Francaisdefrance's Blog

12/09/2011

Journées d’été de Marine Le Pen: la provocation de l’UMP.

Si le Front National n’effrayait pas l’UMP, ces derniers n’auraient pas fait une « contre-manifestation » à proximité du lieu où Marine Le Pen avait rassemblé ses troupes ce week-end. Je trouve ça « petit »… Pas de quoi être fier, monsieur Estrosi, vraiment pas… C’est « digne » d’une action cégétiste…

FDF

.

« Dimanche, l’UMP tenait un contre-meeting à 800 mètres des universités d’été du FN.

Christian Estrosi n’est pas peu fier de son contre-meeting. Dimanche, le maire de Nice organisait dans sa ville la rentrée la fédération UMP des Alpes-Maritimes, avec comme objectif affiché de concurrencer les «  Journées d’été de Marine Le Pen » qui se sont déroulées, au même moment, dans la même ville.

« Ne laissons pas le FN tromper les Français »

« Comme Marine Le Pen à choisi Nice pour faire sa rentrée politique, chacun pourra mesurer de quel côté se situera la mobilisation », avait ainsi promis Christian Estrosi qui attendait 3.000 personnes au rassemblement de sa fédération. Finalement, 1.500 militants auront fait le déplacement pour écouter les ministres de l’Ecologie et du Travail, Nathalie Kosciusco-Morizet et Xavier Bertrand et le patron de l’UMP Jean-François Copé.

Il faut « se méfier de ceux qui se drapent dans les étendards bleu blanc rouge mais qui ont toujours choisi la politique du pire », a d’abord mis en garde Jean-François Copé. Ils voient « dans chaque tourment un argument de plus pour vendre de l’angoisse et dénoncer des boucs émissaires ». En 2012, « ne laissons pas le FN tromper les Français et faire gagner la gauche comme en 1997 », a-t-il insisté, alors que 800 mètres plus loin, Marine Le Pen et son père tenaient leurs université d’été au palais des congrès.

Le FN parade

« S’ils sont là, c’est parce qu’ils ont peur de nous », a ironisé, de son côté, Marine Le Pen, estimant que l’initiative de Christian Estrosi démontre l’état de « panique » d’une majorité, qui redoute que le FN ne barre l’accès du second tour de la présidentielle à Nicolas Sarkozy.

« Estrosi, par cette manoeuvre, tente de siphonner nos sympathisants, c’est mesquin », a déclaré Bruno Ligonie, secrétaire départemental adjoint du FN, rappelant que son parti a obtenu 49% des voix aux cantonales de mars dernier, menaçant directement les amis de Christian Estrosi dans la perspective des prochaines législatives. »

Source: http://www.europe1.fr/

Communiqué de SOS Francophobie.

Je soutiens SOS Francophobie à 200% !!! Faites de même!

FDF

.

SOS Francophobie

BP 27

Place Jean Moulin

84420 PIOLENC

 

 

Chers concitoyens, chers compatriotes,

 

Sos Francophobie  vous informe qu’une action a été menée contre le forcené, fou d’un  » Dieu » vociférant sa haine de notre pays dans lequel il vit, jouant au « football »  avec notre code pénal, et proclamant la charia…

 

L’Association a porté plainte auprès du procureur de Limoges où c’est passé cet évènement !

 

Ce monsieur étant adepte de la tristement célèbre association » Forsane Alizza », phalange islamiste prônant la charia, le djihad (la guerre sainte), ce groupuscule (affichant sans  retenue aucune, sa haine de l’Occident, des « mécréants », des femmes, de nos amies de confession juive, bref, aversion de tout), comparaîtra au tribunal de Limoges le 27 septembre 2011 à 11h30.

Lui sont reprochés les faits suivants, « Provocations à la Violence, et à la Haine Raciales  » !  

 

Pour mémoire, les faits se sont produits en place publique à Limoges, le vendredi 17 septembre 2010, la scène fut filmée, et mise en ligne sur ‘daylimotion et youtube’ qui fut censurée très rapidement !!!

Sos Francophobie l’ayant récupérée, vous pourrez visionner cette vidéo sur notre site:

http://www.sos-francophobie.fr/

 

Nous souhaitons votre présence à Limoges le 27 septembre 2011 au tribunal (T.G.I), ou tout du moins votre soutien; nous vous rappelons également que notre association a besoin de membres et d’argent pour fonctionner, et qu’il est nécessaire pour nous tous de préserver nos valeurs, notre laïcité et notre liberté ! Merci de  nous envoyer vos dons, ou votre demande d’affiliation à l’adresse ci-dessus.

Ceci, nous regarde tous et toutes, peu importe notre couleur, notre obédience religieuse, seule compte le mieux vivre ensemble…

 

Merci à toutes et à tous,

L’équipe de SOS FRANCOPHOBIE

Belgique: El Khassem tente d’égorger Mohamed pour une place de parking…

En terres civilisées, une bonne engueulade suffit; et ça en reste là. Chez ces maboules, l’instinct barbare ressort immédiatement: on égorge. Entraînement pour l’Aïd ? Non non; réaction issue de temps anciens où ils sont encore, d’ailleurs…

FDF

.

Un riverain mécontent a entaillé à la gorge un conducteur qui s’était garé devant chez lui

MOLENBEEK-ST-JEAN

“De tels actes pour des futilités telles que des places de parking, c’est tout de même incroyable”. En une phrase, Janine, habitante de la rue de l’Indépendance, à Molenbeek-St-Jean (Bruxelles), a résumé la stupeur des riverains suite à une bagarre qui a mal terminé, ce vendredi, vers 22 h.

“Cela fait trois jours qu’on les entendait se bagarrer au sujet du stationnement, mais là, ça a été vraiment trop loin”. En effet, la victime, Mohammed, 39 ans, selon le parquet de Bruxelles, aurait garé sa Mercedes devant la maison d’un voisin, ce qui n’aurait pas plu à ce dernier. Des insultes ont volé, puis des coups.

El Khassem, 46 ans, s’est alors emparé d’un couteau et a entaillé le trentenaire à la gorge, à hauteur de l’artère jugulaire. Ce dernier baignait dans son sang quand les policiers sont arrivés, alertés par les voisins qui avaient entendu des cris. Son état, grave lorsqu’il a été emmené aux soins intensifs, s’est à présent stabilisé.

Il a donc survécu à une plaie de six centimètres de longueur et de deux centimètres de largeur ! Ce père de trois enfants était apprécié dans le quartier, d’après les échos de ceux qui connaissaient bien. Et selon leurs dires, ce ne serait pas Mohammed qui était le conducteur de la Mercedes, mais c’était bien lui qui était venu rouspéter auprès d’un individu mal garé…

Les suites de l’enquête devraient déterminer la responsabilité de chacun. Quoi qu’il en soit, El Khassem a été placé sous mandat d’arrêt pour tentative de meurtre par le juge Olivier Anciaux étant donné la localisation du coup de couteau.

“Au départ, il ne s’agissait que d’un conflit de voisinage. Mais pour que l’un des protagonistes arrive à égorger son adversaire, on est dans le cadre d’une tentative de meurtre”, a déclaré le porte-parole du parquet, M. Moisnil.

L’agresseur au couteau était déjà bien connu des services de police et de la justice. Il était en attente (novembre) d’un procès pour coups et blessures et avait déjà été condamné à deux ans de prison dans le cadre d’une sombre affaire de stupéfiants. »

Source:  La Dernière Heure

Mulhouse: la guerre civile au coeur de la ville…

Photo d’illustration

.

Billet et reportage spécialement dédiés aux abrutis qui font encore semblant de croire aux « bienfaits de l’immigration ».  Mais tout le monde fermait volontairement les yeux sur ce genre d’exactions qui pourrissent notre France. Nul n’est maintenant à l’abri des guerres de bandes ethniques. Et les « sous-chiens » trinquent. Et ils en ont marre de ça; d’ici à ce qu’ils décident à rétablir eux-même le calme et le droit de vivre sereinement, sans la peur au dessus de la tête, il n’ y a pas loin…

Je ne voudrais pas un oiseau de mauvaise augure, mais je pense que ce n’est qu’un début… On va le payer cher, le laxisme pratiqué jusqu’alors en la matière. Beaucoup ne pourront pas dire qu’on ne les avait pas maintes fois alertés sur ce sujet…


Merci au maire de Mulhouse pour sa politique de la ville…

FDF

.

Mulhouse: affrontement armé entre « bandes » dans le quartier de Bourtzwiller

Pendant plus de deux heures, les forces de l’ordre ont dû arbitrer un éprouvant face à face entre  des jeunes et des hommes armés retranchés dans la mosquée. Photos Jean-François Frey

Pendant plus de deux heures, les forces de l’ordre ont dû arbitrer un éprouvant face à face entre des jeunes et des hommes armés retranchés dans la mosquée. Photos Jean-François Frey

.

Coups de feu, coups de couteau, voitures incendiées, jets de pierres et de cocktails Molotov… Une rixe entre bandes a pris des proportions inédites hier, à Mulhouse-Bourtzwiller.

Hier à 19 h, quartier de Bourtzwiller à Mulhouse. Dans la rue Brossolette, des dizaines de policiers et de gendarmes, bardés d’équipement de protection et d’armes d’assaut, sont accoudés à leur véhicule, le visage crispé.

Sur les trottoirs, des centaines de badauds sont massées, le regard tourné vers le bout de la rue. Certains ignorent tout de ce qui est en train de se passer, d’autres ont entendu ici ou là des bribes de l’histoire.

Ils racontent la même chose. Tout a commencé par un banal différend entre des habitants du quartier et des hommes originaires des pays de l’Est, vendredi. Ces derniers sont revenus en nombre et armés, hier après-midi, une rixe a éclaté, des coups de feu ont été tirés et deux hommes ont été blessés par arme blanche.

Après un regain de tension en début de soirée, une quarantaine d’hommes, présentés comme membres de la communauté tchétchène, se sont retranchés dans la cour de la mosquée, face à une centaine d’adversaires, postés derrière une haie de l’autre côté de la chaussée.

Depuis, les forces de l’ordre s’efforcent de s’interposer entre les deux camps. Les forces de l’ordre et quelques pompiers, venus pour secourir d’éventuels blessés. « C’est la première fois de ma vie que je mets un gilet pare-balles », lâche l’un d’entre eux en le montrant sous son gilet fluo. La situation est encore sous contrôle, mais il semble qu’une étincelle pourrait suffire à l’embraser.

Cette étincelle, elle arrive à 19 h 30, lorsqu’une voiture entre en trombe dans la cour de la mosquée et que les forces de l’ordre essuient une pluie de pierres et de cocktails Molotov. Elles répliquent par une salve de gaz lacrymogènes et la foule détale en une marée humaine affolée. Une femme sanglote, effondrée.

Où que l’on soit, le quartier bruisse de la même expression : « C’est la guerre ! » En voyant un policier recharger un fusil à pompe, une voiture flamber en dégageant une épaisse colonne de fumée noire et l’hélicoptère de la gendarmerie tourner dans les airs, on comprend ce qu’ils veulent dire. La guerre, non, mais du jamais vu de mémoire de Mulhousiens, certainement.

Après un nouveau moment de calme orageux, parsemé d’échauffourées ponctuelles, les choses s’embrasent à nouveau à 20 h 20. Un cortège de puissantes voitures se fraie un chemin dans la foule et repart en direction de la rue de Kingersheim dans un crissement de pneus et des vrombissements de moteurs.

Il est la cible d’une pluie de pierres grosses comme le poing, qui n’épargnent ni la police, ni les observateurs. C’est à ce moment que retentit une rafale de coups de feu venue d’on ne sait où. Puis plus rien. Le calme après la tempête. La voiture continue de brûler en silence, les derniers témoins sont hébétés.

Les hommes retranchés dans la mosquée ont manifestement été « extraits » par la police. Les pompiers dressent un premier bilan : plusieurs personnes ont été blessées, dont quatre policiers et gendarmes touchés par des pierres, mais le pire a été évité. À 20 h 30, aucun blessé grave, voire pire, n’a été recensé.

Hier soir à 22 h, l’origine de l’affrontement, le bilan exact et le nombre des éventuelles interpellations n’étaient pas encore connus. Mais la soirée promettait encore d’être longue. Un escadron de gendarmes mobiles et une compagnie de CRS étaient encore attendus sur place.

NOTRE REPORTAGE PHOTO ICI

Source: http://www.lalsace.fr/
A noter: les Tchétchènes sont musulmans. Mais vous l’aviez compris… Bizarre: les Maghrébins en face aussi, en principe. Guerre de territoires ?
FDF

Avis à la population !

Ca m’a fait toujours fait rire, ça: « avis à la population! » Mais je vous évite le roulement de tambour. Sympa, non ?

.

Venons en au fait.

Durant à peu près un mois, FDF va tourner au ralenti…  Un mois c’est long.

Il y aura moins d’infos et elles seront publiées de façon aléatoire. Je me contenterai de vous mettre au courant de l’essentiel. Mais bon; un mois, c’est court aussi.

Mise en examen? J’en entends d’ici qui pensent à ça… Pas du tout; je ne suis pas un élu du PS, moi…

Peur de représailles de la part des momos? Non plus. Ces rigolos ne m’ont jamais fait peur: et ce n’est pas ce lundi que ça va commencer. Je continue à les laisser croupir dans leur médiocrité.

En fait, j’enfourche mon fidèle étalon bleu blanc rouge, « Ben Marcel » (Henri: pas de commentaires hors sujet…) et je pars en en Guerre Sainte; version 2011. Je me mets en mode « nouveautés sur la chasse aux sarrazins »… . Formation dispensée hors de France…


Vous pourrez toujours envoyer vos commentaires mais je ne garanti pas que je les lirai dans l’heure. Mais je les lirai et seront publiés.

Sur ce, je vous dis à bientôt et que la « Résistance » prenne des forces. Elle va en avoir besoin…

Bien à vous.

FDF