Francaisdefrance's Blog

04/11/2011

On m’a fait une chanson ! Si si…

J’en suis très ému: un momo m’a fait une chanson… Enfin à moi mais aussi à destination de toutes celles et ceux qui partagent ma sensibilité. Merci, Jean-Edouard. C’est beau.

Dommage que tu mélanges un peu tout. Enfin; continue de « niquer » (d’évoquer le mot, du moins…); ça doit certainement te faire du bien. Mais attention: à ce point là, tu vas te ruiner la santé.

Tu sais: on t’aime aussi, Jean-Edouard…

FDF

.

Jean edouard mouloud commented on Zemmour condamné et des sous-merdes crachent sur la France en toute impunité…

Moi je suis entièrement d’accord avec toi et je vais faire une chanson qui est aussi une réaction légitime puisqu’on est en démocratie et qu’on peut tout dire sans vexer, ni être condamné.
Elle s’appel « nique ta mère petit raciste haineux »
Nique ta race parce que tu crois pouvoir être représentatif d’un peuple
Nique ta race parce que vous êtes qu’une poignée de nationaliste inutile
Nique ta race et accepte que le français intégré soit d’une autre confession
Nique ta race parce que Kasher ça te dérange pas mais halal oui!
Nique ta race quand toi et tes aïeux ont spoliés et piétiné tu trouves ça normal
Nique ta race parce qu’elle aurait du t’éduquer au lieu de faire la pute
Nique ta race parce que 10 % de la population est musulmane et française
Nique ta race parce que ton énergie viens de ces mêmes que tu hais
Nique ta race parce qu’en échange de leur exploitation ils ont des clopinettes
Nique ta race parce que tu devrais te souvenir qu’ils sont mort pour que tu soit pas chleu
Nique ta race parce que tu parle de 3000 fantômes, mais pas des milliers de palestiniens
Nique ta race parce qu’en 2001 c’est un complot et qu’en 2009 c’est un génocide
Nique ta race parce que t’es un facho et qui regrette surement que le reich ne règne pas
Nique ta race parce que t’es surement comme zemmour un français de souche impure
Nique ta race parce que la France c’est la liberté d’expression et la diversité.

 

More information about Jean edouard mouloud

IP: 90.50.249.75, ABordeaux-158-1-6-75.w90-50.abo.wanadoo.fr
E-mail : zboubi@hotmail.fr
URL:
Whois: http://whois.arin.net/rest/ip/90.50.249.75

**************************************************************************

Merci à toi, Jean-Edouard. je te rends ton amour:

Touche toi, mon pote !

FDF

Clash à la mairie du 18ième entre Delanoé et l’Union de Défense des Citoyens et Contribuables

L’Union de Défense des Citoyens et Contribuables (UDCC) pose des questions dérangeantes au maire de Paris lors de la réunion publique sur l’ICI (Institut des cultures d’Islam)qui a eu lieu à la mairie du 18ième arrondissement notamment sur les 28 millions d’argent publique octroyés au culte musulman par la mairie et aussi sur ce qui sera enseigné dans l’ICI avec la crainte que ce soit la charia qui rappelons-le est illégale car incompatible avec une démocratie comme le stipule clairement l’arrêt du 13 février 2003 de la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH).

Vous êtes citoyen ou/et contribuable qui refusez que l’argent publique subventionne un culte alors rejoignez l’UDCC qui est une association apolitique qui n’est aucunement d’extrême droite contrairement à l’affirmation facile de Delanoé devant tout opposant à ses idées. Pour cela allez sur le site de l’association.

http://udcc.fr

Tournoi de foot intermosquées à Hénin-Beaumont…

Info de dernière minute: les ballons de foot étaient en peau de porc !!! Toutes les rencontres sont à rejouer…
FDF
.

Un grand tournoi de football inter-mosquées a été organisé mardi 1er novembre à Hénin-Beaumont, dans le Pas-de-Calais, par la Fédération régionale de la Grande Mosquée de Paris (FRGMP), en partenariat avec l’ensemble des associations culturelles et cultuelles qui lui sont affiliées.

Les footballeurs de la communauté musulmane sont venus de toute la région Nord-Pas-de-Calais pour ce rassemblement qui se voulait convivial et ouvert aux autres, rapporte La Voix du Nord.

Annoncé sur le carton d’invitation, le recteur de la Grande Mosquée de Paris, a finalement décliné au dernier moment pour rester en famille fêter son anniversaire. Le représentant de Dalil Boubakeur ainsi qu’Abdelkader Aousseddj, le président de la FRGMP, et le consul général d’Alger étaient présents pour assister aux « rencontres amicales » entre les équipes représentant chaque mosquée.

Source: http://www.saphirnews.com/

Quand on se revendique « Français », on commence par savoir au moins l’écrire…

Je ne pouvais décemment pas laisser passer ce commentaire émis par une « nouvelle Française » qui devrait commencer, avant de faire des remarques, apprendre à écrire notre langue. Appréciez…

FDF

.

New comment waiting approval on Francaisdefrance’s Blog

marocaine commented on L’islam inculque le gout du sang dès l’enfance avec le rite de l’égorgement du mouton.

Quel(quelle) perte de temps, tout ca pour prouver quoi, il y aura toujours des musulmans en france que vous le vouliez ou non, toutes ces critiques sont due (dues, ma poule…) a (à)votre peur de l’islam mais sachez, cher francais de france, que nous sommes autant francais que vous.

More information about marocaine

IP: 41.205.217.106, 41.205.217.106
E-mail : sofiahaouni@hotmail.com
URL:
Whois: http://whois.arin.net/rest/ip/41.205.217.106

L’Eglise a enfin dit oui au préservatif ! Restent quelques réglages….

Filed under: Chrétiens,Uncategorized — francaisdefrance @ 18:39
Tags: , , , , , ,

Pas pire que Charia-Hebdo Charlie Hebdo… Mais là, je suis (presque) sûr que l’on ne viendra pas incendier mes locaux… Qu’est-ce que je risque? L’excommunion ?

FDF

.

Incendie criminel à Charlie Hebdo: pas le premier cas du genre…

Mais le premier acte criminel des « phalanges » islamistes contre un journal français !

Et ça ne va pas arranger les affaires de la religion d’amour, de paix et de tolérance qui cherche plus que jamais le « dialogue ».

Mauvais plan, les momos…

FDF

.

L’incendie criminel dont a été la cible l’immeuble Charlie Hebdo dans la nuit de mardi à mercredi à Paris n’est pas le premier cas de rédaction qui ont subi des attentats ou des dégradations.

• L’Humanité, le 7 novembre 1956. Dans un contexte de guerre froide particulièrement tendu, le journal d’extrême gauche subit l’assaut de manifestants anticommunistes qui tentent d’incendier ses locaux. La veille déjà, L’Huma racontait que «des fascistes ont tenté de pénétrer dans l’immeuble du journal». Les personnes présentes dans le bâtiment se défendent avec des lances à incendie contre ce qui sera évalué à un millier d’assaillants. L’assaut se déroulant quelques jours après qu’il ait titré «Budapest retrouve le sourire» au sujet des révoltes en Hongrie, le journal fait le lien entre cette attaque et les crimes de contre-révolutionnaires hongrois.

• L’Aurore, Minute, L’Arche et la Maison de la Radio, le 3 août 1974. Le terroriste Carlos, membre du Front de Libération de la Palestine revendiquera en 1979 dans une interview accordée au journal Al Watan Al Arabi les explosions simultanées de voitures piégées devant les immeubles parisiens de ces rédactions. Ces attentats ne feront aucune victime, au contraire de celui perpétré le 22 avril 1982 devant les locaux d’Al Watan Al Arabi à Paris. Le mode opératoire sera le même (voiture piégée). L’attaque fera un mort et 63 blessés.

Libération, le 23 octobre 1977. Alors qu’il tente de se désolidariser des mouvements terroristes européens, le journal Libération est pris pour cible par 150 autonomes qui décident d’occuper ses locaux. En cause, l’un des titres du quotidien : «RAF-RFA : la guerre des monstres». Les assaillants, armés de cutters, recouvrent les murs de leurs slogans («Tout journaliste est un flic»). Après une journée de négociations, Serge July, co-fondateur du journal, donne au groupe un droit de réponse.

• FR3, le 11 février 1979. Les employés de la Société française de production, qui fabrique des programmes pour la télévision, se mettent en grève suite à une annonce de licenciements massifs de la part de leur président, Antoine de Clermont-Tonnerre. Un groupe de grévistes détruit le matériel et dégrade les locaux de FR3 à Grenoble. «Il s’agit d’un attentat absurde et coûteux. Cette action est l’œuvre de casseurs et non de spécialistes», déclarera le préfet.

• Charlie Hebdo, le 2 novembre 2011. Déjà menacé après la publication des caricatures de Mahomet en 2006, le journal qui n’avait pas été condamné par la justice décide de publier un numéro spécial Charia Hebdo pour relater de la victoire d’Ennahda en Tunisie et du futur rétablissement de la charia en Libye. La Une, une caricature de Mahomet, est diffusée sur le net avant la publication du numéro spécial, le 2 novembre. Dans la nuit du 1er au 2, les locaux du journal à Paris sont incendiés, provoquant l’indignation des responsables politiques qui voient là une atteinte à la liberté d’expression de la presse.

Source: http://www.lefigaro.fr/

Des nouvelles d’Annemasse et son projet de mosquée (3/11/2011): les basses manoeuvres de la municipalité continuent en toute hypocrisie

Le projet pharaonique du CCMA d’Annemasse de pur style Haut-Savoyard

Le lecteur qui n’est pas encore au courant de cette affaire pourra visiter cette page où la saga du complexe islamique d’Annemasse est exposé en détail:

http://sitasecure.wordpress.com/2011/01/14/la-saga-du-complexe-islamique-dannemasse-suite/

Pour ceux qui sont déjà au courant voici un rapide survol des épisodes précédents.

Dernier recensement. Nombre d’habitants d’Annemasse, 31 092 habitants dont un nombre important de musulmans qu’eux-mêmes, avec le sens de l’exagération qu’on leur connait, estiment à 10 000. Le maire, ex-membre du PC, fait tout pour s’assurer leurs votes.
Et qu’est-ce qu’ils désirent obtenir du maire en retour de leurs votes? Je vous le donne en mille mais une mosquée bien sûr et pas n’importe quelle mosquée. Le CCMA (Centre Culturel des musulmans d’Annemasse) avait un projet pharaonique de mosquée avec 2 minarets suffisamment élevés pour être vus de Suisse et ainsi faire la nique aux Helvètes qui ont eu l’outrecuidance d’interdire les minarets. Voir la photo en début d’article.

Le CCMA fort de ses votes potentiels exige une mosquée en ville et là le choix est limité. Nos 2 larrons maire et CCMA sont tombés d’accord sur une  des rares zones pouvant accueillir ce projet nommée  le Brouaz. Mais il y a un hic. A cet endroit se trouve la dernière exploitation maraichère de la ville dirigée par Pierre Grandchamp qui donne du travail à une quinzaine de personnes. Il  refuse de partir. Comme ce différend a été porté sur la place publique ce ne serait pas très judicieux électoralement parlant d’exproprier le maraicher et ainsi de supprimer 15 emplois au su et au vu de tout le monde aussi c’est de manière plus vicieuse et sournoise que le maire procède. Il lance une procédure de révision simplifiée du plan local d’urbanisme (PLU) pour déclasser les parcelles de  terres agricoles en parcelles constructibles ce qui permettrait, en cas d’acceptation de cette révision et  conformément au code rural, aux propriétaires des terrains de résilier les baux consentis à des exploitants agricoles. c’est exactement le cas de Pierre Grandchamp aussi ce dernier a lancé devant le Tribunal Administratif de Grenoble un recours en annulation des décisions municipales de déclassification des terres qu’il exploite. A cette page http://annemasse-avenir.over-blog.com/article-face-au-nouveau-plu-au-brouaz-le-maraicher-saisit-le-tribunal-administratif-79393736.html il explique parfaitement sa démarche avec les textes  du code rural et du code d’urbanisme que le maire s’est bien gardé de porter à la connaissance des conseillers municipaux pour qu’ils votent la révision de PLU à l’unanimité, pardon à l’unanimité sauf une voix celle de la seule conseillère réellement d’opposition Anne Michel qui tient les Annemassiens au courant des pratiques municipales sur son blog: http://annemasse-avenir.over-blog.com/ 

La preuve de la duplicité du maire en 2 photos de la zone du Brouaz avant et après la révision du PLU: http://annemasse-avenir.over-blog.com/article-le-dernier-des-mohicans-oups-maraicher-du-brouaz-pique-la-une-du-quotidien-au-maire-87726317.html

L’article complet sous forme d’action SITA à cette page:

http://ripostesita.wordpress.com/2011/11/03/des-nouvelles-d%E2%80%99annemasse-3112011-les-basses-manoeuvres-de-la-municipalite-continuent-en-toute-hypocrisie/

J’en ai mal à la France…

Un conseil: rentrez au bled… Vous nous écoeurez.

FDF
.
Après un  Forum international sur le terrorisme et l’Algérie qui a eu lieu dans
une caserne militaire française le 16 septembre 2011…
.

Émeute des algériens en France !

.

http://www.dailymotion.com/video/xl6gab_emeute-des-algeriens-en-france_news
.
Merci à JC JC…

Le monde est en train de changer, paraît il…


Il va vous en falloir, du courage, pour supporter la lecture de ces deux PPS… Et pourtant, ils ne font que montrer la vérité.

FDF

.

Estheticiennes_sans_visage

&

IRAN

L’armée française a installé les islamistes les plus violents au pouvoir en Lybie.

La logique voudrait que l’on renvoie chez eux tous les réfugiés politiques clandestins débarqués de Libye sur nos terres. La logique voudrait aussi que nous laissions la Libye se débrouiller avec cette nouvelle « démocratie ». Mais la logique voudra que nous continuions à nous mêler des affaires des autres; comme s’il n’y avait rien à améliorer en France…

FDF

.

Le drapeau d’Al Qaeda flotte sur le Palais de justice de Benghazi !


334073_10150903903270451_868165450_21715212_728016733_o.jpg

Voici la traduction d’un article d’un journaliste égyptien, Sherif Elhelwa, paru dans la version en anglais du site mondial d’information Vice. Ce n’est ni une blague ni un montage. Sherif Elhelwa a également mis en ligne une vidéo où l’on voit clairement que le drapeau d’Al Qaïda flotte au-dessus du palais de justice de Benghazi : 
« C’est ici, au palais de justice de Benghazi que s’est produite la première étincelle de la révolution libyenne. C’est le siège symbolique de la révolution, l’équivalent, pour la Libye post-Kadhafi, de la place Tharir du Caire pour l’Egypte. Et c’est ici que pendant les mois tumultueux de la guerre civile les forces rebelles hétéroclites ont établi leur gouvernement provisoire et leur centre médiatique primitif, mais déjà efficace, à partir duquel ils parlaient aux journalistes étrangers de leur « lutte pour la liberté».

Mais, selon de multiples témoins oculaires – dont moi – on peut voir maintenant le drapeau rebelle libyen et le drapeau d’Al Qaïda flottant ensemble au dessus du palais de justice de Benghazi. Selon un habitant de Benghazi, des islamistes conduisant des 4×4 flambant neufs et agitant le drapeau noir d’Al Qaïda parcourent les rues de la ville, la nuit, criant « Islamiya, Islamiya! Ni est, ni ouest ! », faisant référence à l’inquiétude qui s’était fait jour que le pays se divise entre les opposants à Kadhafi à l’est
du pays, et les éléments pro-Kadhafi à l’ouest.
Plus tôt cette semaine, je suis allé au palais de justice de Benghazi et j’ai eu confirmation des rumeurs : un drapeau d’Al Qaïda était clairement visible : il y était écrit en arabe qu’il n’ya pas de dieu en dehors d’Allah, avec une pleine lune en dessous. Quand j’ai voulu prendre des photos, un garde d’allure salafiste, portant une tenue de camouflage verte, s’est précipité sur moi et a exigé de savoir ce que je faisais. Ma réponse fut simple et directe : je prenais une photo du drapeau. Il me lança un regard  intimidant et me dit dans un sifflement : « Quiconque parle mal de ce drapeau, nous lui couperons la langue. Je vous recommande de ne pas publier cela. Vous vous exposez à des problèmes…»
Il me suivit à l’intérieur du palais de justice, mais heureusement mon chauffeur Khaled était à proximité et a intercédé en ma faveur. Selon Khaled, le garde était en colère et avait menacé de me faire du mal. Quand je pus de nouveau nouveau engager la conversation, il me dit :
« Ce drapeau est le vrai drapeau de l’islam », et il ne répondit pas quand je lui fis remarquer que,  historiquement, l’islam n’a jamais été représenté par un seul drapeau. Le garde m’affirma à plusieurs reprises qu’il n’y avait pas Al Qaïda en Libye, et que le drapeau qui flotte au-dessus du palais de justice est « noir foncé », alors que le drapeau d’Al Qaïda est « noir charbon »…

Pour beaucoup d’habitants, c’est une distinction qui ne fait aucune différence. Un homme s’est approché de moi et m’a amicalement averti: « Je vous recommande de partir maintenant ; [les combattants islamistes] pourraient vous remarquer. »
Mais rien de cela ne peut être surprenant. A Tripoli, Abdelhakim Belhaj, un combattant bien connu d’Al Qaïda, et fondateur du célèbre Groupe islamique combattant en Libye (GICL), dirige aujourd’hui le « conseil militaire » de Tripoli. Il y a quelques semaines, Belhaj a ordonné à ses combattants de prendre le contrôle de l’aéroport de Tripoli, qui était alors aux mains d’un groupe de combattants de Zintan, une brigade de Libyens berbères qui ont aidé à libérer la capitale des loyalistes de Kadhafi. Quelques jours plus tard, Belhaj a prononcé un discours en soulignant que son action avait la bénédiction du Conseil national de transition (CNT), qui l’avait nommé à la direction du commandement militaire de Tripoli.
Selon un Libyen qui veut rester anonyme, un groupe militaire spécial, au sein du CNT, appelle les combattants salafistes qui ont des compétences militaires à se joindre aux forces spéciales de la  rébellion. « Vous aurez des prestations spéciales si vous les rejoignez rejoignez, que vous mouriez au combat ou que vous retourniez chez vous », y compris des salaires mensuels. (Une source du CNT m’a dit que les combattants de Belhaj sont les seuls combattants rebelles qui reçoivent un salaire mensuel.)

Dans un récent discours, annonçant le début de la Libye post-Kadhafi, Moustafa Abdeljalil, le chef du CNT, a déclaré que le pays « est un Etat islamique, et que la charia est la source de toutes nos lois ». C’était de fait une déclaration étrange de la part d’un chef célébrant la libération de son pays, ce qui a conduit beaucoup à se demander: « Qui est-ce que Abdeljalil et le CNT cherchent à apaiser? »
Il n’est pas rare de découvrir des rebelles avec un bagage radical. Dans un entretien hors micro, un membre du CNT parlait nonchalamment de son passé, expliquant que le régime de Kadhafi l’avait mis sur liste noire et banni du pays pour ses liens avec le GICL. Il me parla de ses liens étroits avec le cheikh Omar Abdel-Rahman, l’infâme « religieux aveugle » emprisonné pour son implication dans l’attentat de 1993 au World Trade Center, qu’il avait aidé à traverser la frontière du Pakistan et de l’Afghanistan pendant la guerre des moujahdine contre l’Union soviétique. La guerre pour débarrasser le pays de la dictature de Kadhafi est peut-être terminée, mais la bataille pour le contrôle de la Libye post-révolutionnaire a seulement commencé. Et cela va surprendre quelques-uns que les radicaux, les jihadistes, les salafistes, et les vétérans du GICL tentent de combler le vide du pouvoir et remplacer la dictature par une autre. « 

Traduction : Yves Daoudal.

Source: http://www.islamisation.fr/

Il y a 7 ans, Theo Van Gogh était assassiné au nom du coran !

Triste anniversaire… C’est ce genre de crimes que les intégristes de la « religion d’amour », de paix et de tolérance doivent payer !!! Pardon; pas que ceux là; tous ! Regrettable que la peine de mort ne soit pas en vigueur aux Pays-Bas… Ce fou d’Allah ( un « bienfait de l’immigration »), Mohammed Bouyeri, n’a pris QUE la perpétuité…


Le film qui a coûté la vie à Thé Van Gogh: http://tinyurl.com/3eocmos

FDF

.


Mohammed Bouyeri/Theo Van Gogh


.

Le 2 novembre 2004 à Amsterdam, le réalisateur néerlandais Theo Van Gogh est assassiné dans la rue par l’immigré marocain Mohammed Bouyeri. Bouyeri blesse Van Gogh avec une arme à feu, puis l’achève en tirant de nouveau. Au total, huit balles atteignent le réalisateur. Le Marocain l’égorge, le décapitant presque. Puis, il lui plante deux couteaux dans la poitrine.

Au cours de son procès, Bouyeri se dit prêt à recommencer, puisque, selon le Coran, tout bon musulman a le devoir de combattre les ennemis de l’Islam.

Le crime de Theo Van Gogh ? Avoir réalisé deux mois plus tôt, avec Ayaan Hirsi Ali, un court-métrage (vidéo ci-dessous) intitulé « Soumission » sur la situation de la femme en terre d’Islam.

Photo : L’annonce de la mort de Theo Van Gogh dans le journal De Telegraaf . Crédit : Denkbeeldhouwer. Licence CC.

[cc] Novopress.info, 2011, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine [http://fr.novopress.info/]

Tunisie: Hamadi Jebali, le visage (presque) rassurant d’Ennahda…

C’est vrai qu’il aurait l’air presque sympa, cet intégriste. Si on savait ce qu’il a derrière la tête…

FDF

.

Le secrétaire général du parti islamiste est le probable futur Premier ministre de la Tunisie. Portrait.

Click here to find out more!

Lunettes aux montures fines vissées sur le nez et barbiche blanche, Hamadi Jebali se veut rassurant. Le secrétaire général d’Ennahda, parti qui a obtenu 41,5 % des sièges à l’élection de l’Assemblée constituante le 23 octobre, est pressenti au poste de Premier ministre. Même si les jeux ne sont pas encore faits, tout porte à croire qu’il sera le prochain chef du gouvernement tunisien. Lors d’une conférence de presse tenue à la salle Top Happiness, à Tunis, au lendemain de l’annonce des résultats officiels, il assurait mener des discussions avec les autres partis politiques tunisiens au nom du mouvement islamique.

Cet ingénieur de 62 ans est l’un des membres fondateurs du Mouvement de la tendance islamique, ancêtre d’Ennahda, fondé en 1981. « Il était très populaire, se souvient Samir Dilou, membre exécutif d’Ennahda. Au sein du parti, il avait la réputation d’être un homme d’écoute et de dialogue. Il avait la qualité d’encourager les jeunes même s’ils commettaient des erreurs. »

Exil à Paris

Son militantisme, Hamadi Jebali l’a commencé alors qu’il était encore étudiant à Paris. Son combat pour les libertés, notamment religieuses, lui a fait connaître l’exil. Tout d’abord en France, en 1982, où il resta deux ans avec sa famille, mais aussi en Espagne, en 1987. Originaire de Sousse, ville côtière, Hamadi Jebali ne venait pas d’une famille particulièrement militante. « Il faisait exception parmi ses cinq frères et soeurs », avoue Soumaya, sa fille aînée âgée de 30 ans. Quand il rentre en Tunisie, l’avis de recherche qui pèse sur lui l’oblige à se déplacer « de maison en maison », se souviennent ses filles. « On ne pouvait pas rester plus d’un mois au même endroit. »

Directeur du journal du mouvement islamique Al Fajr, ce meneur a été incarcéré une première fois en 1991 après la publication d’un article sur les tribunaux militaires, jugé « diffamatoire ». Condamné à un an de prison, il sera jugé une seconde fois, l’année suivante, à l’occasion de la vague de répression anti-islamiste menée par le président Ben Ali. À nouveau jugement, nouvelle peine : Hamadi Jebali écope de seize ans de prison, dont dix en isolement, « pour appartenance à une organisation illégale » et « complot visant à changer la nature de l’État ». Après trois grèves de la faim, il sera finalement gracié et retrouvera la liberté le 26 février 2006.

Une seule feuille de papier

En prison, il retrouve d’autres militants d’Ennahda, dont Samir Dilou, à Bizerte. Ce dernier, qui l’a accompagné en visite à Washington peu après la chute de Ben Ali, se souvient du « jeu d’échecs qu’il avait fabriqué avec des savonnettes ». « Les gardiens le lui avaient confisqué. Il ne s’est pas énervé, mais a engagé des pourparlers pour le récupérer. »

Ses filles aussi se souviennent des savonnettes sculptées qu’il fabriquait pour leurs anniversaires. Une fois par mois, sa famille se rendait à Bizerte : « Quatre heures de route pour le voir quinze minutes ! Nous devions attendre la fin de la journée pour lui parler. La salle devait être vide pour qu’il ne puisse s’adresser à personne d’autre. Mais, surtout, il fallait que les gardiens, assis à côté de nous, puissent tout écouter », se souvient sa femme. Toutes leurs conversations étaient évidemment enregistrées, les lettres qu’ils s’échangeaient, ouvertes. Pendant dix ans, Hamadi Jebali n’a eu ni télévision, ni livres, ni journaux, ni Coran. Par semaine, il avait droit à une seule feuille de papier. Sa seule fenêtre vers l’extérieur. Comme tout père, il en profitait pour conseiller ses filles sur leurs histoires de coeur, mais aussi sur leurs études. Ses deux filles aînées, Soumaya et Safa, ont étudié à l’IHEC à Carthage, tandis que la cadette, âgée de 24 ans, s’initie au stylisme.

Séduire

« Jamais il ne nous a obligées à nous voiler. Nous avons toujours été libres de choisir », tiennent à déclarer ses trois filles et sa femme, toutes portant des hijabs de couleur. « Quand je l’ai rencontré, se souvient sa femme de 11 ans sa cadette, je portais des tee-shirts et je n’étais pas voilée. Il ne m’a pas obligée. Jamais, soutient-elle. J’ai été convaincue. »

Reste maintenant à convaincre les Tunisiens. Souvent qualifié de modéré, il arbore une large « tabaa » sur le front, marque de prosternation des musulmans pieux. Dans un long entretien accordé à l’hebdomadaire Réalités en février dernier, cet homme, qui bénéficie d’une bonne presse, déclarait adhérer aux principes de la charia, loi islamique, tout en affirmant qu’il n’était ni possible ni souhaitable de l’appliquer. Depuis, le Mouvement islamique ne cesse de rassurer pour séduire les Tunisiens. Peu après les résultats de l’assemblée constituante, cet ancien journaliste a déclaré ne pas vouloir « paralyser un secteur vital comme le tourisme en interdisant les boissons alcoolisées et le port de maillots de bain ». Pour lui, il n’est pas non plus question d’instaurer « une Constitution qui abroge les libertés comme celles de la croyance ou du statut juridique de la femme ». Une liberté pour laquelle de nombreuses femmes seront certainement prêtes à se battre.

Source: http://www.lepoint.fr/

Blagounette du matin…

Ouhlà !!! Mes locaux risquent de brûler…

FDF

.

Un enfant perdu dans un magasin pleure.
Le gérant lui demande :
A quoi ressemble ta maman ?
Le gosse répond : Je n’en ai pas la moindre idée…


Les Afghans savent aussi s’amuser…

Alors là, vous allez démarrer la journée plein d’entrain… Une super vidéo que je cherchais depuis un moment. A diffuser, copier/coller, et même Charlie Hebdo peut la mettre sur son site…

Marrez-vous bien…

FDF

.

Disco in Afghanistan !!!

http://www.youtube.com/watch?v=LCRQrvBO0_w&feature=related