Francaisdefrance's Blog

27/08/2011

Albi: il est certain qu’ Abdallah n’est pas un « bon musulman »…

Il aime bien boire, Abdallah. Mais devrait surveiller ses fréquentations…

FDF

.

Albi. Massacré sur sa chaise au cours d’une soirée arrosée

Abdallah est assis au premier rang de la salle d’audience du tribunal correctionnel. Salement amoché, un nez cassé, un gros hématome à l’œil droit et les lèvres tuméfiées, il attend le jugement de ses tortionnaires. « Je ne sais pas pourquoi ils m’ont battu, je ne les ai pas insultés. J’ai crié au secours, au secours et c’est les voisins qui ont appelé la police. » Il ne souvient plus trop de cette soirée, dans la nuit de lundi à mardi. Il avait bu, tout le monde avait bu. Une soirée beaucoup trop arrosée. Hier, deux de ses bourreaux d’un soir, ont fait l’objet d’une comparution immédiate pour des violences en réunion avec plusieurs circonstances aggravantes dont la vulnérabilité de la victime (problèmes psychologiques) et la récidive. Les deux autres compères de la beuverie qui a mal tourné ont été mis hors de cause. Dans le box, Malika Krouk, 46 ans, sous curatelle renforcée, 4 enfants placés et 14 condamnations au casier judiciaire. Elle est sortie de prison en février. Elle venait de purger 3 ans pour des violences. A ses côtés, Georges Coulomb, 41 ans, une enfant de 4 ans dans une famille d’accueil, 12 condamnations et en récidive. Avec, pour tous les deux, de sérieux problèmes d’alcool.

« Une soirée d’épaves»

Au hasard d’une rencontre avec Malika, Abdallah s’est retrouvé dans un appartement où l’alcool a coulé à flots. Jusqu’à ce que Georges, qui avait perçu un mauvais regard, lui assène un coup de tête et que Malika ne prenne la relève à coups de gifles. Une furie. Inconscient, Abdallah est relevé et placé en sang sur une chaise. Il n’a dû son salut qu’à l’arrivée des policiers de la BAC.

« Que ce serait-il passé s’ils n’étaient pas intervenus ? », se demande ,inquiet, Me Albarède. Pour le procureur, « c’était une proie facile dans cette soirée d’épaves où il a été massacré. » Il requiert 3 ans de prison dont 18 avec sursis et mise à l’épreuve (SME) contre Malika et 3 ans dont 2 ans SME contre Georges. Pour Me Alary, l’alcool a sérieusement altéré le discernement de Malika « qui s’autodétruit depuis l’âge de 23 ans. » Pour Me Meyer-Soullier, « le coup de tête de Georges a été impulsif, idiot. Il était alcoolisé. Il lui faut absolument un suivi médical. » Le tribunal a répondu en partie à leurs attentes. Malika et Georges ont été condamnés à 3 ans de prison dont 2 avec sursis et mise à l’épreuve, assortis d’une obligation de soins. Un mandat de dépôt a été décerné à leur encontre. Les deux compères ont commencé à purger leur peine, loi de tout alcool.

Source: http://www.ladepeche.fr/

 

Un commentaire »

  1. il y est pour rien alors juge pas sans savoir…c une victime dans l’affaire.

    Commentaire par mimie — 07/08/2014 @ 07:54 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :