Francaisdefrance's Blog

30/08/2011

C’est la fin du ramadan: à vos casseroles, femmes musulmanes !

Comme tant d’autres de nos compatriotes Français, nous avons décidé que nous aussi, les sous-chiens, devions vous aider à fêter cette fin d’un long mois de jeûne et de sacrifices en tous genres. Vos barbus ont du perdre du poids et se sentent certainement affaiblis. Alors, pour les requinquer, rien de tel qu’une bonne…………………………….. recette !

Bon appétit!

FDF

.

Voici:

Côtes de porc caramélisées

Côtes de porc caramélisées
Côtes de porc caramélisées

Pour 4 personnes – Préparation : 20 min – Cuisson : 45 min – Repos : 2h15

60 g de beurre demi-sel
2 cuil. à soupe de graines de sésame
dorées
2 cuil. à soupe de gomasio
4 côtes de porc
2 cuil. à soupe de curcuma
1 cuil. à soupe rase de curry
2 pincées de piment d’Espelette
3 cuil. à soupe de sirop d’agave
300 g de petites pommes de terre
8 gousses d’ail
25 cl de cola
fleur de sel
poivre du moulin

Si on peut plus rigoler…

10 commentaires »

  1. Moi en tous cas ça m’a filé la dalle !
    Les barbus perdrent du poids ? Ils bouffent comme des porcs toute les soirées du  » j’ai une carie qui me fait souffrir  » (et bien oui, ramadan!),
    c’est ça le régime dissocié ?!

    Commentaire par Godefroy de Bouillon — 30/08/2011 @ 21:51 | Réponse

  2. FDF, ta recette est vraiment dégueulasse…

    La côte de porc, c’est nature : une (grosse) noix de beurre, du poivre. Cuisson à feu doux après avoir saisi la pièce à feu vif. Déglacer la sauce après en avoir enlevé la côte, juste avec un peu d’eau claire, issue de nos bonnes sources, non polluées par l’islam.

    Ne saler qu’après cuisson ! Sinon la viande perd son jus : elle doit rester moelleuse et juteuse, mais pas rouge ni même rosée : juste cuite à point.

    Servir chaud, accompagné de frites (graisse de boeuf ! JAMAIS d’huile !) et d’une laitue fraîche, à peine préparée. Personnellement, j’y ajoute un peu de vinaigre balsamique, mais pas d’huile : je fais confiance à la sauce de la viande… Souvent, j’y ajoute une cuillère à soupe de picalilli (pickles aigre-doux).

    Ce délicieux plat, si simple et si goûteux, est INTERDIT aux musulmans : pauvres, pauvres, pauvres musulmans…

    Commentaire par Pierre Lesincère — 30/08/2011 @ 22:53 | Réponse

  3. Merci pour la recette, vu qu’il y a trop de porcs Français personne ne va s’en soucier de la disparition de quelques uns 😉
    Si on ne peut plus rigoler 🙂

    Commentaire par Lord of darkness — 31/08/2011 @ 01:17 | Réponse

    • Tu as bien raison , il y a trop de porc Français, surtout depuis les accords d’Evian. 😉

      Commentaire par nicolasgenare — 01/09/2011 @ 10:47 | Réponse

  4. j’en salive !!! SLURRRRRRRRRRRP !!

    Marine en 2012 !

    Commentaire par switch — 31/08/2011 @ 05:08 | Réponse

  5. Exact faut saler seulement après sinon bonjour la flotte ! Par contre j’aime bien mettre un peu de thym avec. Pour la cuisson moi je préfère un feu moyen à mi-fort pour éviter la viande rose à la fin, et j’évite de mettre trop de beurre. La cuisson sera plus longue mais la viande sera cuite à point et bien moelleuse. D’ailleurs c’est comme le sel, une petite noisette de beurre salé à la fin est bienvenue.
    Le problème du feu vraiment vif c’est qu’en plus ça risque de déssécher la viande.
    La salade c’est une très bonne idée, j’y avais pas pensé ! Moi je met une petite tomate coupée en 2.

    N’hésitez pas, faites comme moi, ne laissez que l’os à la fin, tout est bon, et le gras de porc pour ceux qui aiment c’est extra. Surtout pour passer l’hiver !

    Commentaire par nicolasgenare — 31/08/2011 @ 06:50 | Réponse

  6. Le porc ?miam!quel bonheur,ne dit-on pas que chez le cochon tout est bon,de la queue jusqu’au menton?…et bien alors,les muzz vous ne savez pas ce que vous perdez!!!

    Commentaire par marco — 31/08/2011 @ 09:34 | Réponse

  7. Pour fluidifier la circulation le vendredi, on pourrait même utiliser le lisier de porc pour sulfater les rues « interdites » d’accés par les « barbus » le vendredi. Aprés ça pue, mais on pourrait à nouveau passer parce-qu’elles ne seraient plus « haram ». Vive le cochon libre et indépendant ! A populu cochonu !

    Commentaire par Juggernaut — 31/08/2011 @ 10:08 | Réponse

    • J’avais proposé ça sous une autre forme (boules puantes, plus faciles à transporter que des Kg de lisier ;op )
      Mais ça va déranger les gens qui habitent la rue et qui sont déjà emmerdés tous les vendredi par les « fions en l’air ».
      Le truc c’est qu’il faut que ça soit les habitants eux-même qui prennent l’initiative.

      Commentaire par BVK — 31/08/2011 @ 11:53 | Réponse

  8. Ca ne serait pas 8 éclats d’ail plutôt que 8 gousses entières ? Ca me semble beaucoup…

    Commentaire par BVK — 31/08/2011 @ 11:50 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre à switch Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :