Francaisdefrance's Blog

04/07/2011

Nouvelle attaque du commissariat de Champigny-sur-Marne !

Et la Préfecture de minimiser… Ben oui, il faut faire baisser les chiffres en vue des présidentielles de 2012…

FDF

.

Des « gamins » de ce genre…

Le commissariat de Champigny-sur-Marne de nouveau visé par une attaque la nuit dernière. Quatre engins incendiaires ont été lancés en direction du parking, sans faire de blessés, laissant juste une voiture légèrement abimée. Samedi soir, ce même commissariat avait été la cible d’une première attaque. Neuf suspects avaient alors été interpellés. Les versions divergent : selon des policiers, l’offensive aurait été menée par une vingtaine de jeunes armés de mortiers, de barres de fer et différents projectiles, qui entendaient protester contre le déploiement récent d’une des brigades spécialisées de terrain (BST). La préfecture, elle, parle d’une « simple provocation de gamins » munis de feux d’artifice et de pétards et assure que tout lien avec la BST reste « entièrement » à établir.

Source: http://www.rtl.fr/

3 commentaires »

  1. Putains de collabos !!!

    Commentaire par lagadafe — 04/07/2011 @ 21:59 | Réponse

  2. Que du bon, que du cochon, mais jamais pour les cons.

    Pour le con, nous avons et distribuons « la baston ».

    Le baston, la bastonnade, c’est gratuit pour la gueule des cons !

    Amis ! Prenez-en, c’est du jambon, pas du tout fait pour ces cons !

    Pour ceux-là, j’ai mieux, j’ai mon baston, en cornouiller, c’est du solide, c’est du bon !

    Ça casse sec : le vilain, l’affreux, le parasite, le crado et tous les cons !

    Car mon baston, il est solide, il a un nom. Et son nom c’est « Casse-cons » !

    Quant autrefois, il était ferré jusqu’à son bout pointu, il avait un autre nom.

    Car de baston, il était devenu épieux. Et du du sanglier, j’en ai fait du cochon, du jambon.

    Et de la panse du con, de son lard de petit cochon, je ferai des petits lardons.

    Car le seul porc qui jamais m’a dérangé,

    C’est le petit fumier, qui a des pieds qui puent et qui rase les mosquées…

    Alors, petit cochon à barbichette, casses-toi, avant que « Casse-con » ne te trouve, avant que tu mettes tes pieds qui puent dans nos églises.

    Alors, petit cochon hypocrite et taqqiyatite, vite, rentre chez toi.

    Car ici, c’est chez moi,

    Et ici, ça ripaille, ça cochonnaille, ça respire et parfois, ça pète sec…

    Car ici – petit cochon à barbichette – ici, souvent, c’est la fête !

    Demain, l’air de nos villes et de nos campagnes sera nettoyé.

    Propre et désinfecté, car demain, petit cochon à barbichette, l’on aura brûlé tout les poils de ton ton petit pépète, ton coran et tes hadiths crapuleux, tes espoirs pervers et tes revendications absurdes…

    Et de tes jambons maigrelets, de tes maigres mollets, nous ferons des rillettes aigrelettes.

    Des rillettes pour nos chiens, car eux aussi, ont avec toi et ton absurde inhumanité, vengeance et justice à exiger.

    Paroles de Pierre Lesincère, musique à écricre.

    Commentaire par Pierre Lesincère — 04/07/2011 @ 23:55 | Réponse

  3. Très top article comme d’habitude. Continuez encore c’est un plaisir de vous lire.

    Commentaire par Regine — 24/08/2011 @ 10:14 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :