Francaisdefrance's Blog

17/11/2011

Encore un jeune adjoint de sécurité tabassé par des délinquants !

Et bien évidemment, ils se sont mis à plusieurs pour commettre ce forfait. Je ne vois pas d’autres « jeunes », pour attaquer quelqu’un de seul à plusieurs contre lui, que des « Chances pour la France »; et vous?

Il est loin, le Kärcher; il est loin. Si on passait au lance flammes ???

FDF

.

En moins de dix jours, un second adjoint de sécurité a été pris à partie par un « groupe de jeunes » gens parce qu’il était policier. Hier, c’est à la sortie d’une discothèque que le jeune ADS, reconnu par ses agresseurs, a été frappé.

Les adjoints de sécurité (ADS) sont-ils devenus la nouvelle cible des délinquants ? En moins de 10 jours, deux hommes travaillant au sein de la police nationale ont été pris à partie par des groupes de jeunes, en pleine rue, en dehors de leur service, uniquement parce qu’ils sont policiers.

Hier, vers 7h30, dans une discothèque du Ramier, un ADS d’une vingtaine d’années est reconnu par des jeunes gens qui avaient eu affaire à lui lors d’une procédure de prise d’empreintes au commissariat central. Très vite, le ton monte, et les protagonistes quittent la boîte de nuit. Les explications houleuses se poursuivent devant un kebab du quartier Saint-Michel et le jeune ADS aurait essuyé de nombreux coups. Trois personnes sont interpellées par les policiers et placées en garde à vue au commissariat central, en attendant une décision du parquet.

Il y a une dizaine de jours, place Wilson, un autre ADS avait été malmené par des individus qui avaient également reconnu le jeune adjoint de sécurité, en civil, devant le restaurant Quick.

Attaques ciblées

Ces deux affaires récentes font réagir le syndicat majoritaire chez les gardiens de la paix, Unité SGP- Police FO. « La recrudescence de ces agressions est très inquiétante car ces attaques sont directement dirigées contre des représentants de l’Etat. Dans ces deux affaires, c’est bien au titre de leur représentation que ces adjoints de sécurité ont été agressés », souligne le secrétaire régional, Didier Martinez.

Les adjoints de sécurité sont des agents contractuels de la police nationale et assistent les fonctionnaires dans de nombreuses missions : surveillance générale, accueil du public ou aide à l’assistance des victimes.

Source: http://www.ladepeche.fr/

Visite chez un fraudeur algérien…

Ca tombe super bien, ce reportage… A l’heure où Sarkö Ier va faire la chasse aux sorcières chez les Français qui bossent… Pour la fraude aux allocations, c’est peut-être pas la bonne porte, où il veut sonner, le président…

FDF

.


Algérien qui fraude la CAF…

NOTEZ BIEN: EN TOUT PREMIER LIEU IL DIT A L’ENQUÊTRICE DE LA CAF « qu’il est chez son frère », pour avouer ensuite qu’il ment » – le moins qu’on puisse dire c’est qu’ils connaissent bien les techniques  y compris celle de déclarer le passeport perdu.

http://youtu.be/NeDbd1KvB30

MARRE DE PAYER POUR DES PROFITEURS,  qui crachent sur la FRANCE,   QUI NE VEULENT PAS TRAVAILLER   mais  JUSTE PROFITER DE  NOS AIDES SOCIALES

Source: http://www.fdesouche.com/

C’est bon de se sentir en sécurité…

Il est des endroits, de plus en plus nombreux, où il est risqué de sortir car personne n’est à l’abri de se prendre une « balle perdue »… Dans cette affaire, comme dans bien d’autres, les agresseurs et les victimes sont, selon la formule consacrée, « connus des services de police »…

FDF

.

Photo d’illustration.

.

Deux hommes ont été blessés par balle cet après-midi lors d’une fusillade en pleine rue à Colombes (Hauts-de-Seine) après avoir été braqués par trois personnes, a-t-on appris de sources policières. Selon les premiers éléments de l’enquête, les deux victimes, connues des services de police, ont été agressées vers 17H10, boulevard Charles-de-Gaulle, au pied d’un immeuble HLM par trois personnes dont l’une portait « un pistolet-mitrailleur« , a déclaré à l’AFP une source policière.

Une dizaine de douilles ont été retrouvées sur le sol, a expliqué une source proche de l’enquête. Selon des témoignages, les agresseurs – deux d’entre eux étaient cagoulés – ont pris la fuite après avoir tiré à plusieurs reprises en direction des deux victimes. C’est le bruit des détonations qui a alerté les riverains et les forces de l’ordre.

Les deux hommes, blessés au niveau des jambes, ont été transportés à l’hôpital Pompidou à Paris mais leur pronostic vital n’est pas engagé, selon une autre source policière. Les deux victimes, un jeune majeur et un mineur, habitent les quartiers Nord d’Asnières (Hauts-de-Seine), une commune proche.

Les enquêteurs procéderont à leur audition dès que leur état de santé le permettra.
« Le mode opératoire ressemble fortement à un règlement de comptes. Une nouvelle fois, l’UNSA police déplore ces violences aveugles à coups de fusil mitrailleur, à proximité imminente de la voie publique à une heure très passante », a déclaré à l’AFP un représentant syndical départemental, Christophe Crépin.

Dans ce quartier à proximité d’une artère routière très passante, une dizaine de voitures de police étaient stationnées près du lieu de l’agression. Le quartier est l’objet d’une vigilance particulière des forces de l’ordre car il est connu pour abriter des trafics de stupéfiants.

Il y a un mois, deux hommes, également connus des services de police, avaient été agressés dans ce quartier: l’un avait reçu un coup de couteau et un autre avait été blessé par trois balles dans le dos. Un habitant, qui souhaite garder l’anonymat, a raconté à l’AFP que « depuis un mois, le climat était « tendu » et a déploré « cette grosse fusillade » dans un quartier en train de « changer », notamment grâce aux travaux d’extension du tramway. L’enquête a été confiée à la police judiciaire des Hauts-de-Seine.

Source: http://www.lefigaro.fr/

Délinquance: « AUX ÂMES BIEN NEES LA VALEUR N’ATTEND POINT LE NOMBRE DES ANNEES !!! »…

« Défavorablement connus des services de Police »… Mais qu’est-ce qu’il faisaient en liberté, alors. Il n’y a pas de loi pour ça? Si: celle de la récidive. Ils sont mineurs;on leur pardonne tout. A quand des mineurs responsables, vis à vis de la loi? Car ceux-là le sont…
FDF

.

Les adolescentes de 13  et 15 ans originaires de Yougoslavie et de Croatie, sont défavorablement connues des services de police.
Aux côtés du jeune d’origine italienne : 13 ans

Ils s’apprêtaient à commettre des cambriolages en Suisse

Deux filles et un garçon ont été interpellés à Gaillard jeudi 10 novembre, à 10h du matin.

Le trio avait en sa possession un gros tournevis. Interpellés route de Genève à Gaillard, deux jeunes filles de 13 et 15 ans et un garçon de 13 ans, tous trois sans domicile fixe, ont admis qu’ils prenaient justement le chemin de la Suisse. Leur objectif: commettre des cambriolages sur le territoire helvétique.

La police d’Annemasse les a stoppés avant qu’ils ne franchissent la frontière. Les adolescentes, originaires de Yougoslavie et de Croatie, sont défavorablement connues des services de police. Aux côtés du jeune d’origine italienne, elles comparaîtront le 1er décembre devant le juge pour enfants du Tribunal de Grande Instance de Thonon pour association de malfaiteurs.

Source :  http://www.tdg.ch

Action SITA prioritaire

Nous relayons cette action de Résistance Républicaine

Si vous ne réagissez pas les étrangers auront bientôt autant de droits que tout citoyen français.

Merci qui?  Merci les socialistes.

Contre le droit de vote des étrangers que le PS a inscrit à l’ordre du jour du Sénat pour le 8 décembre, il est urgent de se mobiliser

Publié le 17 novembre 2011 par Christine Tasin – Article du nº 225

Une pétition, initiée par Catherine Blein, porte-parole du collectif « Citoyens contre le droit de vote aux étrangers » a été signée pour le moment par plus de 6000 personnes, il faut continuer de la signer, mais il faut également se mobiliser d’urgence pour interpeller élus et agir, dans toute la France, sur les maires, députés, sénateurs et préfets, sans oublier l’Elysée, afin de montrer que les Français ne sont pas d’accord avec ce projet mené par la gauche, majoritaire au Sénat. Usez du téléphone, du fax, des courriels, des courriers… sans limite, en expliquant pourquoi accorder le droit de vote aux étrangers non européens serait gravissime (quelques idées d’arguments dans le Tract contre le droit de vote des étrangers à télécharger).
En effet, comme l’explique très bien l’article du Monde, « le Parti socialiste a décidé d’inscrire l’ordre du jour de la séance d’initiative parlementaire qui lui est réservée, le 8 décembre, la proposition de loi constitutionnelle qui avait été adoptée par l’Assemblée nationale, le 3 mai 2000, sous le gouvernement de Lionel Jospin, et que la majorité sénatoriale précédente avait toujours refusé d’examiner.
Si le texte est voté dans des termes identiques, il sera alors transmis au Président de la République. Pour que la révision constitutionnelle aboutisse, elle doit être approuvée par référendum, à moins que le chef de l’Etat ne décide de la soumettre au Parlement convoqué en Congrès, où elle doit réunir la majorité des trois cinquièmes des suffrages exprimés. Le président n’est pas tenu par un délai de convocation pour la tenue d’un référendum ou d’un Congrès.
Toutefois, la proposition de loi constitutionnelle adoptée par les deux Assemblées est réputée survivre au mandat en cours. Tout autre président élu peut dès lors, s’il le souhaite, soumettre la révision constitutionnelle sur le droit de vote des étrangers à référendum pour que son adoption devienne définitive ».

Des Comités régionaux se créent, à l’initiative de Catherine Blein, afin d’agir. Résistance républicaine s’associe à cette initiative et est prête à y participer partout en France. Contact avec les responsables locaux de notre association via le formulaire « Contact » sur notre site.

Il y a urgence, il faut informer un maximum de personnes. N’hésitez pas à imprimer le Tract contre le droit de vote des étrangers et à le distribuer autour de chez vous, dans les boîtes aux lettres des voisins, sur les pare-brises des voitures sur les parkings, dans les magazines des salles d’attente des médecins et dentistes…. Il faut informer, il y a urgence, afin que la pression populaire fasse hésiter les sénateurs et la gauche, si c’est encore possible, mais surtout pour que le Président de la République  soumette cette proposition à referendum si elle devait être adoptée par le Sénat.

Christine Tasin

Résistance républicaine

« Non à la Turquie dans l’Europe ! Suppression des crédits de préadhésion versés à la Turquie » La pétition est en route !

Je me fais une immense joie de relayer, Monsieur le député. Avec une moyenne de 4000 visites par jour sur ce blog, je pense que ça vous apportera bon nombre de signatures. Et comme on n’est jamais mieux servi que pas soi-même, je signe derechef.

Avec toute ma considération.

FDF

.

Mr le Député  Richard Miallé à  lancé une pétition nationale « Non à la Turquie dans l’Europe ! Suppression des crédits de préadhésion versés à la Turquie », en ligne, sur internet.

.

Voici l’accès direct : http://www.depute-mallie.com/richardmallie409.htmlBonjour,Je tenais à vous remercier personnellement de votre message. Merci de votre soutien car quand on mène des combats difficiles et que les coups pleuvent, avoir des messages comme le vôtre fait chaud au cœur.Des centaines de personnes m’ont demandé comment manifester leur soutien à mon action et si il était possible de signer une pétition en ce sens.

Afin de répondre à cette forte demande, j’ai lancé une pétition nationale « Non à la Turquie dans l’Europe ! Suppression des crédits de préadhésion versés à la Turquie », en ligne, sur internet. Voici l’accès direct : http://www.depute-mallie.com/richardmallie409.html

En vous remerciant,

Bien cordialement

Richard Mallié

Le Premier ministre turc Erdogan a récemment fait une visite officielle en Allemagne. Il a encore une fois appelé les immigrés colons turcs à ne pas s’assimiler.

J’ai toujours pensé que ce type était un faux jeton, qui se félicite de prendre les Européens pour ses futurs esclaves. Et nos dirigeants continuent à le recevoir. A ne plus rien y comprendre…

Allez; je vous la replace:

Erdogan (premier ministre turc) a déclaré en 1999 : «Les minarets sont nos baïonnettes, les coupoles nos casques, les mosquées nos casernes et les croyants nos soldats.».

FDF

.

Erdogan humilie Merkel sur son sol !

ON CROIT REVER QUAND ON VOIT L’AUDACE DE CE PERSONNAGE QUI ORDONNE AUX TURCS DE NE PAS S’INTEGRER, ET DE NE PAS APPRENDRE LA LANGUE DE LEUR PAYS D’ACCUEIL MAIS MIEUX ENCORE  IL EXIGE DES ECOLES TURQUES.

QUANT A NOUS,  NOUS CONTINUONS DE LEUR VERSER DES SOMMES INVRAISEMBLABLES  AFIN QU’ILS VIENNENT MIEUX ENCORE NOUS COLONISER.

SI CA S’APPELLE PAS SE FOUTRE DE LA GUEULE DU MONDE !

____________________________________________________________________________

Erdogan humilie Merkel sur son sol : que le immigrants turcs vivant en Allemagne apprennent la langue allemande est « contraire aux droits humain.  Alors que la CDU et le SPD glosent sur l »intégration, Erdogan   vient en Allemagne afin de répéter aux colons turcs de ne surtout pas devenir allemands

Un journal allemand a comparé Erdogan à un Roi qui visite ses sujets dans ses colonies...

Les Turcs en Allemagne : les invités s’emparent de la maison !


Lire aussi :

« Je fais un rêve – l’Allemagne deviendra Turkland »

Le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan était en Allemagne les 1er et 2 novembre pour marquer le 50ième anniversaire de l’accord sur les « travailleurs invités ». 

Erdogan a transformé ce qui était supposé être une opportunité amicale de faire un bilan en une plate-forme pour lancer une nouvelle tirade contre les offenses et carences supposées dans le traitement des immigrants turcs vivant en Allemagne, population estimée à 3.5 millions.

Erdogan a dit que l’insistance allemande à exiger que le immigrants vivant en Allemagne apprennent la langue allemande est « contraire aux droits humains ». Il demande que Berlin accorde la citoyenneté aux immigrants turcs sans considération de leurs efforts pour s’intégrer à la société allemande.

Pour faire bonne mesure, Erdogan a accusé l’Allemagne d’être un « complice » de la campagne de terreur lancée en Turquie par le Parti des travailleurs kurdes (PKK). Il a aussi blâmé l’Allemagne pour faire dérailler la demande turque vieille de plusieurs dizaines d’années à rejoindre l’Union Européenne.

Ajoutant à la controverse, un groupe de scientifiques, de politiciens et d’activistes des droits de l’homme allemands a accueilli la visite d’Erdogan en déposant une plainte pour crimes de guerre contre le Premier ministre turc et neuf autres officiels politiques et militaires d’importance.

La plainte déposée auprès du bureau du procureur fédéral dans la ville de Karlsruhe au sud-ouest de l’Allemagne le 2 novembre 2001, est fondée sur la législation de « juridiction universelle » de 2002 qui donne aux cours allemandes le droit de poursuivre les auteurs de violations des humains quel que soit le pays où les crimes ont été commis.

L’action en justice accuse Erdogan et d’autres de dix actes de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité, incluant la torture et l’utilisation d’armes chimiques en rapport avec les opérations militaires turques contre les rebelles kurdes depuis 2003.

Le président allemand Christian Wulff et la chancelière allemande Angela Merkel avaient invité Erdogan pour assister à une cérémonie commémorant l’accord de recrutement de main-d’oeuvre du 31 octobre 1961 entre l’Allemagne de l’Ouest et la Turquie qui a permis l’afflux de millions de travailleurs turcs en Allemagne au cours des 50 dernières années. Cependant cet accord marque le début des problèmes actuels de l’Allemagne avec l’immigration musulmane.

Par le passé, en 1961, l’économie de l’Allemagne après de la seconde guerre mondiale était florissante et des traités similaires avec la Grèce, l’Italie et l’Espagne étaient insuffisants pour fournir la demande apparemment insatiable de main-d’œuvre. À la fin de 1969, plus d’un million de « travailleurs invités » étaient arrivés en Allemagne pour travailler dans les zones industrielles du « pays hôte ».

L’idée de départ était que les travailleurs turcs retourneraient chez eux après une période de deux ans, mais la « clause de rotations » ainsi dénommée a été retirée du traité germano-turc en 1964, en partie après des pressions des secteurs de l’industrie allemande qui ne voulaient pas payer constamment les coûts de formation de nouveaux travailleurs. Le résultat prévisible était que beaucoup de Turcs ne retournèrent jamais chez eux.

Aujourd’hui, la population turque en Allemagne a explosé ; les turcs constituent maintenant la plus grande minorité ethnique. Les démographes s’attendent à ce que la population turque en Allemagne s’accroisse exponentiellement dans les prochaines décades, grâce à la fois à une forte fécondité et une forte demande de travailleurs étrangers.

La demande allemande en travailleurs étrangers est alimentée par une crise démographique : la population allemande est non seulement vieillissante, mais aussi en diminution rapide. Selon des projections récentes du Bureau allemand des statistiques, la population de l’Allemagne qui est actuellement de 82 millions et qui est la plus importante de l’Union Européenne, devrait diminuer de près de 20% à 65 millions dans les cinq prochaines décades. En même temps, 34% de la population aura plus de 65 ans et 14% aura plus de 80 ans en 2060, comparés aux chiffres de 20% et 5% respectivement en 2009.

Les défis combinés de la dépopulation et de son vieillissement auront des conséquences majeures pour la pérennité du système allemand de sécurité sociale qui va du berceau à la tombe. Par exemple, le nombre de pensionnés qui devront être entretenus par la population en âge de travailler pourrait presque doubler en 2060 selon le Bureau fédéral des statistiques. Alors que 100 personnes en âge de travailler entre 20 et 65 ans devaient fournir des pensions à 34 retraités en 2009, ils devront générer un revenu pour 63 à 67 pensionnés en 2060.

Sans surprise, les Allemands sont inquiets du futur ; leur inquiétude alimente un débat national sur l’immigration et l’intégration musulmane, ainsi que sur le rôle de l’islam dans l’Allemagne. Les Allemands sont particulièrement concernés par la présence de millions de musulmans non intégrés.

Cela implique que dans le futur, l’Allemagne va devenir encore plus dépendante des immigrants. En outre, les Turcs continueront d’être une source importante de main-d’œuvre, surtout en considérant que le taux de natalité chez les immigrés turcs en Allemagne (2,4 enfants par femme) est presque le double de celui des Allemands autochtones (1,38, un taux bien inférieur au taux de remplacement des générations, qui est de 2,1 enfants par femme). Si ces chiffres se maintiennent, les démographes prédisent que le nombre d’Allemands de souche sera réduit de moitié dans environ six générations, tandis que le nombre d’immigrés musulmans en Allemagne devrait plus que quadrupler au cours de cette même période.

Dans un discours mémorable en octobre 2010, Merkel a concédé que les efforts de l’Allemagne pour bâtir une société multiculturelle d’après-guerre ont échoué totalement. « totalement échoué ». Elle a dit : « Nous sommes un pays qui au début des années 1960 a amené des travailleurs invités [musulmans] en Allemagne. Ils vivent désormais parmi nous et nous nous sommes longtemps mentis à nous-mêmes en disant qu’ils ne resteront pas et qu’ils disparaîtront un jour. Cela n’est pas la réalité. Cette approche multiculturelle – en disant que nous vivons simplement côte à côte et en sommes heureux – cette approche a échoué, échoué totalement. »

Confronté à la réalité que plus de un million d’immigrants vivant en Allemagne ne parlent pas du tout allemand, le gouvernement a récemment commencé à pousser les enfants de parents non germanophones à développer une meilleure connaissance de la langue allemande.

Cela a irrité Erdogan, qui durant une précédente visite en Allemagne en février 2011 a sommé les immigrants turcs d’apprendre à leurs enfants à lire et écrire le turc avant l’allemand. Parlant devant une foule de plus de 10.000 immigrants agitant des drapeaux turcs et criant « la Turquie est grande » dans la ville industrielle de Düsseldorf, Ergodan a dit : « nous sommes contre l’assimilation. Personne ne devrait être en mesure de nous éloigner de notre culture et de notre civilisation ».

Durant une visite similaire à Cologne en février 2008, Erdogan a dit devant une foule de plus de 20.000 immigrants turcs que « l’assimilation est un crime contre l’humanité » et les a enjoint à résister à l’assimilation au monde occidental. En mars 2010, Erdogan a demandé à l’Allemagne d’ouvrir des écoles primaires et secondaires en langue turque.  

La réaction en Allemagne à la rhétorique d’Erdogan a été négative.

Le journal de centre-droit Die Welt, dans un article d’opinion intitulé « Les appels à la division d’Ergodan manquent de tact »,  a écrit que le Premier ministre turc s’engageait dans une « pure guerre culturelle » avec pour credo : « turc un jour, turc toujours ». L’article dit « Chacune de ses visites officielles ressemble plus à celle d’un roi visitant ses colonies. Ergodan croit être le patron de tous les trois millions de turcs en Allemagne, comme si ils lui appartenaient. Cela est une attitude paternaliste et en fait non démocratique et nationaliste ».

Le journal respecté Die Zeit, dans un article intitulé « Erdogan: une malédiction pour les turcs d’Allemagne », écrivait : « Le Premier ministre Erdogan est un désastre pour les Turcs en Allemagne. Une fois de plus, Erdogan a utilisé sa visite en Allemagne pour parvenir à ses propres desseins nationalistes. Une fois de plus, il est revenu sur le thème de la langue turque : les enfants devraient d’abord apprendre le turc avant l’allemand. Bien sûr, il est souhaitable que les enfants avec des racines turques apprennent le turc. Le problème des échecs d’une éducation entièrement turque ne se trouve pas dans la première langue acquise, mais dans une médiocre maîtrise des deux langues. Des centaines de millier d’enfants ne peuvent de fait parler correctement ni le turc ni l’allemand ».

Le journal dit que la rhétorique enflammée d’Ergodan se résume entièrement à des considérations de politique intérieure. Die Zeit écrit : « Ergodan n’est pas réellement intéressé par le sort des immigrants turcs et de leurs enfants. Sa prestation théâtrale et nationaliste n’est qu’un jeu utilisant les sentiments et les frustrations des turcs allemands. C’est une posture qu’il considère prometteuse : Ergodan veut tirer parti de la colère du citoyen turc. Pourquoi veut-il une double citoyenneté ? Pour pouvoir faire campagne pour des votes en Allemagne et ainsi gagner des voix parmi les électeurs de l’étranger. La pompe et splendeur nationaliste d’Ergodan est bien embarrassante et rend l’accession de la Turquie à l’Union Européenne bien moins probable. »

Soeren Kern est « Senior Fellow » pour les relations transatlantiques au groupe madrilène « Grupo de Estudios Estratégicos / Strategic Studies Group  ». Suivez le sur Facebook.

Source : Turks in Germany: The Guests Take Over the House

http://www.postedeveille.ca/2011/11/les-turcs-en-allemagne-les-invites-semparent-de-la-maison.html#more

http://lechevalierfrancois.over-blog.com/article-erdogan-humilie-merkel-sur-son-sol-que-le-immigrants-turcs-vivant-en-allemagne-apprennent-la-langu-88855415.html

Traduction: Poste de Veille


Le réseau yougoslave: comment ils ont détourné 2 millions d’euros à la Sécu…

Et c’est nous, Français qui travaillons et payons des impôts,  qui allons être dans le collimateur de la Gestapo de la Sécu ? Faut arrêter, là!

FDF

.


NOTRE SYSTEME SOCIAL  EST TRES APPRECIé  PAR LE MONDE ENTIER ET AUSSI LES FRAUDEURS
ICI CE SONT LES RESEAUX YOUGOSLAVES…

.
En première instance, devant le tribunal correctionnel, des peines allant jusqu’à deux ans ferme ont été prononcée contre les « cerveaux » du réseau. Les bénéficiaires (les faux malades) ont écopé de sursis et ont été condamnés à rembourser les sommes indument touchées

——————————————————————————————————————————————————————-


ECOUTEZ LES VERSIONS AUDIO  : 
Grâce à leur kit du parfait faussaire, les escrocs avaient réussi à détourner près de deux millions d’euros de la Sécu en cinq ans

Dans le box des accusés : des médecins et des dizaines de bénéficiaires de faux arrêts maladie

Comment ils ont détourné 2 millions d’euros à la Sécu…

Créé le 16/11/2011 à 17h03



Hasard de l’actualité ! Alors que le gouvernement part en guerre contre les fraudeurs à la Sécu, la cour d’appel de Paris juge en ce moment un dossier exceptionnel par son ampleur : 2 millions d’euros détournés par un réseau très organisé. Une escroquerie à grande échelle mettant en scène des médecins, un commanditaire et une centaine de bénéficiaires de faux arrêts maladie. L’affaire est dite « du réseau yougoslave ». Selimir Ivanovic est considéré par l’accusation comme « l’initiateur du système et la courroie de transmission » entre les bénéficiaires frauduleux et les faussaires qui leur ont fourni de fausses attestations. Les médecins, notamment le Dr Tahar, sont mis en cause pour avoir établi de fausses attestations.

Grâce à leur kit du parfait faussaire, les escrocs avaient réussi à détourner près de deux millions d’euros de la Sécu en cinq ans Dans le box des accusés : des médecins et des dizaines de bénéficiaires de faux arrêts maladie  

En première instance, devant le tribunal correctionnel, des peines allant jusqu’à deux ans ferme ont été prononcée contre les « cerveaux » du réseau. Les bénéficiaires (les faux malades) ont écopé de sursis et ont été condamnés à rembourser les sommes indument touchées. Le réquisitoire est attendu jeudi.

Les Caisses primaires d’assurance maladie (CPAM) de Paris et des départements limitrophes reprochaient à ces assurés d’avoir indûment perçu des indemnités journalières, entre 2000 et 2005, notamment en se faisant prescrire des arrêts maladie injustifiés.

Dans cette affaire, dite du « réseau yougoslave », Selimir Ivanovic, considéré comme étant au cœur du système entre médecins, bénéficiaires frauduleux et faussaires fournissant de fausses attestations, avait été condamné à cinq ans de prison, dont trois avec sursis.

Sur les deux médecins poursuivis initialement, le cas de l’un d’eux avait été disjoint, tandis que le second, Claude Tahar, avait été condamné à vingt mois d’emprisonnement avec sursis pour « escroquerie en bande organisée ».

Mercredi, à l’ouverture du procès en appel, la cour s’est penchée sur les circonstances dans lesquelles M. Tahar délivrait des arrêts qui permettaient à leurs bénéficiaires de percevoir des indemnités journalières indues.

Hasard du calendrier, ce procès en appel, prévu pour durer deux jours, s’ouvre alors que Nicolas Sarkozy et le gouvernement ont lancé mardi une offensive contre la fraude sociale, au nom de la protection du « modèle social français » en période de rigueur budgétaire.

Source:  http://www.rtl.fr/

C’est beau, d’aimer la France à ce point…

C’est vrai. Faire la queue par ce froid pour rester en France nous prouve que les étrangers font preuve de beaucoup d’abnégation pour mériter le droit d’y rester.

Sortez vos mouchoirs…
FDF

.

=


Depuis l’été, les étrangers qui doivent renouveler leur titre de séjour à la préfecture de Caen sont obligés d’arriver la veille ou dans la nuit s’ils veulent pouvoir être reçus par l’administration, selon des témoignages concordants.
Lundi matin à 06H30, une quarantaine de personnes faisaient la queue en attendant l’ouverture du service « accueil des étrangers », a constaté un photographe de l’AFP. Les premiers ont expliqué être arrivés à 23H00 la veille, et avoir dormi dans leur voiture.
« Allez-y dépêchez vous », a lancé à 08H45, à l’ouverture du service, la fonctionnaire qui distribuait des tickets à l’entrée du bâtiment. « La liste ne sert à rien », a-t-elle répondu à un homme qui évoquait le classement organisé par tous ceux qui attendaient.
« Je suis arrivé à 05H30, pour le titre de séjour de ma femme, algérienne. Je n’ai pas pu entrer. Il n’y a que le lundi que je ne travaille pas », a enragé peu après Riad, un Français de 34 ans.
Parmi ceux qui ont été reçus, Pierre 59 ans et Brigitte 55 ans, Congolais, ont raconté avoir marché une heure de chez eux, en l’absence de bus la nuit, pour être devant la préfecture à 03H30 pour un renouvellement de titre de séjour. C’était la quatrième fois qu’ils venaient en quelques mois, ont-ils dit.
Selon Bénédicte Aïchoun, une déléguée syndicale FO de la préfecture, l’engorgement est constaté depuis août et il est dû à la fois à un afflux de demandes, à des effectifs insuffisants des services de l’Etat et à une « complexité accrue de la législation » sur les titres de séjours.
« Comme les demandes ne sont pas traitées dans les temps, les gens doivent revenir plus souvent », a-t-elle expliqué. De fait, associations et usagers regrettent d’avoir à se déplacer pour de simples demandes d’informations.
Contactée par téléphone, la préfecture a répondu par écrit que « le service n’est pas en capacité de recevoir tous les usagers qui se pressent devant les portes chaque matin, qui ont significativement augmenté depuis le début du mois de septembre ».
L’Etat « travaille activement à l’amélioration de cette situation », a-t-on indiqué de même source.
« C’est intolérable. Ce ne sont pas des clandestins, ce sont pour la plupart des gens qui viennent renouveler leur titre de séjour. Des femmes font la queue la nuit dehors avec leur bébé », a critiqué Geneviève Mabboux, présidente de l’Asti 14 (association solidarité travailleurs immigrés), présente devant la préfecture.

Source:http://www.liberation.fr/

.

« ILS ONT LA HAINE DE LA FRANCE ET DES FRANÇAIS     MAIS ILS SONT PRÊTS A TOUT POUR VENIR ET/OU RESTER CHEZ NOUS…

Ceci prouve bien que la soupe, les allocations familiales et autres aides sociales sont très bonnes  en France !!! »

JC JC

Un chapiteau pour 600 « fidèles » à Puteaux !!!

Et au pied de la tour de la Société Générale, en plus! Rien ne les arrête. Même pas le respect des plans d’urbanisme… Et, cerise sur le gâteau, ils invoquent la stigmatisation.

A quand des parcs à chameaux?

FDF

.

La mosquée de Puteaux connait depuis de nombreuses années de grandes difficultés pour accueillir les nombreux fidèles, et plus particulièrement le vendredi. Pour parer au manque de places, l’association Solidarité Islamique a récemment entamé la reconstruction de la mosquée.

En attendant, depuis le 21 octobre, les fidèles ont à leur disposition un chapiteau de 700 m². En effet, l’association a réussi à obtenir du maire de Puteaux un emplacement inutilisé sis 467 boulevard Aimé Césaire et un chapiteau pour accueillir jusqu’à 600 fidèles. Le lieu de culte provisoire se situe au pied de la tour de la Société générale, et c’est d’ailleurs une véritable aubaine pour les musulmans « travaillant » dans le quartier de la Défense, pour qui trouver une mosquée le vendredi relevait du parcours du combattant.

Mais pas de privilège, l’association loue l’emplacement à la mairie de Puteaux. Jusqu’ici rien d’anormal, excepté que cette initiative n’est pas du goût de Patrick Jarry, maire de la ville mitoyenne de Nanterre. En effet ce dernier a adressé une lettre à Joëlle Ceccaldi-Raynaud, maire de Puteaux, dans laquelle il exprime son mécontentement et déclare ne pas avoir été prévenu de cette installation. Bien que le terrain appartienne à la ville de Puteaux, celui-ci se trouve sur le fief de Patrick Jarry.

Dans son courrier, le maire précise qu’il n’est pas le seul à être mécontent. Il va jusqu’à impliquer la communauté musulmane nanterienne dans son combat contre Joêlle Ceccaldi. A en croire le maire, les musulmans de la mosquée du Parc seraient mécontent de voir ce chapiteau provisoire à quelques mètres de la leur. Le maire de Nanterre ne serait il pas en train de préparer une guerre de territoire contre sa voisine et utiliser les musulmans comme chair à canon ?

Patrick Jarry conclut dans son courrier qu’il compte bien user de tous les moyens du Droit qui sont à sa disposition pour faire démonter ce chapiteau. Bien évidemment, il n’est pas question de remettre en cause la pratique du culte musulman mais plutôt les règles d’urbanisme qui n’ont pas été respectées. «Mais bien sûr… et la marmotte met le chocolat dans le papier d’alu ».

SourceTrouveMosquée

Qui sème le vent… Les crimes et délits contre les musulmans ont augmenté de près de 50% de 2009 à 2010.

C’est aux USA.

Les muzz vont avoir de quoi se vautrer dans l’état qui leur sied le mieux: la stigmatisation. Mais ce qui leur arrive n’est pas un hasard. Qui sème le vent…

FDF

.

L’islamophobie? Une conséquence de LEURS actes…

USA: les crimes et délits anti-musulmans ont augmenté de 50% en un an!



.

Ca vous étonne ?????????     PARTOUT OU ILS SONT, DANS  TOUS LES PAYS  IL N’ONT DE CESSE DE FAIRE  CHIER LE MONDE  et de toujours exiger plus et plus !
MAINTENANT LES PEUPLES EN ONT MARRE DE SES ATTARDES   –   NOUS NE VOULONS PLUS DE CES  ARRIERéS   MAIS FORCE EST DE CONSTATER  QUE C’EST PAREIL PARTOUT    les peuples sont exaspérés.

JC JC

.

Le nombre total des violences perpétrées contre les musulmans est passé de 107 en 2009 à 160 en 2010, soit 49% d’augmentation.

Les crimes et délits contre les musulmans ont augmenté de près de 50% de 2009 à 2010, alors que dans le même temps, les autres violences raciales et religieuses ont légèrement baissé ou peu progressé, selon les statistiques du FBI rendues publiques lundi.

Selon ces chiffres, le nombre total des violences perpétrées contre les musulmans est passé de 107 en 2009 à 160 en 2010, soit 49% d’augmentation, contre une progression de 13% des violences contre les catholiques, une baisse de 4% des infractions contre les juifs et une hausse globale de 14% des crimes et délits anti-religieux.

Le nombre total de « crimes de haine » a très légèrement augmenté à 6.628 cas, dont 47,3% motivés par des différences de race et 20% par des différences de religion, selon le FBI.

« Après un déclin en 2009, il est perturbant de voir ces crimes et délits augmenter de nouveau », a souligné l’organisation des droits de l’homme Human Rights First. « L’augmentation des violences antimusulmanes est particulièrement significative ».

« Human Rights First a longtemps souligné que les violences contre les musulmans, ainsi que toutes les formes de crimes haineux, doivent être considérées comme une grave violation des droits de l’homme », ajoute un des responsables de l’organisation, Paul Legendre.

« Le gouvernement américain peut et doit faire davantage pour s’attaquer à ces abus », ajoute-t-il, estimant que cela pourrait passer par une amélioration des rapports de police sur les « crimes de haine ».

Source: http://www.lalibre.be/

Merci à JC JC…

Religion de paix…

Mon ami JPPS m’a fait parvenir cette vidéo que les âmes sensibles s’abstiendront de regarder; c’est un conseil. Et pourtant c’est une des applications de la charia. Vous savez, celle qu’il veulent instaurer en lieu et place de notre Constitution…

Accrochez-vous.

FDF

.

MUSLIMS KILL AHMADIYYA MUSLIM WHILE CHANTING ALLAH AKBAR (VIDEO)

.

Je croyais que Puteaux était une zone de non-droit; ben c’en est une…

Photo d’illustration

.

Mais jusqu’où ira le « foutage de gueule » ??? A Puteaux, il va y avoir de la monnaie à rendre, dirait on.

Voir « Bonus » en fin d’article…

2012, VITE !

FDF

.

Près de la moitié des membres de la majorité municipale UMP de Puteaux (Hauts-de-Seine) habite dans un logement social, ont affirmé lundi 14 novembre 2011 des élus de l’opposition sans être formellement démentis.

Le conseiller municipal d’opposition (MoDem) Christophe Grébert a publié sur son liste internet une liste de 16 élus de la majorité UMP (sur 35) qui vivraient selon lui dans un logement social.
Nadine Jeanne, élue d’opposition PS, évalue quant à elle la proportion à « 48 % ».

Contacté par l’AFP, M. Grébert explique avoir souhaité « faire la démonstration de l’existence d’un système » au sein de la municipalité, confirmant ainsi des informations de presse.
D’après lui, les élus UMP représenteraient « une population plus favorisée » dans l’attribution de logement sociaux, alors que « 3 000 demandes » seraient à ce jour « insatisfaites ».
« A Puteaux, quand vous êtes dans les petits papiers du maire, vous faites une demande et vous avez un logement en 15 jours », dit M. Grébert.

Sylvie Cancelloni, élue sur la liste de Christophe Grébert lors des élections municipales en 2008, dénonce pour sa part une « opacité complète » dans l’attribution des logements sociaux.
« L’attribution des HLM se fait à la discrétion du maire (Joëlle Ceccaldi-Raynaud, ndlr) », dit-elle.
Contactée, la députée-maire UMP de Puteaux n’a pas donné suite aux appels de l’AFP.

Une élue citée par Christophe Grébert a affirmé n’avoir « rien à se reprocher », sans souhaiter « faire davantage de commentaires ».

Source: http://www.lagazettedescommunes.com/

.

Bonus: http://www.pratique.fr/logement-social.html