Élysée. Hier, la commission des lois du Sénat a adopté la proposition de loi de la gauche sur le sujet. La France reste à la traîne d’autres pays européens (Suède, Danemark, Finlande, Pays-Bas, Lituanie, Slovénie, Luxembourg, Belgique).


Insécurité, violence

Rebondissant une nouvelle fois sur un fait divers qui a choqué l’opinion – le meurtre d’une lycéenne au Chambon-sur-Lignon – le gouvernement a annoncé un texte de loi contre la récidive qui reprend l’essentiel des propositions du député UMP Éric Ciotti. Ce texte arrive après une longue série de lois : contre la récidive des majeurs et des mineurs en août 2007 ; sur la rétention de sûreté et la déclaration d’irresponsabilité pénale pour cause de trouble mental en février 2008 ; sur la récidive en mars 2010. Le nouveau projet de loi, qui fixe des objectifs à fin 2017, vise à réduire le nombre de peines en attente d’exécution, avec la création de plus de 20 000 places de prison – pour porter leur capacité à 80 000 – et la création de 120 postes de magistrats dans les services d’application des peines. Pour les mineurs délinquants, il s’agit de créer d’ici à la fin 2015 20 centres éducatifs fermés, 90 emplois d’éducateurs et un développement du suivi pédopsychiatrique.

Contrepoint

Christophe Régnard, président de l’Union syndicale des magistrats. « Une loi de programmation sur ces questions, c’est très bien. On peut juste regretter qu’elle intervienne après quatre ans et demi de législature, et plusieurs lois adoptées sur la même thématique. Le plus inquiétant est cet accent mis exclusivement sur l’incarcération », a commenté Christophe Régnard. «Seuls 13 centres éducatifs fermés (sur 44) disposent d’un renforcement de leurs moyens sur les questions de santé mentale permettant la prise en charge de mineurs ayant commis des crimes sexuels », déplore la Convention nationale des associations de protection de l’enfant.


Contrôle de l’immigration

La France accueille chaque année 200 000 étrangers en situation régulière, et c’est « trop », a estimé dimanche le ministre de l’Intérieur Claude Guéant, en rappelant son objectif de diminuer en un an de 10 % cette immigration. « Moi aussi je trouve que c’est trop », a répondu M. Guéant aux journalistes qui lui rappelaient le point de vue similaire de la présidente du Front national.

La semaine dernière, le ministre a annoncé une réforme du droit d’asile, après le durcissement des conditions de séjour et d’acquisition de la nationalité. Selon lui, le droit d’asile est détourné « à des fins économiques » et génère une immigration clandestine. Les demandeurs d’asile seront affectés par les plateformes régionales à tel ou tel centre d’accueil. Le ministre veut aussi durcir les conditions d’accès à la procédure, réduire le budget de l’asile (523 M€ en 2011) et suspendre des prestations sociales aux « demandeurs qui fraudent. » Les personnes définitivement déboutées devront aussi quitter la France.

Contrepoint

Le Medef. Déjà en avril, Laurence Parisot, présidente du Medef, avait critiqué la volonté du gouvernement de réduire de 20 000 le nombre d’immigrés entrant légalement. La France, estime-t-elle, ne peut se passer d’une immigration de travail, notamment dans le BTP et la restauration, secteurs en peine de main-d’œuvre. Pour sa part, France Terre d’Asile estime que la réforme du droit d’asile constitue « un arsenal répétitif depuis 2003, point de départ du durcissement des mesures sur l’asile » . Enfin, la volonté de réduire le nombre d’étudiants étrangers porte atteinte à l’image et à l’influence de la France dans le monde.

Textes : Philippe Rioux


Expert : Jean-Yves Camus, chercheur à l’Institut de Relations internationales et stratégiques (IRIS)

« Sarkozy devra justifier son bilan »

Nicolas Sarkozy reproduit-il la même stratégie qu’en 2007 pour assécher le FN ?

Comme en 2007, Nicolas Sarkozy a la nécessité absolue de réduire l’électorat du Front national. Pour cela, il mise sur deux thèmes de prédilection, la sécurité et l’immigration. Claude Guéant est chargé de ce travail de déminage. Mais il y a une différence avec 2007 : à l’époque Nicolas Sarkozy pouvait être assez crédible parce qu’il était un candidat alors qu’aujourd’hui il repart sur les mêmes thèmes mais avec un bilan qui n’est pas celui qu’attendent les électeurs tentés par le vote frontiste. Il y a donc des chances pour que ça marche moins bien car il devra expliquer pourquoi son action n’a pas donné les résultats escomptés.

C’est la même chose pour la thématique sociale et l’assistanat ?

Oui. Là encore, il faudra que Nicolas Sarkozy et l’UMP justifient le bilan du quinquennat. Ce sera très compliqué vis-à-vis des franges de l’électorat les plus touchées par la mondialisation, les ouvriers, et ceux qui s’inquiètent de la possibilité de la détérioration de leur statut, comme les retraités et les classes moyennes.

La Droite populaire peut-elle servir de passerelle entre l’UMP et le Front national ?

Ça ne sera vrai que si la droite perd l’élection présidentielle. Une telle défaite serait le cas de figure idéal pour Marine Le Pen parce que dans l’intervalle entre la présidentielle et les législatives, il y aura sans doute à droite des gens qui considéreront l’hypothèse d’alliances électorales avec le FN pour faire barrage à la gauche.

C’est un bon calcul de la part de Sarkozy, compte-tenu de son bilan, de se tourner vers l’électorat du Front national ?

Le problème majeur de Nicolas Sarkozy, c’est qu’il a besoin de mordre sur l’électorat frontiste tout en gardant l’électorat du centre. C’est un grand écart difficile à réaliser.

Recueilli par J.-P B.


Les cinq artilleurs du Président

En tant que ministre de l’Intérieur, Claude Guéant est la première gâchette de Nicolas Sarkozy en matière de sécurité et d’immigration. Il se dépense sans compter sur le front des médias. Il est d’une fidélité à toute épreuve envers Sarkozy qu’il sert depuis 2002. Son discours très droitier, il l’assume sans état d’âme, et il n’hésite pas à sortir de son champ de compétence. Sa rhétorique tient en deux points majeurs : «Mon devoir, c’est de souligner les différences entre la droite et la gauche sur les questions de la sécurité et de l’immigration», avoue-t-il. Il s’y emploie quitte à surestimer sans vergogne le bilan de Sarkozy en la matière. Secrétaire général de l’UMP, Jean-François Copé, tranchant et sans complexe comme le Président, est aussi partisan d’une politique sécuritaire musclée qu’il oppose systématiquement au «laxisme» des socialistes. S’il prend soin de combattre Marine le Pen, il n’en agite pas moins des thèmes qui sonnent agréablement aux oreilles des électeurs du Front national. Thierry Mariani, ministre des Transports et cofondateur de la Droite populaire, la frange la plus droitière de l’UMP, a accordé une interview à l’hebdomadaire d’extrême droite «Minute» le mois dernier dans laquelle il fustige le droit de vote des étrangers tout en se défendant de courir derrière le FN.

Éric Ciotti,député, président du Conseil général des Alpes-Maritimes et responsable de la sécurité à l’UMP fait aussi partie des «durs», centrant son action parlementaire sur les questions liées à la sécurité, étant à l’initiative de propositions de loi sur le service citoyen pour les mineurs délinquants, sur l’absentéisme scolaire, sur les délinquants sexuels entre autres. Bernard Carayon, député du Tarn, est un des relais de la Droite populaire en Midi-Pyrénées. A la suite du massacre d’Oslo qui avait provoqué une polémique au centre de laquelle se trouvait le Mrap, il avait demandé que l’État cesse de subventionner cette association.

Jean-Pierre Bédéï

Source: http://www.ladepeche.fr/

Un trafiquant de drogue récidiviste remis en liberté un mois avant son jugement !!!

N’est elle pas bien faite, notre justice ???

C’est tout simplement un « prime » à l’impunité… Honteux.

FDF

.

Un trafiquant de drogue récidiviste impliqué dans une importante saisie de cocaïne en janvier 2010 en Martinique a été remis en liberté samedi à Rennes, sans contrôle judiciaire, un mois avant sa comparution devant un tribunal, a-t-on appris mardi de sources concordantes.

« Un imbroglio juridique initié par un pourvoi en cassation pour nullité de l’avocat est à l’origine de retards qui se sont accumulés les uns derrière les autres », laissant filer le délai d’expiration pour être jugé, a expliqué mardi une source judiciaire, confirmant une information de Presse-Océan.

Source: http://lci.tf1.fr/

La christianophobie en France (et en Europe)… Occultée souvent, mais bien présente…

Quelques exemples d’actes de christianophobie dont on fait bien garde de ne pas trop médiatiser. Pourquoi?

En revanche, un type complètement bourré qui va se soulager contre le mur d’une mosquée est un criminel… Et il est sévèrement puni.

FDF

.

Dans la nuit du dimanche 26 au lundi 27 décembre, la crèche au Gond (sud-ouest) a été vandalisée.
1er Janvier 2011, l’église chrétienne évangélique de Montfermeil a été vandalisée et en partie incendiée.
Avignon : La paroisse Saint-Jean à Avignon est le théâtre depuis plusieurs semaines de menaces « inter-communautaires ».
Le père Gabriel a brisé le silence après qu’un cyprès jouxtant l’église ait été incendié.
Tags insultants, jets d’excréments sur les murs de l’église,… et la semaine dernière, un « jeune » qui entre dans l’église en pleine messe, urine sur le parvis, et hurle aux paroissiens : « on va tous vous griller, vous et votre église ».
Carcassonne : des Catholiques caillassés en pleine messe. L’église est ensuite taguée :

STRASBOURG : Une église catholique de Strasbourg a été profanée mardi par des islamistes qui ont tagué sur la porte un appel à la « croisade » pour l’Islam… Les médias et la classe politique ne semblent pas s’en émouvoir. Cette profanation intervient dans un contexte tendu à Strasbourg où le maire de la ville avait lancé un appel contre le racisme et l’antisémitisme… il aurait sans doute du préciser que le racisme peut également prendre pour cible les catholiques.
Gironde : l’église Saint-Jean-Baptiste de Bazas profanée
ECHILLAIS en Charente Maritime : Une église profanée. Des indices laissent penser que les vandales sont entrés à motocross dans ce chef d’œuvre de l’art roman. etc etc !
Même l’archevêque de Bruxelles a été entarté en pleine messe par un musulman !
Et ces scènes se répètent partout en Europe !!!!
Selon le Figaro du 22 septembre dernier, il y a eu l’année dernière en France 226 profanations :
six antimusulmanes,
quatre antisémites et…
216 antichrétiennes.

.
Et pendant ce temps, on autorise des campagnes publicitaires comme celle-ci qui a au moins le mérite d’énoncer clairement les choses quant aux possibilités d’intégration des musulmans :


Inchallah.com : 450 panneaux publicitaires 4 m × 3 m affichant clairement un positionnement de marketing « affinitaire »

Les politiques et les associations font mine de ne rien voir, hormis le Front National et Gérard Brazon :
« Ce site fait de la ségrégation en encourageant les rencontres entre personnes de même religion et uniquement de même religion. (…) La différence fondamentale est qu’aucun non-musulman ne pourra s’inscrire sur ce site sans se convertir de facto ! Car il ne faut pas oublier que si un musulman peut se marier avec une non-musulmane, l’inverse est interdit par l’islam, dont on connait l’extrême tolérance ».
M. Brazon qualifie le site de rencontres comme un suppôt du « communautarisme » et du mariage « entre soi ».
Le sacrilège ne pose aucun problème quand il s’agit de s’en prendre aux Chrétiens. Au risque de me répéter, ce genre de faits divers aurait fait les gros titres des médias s’ils avaient été commis dans une mosquée ou une synagogue.
Les Chrétiens en revanche, première cible des actes de profanation, n’ont droit à aucun égard lorsqu’ils sont victimes d’agressions.

Source: par mail

Les imams de France appellent au jihad !

Mais qu’est-ce qu’on attend pour faire du tri, dans ces représentants (fous)  d’Allah ? Ceux qui commettent ces délits devraient être virés hors de France et à tout jamais !

Les autorités sont au courant; alors pourquoi cette inaction? Les Français grondent…

FDF

.

A force de vous répéter quels sont les dangers de l’islam, vous ne pourrez pas dire que vous n’étiez pas au courant !!!

Les imams de France appellent au jihad – 1/1

http://youtu.be/u8O5IWIAqm0   

Les imams de France appellent au jihad (camera cachée) – 2/2

http://youtu.be/uYYaRAzC9Y8   

Merci à JC JC…

ALERTE, ALERTE: LES MILITAIRES NE SERAIENT PLUS PAYES !!!

Extrêmement grave ! J’avais fait il n’y a pas bien longtemps un billet intitulé « Que Rome prenne garde à la colère des légions! ».

Et bien malheureusement, ça semble se confirmer…

FDF

Photo d’illustration

.

.

Depuis quelques jours, diverses informations et mails me faisaient état que les policiers, militaires, crs, marins et pompiers (français, pas albanais) n’étaient pas remboursés de leurs primes de déplacement, frais, prime para TAP, etc. Mises bout à bout, ces informations vous montrent que l’Etat français est bien en faillite. Mais maintenant c’est encore plus grave: ce sont leurs soldes qui ne sont plus payées ou alors avec beaucoup de retard. Quand vous pensez que ces hommes risquent leur vie… Commentaire de XX à qui j’ai demandé confirmation, et je l’ai eue, “De toute manière, les seules balles qui aient jamais frôlé les généraux qui conseillent Sarkozy, c’est des balles de tennis; ils ne voient même pas ce qui se passe dans les régiments, en bas, sur le terrain, alors que vous, journaliste, vous arrivez à le voir. Ils ne payent plus leurs hommes. Dans la Marine, c’est même pire.”. Et voici une autre source qui nous le confirme:

Des dizaines de militaires de l’armée de terre n’ont toujours pas été soldés pour le mois d’octobre 2011.
Nous ne pouvons passer sous silence le fait que de nombreux militaires (de l’Armée de Terre) n’ont toujours pas été soldés au titre du mois d’octobre. On est en droit de se demander s’il s’agit d’un effet de la crise financière qui secoue notre pays ou d’un bug informatique extrêmement fâcheux? Les militaires, après avoir rendu compte à leur hiérarchie, tiré toutes les sonnettes à leur disposition et face à la passivité de leurs chefs et des services censés les administrer, se sont tournés alors vers l’Adefdromil. Que le ministre Longuet se rassure : toute l’armée française ne nous a pas téléphoné! Enfin, pas encore!
Mais, une vingtaine de militaires d’un régiment du Sud, plusieurs dizaines dans l’Est, une quinzaine en Ile-de-France nous signalent n’avoir rien reçu sur leur compte bancaire.A cela s’ajoutent le retard important dans le paiement des frais de déplacement et de changement de résidence, qui correspondent au coût de la mobilité imposée aux militaires, ainsi que des délais interminables de paiement des soldes OPEX sur divers territoires. Lire la suite ici. ”

Explication donnée: bug informatique. Ben voyons! Comme à La Poste et dans les autres banques? Comme les gros chèques que les banques perdent et qui resurgissent soudain au bout de 20 jours? Personne n’est dupe. Ensuite bug logiciel chez les paras aussi? Un autre pour les marins? etc.?, sachant que tous ces gens sont de toute manière gérés par des administrations totalement distinctes… Et c’est la même chose pour les CRS… Les frais, primes et autres ajustements ne sont plus renboursés…. Le décalage de paiement des frais atteint parfois de 10 mois! (voir info suivante) Les chefs de corps n’arrivent plus à tenir leurs hommes.
Question: quelle mouche à piqué l’Elysée? Ne pas payer la garde prétorienne revient à se suicider, au pire, à ce qu’elle se révolte et prenne le pouvoir voyant que d’un côté ils dépensent des milliards à bombarder la Lybie, et que de l’autre ils ne payent pas le soldat de base? C’est du jamais vu… Ou plutôt si. On sait comment cela se termine quand les gens d’armes ne sont pas payés par les politiques… J’espère pour les ministres de Nicolas Sarkozy que les policiers du service de protection des hautes personnalités ne vont pas s’énerver à attendre le remboursement de leurs primes et frais…

PS: Voilà une information que vous ne verrez pas dans le Figaro et ailleurs, et pour cause… Le Figaro appartient à un marchand d’armes. Bien le bonjour à Mr Longuet et aux officiers du SIRPA. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2011

ALERTE: L’INTENDANCE NE SUIT PAS (suite)
du 30 nov au 3 décembre 2011… : Voici ce que nous dit un policier d’une compagnie de CRS:
” Je suis CRS, et la crise nous touche également. En effet nos heures supplémentaires du troisième trimestre ne nous ont pas été payées, à priori elles nous serons versées en janvier voire février. De plus nos indemnités de déplacement de novembre et décembre ne nous seront pas payées non plus cette année mais en 2012. Pour faire des économies, plusieurs compagnies ne sont pas employées et restent dans leur cantonnement, avec comme conséquence du repos forcé pour les fonctionnaires de ces compagnies et donc les jours de repos fondent comme neige au soleil. Que fera notre hiérarchie quand les jours de repos tomberont à zéro: chômage technique?
Et on nous reparle de la suppression de compagnies après mai 2012 mais cette fois ce ne serait pas 2 compagnies mais 20 ! Pour cette dernière info, ce ne sont pour l’instant que des bruits de couloirs mais curieusement les délégués syndicaux quelles que soient leurs paroisses ont les mêmes infos, et il n’y a pas de fumée sans feu… Les fonctionnaires des compagnies supprimées seront reversés dans les commissariats en manque d’effectifs, et les casernements seront vendus. Bien entendu nos politiques visent à détruire notre statut spécifique dans la police nationale, nous sommes le seul corps où les heures supplémentaires sont payées, et nous bénéficions d’indemnités de déplacement comme les gendarmes mobiles. Pour répondre à votre question nous nous laisserons pas faire, il y aura un mouvement de grogne mais nos syndicats nous préparent déjà à ces suppressions, je crois que malheureusement tout ceci est inévitable.”

Un autre témoignage d’un soldat de base du XXXX, une source indirecte, mais qui va dans le même sens: “Nos primes sont pas payées depuis 10 mois, j’ai des potes qui sont partis 5 mois au XXXX et dont les primes seront payées qu’en janvier, c-a-d que certains mecs ont pris des crédits avant de partir qu’il devaient rembourser au retour mais sans prime, ça fait mal. Le coup des primes je le vis en direct; et j’ai fait une mission XXXXX l’année dernière qui n’est tjrs pas finie d’être payée; ils ont plus une tune!”

La conclusion de Jacques Bessy est encore plus intéressante:
Ce que le troupier d’en bas ignore, c’est que ce genre de bug a peu de chances de survenir pour les grands chefs en région parisienne. En effet, il existe un service spécial rattaché à la DGA, la Délégation Générale pour l’Armement: le SPAC. Il s’agit du Service Parisien de l’Administration Centrale qui compte environ 1500 agents dédiés à servir tous les galonnés d’en haut: contrôleurs généraux des armées, administrateurs civils, officiers généraux qui servent au secrétariat général pour l’administration (SGA, au cabinet du ministre, etc. jusqu’au service automobile. Cette appellation discrète donnée à un service pléthorique n’est pas sans rappeler le camouflage du service de renseignement du Colonel Paillole sous l’appellation de Travaux Ruraux opéré pendant la deuxième guerre mondiale. Faut-il in fine avoir recours à la fameuse citation, sans doute apocryphe figurant en exergue des Centurions de Jean Lartéguy: “Que Rome prenne garde à la colère des légions!”
Conclusion: engagez-vous et ouvrez un compte à La Poste dont le système informatique, dès qu’il s’agit de prendre du liquide, est toujours en panne. C’est top. Ah: regardez ici comment les assureurs roulent nos militaires dans la farine.

Source: http://www.jovanovic.com/blog.htm

FAITE CIRCULER; CA URGE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

France, la fin approche! Retard de paiement de militaires. Bientôt la cessation de paiement?

Filed under: immigration,invasion,islam,islamisation,Pillage de la France,résistance — francaisdefrance @ 15:30

Commentaire lu sur FDS http://www.fdesouche.com/262579-maghreb-le-revirement-des-democraties-occidentales-face-aux-islamistes

URGENT URGENT URGENT URGENT URGENT URGENT URGENT URGENT URGENT

Faites un article s’il vous plait c’est extrêmement grave, les forces de l’ordre et l’armée ainsi que les pompiers ne sont plus rémunérées:

Pris sur http://www.jovanovic.com/blog.htm

ALERTE, ALERTE: LES MILITAIRES NE SONT PLUS PAYES
du 30 nov au 3 décembre 2011… : Depuis quelques jours, diverses informations et mails me faisaient état que les policiers, militaires, crs, marins et pompiers (français, pas albanais) n’étaient pas remboursés de leurs primes de déplacement, frais, prime para TAP, etc. Mises bout à bout, ces informations vous montrent que l’Etat français est bien en faillite. Mais maintenant c’est encore plus grave: ce sont leurs soldes qui ne sont plus payées ou alors avec beaucoup de retard. Quand vous pensez que ces hommes risquent leur vie… Commentaire de XX à qui j’ai demandé confirmation, et je l’ai eue, “De toute manière, les seules balles qui aient jamais frôlé les généraux qui conseillent Sarkozy, c’est des balles de tennis; ils ne voient même pas ce qui se passe dans les régiments, en bas, sur le terrain, alors que vous, journaliste, vous arrivez à le voir. Ils ne payent plus leurs hommes. Dans la Marine, c’est même pire.”. Et voici une autre source qui nous le confirme:

” Des dizaines de militaires de l’armée de terre n’ont toujours pas été soldés pour le mois d’octobre 2011.
Nous ne pouvons passer sous silence le fait que de nombreux militaires (de l’Armée de Terre) n’ont toujours pas été soldés au titre du mois d’octobre. On est en droit de se demander s’il s’agit d’un effet de la crise financière qui secoue notre pays ou d’un bug informatique extrêmement fâcheux? Les militaires, après avoir rendu compte à leur hiérarchie, tiré toutes les sonnettes à leur disposition et face à la passivité de leurs chefs et des services censés les administrer, se sont tournés alors vers l’Adefdromil. Que le ministre Longuet se rassure : toute l’armée française ne nous a pas téléphoné! Enfin, pas encore!
Mais, une vingtaine de militaires d’un régiment du Sud, plusieurs dizaines dans l’Est, une quinzaine en Ile-de-France nous signalent n’avoir rien reçu sur leur compte bancaire.A cela s’ajoutent le retard important dans le paiement des frais de déplacement et de changement de résidence, qui correspondent au coût de la mobilité imposée aux militaires, ainsi que des délais interminables de paiement des soldes OPEX sur divers territoires. Lire la suite ici. ”

Explication donnée: bug informatique. Ben voyons! Comme à La Poste et dans les autres banques? Comme les gros chèques que les banques perdent et qui resurgissent soudain au bout de 20 jours? Personne n’est dupe. Ensuite bug logiciel chez les paras aussi? Un autre pour les marins? etc.?, sachant que tous ces gens sont de toute manière gérés par des administrations totalement distinctes… Et c’est la même chose pour les CRS… Les frais, primes et autres ajustements ne sont plus renboursés…. Le décalage de paiement des frais atteint parfois de 10 mois! (voir info suivante) Les chefs de corps n’arrivent plus à tenir leurs hommes.
Question: quelle mouche à piqué l’Elysée? Ne pas payer la garde prétorienne revient à se suicider, au pire, à ce qu’elle se révolte et prenne le pouvoir voyant que d’un côté ils dépensent des milliards à bombarder la Lybie, et que de l’autre ils ne payent pas le soldat de base? C’est du jamais vu… Ou plutôt si. On sait comment cela se termine quand les gens d’armes ne sont pas payés par les politiques… J’espère pour les ministres de Nicolas Sarkozy que les policiers du service de protection des hautes personnalités ne vont pas s’énerver à attendre le remboursement de leurs primes et frais…

PS: Voilà une information que vous ne verrez pas dans le Figaro et ailleurs, et pour cause… Le Figaro appartient à un marchand d’armes. Bien le bonjour à Mr Longuet et aux officiers du SIRPA. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2011

ALERTE: L’INTENDANCE NE SUIT PAS (suite)
du 30 nov au 3 décembre 2011… : Voici ce que nous dit un policier d’une compagnie de CRS:
” Je suis CRS, et la crise nous touche également. En effet nos heures supplémentaires du troisième trimestre ne nous ont pas été payées, à priori elles nous serons versées en janvier voire février. De plus nos indemnités de déplacement de novembre et décembre ne nous seront pas payées non plus cette année mais en 2012. Pour faire des économies, plusieurs compagnies ne sont pas employées et restent dans leur cantonnement, avec comme conséquence du repos forcé pour les fonctionnaires de ces compagnies et donc les jours de repos fondent comme neige au soleil. Que fera notre hiérarchie quand les jours de repos tomberont à zéro: chômage technique?
Et on nous reparle de la suppression de compagnies après mai 2012 mais cette fois ce ne serait pas 2 compagnies mais 20 ! Pour cette dernière info, ce ne sont pour l’instant que des bruits de couloirs mais curieusement les délégués syndicaux quelles que soient leurs paroisses ont les mêmes infos, et il n’y a pas de fumée sans feu… Les fonctionnaires des compagnies supprimées seront reversés dans les commissariats en manque d’effectifs, et les casernements seront vendus. Bien entendu nos politiques visent à détruire notre statut spécifique dans la police nationale, nous sommes le seul corps où les heures supplémentaires sont payées, et nous bénéficions d’indemnités de déplacement comme les gendarmes mobiles. Pour répondre à votre question nous nous laisserons pas faire, il y aura un mouvement de grogne mais nos syndicats nous préparent déjà à ces suppressions, je crois que malheureusement tout ceci est inévitable.”

Un autre témoignage d’un soldat de base du XXXX, une source indirecte, mais qui va dans le même sens: “Nos primes sont pas payées depuis 10 mois, j’ai des potes qui sont partis 5 mois au XXXX et dont les primes seront payées qu’en janvier, c-a-d que certains mecs ont pris des crédits avant de partir qu’il devaient rembourser au retour mais sans prime, ça fait mal. Le coup des primes je le vis en direct; et j’ai fait une mission XXXXX l’année dernière qui n’est tjrs pas finie d’être payée; ils ont plus une tune!”

La conclusion de Jacques Bessy est encore plus intéressante:
Ce que le troupier d’en bas ignore, c’est que ce genre de bug a peu de chances de survenir pour les grands chefs en région parisienne. En effet, il existe un service spécial rattaché à la DGA, la Délégation Générale pour l’Armement: le SPAC. Il s’agit du Service Parisien de l’Administration Centrale qui compte environ 1500 agents dédiés à servir tous les galonnés d’en haut: contrôleurs généraux des armées, administrateurs civils, officiers généraux qui servent au secrétariat général pour l’administration (SGA, au cabinet du ministre, etc. jusqu’au service automobile. Cette appellation discrète donnée à un service pléthorique n’est pas sans rappeler le camouflage du service de renseignement du Colonel Paillole sous l’appellation de Travaux Ruraux opéré pendant la deuxième guerre mondiale. Faut-il in fine avoir recours à la fameuse citation, sans doute apocryphe figurant en exergue des Centurions de Jean Lartéguy: “Que Rome prenne garde à la colère des légions!”
Conclusion: engagez-vous et ouvrez un compte à La Poste dont le système informatique, dès qu’il s’agit de prendre du liquide, est toujours en panne. C’est top. Ah: regardez ici comment les assureurs roulent nos militaires dans la farine.

Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2011

FAITES LE CIRCULER CA URGE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

La France entraîne les rebelles pour combattre en Syrie !

Il est vrai qu’en France tout baigne et on a que ça à faire…

FDF

Rebelles libyens à Benghazi

.

.




Un journal turc a dévoilé que les forces militaires françaises entraînent les rebelles armés syriens pour se battre contre le gouvernement du président Bashar Al-Assad

D’après le journal Milliyet, cité par l’IRNA, la France a envoyé ses forces d’entraînement en Turquie et au Liban pour conseiller et entraîner la soi-disante “armée syrienne libre”, un groupe de déserteurs qui opèrent depuis la Turique et le Liban, dans un effort de faire la guerre à l’armée syrienne.

L’article ajoute que les autorités française, britannique et turque ont un accord pour envoyer des armes aux rebelles”.

Le quotidien turc a dit que les trois pays avaient informé les Etats-Unis à propos de leur décision d’armer et d’entraîner les forces d’opposition syrienne.

Toujours d’après le Milliyet, un group de rebelles armé est stationné en ce moment dans la province de Hatay en Turquie, près de la frontière syrienne.

Ce rapport arrive après un autre qui révélait que les services de renseignement français et britannique ont pour mission de contacter les dissidents syriens basés dans la ville nord du Liban, Tripoli, afin qu’ils aident à produire plus de déstabilisation en Syrie.

Des rapports disent également que des agents du renseignement français et britannique ont été envoyés dans le nord-Liban et en Turquie pour conseiller les premiers contingents de l”armée libre syrienne”, à partir des déserteurs qui ont fuit la Syrie.

La Syrie est sujette à des troubles internes depuis la mi-Mars, avec des manifestations ayant lieu pour et contre le président Assad.

Damas dit que les troubles ont été largement incités par des éléments qui sont très bien payés et armés par des puissances étrangères. Des centaines de personnes, incluant des membres des forces de sécurités, ont été tuées dans le tumulte.

L’opposition et les pays occidentaux accusent les forces de sécurité syriennes d’être derrière les meurtres dans le pays, mais le gouvernment blâme pour cette violence meurtrière ce qu’il décrit comme des hors-la-loi, des saboteurs et des groupes terroristes armés, insistant sur le fait que les troubles sont fomentés et organisés depuis l’étranger.

No comment…

Traduit de l’anglais par Résistance 71

 Articles de Press TV publiés par Mondialisation.ca
Vu sur http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=27899
Merci à DG…

La chasse aux chrétiens est ouverte au Nigéria.

Et personne ne dit mot (ou pratiquement…). Ca ouvre quand, la chasse aux muzz ?

FDF

Photo d’illustration

.

.

Nigéria : accélération de l’offensive islamiste contre les Chrétiens !

.

Aucune réaction de la diplomatie française…

« Encore une nouvelle abominable ! Dans l’État de Plateau, au Nigéria, la chasse aux chrétiens est décidément ouverte et leur extermination continue. Au cours de la semaine écoulée, au moins 45 chrétiens de l’ethnie Berom y ont été tués par des bergers musulmans armés de l’ethnie Fulani avec l’aide de soldats musulmans de l’armée “régulière” nigériane. Le massacre a commencé le 20 novembre, sous le prétexte fallacieux par des bergers musulmans de vol de bétail, avec le meurtre de 3 chrétiens dans les environs du village de Barkin Ladi, puis de 2 autres dans le village même le lendemain et 1 chrétien décapité dans un hôtel modeste sis dans une ville nommée White House. Ce n’était qu’un prodrome. Le 23 novembre, une nouvelle attaque par les musulmans d’une église chrétienne, la Church of Christ de Barkin Ladi, s’est soldée par 4 morts chez les chrétiens. Puis deux autres attaques le lendemain contre les villages de Barkin et de Kwok, en ont tué 35 autres. Des milliers de chrétiens ont fui la région pour échapper à la folie meurtrière de ces musulmans. »

Daniel Hamiche

Source : Compass Direct News

Via: http://www.islamisation.fr/

Il n’en loupe pas une, Lozès…

Dessin: http://dessineloi.com/

.

Vous savez qui est Patrick Lozès? Non? Je vous explique:

Il est le fondateur et le premier président du Conseil représentatif des associations noires de France (CRAN). Toujours en fonction…

Continuez ainsi, monsieur Lozès; on rit beaucoup avec vous.

FDF

.

Les bisounours de l’UMP s’attaquent aux délinquants de 12 ans !

12 ans au lieu de 13 actuellement… Quelle réforme !!! La délinquance va baisser d’un seul coup; on parie?

En outre, les sanctions prévues seront négociées avec les parents des racailles… Et il a fallu l’horrible meurtre d’Agnès pour en arriver à ces pitreries. Et dire que tout ça n’est qu’électoraliste.

Quelle gabegie!

FDF

.

L’UMP veut un code pénal pour les mineurs avec des sanctions dès 12 ans !

L’UMP a lancé un pavé dans la mare mardi en proposant de créer un code pénal pour les mineurs et de sanctionner les jeunes délinquants dès l’âge de 12 ans – contre 13 aujourd’hui – par des « travaux de réparation », conditionnés à l’accord des parents.

Bourreau d’enfants !!!

.

Une semaine après avoir dévoilé le volet économique et social de son projet pour 2012 (fin des 35 heures, fiscalité « anti-délocalisation »…), le parti majoritaire, qui entend alimenter le programme du futur candidat Nicolas Sarkozy, devait dévoiler mardi après-midi, lors d’une convention à Villeurbanne, près de Lyon, ses propositions dans les domaines de la justice, de l’éducation, de l’immigration ou encore de la laïcité.

Si le document de 10 pages synthétisant ce « rendez-vous du rassemblement » fait la part belle à l’éducation, désignée « première priorité du quinquennat » à venir (plus d’autonomie pour les chefs d’établissements, plus de présence des enseignants, fin du collège unique), ce sont les mesures sur la justice qui devraient marquer les esprits.

Quelques jours après le meurtre de la jeune Agnès par un lycéen récidiviste de son internat de Haute-Loire, qui a suscité un vif émoi, l’UMP se prononce en effet pour « l’élaboration d’un code pénal spécifique pour les mineurs » afin d’affronter les « nouveaux phénomènes de délinquance » et de « lutter contre le sentiment d’impunité ».

Le parti présidentiel reprend ainsi un projet finalisé par Rachida Dati juste avant son départ du ministère de la Justice en 2009, mais resté lettre morte.

« C’est très bien, on se rend compte de la réalité de mineurs de plus en plus violents et de plus en plus jeunes », s’est réjouie Mme Dati auprès de l’AFP.

La semaine dernière, le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, avait lui aussi plaidé pour un tel code pénal des mineurs, « un travail pour après les élections » de 2012. En 2007, le candidat Nicolas Sarkozy avait déjà promis de réformer l?ordonnance du 2 février 1945, texte de référence en la matière.

Sans proposer formellement d’abaisser de 13 à 12 ans l’âge de la responsabilité pénale, et donc de l’incarcération – comme le rapport Varinard l’avait préconisé en 2008, provoquant un tollé -, ni soutenir l’abaissement à 16 ans de la majorité pénale voulu par le député-maire de Nice, Christian Estrosi, l’UMP veut « rendre possible les travaux de réparation des actes commis dès 12 ans, avec l’autorisation des parents ».

Preuve que le sujet est explosif, le secrétaire général du parti, Jean-François Copé, s’est montré prudent lundi soir sur France 3 en indiquant qu’il s’agissait d’une « piste ».

L’UMP veut par ailleurs supprimer les réductions de peines automatiques et interdire la libération conditionnelle tant que les deux tiers de la peine ne sont pas purgés.

Souhaitant « renforcer le pacte républicain », le « parti des droits et des devoirs » reprend aussi une proposition de la Droite populaire, son aile droite: tout enfant né en France de parents étrangers et souhaitant devenir français à sa majorité devra, entre 16 et 18 ans, en faire explicitement la demande.

Plus étonnant, alors que l’UMP a promis de faire son cheval de bataille du refus du droit de vote et d’éligibilité des étrangers hors UE aux élections locales, prôné par la gauche, seules deux lignes lui sont consacrées dans le document de synthèse.

Lundi, un sondage BVA indiquait que 61% des Français étaient favorables à ce droit de vote, tout comme une part importante de sympathisants UMP (43%).

Source: http://actu.orange.fr/

Merci à JC JC…

Lettre à un élu: Jean-Claude Villemain; maire de Creil et « islamyope »…

Avant de lire la suite, jetez un coup d’oeil sur le conseil municipal de Creil. Vous comprendrez mieux…

FDF

Ici: http://www.mairie-creil.fr/1-29463-Le-conseil-municipal.php

.

Les enseignements inégalitaires de la mosquée de Creil, en toute impunité !

A lire ci-dessous, le courrier envoyé par Sébastien Glasson au maire de Creil, à propos des prêches qui ont lieu dans la mosquée. Pour écrire au maire : jean-claude.villemain@mairie-creil.fr

Bonjour Monsieur le maire,

En tant que citoyen attaché aux valeurs de la République, et sans aucune idée partisane, je tiens à attirer votre attention sur la Mosquée Essalam de Creil, sur les prêches qui s’y déroulent et surtout sur les personnalités qui y ont été reçues récemment comme le Cheikh saoudien Wassioullah Abbas. En effet, je suis tombé par hasard sur ce site.

En tant qu’élu de la République laïque une et indivisible, vous êtes le garant du respect des droits et des devoirs de chaque personne et citoyen résidant sur votre commune, ainsi que d’aider les personnes issues de l’immigration à s’intégrer dans le moule républicain.

Or, ne craignez-vous pas que ce qui est preché à la mosquée et enseigné dans la madrassa qui y est accolée puisse être contraire aux valeurs de la République, et éventuellement s’apparenter à de l’endoctrinement ? Surtout après le passage d’une personnalité saoudienne adepte de l’islam wahhabite, l’un des plus rigoriste et sectaire qui soit, et qui plus est, ne doit pas connaître beaucoup les valeurs de la République héritée des Lumières.

En effet, je tiens à vous préciser qu’en Arabie Saoudite, les femmes n’ont pratiquement aucun droit, pas même celui de conduire un véhicule. Elles ne peuvent pas non plus sortir sans être accompagnées d’un membre masculin de leur famille. Deux personnes de sexe opposé ne peuvent pas se parler sous peine d’encourir des sanctions pénales par la police des moeurs de ce pays.
Par ailleurs, la pratique de tout autre culte que l’islam y est formellement interdite ( même un ressortissant étranger portant un pendentif discret en forme de croix se le fait immédiatement confisquer ). De plus, l’apostasie de l’islam, l’adultère ou l’homosexualité peuvent être punies de mort en Arabie Saoudite. Et enfin, il est interdit à toute personne non-musulmane de se rendre à la Mecque ou à Médine, enfreindre cet interdit peut-être passible de la peine capitale.

C’est pourquoi, Monsieur le Maire, je vous fais part de mes craintes et que j’en appelle à votre vigilance sur ce qui est enseigné à la mosquée Essalam. En effet, il est à craindre que des prèches proches de l’islam wahhabite distille des valeurs très éloignées de celles de notre République, pour ne pas dire incompatibles. Je pense que cela pourrait nuire sérieusement à l’intégration des personnes issues de l’immigration résidant sur votre commune (notamment sur le Plateau Rouher ), surtout celles qui sont de cultures musulmanes, et ça pourrait avoir une influence néfaste sur les plus jeunes, parfois en recherche d’identité. De plus, ceux ou celles qui souhaitent sincèrement s’intégrer et vivre « à la française » pourraient subir une pression sociale, familiale et communautaire, voir même des menaces. C’est encore plus vrai pour les jeunes femmes en quête d’émancipation. Quant aux autres, la municipalité ne leur rendrait pas service en répondant favorablement aux revendications communautaires car elle favoriseraient la ghettoïsation et l’enfermement. Les premières victimes en seraient les personnes de confession musulmanes ( ou supposées ).

En tant que garant des valeurs républicaines, il est de votre devoir condamner la ségrégation et la discrimination homme-femme, les discriminations en fonction des origines ethniques ou des convictions religieuses, la liberté de conscience et d’opinion, le droit de changer de religion ou de ne plus en avoir. Il est de votre devoir de veiller à la cohésion sociale dans votre commune sous peine de voir menacée la paix civile. C’est pourquoi qu’en tant que citoyen attaché aux valeurs républicaines, bien que sans étiquette politique,, j’en appelle à votre vigilance et que si des prêches violents ou discriminatoires étaient rapportés, je vous invite, Monsieur le Maire, en tant que garant des valeurs républicaines, à prendre les mesures nécessaires en votre pouvoir car aucun dogme ne doit se substituer aux lois de la République et s’imposer à la population, quelqu’en soit le lieu en France

Vous remerciant par avance, je vous transmets, Monsieur le maire, mes sincères salutations

S. GLASSON

Source: http://christinetasin.over-blog.fr/

Il n’y a aucun problème en France avec l’islam; ceux qui disent le contraire sont des racistes, ou fascistes…

Comme l’explique Riposte Laïque, nous sommes devant un choix. Et il n’y aura pas de retour en arrière.

Le mien est fait. Le camp adverse ne nous laisse pas plusieurs orientations; notre devoir de résistance doit prendre le dessus. « ILS » ne nous feront pas de cadeaux; nous non plus.

FDF

Dessin: Dilem

.

.

Barbarie islamiste ou amour de la vie : il faudra choisir, ce sera l’un ou l’autre…

Xavier Lemoine, maire de Montfermeil, tenait, en 2006, ces propos : « Ce sera eux ou nous … Moi je suis catholique, Français et fier de l’être, et je n’ai pas l’intention de vivre comme un dhimmi dans mon propre pays. » Cinq ans après, il nous révèle que l’imam de sa commune, lors d’une conversation, lui a dit qu’il serait sans doute réélu maire en 2014, mais qu’en 2020, de par la démographie, ce serait un musulman qui dirigerait Montfermeil.

Pour avoir écrit la même phrase, « Ce sera eux ou nous », les islamistes ou les laïques, dans un édito, en 2010, Pierre Cassen et Pascal Hilout se retrouvent poursuivis devant les tribunaux pour incitation à la haine raciale en raison d’une appartenance religieuse, par les pseudo anti-racistes de la LDH, soutenus par le MRAP, la Licra et le CCIF. Leur procès aura lieu le 3 février 2012, à Paris.

http://ripostelaique.com/Voila-les-deux-passages-ayant.html

Quand Jean-Luc Mélenchon écrit « cela sera eux ou nous », mais que le « eux » ce sont les militants du Front national, il ne se passe rien…
Pourtant, il suffit de regarder l’actualité de ces derniers jours, pour comprendre la réalité de la situation, quand on ne regarde pas le monde avec des lunettes de Bisounours.

Le viol de la journaliste de France 3, Caroline Sinz, place Tahrir, au Caire, est-il seulement le fait de quelques adolescents excités, comme on essaie de nous le faire croire, ou ne traduit-il pas des discours de haine de l’islam contre l’occident, et ses femmes impudiques ? Ce viol n’a-t-il rien à voir avec ce qui se passe dans nombre de pays où les fanatiques musulmans revendiquent le viol d’Occidentales comme stratégie de conquête.

http://www.pvr-zone.ca/viols_musulman.htm

Que dire de cette tentative d’agression du leader de l’English Defense League, Tommy Robinson, en plein Londres, dans un quartier islamisé, quand il fait visiter cet endroit à deux journalistes ? Que penser de l’éducation que va donner à ses enfants ce fanatique et les siens, sur le territoire britannique ?
YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=vBB7kPHrWWA

Que dire de ces musulmans de Puteaux qui menacent de prières devant la mairie une municipalité qui refuserait de chauffer leur mosquée ! Pourquoi se priver, puisque l’expérience des prières illégales de la rue Myrha a montré que les prieurs délinquants étaient récompensés !

http://www.dailymotion.com/video/xmkwrk_fbi_news

Que dire de ces paroles ahurissantes, saisies par Guy Sauvage, dans une vidéo vue aujourd’hui par 1,5 millions d’internautes, en plein cœur de Paris, qui n’a toujours pas suscité la moindre réaction de Delanoé, ni de la gauche dite anti-raciste, malgré des appels au meurtre contre les juifs en plein Paris ?
YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=rnInkrYrGiE

Que dire de la réalité d’une France de plus en plus soumise à la violence et la barbarie, où de plus en plus de compatriotes, le plus souvent d’origine européenne, perdent la vie pour une broutille ?

http://faitdiversfrance.wordpress.com/

Que dire de cette particularité qui fait que, dès 2004, l’islam était déjà la religion majoritaire dans les prisons françaises. Cela a-t-il progressé ou régressé en sept ans ?

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/religion/l-islam-majoritaire_490382.html

Que dire de ce procès-verbal révélant les exploits d’une femme niqabée qui insulte les Françaises, menace notre pays… et repart libre du commissariat de Mantes-la-Jolie ?

http://ripostelaique.com/dans-un-commissariat-une-niqabee-mere-de-voleuse-insulte-les-francaises-menace-notre-pays-et-repart-libre.html

La fiction de Pierre Cassen et de Christine Tasin, « La faute du bobo Jocelyn » qui montre, au lendemain de la victoire de la gauche, en 2012, les conséquences catastrophiques d’une politique accentuant l’immigration et l’islamisation de la France, est-elle un délire paranoïaque de deux illuminés, ou la traduction d’une terrible réalité, qui devient de plus en plus inéluctable ? La majorité des lecteurs qui ont dévoré cet ouvrage affirment deux choses : ils ont beaucoup rigolé, et, quand ils ferment le livre, l’angoisse les étreint, tant le scenario de cette fiction est hélas terriblement crédible.

Pendant ce temps-là, les Todd et Chebel font tout pour empêcher Christine Tasin de s’exprimer, dans une émission de Franz-Olivier Giesbert, et racontent aux Français la belle histoire d’une immigration qui ne pose aucun problème, et d’un islam de France constitué des musulmans les plus démocratiques du monde !

Pendant ce temps, les maires de 26 communes de gauche réclament le droit de vote des étrangers. Pendant ce temps, Martine Aubry, au soir de la victoire de la gauche au Sénat, affirme que cette revendication devient la priorité de la gauche. Pendant ce temps, une Christine Boutin se met de la partie, et appuie également cette revendication. Pendant ce temps, la girouette Sarkozy est à nouveau contre le droit de vote des étrangers, après avoir été pour quelques années auparavant !
YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=qWWWaYh9Vfw

Pendant ce temps, face à Marine Le Pen, Mélenchon affirme qu’il n’y a aucun problème en France avec l’islam, ni avec l’immigration, et laisse entendre que ceux qui disent le contraire sont des racistes, voire des nostalgiques du IIIe Reich.

Pendant ce temps, son lieutenant Corbière fait interdire Riposte Laïque d’un salon littéraire du Bnai Brith, avec le soutien du président national de l’honorable institution, André Najdar.

Pendant ce temps, Éva Joly ne veut plus de défilé militaire le 14 juillet, ni de commémoration du 11 novembre.

Pendant ce temps, Hollande demande pardon à l’Algérie pour la colonisation, sans préciser qu’elle a mis fin à l’esclavage et aux razzias, et surtout sans exiger la moindre réciprocité pour les crimes passés et présents du FLN.

Pendant ce temps, les Verts et le PS signent un accord qui, en dehors du nucléaire, prévoit l’abandon par la France de son droit de veto à l’Onu. Au lendemain de la signature, avant quand le scandale commence à éclater, Aurélie Filipetti, face à Louis Aliot,  défend encore ouvertement le fait que la France puisse perdre ce droit de véto, si l’Union européenne marchait mieux ! 
http://www.dailymotion.com/video/xml96e_aurelie-filippetti-ne-connait-pas-l-accord-signe-entre-les-verts-et-le-ps_news#from=embediframe

C’est tellement énorme que Hollande est obligé de faire machine arrière, et de jurer sur la Bible que jamais le PS n’a voulu remettre ce droit en cause. De qui se moquent les caciques socialistes, incapables d’assumer, avant une élection, ce qu’ils sont vraiment : des mondialistes internationalistes hostiles à la souveraineté de la France et des États-Nations, et donc prêts à brader le peu de souveraineté qu’il reste encore à notre pays.

Pendant ce temps, Attali annonce la fin probable de l’euro pour Noël, mais réclame en même temps davantage d’Europe, davantage de régions, donc moins de France, et surtout l’accélération de la dictature de l’oligarchie financière, à travers le MES (Mécanisme européen de stabilité) comme l’explique dans cette longue interview Pierre Hillard ! (à partir de 40 minutes).
http://www.dailymotion.com/video/xlpvu6_interview-de-pierre-hillard-sur-le-mondialisme_news?start=0#from=embediframe

http://www.20minutes.fr/economie/830370-jacques-attali-une-chance-deux-euro-existe-plus-noel

Pendant ce temps, 200.000 immigrés nouveaux (sans compter les clandestins) rentrent en France tous les ans, en période de chômage de masse, de montée du communautarisme et d’islamisation de notre pays !

Pendant ce temps, Juppé nous raconte une belle histoire sur les Frères musulmans bientôt majoritaires en Égypte, et compatibles avec la démocratie, tandis que BHL et Fourest nous vantent la charia modérée en Libye et en Tunisie.

Pendant ce temps, ce gouvernement a osé essayer de réprimer d’un quatrième jour de franchise les salariés du privé, les plus vulnérables, en France, avant de reculer devant l’énormité de la mesure, quand on sait que Delanoé continue à payer l’hôtel aux Tunisiens clandestins venus de Lampedusa (on a dépassé largement le millions d’euros), va mettre 28 millions pour financer l’ICI, que les critères d’attribution des logements sociaux parisiens ne vont plus aux salariés modestes ou aux retraités pauvres, mais aux familles nombreuses, majoritairement issues de l’immigration post-coloniale. Pendant ce temps encore, des immigrés qui n’ont jamais cotisé bénéficient de la CMU, de l’AME et d’un minimum de 700 euros par mois, grâce à l’Aspa. C’est tellement énorme qu’Aurélie Filippetti, encore elle, n’a même pas l’air au courant, bien que députée… Menteuse, ou ignorante ?
YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=gpirSr7YYNk

Comme nous aimerions que la belle histoire de bisounours des Todd, Chebel, Bidar, Mélenchon, Éva Joly, Juppé, Hollande et autres soient vraie, et que nos propos ne soient, comme le disent nos détracteurs, qu’une volonté malsaine de stigmatiser les disciples d’une religion d’amour, de tolérance et de paix. Malheureusement, dans le monde réel, les Français constatent que dans la réalité, c’est ce que décrit Riposte Laïque, c’est ce qu’ils vivent au quotidien, et certainement pas le monde de « oui-oui » d’une caste de bobos privilégiés qui n’aiment pas la France, et sont en train de la livrer à la dictature des oligarchies financières.

Cela peut-il durer ? Oui, si le peuple français ne se révolte pas, et continue à subir la préférence immigrée, pour reprendre le titre d’un livre du journaliste du Nouvel Observateur Hervé Algalarrondo. Non, si le scenario du « Bobo Jocelyn » se déroule, et qu’il y a résistance. Il n’y a pas de troisième voie possible. Soit le scénario de ces trente dernières années se poursuit jusqu’en 2040, et l’inéluctable aura lieu, soit il y a un sursaut du peuple de France, sous quelle que forme que cela soit, qui permet enfin d’éviter la catastrophe.

Oui, barbarie islamiste ou amour de la vie, il faudra choisir, ce sera l’un ou l’autre, ce sera eux ou nous. Eux, ce sont les adeptes de la barbarie islamiste, de sa charia, de son antisémitisme, de son sexisme, de son séparatisme, de sa culture de la mort, de ses attentats, de son obscurantisme et de son modèle moyenâgeux. Nous, ce sont les amoureux de la vie, de la démocratie, de la Nation, de la République, de la laïcité, de l’égalité des hommes et des femmes, du droit de croire ou de ne pas croire, de la liberté de conscience et du droit d’aimer la personne de son choix.

Face à ces enjeux, il faudra choisir son camp, car les deux ne peuvent pas cohabiter.

Source: http://ripostelaique.com/