Francaisdefrance's Blog

18/11/2011

Plan de rigueur: tout le monde doit se serrer la ceinture !

Même eux, les muzz. Surtout eux, d’ailleurs. On leur file des subventions pour mieux nous islamiser. Et c’est sans compter ce que reçoivent les associations françaises qui « travaillent » en leur faveur.  Je ne citerai pas de nom… Il n’y a pas loin à chercher.

Quel gaspillage.

FDF

.

« CENTRE CUTLUREL ET CULTUEL MUSULMAN – 75 PARIS (n° 490768454)
Ministère de la Culture – Programme 224 : Transmission des savoirs et démocratisation de la culture : 50 000 euros »

Page 541 :

« SCOUTS MUSULMANS DE FRANCE – 93 NOISY LE GRAND (n° 393530894)
Services du Premier ministre – Programme 163 : Jeunesse et vie associative : 113 949 euros
Affaires étrangères et européennes – Programme 209 : Solidarité à l’égard des pays en développement 30 000 euros »

ICADE G3A STE DES HABOUS ET LIEUX SAINTS DE L’ISLAM – 75 PARIS (n° 339216046) 87 743
Ministère de la Culture – Programme 175 : Patrimoines : 87 743 euros. »

Quant aux subventions bien plus importantes octroyées par les villes et les conseils généraux et régionaux on lira Ces Maires qui courtisent l’islamisme, éditions Tatamis, 2010.

Source: http://www.islamisation.fr/

Encore une mosquée incendiée! Enfin, un bâtiment à proximité…

Et ça stigmatise, ça affabule, ça chiale, la totale, quoi. Ce site puant nommé « trouve ta mosquée » nous balance des infos dignes de provoquer une révolte chez les muzz du coin.

Le titre de leur article ne reflète pas du tout la réalité (voir ci-dessous). Et ils en profitent pour exiger une nouvelle « salle de prière »; pour hier, bien sûr…
FDF

.

incendie gentilly La mosquée de Gentilly victime d’un incendie

capture du site leparisien

« Un violent incendie a ravagé un bâtiment situé à proximité de la mosquée de Gentilly sis 137 Avenue Paul Vaillant-Couturier. Le bâtiment a pris feu à partir de 15h, tout le quartier a été bouclé par la policier. 150 pompiers ont été engagés pour tenter d’éteindre le feu qui avait gagné les 4000 m² du bâtiment.

Une partie du bâtiment du feu s’est écroulée sur la mosquée rendant cette dernière inutilisable. La communauté musulmane  de Gentilly n’a plus de mosquée depuis jeudi. Nous espérons que  la ville et le maire de Gentilly trouveront une solution rapidement afin de donner la possibilité aux musulmans de pratiquer la grande prière du vendredi. Aucune victime n’a été signalée. »

Source: http://www.trouvetamosquee.fr/

De récidive en récidive… Encore des « jeunes ».

C’est passé dans les moeurs, non? Ca devient du « faits divers »… Quelle honte qu’ils puissent encore agir ainsi, ces « jeunes ». Le lance-flammes, vite !

Ou Marine en 2012. Vous préférez quoi, la racaille ? On vous laisse encore le choix, pour l’instant…

FDF

.

Ils se vengent en caillassant la police !

Quatre jeunes Castelsarrasinois de 14, 17 et 19 et 27 ans ont été arrêtés, hier, et placés en garde à vue pour un cambriolage en flagrant délit et le caillassage d’un véhicule de police dans la nuit de mercredi à jeudi.

Il est près de 13 h 30, mercredi, lorsqu’un riverain de l’impasse des Tilleuls – une rue qui donne sur le parc de Clairefont et qui est au cœur du quartier de Cassenel – alerte le commissariat pour un cambriolage en cours dans une résidence. Une patrouille de police se rend promptement sur les lieux. À leur arrivée, les cinq individus visiblement bien rôdés à ce genre d’exercice, ont toutefois le temps de prendre la fuite. Non sans avoir pris avec eux une partie du matériel électroménager, des bijoux et des valeurs qui se trouvaient à l’intérieur de la villa. Aussitôt, un vaste dispositif mobilisant une partie de l’effectif de l’hôtel de police sous le commandement du commandant Francis Rapin quadrille le quartier pour tenter d’appréhender le quintette de cambrioleurs. Dans le même temps, le témoin du cambriolage reconnaissait sur le fichier photo de la police une partie des protagonistes de ce vol avec effraction. Des délinquants très défavorablement connus de la justice et du commissariat. Des informations précieuses qui permettaient aux enquêteurs du capitaine Guillaumon d’arrêter en fin d’après-midi deux des cinq cambrioleurs « présumés ». Un Castelsarrasinois de 14 ans et un autre de 17 ans qui étaient placés en garde à vue et passaient la nuit en cellule.

Un véhicule de patrouille pris à partie dans la nuit

Des arrestations qui visiblement n’étaient pas au goût de certains membres de la famille des délinquants. Durant la nuit, en effet, un groupe de mineurs s’en prenait vivement en projetant des cailloux sur un véhicule de police qui patrouillaient dans le quartier de Cassenel.

Un appel anonyme précieux

Une nuit agitée qui n’empêchait pas les fonctionnaires de poursuivre leurs investigations pour cueillir les autres membres de cette bande. Hier matin, c’est finalement un témoin anonyme qui donnait par téléphone le signalement du plus âgé de la bande. Des renseignements une fois encore qui permettaient son interpellation. Placé en garde à vue, cet individu de 27 ans était rejoint un peu plus tard dans la journée par un autre de ses acolytes de 19 ans. Hier soir, les bureaux d’auditions du boulevard du 4-Septembre ne manquaient donc pas d’activité. De facto les quatre mis en cause bien identifiés par l’un des témoins du cambriolage, niaient tous en bloc les faits qui leur étaient reprochés.

Source: http://www.ladepeche.fr/

La route de la liberté…

Et si on parlait « gros sous », pour changer…

FDF

.

Les grands bénéficiaires de note chute…

.

Le nouveau plan de rigueur de Sarkozy-Fillon est clairement un plan de ruine, car il poursuit la route vers la servitude envers l’État jugé abusivement comme le maître du jeu alors qu’il est la cause de la catastrophe. Le plan tire à vue sur tous les créatifs du pays. Le prétexte est de garder le précieux AAA des agences de notation présenté comme une sorte d’objectif national ; l’explication officielle est que le pouvoir, en cas de dégradation, paierait plus cher les emprunts : c’est donc l’aveu que l’objectif fondamental de ce pouvoir est de continuer à emprunter pour dépenser sans compter. François Baroin a dit sans rire : « L’équilibre en 2016, c’est notre détermination ». Comment espérer calmer les spéculateurs avec une telle énormité ? La détermination devrait être, au contraire, de créer dès maintenant un surplus public, ce qui fut le cas en France et comme d’autres pays le font.

Au même moment, le talisman du AAA vacille avec, en plus, une erreur de manœuvre plus qu’étrange. Les richissimes eurocrates en Europe s’en mêlent à leur tour en sermonnant la France par la contestation de son pauvre 1%. Ils feraient mieux de balayer devant leur porte, alors qu’ils parlent ouvertement d’une croissance de 0,5 % dans la zone euro en 2012, calamité dont ils sont largement responsables.

En même temps, le chômage s’accroît cruellement de nouveau : ce n’est pas un hasard mais le fruit de l’action gouvernementale, son plan de ruine va inévitablement l’aggraver. Le Secours catholique fait savoir que ses soupes populaires ont de plus en plus de clients et reçoivent même des salariés ne pouvant plus s’alimenter chez eux : les plans successifs, en ruinant les grandes et petites entreprises, ne peuvent que leur apporter des clients nouveaux !

DE NOUVEAU DES IMPOTS

Pour rétablir très insuffisamment les comptes publics, le plan prévoit de taxer partout et tout le monde. Montent les clameurs de toutes les professions : restaurateurs, artisans, promoteurs, hôteliers, travailleurs du bâtiment. La bougeotte fiscale est à son comble, cette bougeotte semant elle-même le chômage. Les représentants de chaque profession se réjouissent bruyamment s’ils obtiennent un succès, comme l’ont fait les hôteliers récemment. Ces gens ne savent pas, ou feignent de ne pas savoir que tout impôt détruit la richesse de tous et que le plan lui-même, quel que soit leur succès provisoire, conduit leurs affiliés à la ruine.

Une faille fondamentale du plan, comme des précédents et de ceux qui suivront inévitablement, est l’absence de réduction massive des dépenses publiques.

Une autre caractéristique du plan est d’épargner les camarades. Le terme affreux de « tour de vis » s’applique aux « gens d’en bas ». Nous avons eu droit à une gaminerie d’un goût plutôt douteux ; les quarante ministres ou quasi ministres ont annoncé, tout sourire que, pour prendre leur part du fardeau, ils gèleraient leurs salaires pendant deux ans (sic). Un député a eu l’audace incroyable de proposer de baisser très modérément les salaires des élus : il s’est fait rabrouer vertement.

LIBERER LES ENTREPRISES

La route opposée, la seule pour sortir de la situation terrifiante du pays est celle de la liberté. Nous avons montré antérieurement que la marge de manœuvre à cet égard est immense compte tenu de la socialisation du pays.

La route de la liberté est le chemin contraire de celle de la servitude : recul massif et sans délai de l’État et libération des entreprises, seules aptes à faire décoller la croissance en créant de la richesse et des emplois. Indépendamment des mesures pratiques décrites ci-dessous, la simple proclamation du retournement serait en elle-même un bol d’oxygène puissant pour tous les créatifs et un encouragement majeur pour les marchés.

Cela revient à renoncer à la cascade sans fin des impôts nouveaux qui, d’ailleurs, en annoncent toujours d’autres. Pour encourager les entreprises, il est même nécessaire de supprimer un ou deux impôts parmi les plus meurtriers pour elles.

Il faudrait aussi se préoccuper du code du travail qui compte plus de 2 600 pages, pèse 1 kilo et demi et est réparti en plusieurs tomes, en croissance perpétuelle. Une foule d’organismes et de personnages parasitent à son abri et sont embusqués avec pour seul effet de détruire les entreprises. Or la vraie garantie des salariés est l’existence de nombreuses et prospères entreprises. Faire disparaître deux ou trois des dispositifs qui empêchent les entreprises d’embaucher redonnerait confiance aux marchés et déclencherait un cercle vertueux.

FINANCER PAR LES ECONOMIES

Le financement de ces mesures est simple à tracer dans ses grandes lignes. A cette fin, la suppression de pans entiers de l’action étatique est une nécessité urgente. Le pouvoir lui-même ayant proclamé l’état pratique de faillite et les agences de notation se manifestant bruyamment, il ne devrait pas se produire d’oppositions majeures.

Il y a au moins quinze ministères inutiles. En supprimer trois dont tout le monde peut se passer n’est pas un problème. Les deux grenelles de l’environnement assassinent l’économie française, dans un mélange de fausse idéologie et d’intérêts électoraux. Il faut arrêter le programme incroyable d’éoliennes qui vont détruire le paysage à force de subventions pour fabriquer de l’électricité hors de prix.

Les subventions dans tous les domaines à supprimer sans retour absorbent des sommes inimaginables. Le nombre d’administrations inutiles est conséquent et leur suppression totale donnera beaucoup d’argent. La vraie folie des investissements, baptisés mensongèrement « d’avenir » et accrochés au mythique grand emprunt, doit être stoppée. Interrompre la pompe aspirante de l’immigration paraît urgente pour donner confiance aux marchés. L’économie peut aller de 30 à 70 milliards par an.

Il existe un point clé : l’appropriation privée par les grands élus d’une part majeure que certains évaluent à 5% du PIB. Le prélèvement abusif se passe en argent comptant et pour une plus grande proportion en avantages informels. Il n’est pas possible d’ouvrir un journal sans voir les multiples manifestations de cette véritable rapine. Ce sont de vraies écuries d’Augias malodorantes à souhait ; il faudra les nettoyer mais cela prendra du temps et les marchés sont pressés.

Une mesure permettrait, dans cette optique, de gagner de l’argent sans délai. Il existe des échelles de traitement dans la fonction publique. Les salaires des ministres et élus sont dépendants des échelles des hauts fonctionnaires. Le rabotage dégressif de ces échelles en commençant par les plus élevées serait possible : 30% de moins au sommet, puis 25 %, 20%, etc. Cela permettra de ne pas toucher aux moyens et bas salaires. Les ressources seraient immédiates. Dans la situation de faillite menaçante on ne voit pas qui pourrait s’opposer à une telle mesure.

LE PATRIMOINE PUBLIC

Mettre en vente une grande partie des biens de l’État s’impose. Nous savons que le résultat en trésorerie ne sera pas immédiat à cause des délais et précautions nécessaires. Sur un plan psychologique le signal sera important. Quel que soit l’endettement monstrueux créé par la légèreté et la cupidité des gouvernements de tous partis il est urgent que les marchés sachent que la France peut tout rembourser. Nous l’avons montré dans un flash précédent. La vente de grandes quantités de biens patrimoniaux doit compléter le retour nécessaire au surplus budgétaire.

La conclusion est que la route de la liberté est grande ouverte avec la richesse pour tous. Si elle n’est pas adoptée franchement à temps utile, elle risque de s’imposer dans la confusion générale et sans que les véritables fruits profitent à la population.

Michel de PONCINS

.

TOCQUEEVILLE MAGAZINE a un site mis à jour tous les mardis: http://www.libeco.net

L’URSS est défunte bienvenue en EUSSR

Vous avez du mal à comprendre l’Europe en crise, vous n’êtes pas les seuls lisez plutôt ce qui suit et vous allez tout comprendre.

Définition utile: L’oligarchie est un régime politique dans lequel la plupart des pouvoirs sont entre les mains d’un petit nombre d’individus, de quelques familles ou d’une petite partie de la population, généralement une classe sociale ou une caste. La source de leur pouvoir peut être la richesse, la tradition, la force militaire, la cruauté… (NDLR ou les élites de pays démocratiquement élus qui trahissent leurs électeurs en abandonnant leurs pouvoirs à d’autres personnes qui ne sont pas élues)

La vie des 27

Crise de la zone euro

Le groupe de Francfort, bras armé de l’UE

Le Groupe de Francfort, cette super-élite sans mandat démocratique, a de plus en plus de pouvoirs dans la crise de la zone euro, au point de faire et défaire les dirigeants élus du continent.

 

Le Vieil Opéra de Francfort – un temps la ruine la plus marquante de l’Allemagne de l’après-guerre, et aujourd’hui sa recréation la plus impressionnante – est devenu le symbole de la renaissance européenne. Et c’est là que, le mois dernier, Angela Merkel et Nicolas Sarkozy ont reçu l’élite bureaucratique de l’UE lors de ce que l’on aurait, en d’autres temps, dépeint comme un putsch.

C’est qu’ils en avaient assez, de ces sommets de la zone euro, avec ces dirigeants qui faisaient des allers-retours en avion sans jamais avancer. L’heure était venue de mettre en place un groupe plus restreint, qui exercerait avec fermeté un pouvoir officieux. Ce soir-là, alors qu’ils étaient rassemblés pour écouter l’orchestre Mozart de Bologne sous la direction de Claudio Abbado, un nouvel escadron de la mort de l’UE est né.

Comme Silvio Berlusconi vient de s’en apercevoir, ce que l’on appelle le Groupe de Francfort ne plaisante pas. Il y a encore quelques mois, il aurait été impensable qu’un chef de gouvernement européen tente d’en déstabiliser ou d’en déposer un autre. Aujourd’hui, deux dirigeants de l’UE sont tombés en une semaine. Comme Sarkozy en a récemment fait l’expérience, pour provoquer un changement de régime, il faut tendre la main aux rebelles.

L’arnaque de la décennie

On ne saurait reprocher au groupe sa manie du secret. Au sommet du G20 de Cannes, ses représentants se pavanaient avec des badges portant la mention “Groupe de Francfort (GdF)”. Officiellement, la Grande-Bretagne n’en fait pas partie, mais les responsables du Foreign Office se comportaient comme s’ils en étaient membres. Comme l’a dit l’un d’entre eux : “Nous sommes sur le point d’écarter Berlusconi”. Une telle déclaration aurait autrefois soulevé un tollé. Début novembre, il est devenu manifeste qu’une opération pour éliminer Berlusconi avait été lancée.

Quand cette soirée a été réservée à l’Alte Oper, le 19 octobre, personne n’avait l’intention de former un nouvel escadron de la mort. Il était simplement prévu d’organiser un grand raout de plus au frais du contribuable, une fiesta pour marquer le départ de Jean-Claude Trichet de la Banque Centrale Européenne.

Helmut Schmidt, l’ancien chancelier allemand âgé de 92 ans, vu aujourd’hui comme le parrain du projet européen, avait déclaré devant le parterre des dignitaires qu’une “crise dans la capacité d’action des organes politiques de l’UE” était “un danger bien plus grand que le surendettement pour l’avenir de l’Europe”. Il était temps de se montrer sans merci.

Quand Merkel a pris la parole, elle a fait part de son exaspération face aux sommets européens et leurs mécanismes démocratiques peu maniables. “La capacité de l’UE à agir et sa marge de manœuvre se sont avérées lentes et complexes, s’est-elle plainte. Si nous voulons tirer parti de la crise, nous devons être prêts à agir plus rapidement, et même de façon non conventionnelle.” Sarkozy est arrivé tard, mais à temps pour l’arnaque de la décennie.

Berlin assume son statut

Mario Draghi, le nouveau patron de la BCE et un Italien qui n’aime guère Berlusconi, était également présent. Ainsi que Christine Lagarde, la nouvelle directrice (française) du Fonds Monétaire International, qui est chargée des renflouements et peut imposer des conditions humiliantes (ce qu’elle s’est empressée de faire à Berlusconi).

Il y avait aussi José Manuel Barroso, président de la Commission Européenne qui affiche de plus en plus des manières de voyou, et son alter ego pour l’économie, Olli Rehn. L’omniprésent Jean-Claude Juncker, Premier ministre du Luxembourg et chef du groupe des 17 nations de la zone euro, était là, avec Herman Van Rompuy, élu président de l’UE parce qu’il n’a aucun avis sur rien.

Le groupe de Francfort est en effet le produit de la fusion entre la haute administration européenne et le pouvoir financier allemand : une sorte de Bruxelles-sur-le-Rhin. Jamais un tel groupe n’aurait pu voir le jour avant la crise, à l’époque où l’on s’inquiétait de la puissance allemande.

A présent, Berlin assume son statut. “La question de savoir qui pouvait accepter le modèle allemand a été tranchée par les marchés, déclarait récemment un porte-parole du gouvernement allemand. Il ne s’agit plus de discuter de la nature des décisions à prendre mais du détail et de l’étendue des mesures à mettre en œuvre.” Ce haussement de ton est perceptible partout. On cite à présent des responsables européens anonymes affirmant qu’il est temps “de se réveiller et de passer à l’action. C’est pour ça qu’on est là”.

Une initiative contraire au protocole

Le malheureux Papandréou est devenu une cible idéale après avoir menacé d’organiser un référendum sur le plan de sauvetage européen. Cet été, il critiquait encore “les erreurs et les hésitations” de l’UE. Le petit groupe de Francfort lui a montré de quelle détermination il était capable en lui coupant les vivres, précipitant ainsi son remplacement par Lucas Papademos, ancien responsable de la BCE formé à Francfort.

Même Barroso a pris une décision extraordinairement déstabilisante pour Papandréou en appelant à la formation d’une coalition ; une initiative à la fois contraire au protocole et à l’affirmation selon laquelle la commission européenne respecterait la souveraineté des Etats membres.

Le cas de Berlusconi était plus compliqué. Il a réussi à échapper à ses ennemis – tant de l’opposition que de la brigade des mœurs – pendant presque 17 ans de carrière politique. L’économie italienne est, en outre, solide. Supprimez le service de la dette et vous obtenez des finances publiques non seulement équilibrées mais parmi les plus excédentaires de la zone euro.

On ignore qui a estimé que l’Italie serait en crise si les marchés financiers décidaient de lui appliquer un taux d’intérêt supérieur à 7 % sur sa dette souveraine. La réponse se trouve peut-être dans une déclaration faite par Angela Merkel l’année dernière : “Il faut restaurer la primauté du pouvoir politique sur les marchés”.

15 personnes à la tête d’un budget de mille milliards d’euros

Les responsables politiques s’y essaient depuis des générations, sans grand succès. C’est toutefois beaucoup plus facile maintenant que la zone euro a créé un gigantesque appareil permettant à une poignée de gens de tirer les ficelles du pouvoir. Le plan de sauvetage européen – avec son budget supposé de mille milliards d’euros – représente 15 personnes.

Il serait maintenant possible d’exercer un immense pouvoir sur tout un continent en réunissant une poignée de personnalités partageant les mêmes conceptions dans l’arrière-salle de l’opéra de Francfort. Tout cela au nom de l’unité européenne.

Le groupe de Francfort considère la démocratie – ainsi que les marchés – d’un œil méfiant, pour ne pas dire hostile. Les considérations de Juncker à propos de ces électeurs exaspérants sont bien connues depuis qu’il a résumé le problème des gouvernants en ces termes : “Nous savons tous ce qu’il faut faire, ce que nous ne savons pas c’est comment nous faire réélire une fois que nous l’avons fait”.

Une solution à ce problème semble aujourd’hui se dessiner : il suffit d’introniser un petit groupe de dirigeants qui, pour commencer, n’ont pas été élus et n’iront plus demander leur avis aux électeurs. Ensuite, laissez-les faire ce qu’ils veulent.

Source: http://www.presseurop.eu/fr/content/article/1177341-le-groupe-de-francfort-bras-arme-de-l-ue

 

Etranges symboles chrétiens gravés sur les murs de la mosquée de Cologne en construction…

On pourrait envoyer « les experts », le NCIS, etc… Ou c’est l’oeuvre du Diable en personne. En attendant, l’architecte risque sa tête… Décapité, selon la charia. Ou pire; car ce cas de figure n’est pas mentionné dans le « saint » livre. Quelle sanction exemplaire barbare (avec des raffinements de cruauté) va subir le bâtisseur de mosquées??? Il a osé prévoir la salle de prières tournée vers l’Est! C’est un blasphème!

En attendant, il va se trouver au chômage, le mec.

Ah les cons !!!

Heureusement qu’ils sont là pour nous faire rire, les muzz. Allez; restez encore un moment parmi nous: on rigole bien.

FDF

.

L’oeuvre de Shaytane ?

.

L’architecte en charge de la construction de l’édifice a été remercié après la découverte d’étranges symboles gravés sur les murs…

La construction de la nouvelle mosquée de Cologne a été arrêtée en urgence il y a quelques jours, stoppée nette par le scandale. Son architecte, licencié depuis, est accusé d’avoir caché des symboles chrétiens – de petites croix et le monogramme grec du Christ – partout dans le bâtiment.

Aucun des symboles en question ne figurant sur les plans de l’édifice, la presse locale a très largement pris fait et cause pour l’architecte et choisi de tourner au ridicule la décision de le licencier et de stopper les travaux.

« Jetons un second coup d’œil aux plans », écrit Lucas Wiegelmann, du quotidien allemand Die Welt. « La salle de prière est orientée vers l’Est, officiellement parce que c’est la direction de la Mecque – mais Jérusalem et le tombeau du Christ ne sont-ils pas aussi dans cette direction ? Et la coupole, ne peut-on pas y voir la forme de deux poissons ? Le poisson était le symbole secret des premiers chrétiens. Si DITIB [l’association turque qui finance la construction de la mosquée, NDLR] voit les choses de cette manière, autant détruire le bâtiment et le reconstruire entièrement« .

Lu sur Die Welt

Source: http://www.atlantico.fr/

***************************************

Bonus: http://youtu.be/aEEDtKwVbuc

Très intéressant…

Bilan de 10 ans de guerre contre le terrorisme…

Regardez et écoutez…

FDF

.

 http://www.dailymotion.com/video/xm3b8v_bilan-de-10-ans-de-guerre-contre-le-terrorisme-le-debat_news#rel-page-5
.
Merci à DG…

Florilège de caricatures…

Un petit billet spécial caricatures.

Je veux ma fatwa !!!

Une belle avec du sang, de la violence, qu’on essaye de m’égorger, de me tirer dans le dos, que l’on piège mon 4X4, enfin, tout ce dont dispose la religion d’amour, de paix et de tolérance. Ah, j’oubliais: qu’on me mutile, qu’on me foute de l’acide en pleine poire, qu’on de démembre, qu’on me pende, qu’on m’émascule (prévoyez une tronçonneuse… « pas de remarques, Henri »), et autres délices orientaux.


FDF

.

Bonne lecture: servez vous largement, il n’ y a pas de copyright…

Ici: http://creepingsharia.wordpress.com/mohammed-cartoon-collection/

Eglise profanée dans le Val d’Oise !!!

Cà, « on » ne l’a pas trop médiatisé… Ce n’est pas comme l’affaire de la « mosquée » de Montbéliard (Doubs) dont les quotidiens locaux ont fait choux gras durant QUATRE jours de suite…

Il y avait des églises bien avant qu’on voit pousser des mosquées vénéneuses, en France.

Dans quel pays vit on? Va t’on vers une guerre des profanations? Un jour une mosquée, un jour une église? De ce côté, les églises ont de l’avance, au niveau profanation; mais ça, il ne faut pas en parler. C’est « raciste »…

FDF

.

Photo d’illustration…

.
Communiqué d’Alexandre Simonnot, membre du Comité central, secrétaire départemental du Val-d’Oise: L’église Sainte-Claire de Vauréal a été profanée samedi dernier, de nombreux dégâts ont été constatés, le cierge pascal a été détruit, les fonds baptismaux saccagés et un tag a été tracé sur le mur extérieur de l’édifice. S’il s’agissait d’une mosquée, cette information provoquerait immédiatement le grand émoi des professionnels de l’antiracisme. Mais là, il ne s’agit que d’une église catholique, alors évidemment on n’en parle pas ou à peine, on « évoque ». Où sont passées l’indignation et la compassion habituelles du gouvernement ? Où sont les ministres avec leurs traditionnelles têtes d’enterrement ? Que fait la HALDE ? Qu’ont déclaré SOS-Racisme, la LICRA, le MRAP et la LDH ? Est-ce cela la « laïcité positive » si chère à Nicolas Sarkozy ?

Le respect des lieux de culte ne se partageant pas, les chrétiens ont droit, eux aussi, au respect de leur religion et de leurs églises !

Source: http://infos-meconnues.blogspot.com/


Christianophobie: si nos élus s’y mettent aussi…

C’est ainsi que l’on voit que la christianophobie prend de l’ampleur; et une ampleur inquiétante. C’est déjà un phénomène qui nous cause bien des soucis quand ça vient des islamistes; mais maintenant que nos élus s’y mettent… Est-ce que Benoît XVI est au courant???

FDF

.

Des manifestants chrétiens traités de « hordes fascisantes » !

C’est du fascisme que de manifester contre des pièce blasphématoire ?
C’est du moins le point de vue du Conseil de Paris … Lu sur Nouvelles de France, signalé par Les Amis de Jésus Un vœu communiste dénonçant les rassemblements de jeunes chrétiens protestant contre la pièce « Sur le concept du visage du fils de Dieu » de Romeo Castellucci devant le Théâtre de la Ville et les qualifiant de « hordes fascisantes » a été adopté par le Conseil de Paris mardi après-midi. Les groupes « Communiste et élus du parti de gauche », « Europe Écologie – Les Verts et apparentés », « Socialiste, radical de gauche et apparentés » et « Union pour une Majorité de Progrès à Paris et apparentés » se sont prononcés pour. Les élus UMP se sont notamment déclarés solidaires des condamnations du ministre de la Culture Frédéric Mitterrand.

Le groupe « Centre et Indépendants » s’est quant à lui abstenu, certains de ses membres jugeant les termes employés par les communistes « disproportionnés ». Seule l’élue centriste du XVIe arrondissement Valérie Sachs a voté pour.

Source: http://infos-meconnues.blogspot.com/

Saga de la mairie de Puteaux; la suite…


J’évoquais ce scandale dans un post précédent. C’est « strausskahnien », la vitesse où les langues se délient.

Voyez les liens ci-dessous. C’est une bombe !!!

FDF

.

  Corruption et abus de biens sociaux  sur  une base de conflit familial  avec son père ancien élu,
ex suppléante de SARKO   elle planquait son fric dans les paradis fiscaux ;……… QUE DU BEAU MONDE  DE LA REPUBLIQUE IRREPROCHABLE. ET PERSONNE NE DIT RIEN...

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20111020.OBS2927/joelle-ceccaldi-raynaud-achete-le-canard-enchaine-puis-l-attaque.html

http://www.marianne2.fr/Conflits-de-Canard-a-Puteaux-pour-Joelle-Ceccaldi-Raynaud_a211900.html

http://www.numerama.com/magazine/20284-canard-enchaine-heureusement-qu-on-ne-peut-pas-racheter-internet.html

http://www.francesoir.fr/actualite/politique/canard-enchaine-un-journaliste-confirme-actes-joelle-ceccaldi-raynaud-149284.html

Canard enchaîné : Un journaliste confirme les actes de Joëlle Ceccaldi-Raynaud

Alors que dans une de ses enquêtes, le Canard enchaîné expliquait que Joëlle Ceccaldi-Raynaud, aurait eu plusieurs comptes dans des paradis fiscaux, la maire de Puteaux aurait demandé à ses soutiens d’acheter tous les journaux. Le journal confirme.

.

Pour les « félicitations », c’est par ici: http://www.mairie-puteaux.fr/index.php?id=934

Oh qu’il est beau, ce « Niktamer » !!!

Un beau spécimen vient de s’agglutiner comme une mouche à m…. dans mes commentaires. Une « belle prise »; un poète. A vous de juger…

Il a écrit depuis le site du Lycée François Clouet à Tours… J’ai contacté le proviseur. J’attends (sans trop d’espoir) de ses nouvelles.

Nous, racistes???

FDF

.

New comment waiting approval on Francaisdefrance’s Blog

fuckyou commented on Après les « nique ta mère », voici les « nique la France ». Et vive la mixité !

niqué vos méres le pute bande des francais de mes jvous encule vos mere les pute sal chienne <> bande de fils de pute

More information about fuckyou

IP: 194.214.166.242, lp-francois-clouet-tours.ac-orleans-tours.fr.166.214.194.in-addr.arpa
Email: aieaieaie@niquelafran.ce
URL: http://niquelafrance.com
Whois: http://whois.arin.net/rest/ip/194.214.166.242

SUS aux collabos: le maire Front de Gauche de Martigues met à disposition un terrain municipal pour une mosquée !

Bienvenue au club des « collabos », monsieur Charroux ! Qu’en pensent vos administrés, de cette préférence non-nationale?

Vous aimez l’islam? Convertissez-vous… « ILS » n’attendent que ça, les muzz: un maire musulman.

FDF

.

Gaby Charroux, maire de Martigues et conseiller général membre du Front de Gauche de Mélenchon, aide les musulmans de sa ville en mettant un terrain municipal à disposition pour une mosquée par un « bail emphythéotique » (bail sans loyers!). Les habitants de Martigues doivent eux acheter leurs terrains à construire rubis sur l’ongle car « manque de chance », ils sont Français.Les Jeunes identitaires provençaux de « Recounquista » ne laissent pas passer cet acte de collaboration avec le totalitarisme islamique :

(cliquer sur l’image pour agrandir)

laprovence.jpg

Source: http://www.islamisation.fr/