Francaisdefrance's Blog

31/07/2011

Depuis 4000 siècles, « ils » nous sucent le sang…

Reflexion faite…

.

Déjà? En ces temps reculés, « ILS » étaient là… On comprend maintenant d’où vient cette aversion que nous avons à leur encontre. C’est passé dans nos gènes… Logique.

Dans le texte suivant, on parle de réchauffement climatique comme cause de l’arrivée des « envahisseurs ». Et nous entrons de plein pied, paraît il, dans une nouvelle ère de réchauffement climatique… Preuve que ce ne sont pas des foutaises: « ILS » sont déjà là… Et ça ne va pas s’arranger.

Vivement l’arrivée d’une ère de glaciation. Mais ce n’est pas pour tout de suite. Courage…

FDF

.

L’homme de Néandertal et les envahisseurs…

Un article du Figaro nous apprend que l’homme de Néandertal aurait été « submergé » par des envahisseurs largement supérieurs en nombre.

Quelle idée ai-je eu d’aller ouvrir le site des « Français de souche », phare de la fachosphère, moi qui suis trinational : français et espagnol, et surtout catalan ? Je n’avais rien à y faire, mais au hasard d’une navigation sur le web, mille excuses, j’ai atterri dessus le 29 juillet. Et je dois reconnaître que j’y ai trouvé matière à réflexion.

Ce jour là, en effet, il publie une info qui devrait glacer le sang de tous les Européens, à commencer bien sûr par celui des Français pur jus. Figurez-vous que l’homme de Néandertal aurait été « submergé » par des envahisseurs largement supérieurs en nombre. Où ce site est-il aller pêcher ça ?

Dans le Figaro du 27 juillet qui, s’appuyant sur une étude des chercheurs britanniques, nous explique que les Néandertaliens, « chasseurs-cueilleurs » particulièrement bien adaptés au froid et maîtrisant le feu ont disparu après avoir régné sur l’Europe pendant 400 000 ans.

Et on sait aujourd’hui, grâce à nos érudits britanniques, pourquoi ces braves gens qui avaient fini (après 4000 siècles excusez du peu) par faire souche dans nos belles contrées en ont été chassés puis se sont subitement évanouis de la surface du globe. C’est parce que des envahisseurs ont déferlé en grand nombre sur le continent pour submerger et détruire leur culture.

Et d’où venaient ces envahisseurs ? Je vous le donne en mille. ILS VENAIENT D’AFRIQUE ET DU MOYEN-ORIENT. Oui, mesdames et messieurs, ils venaient de là-bas, eux aussi.

Il faut savoir qu’à ce moment de la Préhistoire, la Terre a connu un réchauffement climatique qui a permis et favorisé les déplacements vers le nord (ou jadis ils se seraient gelés) de ces innombrables HOMO SAPIENS. Qui étaient d’autant plus affamés d’espace qu’ils vivaient en plein boom démographique, vu qu’ils se reproduisaient comme des lapins. (ce n’est pas dit ainsi dans l’article, mais on le déduit facilement). Vous comprenez alors que l’homme de Néandertal n’avait aucune chance contre ces masses d’individus qui déferlaient sur lui. Pôvre de lui !

L’article du Figaro nuance cette information fracassante, un peu du bout des lèvres. En effet, il cite rapidement d’autres préhistoriens, dont Yves Coppens, qui ne croient pas un mot (je traduis leurs propos d’universitaires courtois) de cette vision de l’histoire, car elle est fondée d’après eux sur des faits trop partiels, trop ténus et trop peu significatifs. Une façon polie de la traiter d’affabulation.

Mais n’empêche. Même si elle est débinée par ces bobos barbus et fumeurs de pipe, cette hypothèse de la disparition de Néandertal provoquée par l’invasion des Africains (du Nord et du centre) et des Proche-Orientaux ne peut pas ne pas interpeller les Français de souche, qui sont à la pointe, vous le savez, de la vigilance en matière de guerres de civilisations. Le fait que leur site ait immédiatement repris l’info du Figaro montre bien qu’il ne faut pas compter sur eux pour baisser les bras !

Moi, dans cette affaire, j’ai tendance à me dire que ça fait quand même 40.000 ans (400 siècles) que les Homo sapiens sont là. C’est évidemment dix fois moins que la durée du séjour des pauvres Néandertaliens sur nos terres, mais c’est quand même un sacré bail, non ? Ils ont fait souche, eux aussi, bon Dieu ! Alors, pas d’affolement… C’est bien dommage pour Néandertal qui n’a pas su se protéger contre notre vitalité, mais on est maintenant chez nous, que diable ! Voilà ce qu’il faut se dire et ce que je pense.

Nul que je suis ! Je n’ai rien compris au film. Car j’oublie le réchauffement climatique actuel et la fécondité fabuleuse des populations du sud, qui les poussent inexorablement à nous submerger un jour. Regardez en Norvège, par exemple, où il fait de moins en moins froid  : il y a déjà 50.000 Africains et Nord-Africains ! C’est incroyable ! L’histoire recommence.

Notre maison brûle, et nous regardons ailleurs ! (ces derniers mots ne sont pas de moi). Et ces nouveaux Africains, qui ne sont pour leur part jamais entrés dans l’histoire (idem) commenceront à entrer en masse dans la nôtre si nous n’y prenons garde. Si personne ne fait rien, dès aujourd’hui, dès maintenant, tout de suite, adieu la vie, adieu nos églises, nos superbes lignes bleues des Vosges, nos amours, nos chiens, nos chats, adieu nos saucissons et nos vins… Adieu, peut-être même, notre défilé du 14 juillet…

Vous me direz qu’en Norvège la réaction salutaire a commencé. Mais non ! Pas encore ! Après la tuerie d’Oslo, il n’y a pas un Africain de moins là-bas, puisque ce beau jeune homme blond a tiré… sur des jeunes Norvégiens de gauche. J’ai d’abord eu du mal à comprendre qu’il prêche la Croisade et qu’il tue ceux qu’il devrait considérer comme ses compatriotes. Puis j’ai pensé qu’il doit peut-être se dire qu’un Norvégien de gauche n’est pas un vrai Norvégien. À ses yeux, il représente sans doute l’anti-Norvège ? Ça peut se tenir, de son point de vue. En tout cas, on devrait peut-être méditer cet exemple en France.

En écrivant : « Nous autres, civilisations, savons maintenant que nous sommes mortelles », Paul Valery pensait-il à la tragédie qui nous menace, bien longtemps après celle qui a anéanti Néandertal ? Si c’est la cas, sa prophétie est peut-être en train de se réaliser… Notre élégant ministre de l’Intérieur n’a-t-il pas déjà observé que beaucoup de Français ne se sentent plus chez eux ?

Il faut remercier vivement le Figaro qui, décidément, ne déçoit jamais ceux qui pensent qu’il ne perd aucune occasion d’introduire ou d’évoquer des thèmes susceptibles de faire avancer la droite pure et dure. Sans avoir peur de tordre l’histoire ou de mépriser la logique, ils les tend sur un plateau à des gens comme les rédacteurs de fdesouche.com qui sauront les faire prospérer un peu plus loin encore.

Source: http://leplus.nouvelobs.com/

3 commentaires »

  1. Preuve, une nouvelle fois, que depuis ces temps jadis, ils n’ont pas évolués !

    Commentaire par Godefroy de Bouillon — 31/07/2011 @ 13:02 | Réponse

  2. Toujours en retard et attarder.
    Que ce soit vestimentaires, de language et de penses.
    Con un jour
    Con toujours.

    Commentaire par Mucienko Jocelyn — 26/03/2017 @ 20:59 | Réponse

  3. Et j’suis meme pas surpris …: \

    Commentaire par J Mucienko — 26/03/2017 @ 21:05 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :