Francaisdefrance's Blog

23/11/2011

Une mosquée, une église, un cimetière, un carré musulman: la guerre des profanations bat son plein…

Il doit bien y avoir d’autres moyens de se mépriser les une les autres que de profaner des lieux saints, non?

Les « jeunes » crachent à terre quand ils nous croisent, nous les sous-chiens. Et quand on les engueulent, ils veulent toute de suite « niquer notre patrie » « niquer la France », « niquer la police », etc…

Des problèmes de refoulement sexuel, les « jeunes » ?

FDF

.


Multiples profanations dans les Landes …
Un multi-récidiviste christianophobe, qui s’en prend aux oeuvres religieuse …

Le Christ maculé de peinture rouge et les bras sciés à Rion. (Photo Janette Lamarque)

Qui en veut à ce point aux statues landaises de la Vierge et du Christ ? C’est ce que doit déterminer l’enquête confiée vendredi par le parquet de Dax à la brigade de recherches de la gendarmerie dacquoise. Le jour même, à Rion-des-Landes, c’est un Christ en croix placé derrière le maître-autel de l’église, qui a été tagué de peinture rouge, de la tête aux pieds. L’« agresseur » a aussi scié les deux bras de la statue sans pour autant qu’ils tombent comme quelques jours plus tôt sur le site marial de Buglose à Saint-Vincent-de-Paul.

Le ou les individus à la bombe rouge ont aussi sévi il y a dix jours à Pontonx-sur-l’Adour, dans la grotte représentant l’apparition de la Vierge à Bernadette Soubirous, et à Saugnac-et-Cambran sur la Vierge située à un carrefour quartier Arzet « Des actes de vandalisme » condamnés via un communiqué par le préfet des Landes.

Patrouilles renforcées

La gendarmerie a renforcé ses patrouilles auprès des édifices religieux et la cellule d’investigations criminelles de Mont-de-Marsan a effectué des prélèvements à Buglose, Saugnac-et-Cambran et Rion-des-Landes. Dans cette dernière commune, l’église est fermée jusqu’à nouvel ordre, le temps des investigations.

De son côté, l’Évêché a demandé aux prêtres de déposer plainte dès le constat d’une dégradation dans les églises paroissiales ou sur les sites religieux.

Source: http://www.sudouest.fr/

2 commentaires »

  1. Il n’y a pas que les momos pour souiller les églises ou les cimetières. Il y a aussi les bobos français avec « la pièce » qui de joue au théâtre parisien (subventionné) où l’on voit un portrait du Christ maculé par des… excréments.

    Commentaire par drouin — 24/11/2011 @ 08:52 | Réponse

  2. Il ne faut s’étonner de rien : on encourage la pédophilie, le blasphème, le sacrilège et le meurtre de nos enfants. Les spectacles donnés dans des théâtres régionaux sont vus par des pervers, des violeurs, des pédophiles… et des vandales !
    Eh oui, nos églises, nos cimetières, nos lieux de cultes ne sont plus respectés en France…

    Commentaire par FREULON — 25/11/2011 @ 10:28 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :