Francaisdefrance's Blog

29/10/2011

Contre le droit de vote des étrangers: on attend votre signature…

En aparté: n’oubliez pas ce soir (ou cette nuit, d’avancer vos montres, pendules, horloges, etc, d’ UNE HEURE! Je sais; ça ne sert plus à rien mais faut faire avec… Mais le bon côté est que vous dormirez une heure de plus cette nuit…). C’est dit !

****************************************************************************

Si les étrangers s’immiscent dans nos affaires locales, dans moins de 10 ans, nous n’aurons plus aucune liberté. Ce n’est pas de la voyance, c’est du réalisme. Je soutiens et j’adhère.

FDF

.

Pétition contre le droit de vote des étrangers

Chers amis pétitionnaires,
>

Un grand merci pour avoir signé notre pétition contre le droit de vote des étrangers hors Union européenne dans les élections en France. Dans quelques heures nous serons six mille citoyens à dire NON !

Tout comme nous, vous considérez que cette mesure, que les socialistes veulent faire adopter s’ils arrivent au pouvoir en 2012, est incompatible avec la (philosophie républicaine) conception la plus élémentaire de la nationalité et une menace pour l’avenir de notre pays.

Nous avons raison d’alerter nos compatriotes car faute de pouvoir distribuer des largesses budgétaires, crise financière oblige, le Parti socialiste choisira pour satisfaire son électorat de futures lois relevant de la manipulation sociale.

Parmi les mesures envisagées, celle d’accorder le droit de vote aux étrangers non Européens est probablement la plus dangereuse, celle qui aura des conséquences incalculables pour l’avenir de notre nation.

Comme l’écrit le journaliste Éric Branca, « donner le droit de vote aux étrangers, ce serait non seulement ruiner l’idée de communauté nationale (fondée, comme dit Renan, sur le « souvenir des grandes choses faites ensemble » et la volonté de « partager de nouveaux sacrifices ») mais aussi offrir à la gauche un puissant réservoir de voix pour se maintenir au pouvoir ».

Le récent vote massif des Tunisiens « de France » en faveur du parti islamiste montre l’échec de l’assimilation et la persistance de repères identitaires différents des nôtres. Beaucoup de nos concitoyens en déduisent donc qu’une grande partie de ces populations se comporte en expatriés. Un expatrié vote dans son pays d’origine, pas dans son pays d’accueil provisoire !

Pour aller plus loin, cela pose le problème général de la réforme de l’acquisition automatique de la nationalité française.

En dépit du cri d’alarme d’intellectuels, de responsables associatifs et de chercheurs, la détermination de la gauche est sans faille. Elle ne voit que son intérêt électoral. Puisque le peuple français ne vote plus pour elle, la gauche a décidé de changer le peuple.

Je vous cite un seul exemple. François Rebsamen, le maire de Dijon qui refuse de prendre des mesures contre le racisme anti-blancs qui fait des victimes dans sa ville, n’a qu’une idée en tête sous sa casquette de nouveau président du groupe socialiste au Sénat : donner au plus vite le droit de vote aux étrangers.

Or, malheureusement, nous ne pouvons pas faire confiance à la droite pour nous défendre.
>Certes, la Droite populaire vient de manifester son hostilité à ce projet de la gauche la plus antinationale, mais quel est le poids de cette minorité au sein de l’UMP face à la volonté d’un Nicolas Sarkozy ?

Vous souvenez-vous qu’avant d’être élu à la présidence de la République, Nicolas Sarkozy a écrit en 2001 qu’il n’était pas outrageusement choqué par la perspective de voir des étrangers, y compris non communautaires, voter pour les scrutins cantonaux et municipaux ?

Vous souvenez-vous que le même homme a déclaré au Monde le 24 octobre 2005 « Je ne trouve pas anormal qu’un étranger en situation régulière, qui travaille, paie des impôts et réside depuis au moins dix ans en France, puisse voter lors des élections municipales. J’ouvre un débat en faveur d’une mesure que je pense juste ».

 

Oui, nous avons raison de protester.

Face à une gauche qui veut nous déposséder de notre droit à déterminer notre avenir et face à une droite prête à toutes les compromissions, nous avons besoin d’une mobilisation citoyenne.

Or pour réussir à mobiliser les Français, nous avons besoin de vous. Quand le navire « France » aborde la tempête, nous avons besoin de tout le monde sur le pont.

Voilà pourquoi je vous invite à rejoindre le Comité de citoyens contre le droit de vote aux étrangers.

C’est pour vous le moyen de faire quelque chose d’important pour votre pays.

Rejoindre le Comité est un moyen de sécuriser l’avenir de vos enfants et de vos petits enfants.

Venir avec nous, c’est défendre la France que vous et moi aimons plus que tout.

Rejoindre le Comité pour quoi faire ?

Au sein du Comité, toutes les sensibilités sont réunies par l’amour de la France. Nous mettons toutes nos compétences au service d’une grande cause, préserver notre pays, notre civilisation européenne.

Chacun selon ses capacités, selon sa formation, selon son expérience, apporte sa pierre à l’édifice.

Actif ou retraité, prenez contact avec le Comité en écrivant à l’adresse électronique ci-dessous.

Contreledroitdevotedesetrangers@gmail.com

Important: merci de préciser dans votre courriel :

Nom, prénom,

Adresse de contact

Téléphones de contact

Expérience professionnelle ou niveau d’études (s’il y a lieu)

Disponibilité

Catherine Blein

Coordinatrice du Comité de citoyens

06 40 57 03 31

A ne pas manquer: lundi 31 octobre sur France 2, Yves Cavi traitera de la charia et de l’islamisation…

Vous allez bien vous faire violence et regarder (voire enregistrer) cette émission qui est une opportunité pour ouvrir les yeux (et les oreilles) à celles et ceux qui ignorent, volontairement ou pas, le fléau en question…

FDF

.

MOTS CROISES     présentée par Yves CALVI      
LUNDI   31 / 10  / 2011      SUR  FRANCE2   à  22H45

DANS CETTE EMISSION SERONT TRAITES LES DANGERS DE LA SHARIA  et de l’ISLAMISATION (  suites aux récents évènements  dans le Monde Arabe).

IL SEMBLE QUE  LES POUVOIRS PUBLICS  PRENNENT CONSCIENCE  des dangers  graves  de l’islamisation,  QUE NOUS DEVONS REFUSER CHEZ NOUS.

FAITES TOURNER UN MAXIMUM  –  INFORMEZ  POUR QUE CETTE EMISSION SOIT REGARDEE  AVEC L’INTERÊT QU’ELLE MERITE.

Mots croisés

Comme chaque semaine, Yves Calvi revient sur les grands sujets de société qui font l’actualité à travers un débat qui donne la parole à des intervenants venus d’horizons divers. Parmi les différents thèmes qui sont abordés lors de chaque émission, l’actualité politique tient évidemment une place prépondérante, alternant avec les problèmes sociaux qui peuvent préoccuper les citoyens. En confrontant les différents points de vue et en laissant des opinions contradictoires s’exprimer librement, le journaliste politique met ainsi à la disposition du téléspectateur un précieux forum de discussion, relais audiovisuel indispensable du débat démocratique qui agite le pays.

Merci à JC JC pour l’info…

Juste pour rire…

Comme dit JC JC, qui m’a envoyé ce délicieux dessin, « ça sent la fatwa » qui se pointe à plein nez. Mais on s’en fout. Envoyez la purée. On est de taille à riposter!

Et une fatwa! Pas trop cuite, merci !

FDF

.

Nul n’est obligé…

J’en connais au moins UN qui n’y mettra pas les pieds: moi ! De toutes façons, je ne m’en sortirais pas vivant, avec mon drapeau français hissé bien haut. En plus, je me connais bien: un rien me fâche…

FDF

.

« Nul n’est obligé d’aller au salon international du monde musulman le 25 décembre », direz-vous peut-être. Certes.

De même, la France ne mourra pas si quelques milliers de mousmées se promènent en burqa (ce qu’elles ne font pas dans leur pays d’origine). 

Nul n’est obligé d’aller consommer des hamburgers hallal chez Quick; d’ailleurs, manger hallal n’a jamais fait mourir personne. 

Nul n’est obligé d’assister à des prêches islamiques ou à la prière du vendredi, même s’ils ont lieu sur la voie publique avec ou sans l’autorisation de la préfecture.

La tolérance de fait dont bénéficient les polygames est normale dans une société respectueuse des traditions de chacun. 

La présence de milliers de mosquées dans nos villes (même financées sur fonds publics) n’est pas insupportable, sauf si l’on habite à proximité. Il n’y a pas encore de muezzins. 

Les 20% de recrues musulmanes dans nos forces armées ne pourraient constituer une gêne que si elles étaient engagées contre un pays islamique, ce que nous avons réussi tant bien que mal à éviter jusqu’à présent, les incidents survenus étant encore rares.

Le remboursement de la circoncision ne ruinerait pas la sécurité sociale (elle l’est déjà). 

Etc… Et pourtant:

L’effet cumulé de ces facteurs, parmi beaucoup d’autres qui sont de plus en plus prégnants dans la vie quotidienne des Français, s’inscrit néanmoins dans une stratégie dite des « petits pas » qui conduit la société française, insensiblement, à 

L’ISLAMISATION!!!

Pour ceux qui ne veulent pas fêter Noël les 23, 24 et 25 décembre, il y a un événement à ne rater sous aucun prétexte:

« Le salon international du monde musulman » qui se tiendra du 23 au 25 décembre 2011 au parc des expositions du Bourget !

http://www.salon-monde-musulman.com

Au début j’ai cru à un canular. Mais non, c’est bien la triste vérité. En plein pendant les fêtes de Noël, les islamistes organisent leur salon international à Paris. Et cons que nous sommes nous laissons faire…. Qu’il y ait un salon du monde musulman, je m’en moque complètement (encore que …). Mais l’organiser pile à la date de Noël, il s’agit sans aucun doute d’un hasard de calendrier étonnant. Ca laisse plutôt un arrière gout désagréable après une énième provocation…

Je vous laisse aussi apprécier le logo du site organisateur:

C’est pas joli la Tour Eiffel accolée à un minaret et entourée du croissant islamique?

Franchement je n’aime pas polémiquer sur les sujets sensibles voire devenus « tabou » en France. Mais cette fois je trouve que ça va beaucoup trop loin dans la provocation et ça me gonfle!

Savoie: un djihadiste assigné à résidence aux frais du contribuable !

France: terre d’accueil de toute la fange du monde… Depuis juin dernier, le petit village d’Aiguebelle en Savoie accueille un hôte un peu particulier, un invité que la commune n’a pas choisi, Merouane Benahmed, un ancien djihadiste qui vient de purger une peine de 10 ans de prison en France pour association de malfaiteur dans un but terroriste.
Merouane Benahmed vit à l’hôtel, sa note est réglée par le ministère de l’intérieur.
 

On pourrait avoir l’adresse exacte, SVP ? C’est simplement pour lui demander s’il ne manque de rien… (Henri: on n’emmène pas son fusil de chasse, hein?).

FDF

.

Voir: http://youtu.be/HaF9HeC3GzE

Merci la France. Allah Akbar !

Les délires de l’imam de Brest… Un malade, ce type.

Pour un énergumène émerveillé par la pédophilie de son « prophète » cet abruti a un drôle de discours… Et dire que dans bon nombre de mosquées, c’est pareil…
FDF
.

On a beau rappeler que la loi de 1905 n’établit la liberté des cultes qu’à la CONDITION qu’à l’intérieur des édifices des cultes on ne prononce pas de discours contraires à la loi française, le gouvernement continue de tolérer sur notre sol des discours inacceptables, prononcés dans les mosquées et même relayés sur Internet comme celui de l’inénarrable imam de Brest !  Il faut écouter, au hasard des entrées de son site, par hasard celui sur la mixité et la fornication (à partir de 2 minutes, le début étant inaudible entre les imprécations en arabe et les traductions françaises)  : quelle haine de la femme, du plaisir, de la séduction, des rencontres, de l’épanouissement, du bonheur, tout simplement. La femme est essentiellement considérée comme la séductrice qui pervertit l’homme…

Cet imam, comme l’islam, n’ont rien à faire en France, c’est certain.

Source: http://christinetasin.over-blog.fr/

Bonus: http://archives-fr.novopress.info/77990/l%E2%80%99ancien-imam-de-brest-interpelle/

Adieu, amis Tunisiens. C’était un vote « démocratique »…

Et déjà, les Tunisiens manifestent. Bizarre: selon le dépouillement, les islamistes l’ont emporté de haute lutte…

L’instauration de la charia va résoudre tous ces problèmes.

FDF

Nouvelles naïades Tunisiennes…

.

90 islamistes dans l’Assemblée constituante tunisienne !


Selon les résultats définitifs, Ennahda distance largement les partis de gauche, loin derrière avec 30 et 21 sièges.  Des violences ont éclaté jeudi soir à Sidi Bouzid, la ville où a commencé la révolution.

Kamel Jendoubi, le président de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE), a proclamé jeudi soir les résultats définitifs des élections de l’Assemblée nationale constituante.Le mouvement islamiste Ennahda sera comme annoncé la première formation de l’Assemblée, avec 90 sièges sur 217, soit 41,47 % des élus. Il est suivi, loin derrière, par le parti du Congrès pour la République (CPR) de Moncef Marzouki (30 sièges) et l’Ettakatol de Mustapha Ben Jaafar (21 sièges).«Je remercie Dieu pour cette victoire, nous sommes sur la voie de la gloire!», a lancé le numéro deux d’Ennahda, Hamadi Jebali. «Merci à nos martyrs, je m’incline devant leur sacrifice et je salue nos concurrents et tous ceux qui n’ont pas voté pour nous». Khalil Zaouia, numéro deux du parti de l’Ettakatol a salué pour sa part «une victoire du peuple». «Les forces démocratiques n’ont pas été vaincues, c’est la démocratie qui a triomphé», a-t-il déclaré. Mohamed Abbou, dirigeant du CPR, s’est dit «surpris par le score d’Ennahda qui a dépassé les prévisions. Ce parti est conscient qu’il ne pourra pas gouverner tout seul», a-t-il poursuivi. «Nous discutons avec Ennahda et Ettakatol pour la formation d’un gouvernement national».L’inattendue Pétition populaire du riche homme d’affaires Hechmi Haamdi rafle 19 sièges, malgré l’invalidation de ses scores dans six circonscriptions, dont l’emblématique Sidi Bouzid, berceau de la révolution.Hechmi Haamdi est soupçonné d’avoir acheté des votes, d’avoir enfreint la législation sur le financement des partis politiques et d’avoir mené sa campagne depuis l’étranger, ce qui est illégal. Le milliardaire n’a en effet pas mis les pieds dans son pays durant les semaines qui ont précédé le scrutin. Son discours populiste est parvenu aux électeurs par le biais de sa chaîne satellitaire «al-Mostakilla», émettant depuis Londres et très suivi en Tunisie.L’annulation de ses sièges a provoqué une vague de violences à Sidi Bouzid dont Haamdi est originaire. Deux mille jeunes ont jeté des pierres sur les forces de l’ordre, saccagé le local d’Ennahda, et incendié des pneus dans la rue principale. Hechmi Hamdi a pour sa part déclaré sur les ondes de Mosaïque FM qu’il avait donné l’ordre à toutes ses listes de se retirer de l’Assemblée Constituante.

Maillots de bain autorisés 

Pour dissiper les inquiétudes que suscite sa prochaine accession au pouvoir, Ennahda multiplie les déclarations selon lesquelles la future Constitution, l’une des priorités de la prochaine Assemblée issue de l’élection, ne pourra voir le jour «sans un consensus avec les partis et les partenaires qui y sont représentés».

Hamadi Jebali, le numéro 2 du parti, qui devrait occuper le poste de premier ministre dans le nouveau gouvernement, a assuré, jeudi, qu’il n’est pas question de faire revenir la femme au foyer, ni de remettre en cause les acquis du secteur touristique qui représentait 7 % du PIB tunisien en 2010, mais a subi une chute spectaculaire depuis la fin du régime de Ben Ali en janvier dernier.

«Est-il raisonnable, a lancé M. Jebali, de paralyser un secteur vital comme le tourisme en interdisant les boissons alcoolisées et le port de maillot de bain ou d’autres pratiques ? Ce sont des libertés individuelles garanties aussi bien pour les étrangers que pour les Tunisiens», a-t-il insisté.

De même, Hamadi Jebali n’a nullement l’intention de «démanteler le système financier en vigueur en Tunisie ni de restreindre les activités des hommes d’affaires».

Source: http://www.lefigaro.fr/

Et si on parlait des avoirs grecs planqués en Suisse…

Et les b….., comptez-vous! On s’est fait enfumer grave!

Et dire qu’on va payer pour ces gens-là…

FDF

Photo d’illustration

.

L’argent grec se planque… en Suisse !

Le secrétaire d’État grec au ministère des Finances est à Berne pour récupérer une partie des milliards cachés dans les banques helvétiques.

Click here to find out more!

En 2009, le courtier Helvea, filiale de la banque privée genevoise Pictet, révèle que, de tous les étrangers plaçant leurs économies en Suisse, les Grecs étaient les plus mauvais contribuables. Seulement 1 % des sommes déposées étaient déclarées (contre 3 % pour les Français) (*). Écrasée par les dettes, Athènes s’est sans doute penchée sur cette étude avec beaucoup d’attention. D’autant que le montant des avoirs grecs dissimulés dans les banques helvétiques pourrait atteindre 150 à 200 milliards d’euros. Rappelons que le montant total de la dette grecque se monte à 350 milliards et que l’effort demandé par les dirigeants de la zone euro aux banques européennes pour éponger une partie de cette dette est de 100 milliards.

Ilias Plaskovitis, secrétaire d’État grec au ministère des Finances, est actuellement à Berne. Il est reçu par son homologue suisse, Michael Ambühl. Les deux pays envisagent de signer le plus rapidement possible un accord fiscal similaire à ceux que la Confédération vient de passer avec l’Allemagne et le Royaume-Uni. De quoi s’agit-il ? Les banquiers suisses proposent de prélever eux-mêmes un impôt libératoire sur les revenus des capitaux placés dans la Confédération par les étrangers.

Le dispositif Rubik

Puis, sans révéler les noms des titulaires des comptes, de reverser cet argent aux pays d’origine. Ce dispositif, baptisé Rubik, présente pour tout le monde des avantages. La Suisse sauve son secret bancaire ; l’autre pays, à défaut de récupérer l’argent planqué, perçoit dorénavant une rente sur les revenus générés par les capitaux dissimulés. Concernant l’accord helvético-allemand, la taxe sera de 26,375 %. Quant au fraudeur, il ne s’en tire finalement pas trop mal. Il est absous de ses péchés moyennant une dîme…

L’Union européenne est très hostile à ces accords que certains de ses membres négocient chacun de leur côté. La France, quant à elle, refuse Rubik, préférant la vertu au pragmatisme. Mais Athènes est très pressée d’aboutir, afin de desserrer autour de son cou la pression financière. « Il faut que le Parlement soit prêt à accepter un tel accord comme l’ont fait l’Allemagne et le Royaume-Uni », a déclaré Evángelos Venizélos, vice-Premier ministre de la Grèce et ministre des Finances, devant les députés, il y a deux semaines.

Mais à combien se monte le bas de laine grec dans les établissements financiers helvétiques ? Athènes avance le chiffre de 280 milliards d’euros. Plus récemment, le Financial Times Deutschland parlait de 165 milliards d’euros. Cela peut paraître beaucoup, sachant que l’on estime les avoirs allemands en Suisse autour de 230 milliards d’euros. Toutefois, cette fuite des capitaux n’a cessé de s’accélérer depuis le début de la crise. Pour la seule année 2010, les habitants d’Athènes ou de Thèbes ont retiré 35 milliards d’euros des banques grecques.

Source: http://www.lepoint.fr/

Maître du monde…

Tout d’abord, remémorez-vous ceci: http://youtu.be/x4kWTjsr_nQ

J’ai regardé l’intervention (pas longtemps) de Supernico l’autre soir. Et j’ai bien entendu ce que je pensais entendre… Il se veut « être le président qui protège les Français »… Alors, on est en droit de se poser la question: quel était son devoir, depuis 2007? Il a passé son mandat partout ailleurs sauf en France à vouloir se mêler des affaires des autres et le voilà soudain requinqué par un élan de responsabilité en tant que chef d’Etat de la France…

Il vient sans doute de s’en souvenir, le bougre… Je ne vais pas revenir sur son bilan médiocre au service de la France et des Français. Déjà malade en 2007, notre pays se voit ce jour en phase terminale… Et ça, le peuple en est conscient. Alors Sarkö Ier, sous prétexte d’une information sur son « sommet » de la veille, nous a fait une belle démonstration d’un candidat aux élections de 2012. Bien joué, président!

En outre, il s’est octroyé le titre de sauveur du monde, lui qui s’agite depuis pas mal de temps à sauver sa chère l’Europe, faute de sauver la France.

Et que de bonnes nouvelles! Nous allons encore devoir nous serrer un peu plus la ceinture… Môssssieur voudra bien nous en donner le détail bientôt.

Alors, peuple de France, attendez vous à sombrer un peu plus dans la misère (re-taxes, re-TVA, encore un « effort de guerre », etc…). « Il » a sauvé la Grèce, en nous faisant plonger. Nos banquiers vont s’en donner à coeur joie; surveiller vos comptes… Mais on s’en fout: on a sauvé la Grèce !

Et bon courage.

Il me vient soudain une envie de quitter ce pays. Je vais connaître la joie d’être un immigré. Ah zut; c’est en France qu’ils sont les plus joyeux…

FDF

.

Sur TF1 et France 2, Nicolas Sarkozy a lancé sa campagne. Il n’a pas annoncé qu’il était candidat, mais a dévoilé son positionnement face à François Hollande. Décryptage et réactions.

Nicolas Sarkozy est candidat, même s’il ne le dit pas encore. Quoique… Hier soir, lors de l’émission de télévision diffusée sur TF1 et France 2, lorsqu’on lui demande si François Hollande sera son principal adversaire en 2012, le président confesse: « C’est probable ». Pour le moment, il ne « peut pas être président et candidat » mais on le sent pressé de rentrer dans l’arène.

Le presque candidat profite donc de l’occasion pour attaquer les socialistes. François Hollande et ses 60 000 postes dans l’Education nationale, Martine Aubry et ses 35 heures, Arnaud Montebourg et sa démondialisation et même François Mitterrand et sa retraite à 60 ans. Une mise en bouche avant « fin janvier ou début février », moment où le président devrait se déclarer.

Le positionnement de sa campagne à venir est déjà là. Nicolas Sarkozy se place au-dessus de la mêlée, refuse de répondre aux attaques et précise: « Nous aurons l’occasion le moment venu de débattre des projets ». En attendant, son travail est, dit-il, « de protéger les Français ».

« Une posture de pompier qui éteint l’incendie »

Gael Sliman, de l’institut BVA, analyse pour LEXPRESS.fr cette statégie: « En 2012, Nicolas Sarkozy ne peut pas faire sa campagne sur des promesses car il a beaucoup déçu les Français. Il estime, je pense, que le seul moyen de rattraper son retard de popularité dans l’opinion, par rapport à François Hollande, est d’expliquer aux Français que le monde est dangereux et qu’il va les protéger. Une posture de pompier qui éteint l’incendie. Le président adopte également une posture à la Churchill en promettant « du sang et des larmes », avec la rigueur annoncée. Il sera plus facile pour lui de reconquérir les Français sur ce créneau et de mettre en avant son expérience, au contraire de François Hollande ».

D’ici mai 2012, les membres de la majorité sont chargés de préparer le terrain et défendre le bilan du président sortant. Premier d’entre eux, François Fillon a vanté « la détermination et l’expérience » du chef de l’Etat, « atout pour protéger la France et relancer l’Europe ». Valérie Pécresse, la ministre du Budget, a répété sur France 2 que le président avait tenu « un discours de vérité et de responsabilité » sur le plan économique. Claude Guéant, le ministre de l’Intérieur, sur Europe1, a lui souligné le manque d’expérience du candidat socialiste François Hollande: « il faut faire preuve de son aptitude à être président ». Bruno Lemaire a lui expliqué la convergence avec l’Allemagne et précisé sur France Info: « Pour la première fois, une partie du projet pour 2012 sera préparé en commun avec les Allemands ». Le projet du candidat Sarkozy, bien sûr.

« Sarkozy nous a ressorti sa panoplie usée de Superman »

Les socialistes attaqués à plusieurs reprises par le président ont lancé la riposte. Objectif: rappeler aux Français le bilan économique du président Sarkozy. Laurent Fabius a expliqué sur France Inter que le président se défaussait « sur ses prédécesseurs socialistes » pour cacher son vrai bilan. Pierre Moscovici, coordonnateur de la campagne de Hollande durant la primaire, a lui rappelé sur RTL que Nicolas Sarkozy « est président depuis 5 ans et ministre depuis 10 ans » et que la dette n’a jamais été aussi élevée, « 500 milliards supplémentaires ».

Jean-Marc Ayrault, chef de file des députés PS à l’Assemblée nationale, a qualifié Nicolas Sarkozy de « bonimenteur ». « Une nouvelle fois, Nicolas Sarkozy nous a ressorti sa panoplie usée de Superman, sauveur de la France, de l’Europe et du monde ». Enfin, François Hollande, le candidat socialiste, a réagi sur LeMonde.fr: « Nicolas Sarkozy est candidat. Et en prétendant exclusivement faire son devoir de président, il prend de nouveau une grande liberté avec la sincérité. »

Source: http://www.lexpress.fr/

Crèche Baby Loup: nos lois enfin appliquées !!!

Avis aux musulmans intégristes: vous ne nous provoquerez pas sans cesse en toute impunité. Vous êtes chez NOUS; vous tombez sous le coup de NOS lois !!! Faites passer à vos « amis »! Nous, on commence à compter les points…

Désolé, mais il y a des écoles coraniques, pour islamiser dans cet accoutrement !

FDF

.

Crèche Baby Loup : la Cour d’appel confirme la légalité du licenciement de l’employée voilée.

La Cour d’appel de Versailles a suivi jeudi 27 octobre 2011 les recommandations de son parquet général en considérant que le licenciement par une crèche privée d’une salariée voilée était licite.

Les faits sont maintenant connus de tous : en décembre 2008, une salariée, de retour d’un congé parental, avait fait part à la directrice de la crèche associative Baby Loup à Chanteloup-les-Vignes (Yvelines), de sa volonté de porter le voile. Après une mise à pied, cette salariée a été licenciée pour faute grave le 19 décembre 2008. Dénonçant un licenciement abusif, elle avait saisi le Conseil des prud’hommes qui n’avait pas reconnu l’illégalité du licenciement comme elle le souhaitait. La Cour d’appel a confirmé cette analyse en considérant qu’une crèche privée pouvait interdire à une salariée de porter le voile.

Ce licenciement fait bien sûr écho à la question de l’application du principe de laïcité dans les établissements privés car là est l’intérêt juridique de ce contentieux : la crèche Baby Loup est une crèche associative donc privée mais qui est en charge d’un service public. Et en faisant primer la nature administrative de l’activité de la crèche sur la nature privée de sa structure, le juge confirme que le port de signe d’appartenance religieuse par les employés des crèches qu’elles soient publiques ou privées, parce qu’elles sont en charge du service public administratif d’accueil de la petite enfance, est interdit.

Source: http://www.lagazettedescommunes.com/

Appel à l’islam au centre-ville de Copenhague !


Ils ont déclaré la guerre; le Jihad, en fait… Préparons nous…

FDF

.

ATTENTION!  L’INVASION SE PREPARE   
Vous ne pourrez pas dire que vous ne le saviez pas !!!!!!!!!

Danemark: une police islamique émerge dans des « zones musulmanes »

Le discours de ces barbus fascistes est exactement le même que celui des prédicateurs de l’iREA venus faire une grande tournée de conférences à Montréal et Toronto la semaine dernière. Lorsqu’ils disent qu’ils sont ici «pour aider à construire un Canada meilleur», ils veulent dire un Canada où la police religieuse verra à débarrasser la société du «péché».
Ils ne se sont jamais demandé ce que peut signifier la vie pour les femmes musulmanes, les gays et les esprits libres là où sévissent les barbus salafistes arriérés et dangereux.

Ne MANQUEZ SURTOUT PAS LES Videos : travail de Dawa’ [Appel à la conversion] du mouvement « Kaldet til Islam » [Appel à l’islam] dans les rues de Copenhague.(liens ci-dessous)

SOURCES :  http://www.islamisation.fr/archive/2011/10/26/danemark-une-police-islamique-emerge-dans-des-zones-musulman.html

http://www.postedeveille.ca/2011/10/danemark-une-police-islamique-emerge-dans-des-zones-musulmanes.html

http://www.jewpi.com/danemark-une-police-islamique-emerge-dans-des-zones-musulmanes/

26.10.2011

Danemark: une police islamique émerge dans des « zones musulmanes »


Article de Soeren Kern du 25 octobre, paru dans The cutting Edge :

« Un groupe de musulmans au Danemark a lancé une campagne pour transformer des quartiers de Copenhague et d’autres villes danoises en « zones charia » qui fonctionnerait comme enclaves autonomes régies par le droit islamique. Le groupe danois nommé Kaldet til Islam (Appel à l’Islam) affirme que  Tingbjerg (banlieue de Copenhague) sera la première partie du Danemark à être soumise à la charia, suivi par le quartier de Nørrebro de la capitale et ensuite les autres parties du pays, rapporte le quotidien  Jyllands-Posten du 17 Octobre.

« Appel à l’Islam » dit qu’il va envoyer une  « police des moeurs » active 24h/24 afin de faire appliquer la charia dans ces enclaves. Les patrouilles interpelleront toute personne surprise à boire de l’alcool, pratiquer le jeu, aller en discothèque ou de s’engager dans d’autres activités les opinions du groupe que la course contraire à l’islam.

Le ministre de l’Intégration Karen Haekkerup a affirmé au Jyllands-Posten « Je considère cela comme très grave. Tout ce qui tente de saper notre démocratie, nous devons sévir contre elle et toujours ainsi. »

« Appel à l’Islam » est un groupe  salafiste, se référant à l’âge d’or des quatres premiers califes de l’islam et voulant suivre le modèles des « pieux ancêtres », les compagnons de Mahomet. Le salafisme cherche la destruction de la démocratie occidentale, qui doit être remplacée par un califat islamique universel, une théocratie islamique mondiale régie par la charia.


Dans un communiqué publié sur son site internet, le mouvement « Appel à l’Islam » demande: «Comment pouvons-nous [les musulmans] se réclamer de la Sunna [prescriptions légales issus des propos de Mahomet] et défendre le meilleur du Din [doctrines d’Allah], quand nous préférons vivre parmi les infidèles, être soumis à leurs lois, les imiter sans parvenir à nous différencier de leur mécréance [le camp des infidèles]? Comment peut-on prétendre aimer Allah et Son Messager lorsque nous sommes complexés pour appeler à la charia? Comment pouvons-nous être indifférents à l’établissement de la règle d’Allah sur la Terre, qui est un devoir pour chaque musulman? « 

La déclaration poursuit: « Travailler à l’établissement du Califat est l’une des plus grandes tâches de notre époque et cette tâche ne peut être atteint que si nous travaillons collectivement sous l’autorité d’un Emir. Nous avons le devoir de combattre le mal qui est répandu partout autour de nous. Les lois édictées les hommes et les règles sont présents aujourd’hui et il est maintenant devenu une obligation pour tous les musulmans à travailler collectivement pour débarrasser le monde de cette grande munkar [ Mal], la démocratie. « 


Du boulot pour SOS Racisme et autres verrues…

Il faut interdire Tintin !!!

Pour ça: