Francaisdefrance's Blog

17/08/2011

Pan dans la g….. !!!

Si il « manque de repères », on peut lui en donner: direction le Sud, le bled ! Sauf que là-bas, il faudra qu’il fasse attention: il n’y a pas de caméras de surveillance. Mais il y a des prisons assez « sympas », dit on…

FDF

.

Agression gratuite dans le métro !

Sale temps pour Mehdi Boukechache, 23 ans, qui a roué de coups un semi-clochard le 9 août dans le métro. « Il manque totalement de repères », explique son avocat.


Mehdi Boukechache n’en mène pas large dans le box des prévenus. Les caméras de surveillance du métro ont filmé toute la scène : Alain X., 62 ans, est frappé. « Une gifle, sept coups de poing et un coup de pied quand votre victime est à terre », s’indigne le président Jacques Huard. Le prévenu n’est pas en état de contester : les images l’accablent. Quant à l’agression, elle est purement gratuite.
Au moment de son arrestation dans le métro, l’énervé se rebelle et frappe un gardien de la paix, blessé à son tour. Et après son arrestation et durant sa garde à vue, il se répand en invectives contre le SDF.

Mandat de dépôt
« Vous avez proféré des paroles qui montrent une aversion, voire une certaine haine, envers les personnes qui pratiquent la mendicité » , résume le président. Le prévenu baisse la tête. « Vous avez expliqué que vous aviez vu à maintes reprises cet homme, qu’il ne « foutait rien », pour reprendre votre expression, et que vous aviez même vu une fois une dame lui donner un billet de 50 euros », continue le magistrat. Le prévenu ne conteste toujours pas. Il est vrai que, ce jour-là, comme en témoigne un taux de 0,92 mg d’alcool par litre d’air expiré, l’agresseur avait beaucoup bu…
« Je dois m’inscrire la semaine prochaine dans des agences d’intérim », explique le jeune homme qui ne veut pas être jugé tout de suite. Se pose la question de sa remise en liberté – ou non – en attendant son prochain procès. Le procureur Franck Charron craint « la réitération des faits » et insiste sur les condamnations déjà présentes au casier judiciaire de l’intéressé : deux d’entre elles concernent des délits avec violences. « Il s’attaque à un homme qui ne lui a rien fait, un homme dont le seul tort, aux yeux de l’agresseur, est de faire la manche dans le métro » résume le procureur qui réclame la détention provisoire. Me Raphaël Rault, en défense, tente de défendre la remise en liberté. Mais c’est bien un mandat de dépôt qui tombe…

Source: http://www.nordeclair.fr/

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :