Francaisdefrance's Blog

11/09/2011

Le président du CRCM de Haute Normandie prône un islam de paix et de tolérance…

Bizarre… Je croyais que c’était déjà le cas. En plus, Hamidou Mboh annonce ça à la veille du 11 septembre… Plutôt curieux. Il a les jetons, Hamidou?

FDF

Lui aussi, prône la paix et la tolérance…

.

Nommé président pour trois ans du Conseil Régional du Culte Musulman (CRCM) de Haute-Normandie, le Rouennais Hamidou Mboh, 50 ans, marié et père de trois enfants, entend « contribuer à la création de conditions d’un vivre ensemble paisible et respectueux des valeurs qui nous unissent en particulier, la laïcité, l’égalité, la liberté, la tolérance et la solidarité ». Vaste programme où l’agenda de l’élu se remplit au gré des multiples rendez-vous avec les élus et les responsables d’associations.
Les concertations ont pour objet l’amélioration de l’accueil dans les 35 mosquées répertoriées en Haute-Normandie ou la construction de nouveaux lieux de culte comme à Val-de-Reuil. Il faut aussi « satisfaire la demande des musulmans sur le devoir de sacrifice » pour l’Aid El Kebir et organiser une filière d’abatages des animaux sur des lieux imposés, irréprochables sur les questions d’hygiène où « rien ne se fera sous la table ». Il doit encore de veiller à la formation des imams, organiser au mieux les pèlerinages aux lieux saints de l’Islam et d’être attentif à la bonne tenue des carrés musulmans dans les cimetières, les tombes des défunts devant être orientées vers La Mecque.

Les musulmans sont appelés à « rester des citoyens éclairés, ouverts au dialogue et actifs dans une société au service du bien commun », insiste le président du CRCM. Les pratiquants estimés entre 15 et 20.000 en Haute-Normandie doivent être les « défenseurs inflexibles de l’égalité des devoirs et des droits de tous les citoyens français et européens  », a rappelé Hamidou Mboh dès son élection en juin, sereine malgré la défection d’environ un tiers des votants. Il explique cette désertion des bureaux de vote par la relative « jeunesse » du CRCM créé en 2003 dans le prolongement en régions du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM). Point de salut donc en dehors des valeurs de la République malgré « la gestion chaotique depuis plusieurs dizaines d’années de la notion d’égalité qui a favorisé les antagonismes et les rejets ». Le voile ? Les prières dans la rue ? « Les musulmans ne veulent pas déroger à la loi ». Les extrémistes de tous bords ont profité au fil de ces années d’un certain « vide citoyen » lié à « l’accumulation des frustrations ou aux promesses politiques de la ville non tenues ».

Relancer le dialogue interreligieux en région
« Frères… retournez-vous et regardez les autres fils d’Abraham… qui souhaitent partager avec vous cette soif d’égalité… montrez leur en toute circonstance humanité et fraternité, mais ne leur faite croire à aucune supériorité… réalisons ensemble l’Union pour le Progrès », a-t-il adressé cet été aux responsables associatifs musulmans. « Très attaché » au dialogue inter religieux, l’homme aujourd’hui « tend une main fraternelle aux autres communautés de croyants ». Il ne doute pas un seul instant que ses vœux communs d’échanges, de compréhension, de progrès et de fraternité ne puissent voir le jour rapidement.

Source:

« Nommé président pour trois ans du Conseil Régional du Culte Musulman (CRCM) de Haute-Normandie, le Rouennais Hamidou Mboh, 50 ans, marié et père de trois enfants, entend « contribuer à la création de conditions d’un vivre ensemble paisible et respectueux des valeurs qui nous unissent en particulier, la laïcité, l’égalité, la liberté, la tolérance et la solidarité ». Vaste programme où l’agenda de l’élu se remplit au gré des multiples rendez-vous avec les élus et les responsables d’associations.
Les concertations ont pour objet l’amélioration de l’accueil dans les 35 mosquées répertoriées en Haute-Normandie ou la construction de nouveaux lieux de culte comme à Val-de-Reuil. Il faut aussi « satisfaire la demande des musulmans sur le devoir de sacrifice » pour l’Aid El Kebir et organiser une filière d’abatages des animaux sur des lieux imposés, irréprochables sur les questions d’hygiène où « rien ne se fera sous la table ». Il doit encore de veiller à la formation des imams, organiser au mieux les pèlerinages aux lieux saints de l’Islam et d’être attentif à la bonne tenue des carrés musulmans dans les cimetières, les tombes des défunts devant être orientées vers La Mecque. »

[…]

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :