Francaisdefrance's Blog

29/06/2011

Alors, Laurent Joffrin… On crache dans la soupe ?

Ahhhhhhhh, cette fameuse émission… Où on a pu assister à la honteuse prestation (entre autres) remplie de haine du directeur du Nouvel Obs, alias Laurent Joffrin. Un bel exemple de mauvaise foi, de plus. Retour de bâton…

FDF

.

Un air sympa, non ?

Laurent JOFFRIN et son père en croisière avec Jean-Marie LE PEN (Interview de Marine sur RMC):

http://youtu.be/muD6zrcKQMU


Aujourd’hui, Laurent JOFFRIN éructe et bave de haine contre Marine LE PEN, mais omet de dire que, lorsqu’il avait 25 ans, il a profité d’une croisière en compagnie de son père, Jean-Pierre MOUCHARD, et de Jean-Marie LE PEN (dernière partie du document audio). Rappelons que le père de JOFFRIN est un proche de JMLP.



Source: http://www.legaulois.info/

Susauxcollabos. Raphaël Liogier, professeur d’Université appelle les musulmans à la « désobéissance civile »

Raphaël Liogier professeur de sociologie à Sciences Po Aix, Directeur de l’Observatoire du religieux et conférencier à l’ICI (Institut des cultures de l’islam, établissement culturel de la ville de Paris donc subventionné par les Parisiens) appelle les musulmans à la «désobéissance civile» (Voir la Vidéo ci-dessous) et essaye d’organiser la muslim pride. Il peut largement concourir pour le prix de super dhimmi 2011.

Visionner cette vidéo: http://dai.ly/k3mNzE c’est un déni de réalité en permanence.

Voici l’article de Pascal Hilout:

M. Liogier, vous êtes la honte de notre sociologie !

Publié le 27 juin 2011 par Pascal Hilout – Article du nº 205 de Riposte Laïque

Monsieur Liogier,

Je viens de regarder l’interview vidéo que vous avez accordée à Oumma.tv (1). Contrairement à ce que vous y énoncez, permettez-moi de vous dire qu’il n’y a rien dans l’islam dont mon père musulman et ma mère musulmane pourraient être fiers. Mais au contraire de ce que vous pensez, on trouve tout ce qu’il faut dans la pratique quotidienne et basique de l’islam pour construire et puis consolider des ghettos qui nous séparent du reste de nos concitoyens et de l’humanité tout entière. C’est pour cela que je vous dis, à vous qui faites encore l’apologie de la pratique islamique : « Dégagez le plancher, tout autant que le Coran et Mahomet ! Allez voir au Moyen-âge des soumises et des bâchées volontaires si j’y suis !»

Simone de BeauvoirSimone de Beauvoir

Qu’ai-je donc fait à Allah pour que mes impôts aillent financer un sociologue qui explique à nos compatriotes musulmanes qu’elles peuvent être fières de porter le voile intégral et que la loi qui en interdit le port serait inique comme le serait celle qui interdit, depuis mars 2004, le port du voile à l’école publique ?! En quittant le Maroc où la pression sociale imposait à ma mère de porter le voile intégral, je pensais me retrouver dans le pays de Voltaire et celui de Simone de Beauvoir où cette infamie qu’est le voile prescrit aux seules femmes serait vilipendée, honnie, renvoyée aux oubliettes de l’histoire ; au temps de St Paul ou celui du pédophile avéré qu’est Mahomet.

VoltaireVoltaire

Mais il est bien loin le temps de la libération, de l’existentialisme, du féminisme, du progressisme et de l’émancipation. L’air du temps déclame : « Vive les réacs de tout poil et les soumises de tout voile ! ».

Me voilà donc, en France, pays de bien des révolutions, gratifié d’un enseignant de haut vol qui admet qu’on puisse considérer, aujourd’hui, les cheveux et les visages des musulmanes comme une honte à faire disparaître de l’espace esthétique et social ?! Comment peut on payer un quelconque salaire à des charlatans qui n’ont de cesse d’inverser nos valeurs les plus élémentaires ?!

Le discours que tient M. Liogier sur Oumma.tv est la preuve tangible d’une islamisation bien avancée des esprits et de nos institutions.

A cinquante neuf ans, moi qui avais toujours cru que les chercheurs et enseignants des IEP, cette élite de la société, servaient avant tout de locomotive au service du progrès et de l’émancipation de la société, je dois malheureusement déchanter. En voilà donc des enseignants comme Raphaël Liogier, Vincent Geisser, Ester Benbassa…, j’en passe et des meilleurs, qui ont une grande âme de pasteurs, flattant des ouailles musulmanes attachées à des pratiques dignes du Moyen-âge.

Il peut le faire ! S.A.S l'imam Raphaël LiogierIl peut le faire ! S.A.S l’imam Raphaël Liogier

A écouter M. Liogier, force est de constater qu’il fait tout pour nous expliquer que les musulmanes sont toujours bonnes à bâcher. C’est comme si leurs corps n’étaient pas assez beaux pour mériter des robes, des décolletés et des bikinis made in Paris ?!

Non M. Liogier, contrairement à ce qu’en pense St Paul et le Coran, le corps des hommes et celui des femmes est de toute beauté. Comme bien des Français et des Européens, j’adore tout simplement les Vénus et Apollon et je considère les cheveux et le visage de ma mère et de ma sœur comme expression de la beauté et de l’humanité. Les habits et nos couturiers sont là pour mettre nos corps en valeur et non pas pour les enlaidir ou dissimuler cette beauté. La musulmane n’a rien à cacher et vos propos ne méritent aucun respect. Notre sociologie peut se passer de vos services car vous n’êtes qu’un retardateur de l’émancipation de nos concitoyens musulmans qui passe, nécessairement, par l’émancipation du corps de la musulmane. Vous les Ramadan, les Geisser, les Loigier & Confrérie vous aimeriez tant que les musulmanes et les musulmans continuent de se complaire dans l’auto-exclusion islamique dont la pratique est porteuse, au quotidien, de ghettos alimentaires (halal), de ghettos vestimentaires (les voiles), de ghettos sportifs et ludiques : les filles ne peuvent fréquenter les piscines et les plages… A cela s’ajoute la soumission inscrite dans le corps, l’espace et le temps, plusieurs fois par jour

Monsieur Liogier,

Comme vous n’êtes pas contre l’idée d’une « Muslim Pride », j’ai imaginé des slogans pour une telle mascarade de pleine rue où les vedettes seraient entièrement bâchées :

  • « En France, nous vénérons tous un prophète pédophile qui a défloré Aïcha à l’âge de neuf ans et nous en sommes fiers ! »
  • « En France, nous vénérons tous un Coran qui a interdit aux neuf veuves du prophète de se remarier et nous en sommes tout à fait fiers ! »
  • « En France, l’islam a engendré des fantômes ambulants et nous en sommes tout à fait fiers ! »
  • « En France, et en Europe nous promettons l’enfer, ici-bas et dans l’au-delà, à tous ceux qui critiquent le Coran et Mahomet et nous en sommes fiers ! »
  • « En France, nos pères polygames trompent ‘légalement’ nos mères tous les soirs (ou presque) et nous en sommes des témoins pas peu fiers ! »
  • « En France, comme partout ailleurs, le Coran permet que nos mères soient battues, répudiées et nous en sommes fiers ! »
  • « De retour au pays, nos mères ont droit uniquement à la moitié de l’héritage qui revient à leurs frères et nous en sommes fiers ! »
  • « En France, nous avons un enseignant-chercheur dont la vue et l’esprit sont totalement voilés et nous en sommes fiers ! Même s’il nous coûte trop cher ! »

Comme quoi on peut être instruit, professeur d’Université et raconter d’énormes contre-vérités. Ecrivez à ce professeur pour lui dire tout le « bien » que vous pensez de ses déclarations ineptes et qu’il arrête de nous prendre pour des élèves demeurés.

Action SITA : imprimer, adresser, poster : la nouvelle façon de voterDémocratie Directe

On applique la bonne vieille méthode SITA inspirée par Amnesty International: envoi d’un courrier, dans une enveloppe timbrée, par la poste ( http://tinyurl.com/6r4fsu )

Quoi mettre dans l’enveloppe?

1) Un document PDF d’une page contenant le texte de Pascal Hilout, après sa conversion en PDF et qui est logé à l’adresse: http://www.printfriendly.com/print/v2?url=http%3A%2F%2Fripostelaique.com%2Fm-liogier-vous-etes-la-honte-de-notre-sociologie.html+

2)En finition : des textes imprimés sur l’islam en appliquant les consignes suivantes :

Un timbre au tarif de base “20 grammes” permet d’envoyer deux feuilles soit 4 pages en tout. Vous pouvez donc compléter votre courrier en imprimant sur les pages encore disponibles des informations afin de permettre a vos interlocuteurs une meilleure compréhension de l’islam. Au choix à cette page des argumentaires et tracts au format PDF: http://tinyurl.com/ksudr9

A qui envoyer les courriers?

A Raphaël Liogier dont l’adresse postale figure à cette page: http://www.obs-religieux.iep.u-3mrs.fr/ObsCoord.htm

A cette page on trouve aussi quelques adresses email où on peut envoyer l’article de Pascal Hilout par copier/coller pour que ses collègues sachent ce que l’on pense de lui.

ATTENTION: pas d’insultes ni de menaces dans un courrier SITA. Ceux qui se laisseraient aller à de telles pratiques le feraient sous leur entière responsabilité.

Votre courrier SITA est prêt, il vous reste à le timbrer et à le poster . Si vous le souhaitez vous pourrez aussi suivre les consignes facultatives suivantes.

–Pour prolonger et compléter cette action SITA par courrier postal on peut aussi mener une action par courriels dont la technique est exposée à cette page http://sitasecure.wordpress.com/2009/06/01/action-par-courriels/

Invitation au sitathon

Eventuellement, vous pouvez recenser vos actions au Sitathon, http://sitathon.blogspot.com afin d’inciter d’autres internautes à agir ainsi et vous inscrire à la lettre d’information alertes-sita.blogspot.com pour être averti des prochaines actions.

–Information sur SITA

Pour des informations plus détaillées sur les actions SITA, vous pouvez consulter le kit SITA à la page: http://planete-sita.bravehost.com/kitsita.html

Vous avez une enveloppe, un timbre alors vous avez le……………… P O U V O I R ………de dire son fait à toute personne publique. C’est la nouvelle façon de voter;c’est efficace:tinyurl.com/C44RVR

Selon la charia…

Chez les momos, l’homophobie bat son plein. Et personne ne se plaint (oui, je sais, c’est pas terrible…).

FDF

.

Religion de tolérance…

« En France, le voile n’a pas sa place dans la sphère publique »: Marine Le Pen.

Marine Le Pen se confie à Riposte Laïque. Ca va encore faire hurler Caroline Fourest, Cécile Duflot and Co. Bof; la caravane passe…

FDF

.

Riposte Laïque : Vous avez suscité de nombreuses critiques en France en évoquant la nécessaire sortie de l’euro. Aujourd’hui la crise grecque rend de plus en plus probable l’éclatement de la zone euro. Comment voyez-vous la suite des événements ?

Marine Le Pen : L’euro est un malade en phase terminale à qui l’on fait subir un acharnement thérapeutique aussi vain que ruineux. Il y a un an, les dirigeants européens nous avaient certifié que le premier plan d’aide de 110 milliards suffirait à sortir la Grèce de la crise. Aujourd’hui, le gouvernement grec réclame de nouveau un plan de 110 milliards que l’Union européenne, Nicolas Sarkozy en tête, vont lui accorder, obsédés par l’idée de sauver non pas le peuple grec du carnage social, mais la monnaie unique à tout prix.
Or, ni le premier plan ni le deuxième ne permettront à la Grèce de relancer sa croissance, de combler ses déficits, de créer des emplois parce que cet argent sert avant tout à payer ses dettes et à rembourser les échéances en cours auprès des marchés financiers. Or ce qui est arrivé à la Grèce, au Portugal et à l’Irlande menace aujourd’hui l’Espagne et demain très vraisemblablement l’Italie et la France. C’est un effet domino dévastateur si l’on ne se décide pas rapidement à anticiper plutôt que de subir ce tsunami économique et financier.

Riposte Laïque : Dans plusieurs pays européens, des partis qualifiés souvent par les médias de « populistes », réclament eux aussi la sortie de l’euro et le retour de leur souveraineté. Croyez-vous possible une coordination de souverainistes européens ?

Marine Le Pen : Je pense que l’ampleur de la catastrophe exige une prise de conscience collective qui va bien au-delà des clivages politiques. Il s’agit aujourd’hui de sauver non pas une monnaie qui a démontré sa nocivité considérable mais des peuples d’une nouvelle ère de glaciation sociale. Ceux qui sont attachés à la souveraineté politique et économique des nations doivent bien évidemment y jouer un rôle majeur, tout comme ceux, et ils sont de plus en plus nombreux, qui ne veulent pas être sacrifiés sur l’autel du dogme de la monnaie unique.

Riposte Laïque : Pouvez-vous préciser pour nos lecteurs en quoi, selon vous, l’Europe actuelle est dangereuse et quelle Europe vous appelleriez de vos vœux.

Marine Le Pen : Les chiffres sont assez effrayants pour que l’on puisse prendre conscience de la direction suicidaire que prend l’Union européenne. On nous avait promis la prospérité, le plein emploi, la croissance pour des décennies, on a droit au chômage de masse, à la généralisation de la précarité, aux délocalisations, à l’explosion des prix, à la submersion migratoire. Le « paradis » européen que les technocrates nous ont vendu c’est aujourd’hui 43 millions de personnes menacées par la pénurie alimentaire !

Or personne ne peut et ne doit se résoudre à ce suicide collectif. Cette Europe là qui entraîne dans sa chute des millions d’Européens n’est pas l’horizon indépassable du devenir de notre pays et de notre peuple. Comme le proposent aujourd’hui nombre d’économistes reconnus, il est vital de retrouver notre liberté monétaire pour oxygéner notre économie, nos finances et nos emplois. C’est cette Europe respectueuse de nos libertés et du droit des peuples européens à disposer d’eux-mêmes que nous défendons.

Riposte Laique : De nombreux lecteurs de Riposte laïque se sont étonnés d’un texte paru sur le site NPI tenu par le Front National, évoquant le témoignage d’une musulmane voilée qui avait adhéré par internet au FN. Il y a quelques mois, vous affirmiez que le voile intégral n’était pas le problème , mais qu’il fallait interdire le voile partout en France. Auriez-vous assoupli votre position, jusqu’à accepter que des militantes voilées puissent adhérer à votre parti.

Marine Le Pen : Avant de répondre plus précisément à votre question, permettez-moi de préciser une chose : le seul site officiel du Front National est le site http://www.frontnational.com. NPI est un site qui soutient le Front National mais qui « n’est pas tenu par le Front National ».
Je n’ai jamais changé de discours sur la question du voile. J’ai dit et je redis que le voile n’a pas sa place dans la sphère publique en France. Soyons clairs, je ne suis pas une adversaire des religions, la laïcité permet à chacun dans notre pays de croire ou de ne pas croire. Ce qu’elle ne permet pas et auquel je suis profondément attachée, c’est qu’une religion déborde dans la sphère publique pour y substituer aux lois civiles des lois et des revendications d’ordre politico-religieuses….

…Suite et source: http://ripostelaique.com/marine-le-pen-le-voile-na-pas-sa-place-dans-la-sphere-publique-en-france.html

28/06/2011

Piqûre de rappel: nous voulons un référendum sur l’immigration !

Relance: une pétition de Stop Immigration à destination de Nicolas Sarközy. Je relaie, bien entendu…
FDF

.

Monsieur le Président,

L’immigration massive que nous connaissons est un danger majeur pour notre pays :

– Elle est d’abord un danger pour notre identité nationale. Des millions de personnes sont arrivées en quelques décennies chez nous sans partager notre culture, nos valeurs, nos coutumes. Et souvent même sans avoir la plus petite envie de les adopter et de s’intégrer.

– Elle est aussi un danger financier, notamment pour notre système de protection sociale, déjà en faillite, et pourtant véritable pompe aspirante de l’immigration légale et clandestine.

– Elle est encore un danger pour la sécurité, puisque bon nombre d’immigrés non intégrés s’attaquent à leurs voisins.

– Elle est enfin une menace pour les immigrés parfaitement intégrés et qui risquent un fâcheux amalgame.

Nous vous demandons donc instamment d’organiser au plus vite un référendum sur l’immigration, avec trois questions :

1) Faut-il revenir au droit du sang, c’est-à-dire réserver l’obtention de la nationalité aux enfants des Français et dans des cas exceptionnels aux étrangers méritants qui ont prouvé leur attachement à la France ?

2) Faut-il réserver l’aide sociale aux Français ?

3) Faut-il supprimer le regroupement familial en France ?

Vous avez tenu à maintes reprises le langage de la fermeté et nous vous en remercions. Mais la situation devient chaque jour plus préoccupante. Les trois réformes indiquées par ces questions permettraient de stopper réellement l’immigration et donc de s’attacher sérieusement à l’intégration des immigrés déjà présents sur notre sol. Et elles ne coûteraient rien ; au contraire, elles permettraient de substantielles économies.

Je compte sur votre détermination à défendre la France et les Français pour préparer au plus vite cet indispensable référendum.

Pour signer: http://stop-immigration.fr/?p=4

Lagarde au FMI: « IL » a réussi !

Chapeau Sarkö! Christine Lagarde a été élue directrice du FMI pour remplacer un DSK défaillant. Ce n’est pas l’Europe, ni la France, qui  a désormais en mains la finance mondiale. C’est Christine Lagarde !

1)Pourquoi j’écris « Chapeau Sarkö »? Très simple. Je fabule peut-être mais je réfléchi aussi… En effet, DSK était pressenti comme président des Français Socialiste en 2012. Game over pour lui et le PS, donc… Mme Lagarde est de l’UMP. Il est probable qu’elle recevra ses ordres de Sarkö… L’UMP a donc un pied au FMI; pas mal pour les futures présidentielles, ça peut servir…

2)Autre point et pas des moindres: si Sarkö devrait ne pas être reconduit en 2012, il lui resterait, lui qui aime tant le pouvoir et ses avantages, a demander à Christine Lagarde de démissionner en douceur et de prendre sa place. Facile manoeuvre, dans ces « hautes sphères ». Mais il attendrait peut-être 2013, histoire de…

Mais je m’égare, là. J’ai trop mal à la France. C’est la douleur qui m’égare, en fait…

Bon. J’arrête là mes « égarements ». Il y a du remaniement ministériel dans l’air, cette fois. Ce n’est que le….Nième. Je ne me souviens plus…

FDF

.

C’est fait. La ministre de l’Economie a été officiellement nommée à la direction générale du Fonds. Voici les quatre challenges qu’elle devra relever pour s’imposer.

Les Européens ont eu ce qu’ils voulaient : garder la direction du FMI à un moment où la zone euro s’enfonce dans la crise de la dette. Mais paradoxalement, Christine Lagarde devra se montrer d’autant plus ferme avec les pays européens en difficulté que de nombreux observateurs s’inquiètent de voir une directrice française se montrer trop indulgente avec sa région mère. De fait, le FMI a accordé 91,7 milliards de dollars prêts à l’Europe, soit un tiers des plans de sauvetage de la zone euro. Christine Lagarde en est consciente et a maintes fois souligné qu’elle saurait être dure. Et elle l’a répété jeudi lors de son « grand oral  » jeudi devant le conseil d’administration : « Je ne suis ici pour représenter les intérêts d’aucune région du monde en particulier, mais bien l’ensemble des Etats membres ». Et d’assurer : « Je ne me départirai pas de la franchise et de la vigueur nécessaires dans mes discussions avec les responsables européens, bien au contraire, a-t-elle déclaré. Il ne peut y avoir place pour la complaisance quand des choix douloureux doivent être faits, et il n’y a pas d’alternative à l’adoption, par les autorités grecques, d’ajustements difficiles mais indispensables pour restaurer la viabilité des finances publiques et la compétitivité du pays ». Concrètement, à peine arrivée, Lagarde devra prendre une décision délicate sur le sort de la Grèce : faudra-t-il ou pas restructurer sa dette ? Mais il n’y a pas qu’avec la Grèce qu’elle sera amenée à se montrer tenace. Elle pourrait bien avoir à croiser le fer avec ceux qui vont lui succéder à Bercy, si ces derniers ne mènent pas les réformes jugées cruciales pour préserver le triple A de la dette française…

Suite et source: http://lexpansion.lexpress.fr/economie/christine-lagarde-les-defis-qui-l-attendent-au-fmi_257880.html

La délinquance? Ca va, ça va…

De la violence, encore et toujours… Encore un cas d’école. Le type violent récidiviste passe une nouvelle fois devant les juges pour violences conjugales: 12 mois avec sursis. Ca va lui permettre de recommencer… Honteux!

C’est bizarre; on ne donne pas le nom du type; pourtant, il est majeur, non? Ah oui: faut pas « heurter », peut-être.

FDF

.

Foix: rouée de coups sous les yeux de sa fille !

La violence conjugale sous-estimée

24 ans seulement et de « violences en dégradations, refus d’obtempérer, vols, vols aggravés, conduites sans permis et sans assurance », sans parler des « recels », M. M. est allé de récidives en récidives bien que, depuis 2008, il fasse désormais l’effort de répondre aux convocations et de suivre des stages au pôle emploi. Il comparaît cependant détenu dans son box et on lui reproche des faits de violence sur sa concubine, doublés d’une impressionnante succession d’appels téléphoniques malveillants et de menaces de mort.

M. M. a connu S. entre deux permissions de sortie de la prison de Foix et sur les quinze mois que dura leur liaison, il ne l’a guère vue en tout et pour tout qu’un mois… Assez pour en tomber amoureux et qu’une jalousie féroce s’installe une fois la rupture consommée.

N’y tenant plus, M. M. est allé revoir S. à Argelès-sur-Mer « pour lui parler ». S. a catégoriquement refusé l’entretien et M. M., en désespoir de cause, s’est rendu à la sortie de l’école où la fille de S. a malencontreusement assisté à la scène de violence qui a vu S. être « projetée violemment au sol après avoir été traînée par les cheveux, puis rouée de coups de pied dans le dos »…

Interpellé et réincarcéré peu de temps après, M. M. a réussi, en prison, à se procurer un téléphone portable, s’acharnant alors sur le répondeur de S. (67 messages malveillants…) jusqu’aux menaces de mort.

Le ministère public demandera « sept mois ferme et maintien en détention » pour quelqu’un « qui a déjà été condamné pour des faits similaires, ce qui ne l’empêche pas de repasser à l’acte

 Délibéré : Douze mois entièrement assortis du sursis et mise à l’épreuve (deux ans) et interdiction d’entrer en contact avec la victime .

Source: http://www.ladepeche.fr/

L’oraison funèbre de l’Euro faite par l’hebdo allemand Der Spiegel…

Contraste saisissant : alors qu’aucun journal français n’évoque réellement la crise de l’euro, le premier hebdomadaire allemand titre, lui sur la mort de l’euro. Et dire que lundi 27 juin, Nicolas Sarkozy affirmait que tout allait bien entre la France et l’Allemagne…

On y va tout droit, dans l’abîme. Mais en France, on ne prévient pas le peuple; présidentielles oblige…
FDF

.

« Plötzlich und Erwartet. Nachruf einer gemeinsamen Währung ». Traduction : « Soudain mais prévisible. L’oraison funèbre de l’euro ». Quand nos amis allemands s’emparent de la question monétaire, ils n’y vont pas avec le dos de la cuillère ! Le dernier numéro de l’hebdomadaire consacre 25 pages à la crise de l’euro.
Première critique de fond : l’euro n’avait pas été pensé pour ça. Ça ? Les journalistes du Spiegel se déchaînent contre le Fonds de stabilisation européen, ce qu’ils nomment avec quelque anxiété le « Transferunion », un concept qui semble décrire une politique européenne qui enchaîne les pays bien-portants aux canards boiteux. Un changement de paradigme, qui, selon l’hebdomadaire, rencontre l’opposition non seulement des pays « subventionneurs » mais aussi des pays « aidés ».

Alors qu’en France, les difficultés de l’euro ne sont évoquées qu’à regret et a minima – et avec une extrême candeur – elles font les gros titres en Allemagne : l’historique des unes du Spiegel montre d’ailleurs que ce n’est pas la première fois que l’hebdo allemand tire la sonnette d’alarme sur la monnaie unique.

Suite et source: http://www.marianne2.fr/Euro-le-Spiegel-appelle-a-un-plan-B-_a207921.html

SOS Education: merci à vous !

De bonnes nouvelles de SOS Education.

FDF

.

Cher ami,

Vous avez signé et soutenu la pétition lancée par SOS Éducation, pour que le ministre de l’Éducation signe le décret sur les sanctions à l’école.

Je vous remercie infiniment de votre action. Vraiment. Un grand MERCI, pour tous les enfants, les professeurs et les professionnels de l’Éducation nationale.

Car votre action a été efficace ! Non seulement vous avez été plus de 60 000 à signer. Mais surtout, grâce à vous, le ministre Luc Chatel a pris ses responsabilités en signant le décret qui était resté sur son bureau pendant un an. Il vient de l’annoncer hier, sur toutes les chaînes et les radios. ENFIN !

Vous rendez-vous compte ? Pour la première fois depuis 25 ans, un texte vient renforcer l’autorité des professeurs et des chefs d’établissement. C’est du jamais vu ! Alors, encore MERCI ! C’est vraiment salutaire.

46 % des parents ont peur de laisser leurs enfants à l’école. Il était de la plus haute importance que l’institution apporte une réponse concrète au problème de la violence. En rendant la sanction automatique.

Certains diront que ce n’est qu’un petit pas. Et, c’est vrai, les textes ne sont pas parfaits. Mais ils vont dans le bon sens !

Vous pouvez aujourd’hui transformer l’essai. Il est nécessaire sur le terrain que l’action disciplinaire en cas de violence physique ou verbale soit bien rendue automatique. Les textes le permettent maintenant.

  • C’est donc aux chefs d’établissement, en premier lieu, de donner toute la place à la responsabilité de chacun ;
  • Aux professeurs d’appliquer l’action disciplinaire ;
  • Et aux parents d’y participer. Ce décret permet, en effet, aux parents de s’impliquer dans la discipline, là où le dialogue était figé. Ils sont avertis immédiatement et peuvent accompagner leur enfant dans sa prise de responsabilité. Les mesures d’intérêt collectif permettent à l’élève de réparer sa faute en dehors de l’école : là encore la responsabilité des parents est accrue. C’est une chance à saisir pour casser l’opposition stérile entre les parents et les professeurs.

Ensemble, nous pouvons aller plus loin. Pour qu’il soit vraiment efficace, le décret peut encore être renforcé. SOS Éducation demande que les élèves hautement perturbateurs, sanctionnés par une exclusion définitive, deviennent acteurs de leur réintégration. Encouragez maintenant le ministre à aller au bout de sa démarche : cliquez ici.

Actuellement, quand un élève est exclu par l’équipe d’un établissement, l’administration le place automatiquement dans un autre établissement. L’élève n’a rien à faire. Et il le sait.

Ce mécanisme vide l’exclusion de son sens :

  • D’abord parce que cela atténue la sanction, puisqu’il est toujours pris en charge ;
  • Ensuite parce que cela déconsidère l’élève, qui n’est plus qu’un problème qu’on déplace, dont on se débarrasse. Déjà qu’il ne trouvait pas sa place dans le premier établissement, on ne l’aide pas en le parachutant dans un autre, sans le solliciter.

Il faut permettre à l’élève de manifester son désir de continuer sa scolarité. C’est pourquoi SOS Éducation milite pour que tout élève exclu soit obligé de demander sa réintégration lui-même.

Demandez au ministre d’aller jusqu’au bout de sa démarche: cliquez ici.

Un grand merci.

Cordialement,

Éric Galland
Responsable des relations parents-professeurs
SOS Éducation

P.S. Il aura fallu la mort de Carla pour que le décret soit signé… N’attendons pas que la situation s’aggrave. Vous avez prouvé qu’en réagissant, vous pouvez changer les choses.

Transmettez ce message à vos amis et à vos proches et donnez-leur le lien :

http://soseducation.com/decret/

Merci !

Un scoop: Martine Aubry s’intéresse aux Français », désormais…

Habituellement à genoux devant l’islam et les musulmans, la secrétaire du PS s’intéresse soudainement aux Français, en annonçant sa candidature aux primaires du PS. Mais le mal est fait… En outre, elle se fout du monde quand elle conclu son discours de ce matin par:

« Vive la République, vive la France !« 

FDF

Et dans l’hypothèse où elle serait élue au plus haut rang de l’Etat, savez vous qui est pressenti pour lui succéder à la tête du PS? C’est Harlem Désir,

l’ex patron de SOS Racisme, les chasseurs de blancs… Voir à ce sujet, sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Harlem_D%C3%A9sir, la rubrique « condamnation »…

.

Martine Aubry candidate à l’élection présidentielle

La patronne du PS a dévoilé ses intentions depuis son fief de Lille, dans une « déclaration à l’adresse des Français ».

Cette fois, elle l’a dit : « J’ai décidé de présenter ma candidature à l’élection présidentielle. » Après trois années pleines de rebondissements passées à la tête du PS, Martine Aubry se lance dans la bataille de la primaire et brigue l’investiture de son parti. La scène se déroule mardi, à 11 h 30, gare Saint-Sauveur, lieu culturel de sa ville de Lille. La tribune est très présidentielle, bleu ciel – « sa couleur historique, un bleu gris, celui qu’elle aime : c’est le bleu Martine Aubry comme on l’appelle ici », dit un proche -, ornée des drapeaux français et européen, pour un instant solennel. La nouvelle Martine Aubry se présente dans un costume pantalon-veste noir, blouse blanche. C’est désormais une candidate et elle favorise le « je » aux « nous ».

Elle dit vouloir « redonner à la France sa force, sa sérénité, son unité » et « à chacun le goût de l’avenir et l’envie d’un destin en commun ». La maire de Lille s’appuie sur son expérience à la tête du PS, qui lui permet d’être « confiante dans le grand projet de changement préparé tous ensemble. » Elle ne cite pas Nicolas Sarkozy, mais évoque un pays qui « subit de grands désordres », un « pouvoir enfermé dans ses certitudes (qui) a touché à tout sans rien régler ». « La peur, le repli sur soi, le défaitisme : ce n’est pas la France ! » déplore celle qui veut « relever le défi d’une France innovante, compétitive et écologique. »

« Désir d’agir

Surtout, Aubry, à qui ses adversaires politiques et même certains camarades politiques reprochaient souvent l’absence d’envie de pouvoir, fait valoir son « puissant » « désir d’agir » pour la France… Toute allusion au désir d’avenir de sa désormais concurrente Ségolène Royal est évidemment fortuite… Aubry se lance donc avec confiance, assurant : « Je prends aujourd’hui devant vous l’engagement de la victoire en 2012. »

La centaine de militants présents derrière les quatre premiers rangs occupés par les journalistes scandent alors « Martine présidente ». L’ancien Premier ministre et maire de Lille Pierre Mauroy, arrivé avec trois quarts d’heure d’avance, et le mari de Martine Aubry, l’avocat Jean-Louis Brochen, se sont glissés dans la salle. Aubry, qui veut apparaître proche des Français, se mêle ensuite aux militants sur la terrasse ensoleillée. Elle se déplace difficilement pendant quelques minutes d’une indescriptible cohue.

Du staff parisien sont présents son directeur de cabinet Jean-Marc Germain, son adjoint David Lebon et, bien sûr, son bras droit Francois Lamy, futur directeur de campagne. Ils se montrent très détendus. « Je n’ai jamais douté qu’on en arriverait là », sourit Jean-Marc Germain, mais François Lamy évoque tout de même « un moment plus que symbolique ».

Source: Le POST

Chances pour la France: « Je vais te planter. Je n’ai rien à perdre. J’ai déjà fait dix ans de prison »…

Eh oui; encore ne « chance pour la France »… Vive la diversité! Vive les « jeunes Français issus de l’immigration »!  Encore un qu’il faudrait renvoyer au bled à grands coups de pompes dans le c..!

FDF

.


Toulouse: armé d’un couteau, il détrousse les passants !

« Sur le plan juridique, c’est la cour d’assise qui devrait vous juger. Vous risqueriez jusqu’à 30 ans de prison ». Le réquisitoire du procureur de la République, Patrice Michel, raisonne avec virulence devant le tribunal correctionnel dans le cadre des comparutions immédiates. Issam Driouech, 31 ans, pull rayé, assume les faits qui lui sont reprochés.

Dans la nuit du 1er au 2 avril, à 2 heures du matin, accompagné d’un complice, il stoppe un jeune passant rue Caraman, dans le centre de Toulouse. Stéphane, 20 ans, vient de raccompagner un ami. Armés d’un couteau, les deux hommes lui réclament sa carte bleue et son code. L’étudiant s’exécute. Au distributeur, Issam Driouech l’intimide : « Je vais te planter. Je n’ai rien à perdre. J’ai déjà fait dix ans de prison ». En quatre retraits, les malfaiteurs prennent 420 euros. Ils décident alors de raccompagner la victime chez elle. Par chance, Place des Carmes, Stéphane croise un ami. Celui-ci réalise que quelque chose ne va pas. Les deux voleurs prennent la fuite. À l’audience, l’avocat de la victime, Me Pascale Benhamou, explique : « Mon client a aujourd’hui peur de sortir seul. »

De cette nuit-là, le prévenu ne se souvient de rien. Il affirme « avoir trop bu ». Pourtant quelques minutes plus tard, alors que les deux comparses marchent en zigzag dans la rue Saint Rome, Issam Driouech s’en prend à Maëva, 21 ans. Le couteau en main, il saisit la jeune fille, la plaque contre le mur. « Je vais te planter » crie-t-il. Cette fois-ci, il allie le geste à la parole. « Son ami l’a arrêté au dernier moment. J’ai vraiment cru qu’il irait au bout », témoigne Maëva, les mains tremblantes, soutenu par son avocat Me Emmanuel Tricoire. La jeune femme explique que le traumatisme est toujours là : « Je n’arrive plus à dormir. »

Issam Driouech a été identifié par les deux victimes la veille de son passage devant le tribunal. La raison du délai : l’homme était déjà en prison. Il avait été condamné à 4 ans d’emprisonnement ferme au mois de mai pour des faits similaires. Le ministère public requiert 7 à 10 ans. « C’est son extermination qu’on demande », s’indigne Me Séverine Bouchaïb en défense. Le délibéré tombe : 4 ans de prison ferme et des dommages et intérêts à verser. Pour Maëva « la peine n’est toujours pas suffisante ».

Source: http://www.ladepeche.fr/

Il y a deux ans, Obama montrait son vrai visage…

C’était en juin 2009 et c’est passé « entre les gouttes », bien entendu… A noter que ce qu’annonçait à l’époque Obama ne concernait pas son propre pays… La gouvernance mondiale tant redoutée s’affirme.

FDF

.

Hijab : Obama égratigne la France…

Le président américain Barack Obama a défendu aujourd’hui au Caire le port du voile pour les musulmanes en Occident, prenant le contre-pied de la France.

C’est par trois fois que M. Obama a pris la défense du voile islamique dans son discours prononcé à l’Université du Caire, critiquant le fait qu’un pays occidental « dicte les vêtements » qu’une musulmane « doit porter ».

Au nom de la laïcité, la France a banni en 2004 dans les écoles les signes religieux ostentatoires avec une loi interprétée comme ciblant surtout le voile islamique. La polémique fait également rage au Canada et en Allemagne alors qu’en Belgique, 90% des écoles le bannissent et il est jugé « discriminatoire » par un décret du Conseil d’Etat.

« Il est important pour les pays occidentaux d’éviter de gêner les citoyens musulmans de pratiquer leur religion comme ils le souhaitent, et par exemple en dictant les vêtements qu’une femme doit porter », a-t-il lancé.

Sans jamais citer la France ou d’autres pays, il a enchaîné en affirmant qu' »on ne doit pas dissimuler l’hostilité envers une religion devant le faux semblant du libéralisme ».
« Je sais qu’il y a un débat sur ce sujet », a encore dit M. Obama avant de trancher sur ce sujet toujours controversé en Occident devant un public trié sur le volet, parmi lequel de nombreuses femmes voilées.

« Je rejette », a-t-il ainsi affirmé, « les vues de certains en Occident » pour qui le fait « qu’une femme choisisse de couvrir ses cheveux a quelque chose d’inégalitaire ».
Il a encore souligné que « le gouvernement américain s’est porté en justice pour protéger le droit des « femmes et des filles à porter le voile » et « punir ceux qui voudrait leur dénier ».

Pour la première fois, une américaine musulmane portant le voile, Dalia Mogahed, d’origine égyptienne, a fait son entrée à la Maison Blanche comme conseillère de Barack Obama.

Mais la question du port du voile, notamment à l’école, met aussi à l’épreuve des gouvernements et opinions publiques dans des pays musulmans.

Source: http://www.lefigaro.fr/ juin 2009

Suite aux signatures de certains maires PS concernant l’octroi du droit de vote des étrangers…

J’ai reçu une réaction fort intéressante. Voir ci-dessous.

FDF

.

« Chers amis,
Petits rappels de base :
1) La constitution de la République Française stipule en son article 3 :
« Sont électeurs, dans les conditions déterminées par la loi, tous les nationaux majeurs des deux sexes, jouissant de leurs droits civils et politiques ». 
Il n’est nullement fait état ici d’un privilège particulier accordé à des non nationaux français!
2) Par contre, comme il est précisé plus loin, les citoyens de l’Union (européenne) peuvent voter aux élections locales pour autant qu’ils justifient d’une résidence sur le lieu de leur vote. Disposition chère à Monsieur Alain Jupé qui fit son maximum pour nous l’introduire dans notre droit national à l’époque.
3) Dans le texte ci après, l’affirmation que le traité de l’Union ouvre cette voie aux étrangers à l’Union est mensongère et voulue certainement ici pour tromper le lecteur. Il n’y est question que des citoyens de l’Union et rien d’autre.
4) Il est consternant de constater chez des élus, fussent-ils des Maires, une telle méconnaissance du plus élémentaire droit constitutionnel des nationaux français.
5) Accorder le droit de vote à des étrangers, dès lors qu’ils résident sur le territoire d’un pays quel qu’il soit, ne peut y ouvrir un droit de vote. en effet, la notion de « résidence » attachée à ce privilège est et sera difficile à cerner. En effet, la location d’un garage, voire même d’un petit studio a été utilisée par X ou Y pour pouvoir voter sur la commune où ce garage ou ce studio étaient situés.
En effet, dans l’esprit des promoteurs de cette disposition revient à dire qu’un certificat de résidence remplacerait la carte nationale d’identité, ce qui n’est pas la même chose du tout!
6) Le privilège du droit de vote accordé à des non nationaux français, c’est à dire non porteurs d’une carte nationale d’identité, qui ne paient pas leurs impôts sur le territoire national, bref qui n’ont à y respecter aucun devoir et se verraient toutefois attribuer le même droit de vote que les nationaux français, ne peut leur être attribué.
En effet, cette disposition viendrait à détruire définitivement la constitution française (déjà, je dois le dire, bien mal en point depuis le traité de Lisbonne, voulu par Monsieur Sarközy de Nagy Bocsa).
Dès lors, on peut penser que cette disposition absurde, pourrait être proposée aux Français par voie de référendum, mais:
– on ne voit pas dans quelle mesure les nationaux français pourraient accorder à des étrangers « résidents » des droits exorbitants, alors qu’ils n’ont aucun devoir à respecter sur le territoire national.
– la destruction de la constitution qu’impliquerait cette disposition devrait inévitablement être cassée par le Conseil Constitutionnel.
Cette proposition des Maires mentionnée ici est contitutionnellement absurde!
Le seul intérêt que l’on peut y trouver, est de désigner à la vindicte populaire l’ignominie profonde de ces personnages qui agissent à l’encontre des règles profondes de la Nation. 
Cordt, »
B.C.
*****************************************************************************************************************************************************************************

Liste des maires PS bradeurs de la citoyenneté…

Honte sur vous, représentants de NOTRE République !

Des summums de dhimmitude sont atteints. Les nouveaux collabos détruisent la République à visage découvert. Ils se tirent une balle dans le pied et vont provoquer une révolte mémorable. Nous, les Résistants, en feront partie; c’est certain. Nous allons bientôt avoir honte d’être Français ! Mais ça ne durera pas longtemps…

Ils sont 26 maires-collabos sur 36000 ! Mais il ne faut pas laisser passer ça. Vous pouvez devez les contacter pour leur signaler votre mécontentement: http://www.amf.asso.fr/annuaire/

FDF

26 villes signent un appel pour le droit de vote des étrangers !

Vingt-six villes ont relancé mardi le débat sur le droit de vote des étrangers aux élections locales, en signant un appel destiné à sensibiliser les pouvoirs publics et l’ opinion sur ce sujet.

« Nous lançons un appel solennel et prenons l’ engagement de tout mettre en oeuvre pour que le droit de vote et d’éligibilité des résidents étrangers aux élections locales soit reconnu », écrivent ces maires réunis au Sénat à l’initiative du premier magistrat de Strasbourg, Roland Ries (PS).

« Aujourd’hui, les résidents étrangers doivent être considérés comme des citoyens à part entière« , ajoutent-ils.

L’opinion publique est favorable à l’évolution d’une citoyenneté attachée à la résidence et non pas seulement à la nationalité », estiment-ils

Rappelant que « le concept de citoyenneté contient le droit pour toute personne de participer aux prises de décision qui la concernent », ils soulignent que « son extension a déjà eu lieu pour une partie des étrangers résidents, ressortissants de l’UE, qui peuvent voter aux élections municipales et européennes ».
« Il s’agit maintenant de donner les mêmes droits à tous les étrangers résidents », soulignent-ils.


L’appel est signé par les maires:

d’Angers,

Aubervilliers,

Bègles,

Besançon,

Caen,

Chelles,

Clichy-la-Garenne, ………

Creil,

Erstein,

Grenoble,

Illkirch-Graffenstaden,

Les Ulis,

Lille,

Metz,

Montbéliard,

Nantes,

Paris,

Pau,

Périgueux,

Quimper,

Reims,

Rennes,

Rouen,

Saint-Denis,

Strasbourg

et Toulouse.
Plusieurs municipalités s’étaient associées pour initier cet appel à l’occasion du premier Congrès des Conseils de résidents étrangers le 16 octobre dernier à Strasbourg.

Afghanistan: une fillette sacrifiée au nom de l’islam !

Bande de fumiers !!! Mais battez-vous comme de vrais combattants!

FDF

.

Islam: religion du sacrifice……. des femmes et enfants !

Islam : les femmes et les enfants d’abord !


« Une fillette afghane de 8 ans a été tuée par l’explosion d’une bombe cachée dans un sac que des insurgés lui avaient confié pour qu’elle le donne à des policiers, a annoncé aujourd’hui le ministère afghan de l’Intérieur.

Cet attentat a eu lieu hier dans la province d’Uruzgan, dans le sud de l’Afghanistan. Les rebelles ont fait exploser la bombe à distance, tuant la fillette qui la portait. « Les ennemies de la paix et de la stabilité ont commis un autre crime impardonnable et honteux – un sac chargé d’explosifs qu’on lui a dit d’apporter à la police », a déclaré le ministère.

La fillette, « de bonne foi, a pris le sac et s’est dirigée vers un véhicule de la police. Au moment où elle était tout proche du véhicule, l’ennemi a fait exploser la bombe à distance, tuant l’enfant innocent », a expliqué le ministère ».

Source: http://www.chretiente.info/

Tout étranger condamné à une peine d’emprisonnement au Danemark sera désormais expulsé à sa sortie de prison.

Clair, net et sans bavures… Le bon sens respecté.

FDF

.

http://www.dailymotion.com/embed/video/xjjom7

Tout étranger condamné à une peine d’emprisonnement au Danemark sera désormais expulsé à sa sortie de prison. La loi a été adoptée au Parlement par une écrasante majorité. 97 députés ont voté pour, et seulement sept s’y sont opposés. Pour le ministre de l’immigration, membre de la coalition de centre-droit au pouvoir, cette loi est tout à fait logique:

“Seulement les gens condamnés à des peines de prison seront expulsés, et dans ce pays être condamné signifie que l’on a commis un crime. Ensuite, elle est conforme aux standards internationaux des droits de l’homme.” affirme-t-il…

Suite et source: http://fr.euronews.net/2011/06/24/le-parlement-danois-adopte-la-double-peine

Suisse (encore): «Les requérants difficiles doivent travailler» !

Et on applique ça quand, en France? Certainement après les présidentielles en 2012. Si les Français ont compris la leçon…

Marine, vite !

FDF

.

Simonetta Sommaruga veut serrer la vis aux requérants d’asile qui sèment le trouble en Suisse. La conseillère fédérale estime qu’il «faut les faire travailler, afin qu’ils cessent de glander».

storybild

La ministre de la justice Simonetta Sommaruga.

Les demandeurs d’asile qui sèment le trouble en Suisse provoquent la colère de la ministre de la justice Simonetta Sommaruga. Interrogée par le «Sonntag’s Blick» dimanche, la conseillère fédérale a déclaré qu’il s’agissait «de quelques jeunes hommes qui se comportent de manière absolument impossible et qui discréditent l’ensemble des réfugiés et des requérants». Il faut les «faire travailler ici, afin qu’ils cessent de glander».

Ces quelques jeunes venant surtout d’Afrique du Nord jettent le discrédit sur tous les autres « qui se comportent correctement et qui ont vraiment besoin de notre protection». Ceux qui commettent des délits sont punis. Et ceux qui «glandent» doivent être occupés, par exemple à des travaux d’utilité publique dans les forêts. Les cas difficiles doivent recevoir des bons plutôt que de l’argent de poche, afin de ne pas pouvoir acheter de l’alcool.

L’ordre doit être respecté et les cantons peuvent, si nécessaire, et pour des cas précis, prononcer un couvre-feu ou interdire certains endroits. Il ne s’agit pas de transformer les centres d’accueil en prison. Mais «lorsque les gens viennent vers nous, ils attendent un traitement équitable. Celà, je le garantis. Mais en échange, nous pouvons exiger qu’ils se comportent bien».

Pas droit à l’asile

Simonetta Sommaruga estime que les demandeurs d’asile en provenance d’Afrique du Nord sont avant tout des demandeurs d’emplois. «Ils n’ont pas droit à l’asile. Nous traitons leurs requêtes aussi rapidement que possible. 60% d’entre eux ont déjà déposé une demande dans d’autres Etats européens. Ils sont donc renvoyés dans ces pays».

Ces «cas Dublin» sont traités en priorité par l’Office fédéral des migrations. Mais les centres d’accueil de la Confédération sont surchargés. La Confédération est prête à ouvrir d’autres centres afin de décharger les cantons. Or, là aussi, «nous avons besoin de l’aide de ces derniers pour trouver des centres d’accueil supplémentaires».

La ministre de la justice rappelle que ces derniers mois, plus d’un million de personnes ont fui la Libye pour se réfugier en Tunisie. Or, «depuis le 1er janvier, 917 Tunisiens sont arrivés en Suisse. J’ai donc une certaine compréhension pour les autorités tunisiennes qui ont actuellement d’autres problèmes à régler que le retour de compatriotes expulsés d’Europe».

La conseillère fédérale, en conclusion, s’est dite convaincue qu’il faut lutter contre les abus, «mais l’autre face existe aussi. Le jour avant Noël l’an passé, j’étais dans un centre d’accueil à Bâle. Quand on voit les enfants dans cette situation, ça fait mal au coeur. Ou quand on entend les femmes raconter les humiliations qu’elles ont dû subir pendant leur fuite».

Source: http://www.20min.ch/

27/06/2011

Cette année, la délinquance se passera « sous tente »…

Lu sur: http://www.20min.ch/

Le retour des « c’est pas moi, m’sieur »

Mais c’est du racisme, ça !

Mais que font la Halde, SOS Racisme, la Ligue des droits de l’Homme et autre assos-bobo??? Ah oui; ça se passe en Suisse… Cà en France? Vous rigolez? Les chiffres de la délinquance baissent… Les chiffres…

FDF

Mise en garde des « vols sous tente » !

.

Alors que la saison des festivals en plein air va bientôt battre son plein, la police saint-galloise met en garde le public, en particulier les campeurs, contre des groupes de voleurs originaire du Maghreb.

Des voleurs bien organisés apprécient également ce genre de manifestations. Lors du dernier «open air» saint-gallois, plusieurs d’entre eux, d’origine nord-africaine, avaient été arrêtés. Et une quarantaine de sacs à dos volés avaient été retrouvés derrière des toilettes.

Les festivaliers sont invités à ne laisser aucun objet de valeur dans les tentes, qui sont de plus en plus «visitées» de nuit. Y compris pendant le sommeil, il est recommandé de porter sur soi ou de glisser dans son sac de couchage téléphone portable, appareil photo, baladeur numérique, bijoux ou argent, a communiqué lundi la police cantonale saint-galloise.

Finances: la Grèce va attirer du monde dans l’abîme…

Je ne voudrais pas être pessimiste, mais, à un moment ou à un autre, il faut bien voir la réalité en face. « On » n’a pas voulu tenir compte de quelques référendums… « On » n’a pas voulu tenir compte de l’avis du peuple. Résultat: La Grèce ne tombera pas seule… Excellent billet ci-dessous.

FDF

.

En Grèce, tout va super-bien. Georges Papandréou a obtenu la confiance renouvelée de son parlement, écartant ainsi un des principaux écueils au vote d’un n-ième plan d’austérité et de privatisation un peu plus tard, lequel ouvre la voie au versement d’une nouvelle tranche du plan de sauvetage européen. En attendant un deuxième plan de sauvetage européen. Le tout malgré quelques émeutes peu en phase avec l’austérité qui sied désormais aux Héllènes.

La Grèce est sauvée. D’ailleurs la Bourse se reprend… Ah, on me fait signe que non.

C’est bizarre. Pourquoi les traders du monde ne se lancent-ils pas dans une bonne grosse cuite au champagne après cet enchaînement continu de bonnes nouvelles? Il faut pourtant le reconnaître, tout se passe comme prévu. Le gouvernement remanié est reconduit dans ses fonctions, la solidarité européenne est au rendez-vous (même si Angela, aux prises avec son opinion publique, avance à reculons) et avec quelques privatisations bien senties la dette grecque passera de 150% à 137% du PIB, des broutilles quoi!

Alors, pourquoi cet accès d’incrédulité?

Il faut croire que dans la grande famille de la finance, quelques individus savent encore manier la calculatrice. Citons à ce sujet une brillante étude de l’Institut Turgot, sérieuse, factuelle, pas drôle du tout, et mettant douloureusement les points sur les i:

Supposons, un instant, que la Grèce n’ait pas le soutien de l’Union Européenne et qu’elle doive emprunter sur les marchés des capitaux. Quel devrait être, alors, le taux de croissance de son PIB pour payer les seuls intérêts de sa dette (…) ? [Entre 26 et 45%]. Inutile de préciser que de tels taux de croissance du PIB ne se rencontrent pas dans l’économie réelle, même en Chine.

Mais cela, on s’en doutait: c’est la raisons même de la fondation du Fonds de Stabilisation Européen octroyant à la Grèce des prêts à « prix d’ami » avec un taux de 5%… Ce qui ne suffira pas.

De ce point de vue, la Grèce est prise entre l’enclume de son PIB et le marteau du montant de sa dette qui, en dehors de la charge des intérêts, continue à augmenter mécaniquement au fur et à mesure que son PIB se contracte.

A 5% d’intérêts, il faudrait à la Grèce un taux de croissance du PIB de 7,5% pour rembourser ses seuls intérêts. (…) Or, nous l’avons vu, au lieu d’une croissance de son PIB, la Grèce a subi une décroissance de 4,8% en 2010. Et, en 2011, elle se trouve actuellement sur une pente de -5%.

Ainsi, si l’on retient l’hypothèse d’une récession à 5% en 2011, (…) on peut donc estimer qu’à la fin de l’année 2011, la dette publique grecque franchira le cap des 160% de son PIB.

Les 50 milliards d’euro d’argent frais générés par la privatisation massive, à supposer qu’elle réussisse, seront effacés en un an à peine, par le simple truchement de la récession.

La Grèce va faire faillite, répétons-le encore une fois. L’argent qu’on lui prête maintenant – l’argent des contribuables européens – est versé à fonds perdus. Tout le monde le sait même si personne ne veut le dire. Chacun a de bonnes raisons de la fermer pour jouer la montre:

  • Les politiciens, parce qu’ils ont toujours la prochaine élection en tête et il vaut mieux pour eux qu’elle ait lieu dans le calme, l’électeur moyen étant peu enclin à soutenir les sortants – quelle que soit leur couleur politique – dans un climat d’hystérie collective.
  • Les banquiers, parce que chaque minute de calme supplémentaire leur permet de diminuer l’exposition de leur établissement aux dettes grecques pourries, lesquelles sont progressivement rachetées par le FMI, la BCE ou les fonds de solidarité européen (bref, le contribuable), ce qui leur permettra peut-être de sauver leur peau.
  • Les experts, parce qu’ils ont soutenu l’euro du début à la fin. Les déboires de la monnaie unique dévoilent sous un jour assez cru leur dramatique incompétence.
  • Les journalistes, parce que le journalisme critique est mort depuis longtemps et que les survivants éprouvent une sorte de fascination hypnotique vis-à-vis des catégories précédentes (hormis quelques vieilles rancunes sauce lutte des classes à l’encontre des banquiers.)

Mais ce serait faire preuve d’une myopie coupable que de se focaliser exclusivement sur la Grèce. D’autres pays sont sur une pente glissante, et pour les mêmes raisons: non pas l’adhésion à l’euro, mais un excès d’endettement. L’Italie est sous la menace d’une dégradation de sa note, et d’illustres membres de la zone euro ont passé le stade des avertissements pour rentrer à leur tour dans la crise financière joyeuse ; pensons à l’Irlande…

Irelande_2ans.jpg

Taux irlandais pour un emprunt à 2 ans

…Ou au Portugal:

Portugal_2ans.jpg

Taux portugais pour un emprunt à 2 ans

Si un taux d’intérêt à 5% est à peine soutenable pour une Grèce sous perfusion financière, on est en droit de se demander combien de temps tiendront ces Etats avec le fardeau de leur dette accumulée et des taux à deux ans dépassant allègrement les 10%. D’autant plus que la patience allemande envers ses partenaires arrive rapidement à bout: il n’y aura pas de Fonds Européens pour tout le monde.

acheveux.jpg
acheveux.jpg

Le groupe de heavy metal avait tout deviné dès les années 80
(sauf l’évolution des coiffures)

Source: http://stephanemontabert.blog.24heures.ch/archive/2011/06/20/la-grece-ne-tombera-pas-seule.html

Borloo parle déjà d’alliance anti-FN…

Ce type est un extraterrestre. Habituellement, dans toutes les élections, « on » attend que la date arrive pour envisager des alliances et toujours contre le Front National. Borloo, lui, prend les devants. Il sait très bien qu’il ne sera pas élu aux présidentielles 2012. On se demande alors pourquoi il a quitté l’UMP? Il veut une alliance des centres dès maintenant. Et si il y parvient, à l’approche de l’échéance, il rejoindra l’UMP. Et lors du second tour, L’UMP s’alliera avec le Parti Socialiste (UMPS…) pour tenter de battre le FN… Comme toujours. C’est ainsi que l’on se rend compte que chez ces gens là, l’identité politique n’est de vigueur que durant les périodes hors élections. Ensuite, sentant le danger, ceux qui se battent bec et ongles entre eux toute le reste du temps, n’hésitent pas à trahir leurs idées premières pour pactiser avec l’ennemi (un UMP votera PS et inversement), et tout cela pour barrer la route au seul mouvement politique qui pourra rétablir la fierté d’être Français.

Le FN ne veut pas d’alliance. Et les dernières cantonales ont prouvé qu’il n’en n’avait pas besoin.

J’ai vécu ça cette année, lors du dépouillement à la mairie de la ville où je vote. Le candidat FN ayant éliminé l’UMP au PREMIER tour, et talonnant le candidat PS, j’ai entendu de mes oreilles le député UMP du coin brailler: « c’est comme ça? Je vote PS au second tour! ». Quelle foi en son identité politique! Ecoeurant ! Ca en dit long sur sur cette alter-gouvernance qui a mis la France dans le piteux état où elle est aujourd’hui.

Marine, vite !

FDF

.

Pour Borloo, l’Alliance des centres est «la force anti-FN»…

 
Hervé Morin et Jean-Louis Borloo ont rassemblé, dimanche, 3 000 sympathisants à Épinay-sur-seine.
Hervé Morin et Jean-Louis Borloo ont rassemblé, dimanche, 3 000 sympathisants à Épinay-sur-seine.

Un «pique-nique festif» a réuni dimanche à Épinay-sur-Seine les membres de la future confédération centriste. Sans Bayrou, attaqué par Morin.

Au départ, ce devait être «un petit banquet républicain», parole de Borloo. À l’arrivée, le «pique-nique festif» des membres de la future Alliance centriste a réuni dimanche à Épinay-sur-Seine près de 3000 supporteurs inconditionnels de la candidature à la présidentielle de l’ex-ministre de l’Écologie. Ils ont accueilli leur héros au son de Qu’on me donne l’envie, de Johnny Hallyday.

Jean-Louis Borloo a saisi le message et s’est mis au diapason de ses partisans : «L’Alliance est fondée ici, à Épinay, pour les décennies qui viennent, a-t-il assuré. C’est une force politique alternative entre un PS dépassé par les enjeux du XXIe siècle et une UMP qui s’est rétrécie sur la peur de l’autre, incapable d’entrer dans l’action mais très capable de rentrer dans la dénonciation.» Accusé par l’UMP de faire courir à la majorité le risque d’un «21 avril à l’envers», il a proclamé : «C’est nous la force anti-21 avril, parce qu’on répond aux Français par l’action. Si on laisse s’affronter le vainqueur de la primaire entre énarques socialistes et l’UMP actuelle, je vous garantis qu’on aura un FN au second tour.»

La symbolique d’Épinay, où François Mitterrand remporta le congrès fondateur du PS en 1971, a aussi inspiré les autres orateurs. Hervé de Charette, président de la Convention démocrate, a senti «le souffle d’Épinay, 40 ans après Mitterrand et par 40 °C à l’ombre». Pour lui, «ce souffle a un nom, Jean-Louis Borloo». «Il aura fallu dix ans à François Mitterrand pour aller d’Épinay à la victoire, nous, nous avons dix mois», a renchéri Jean-Marie Bockel, le chef de la Gauche moderne.

Ricanements 

Son homologue du Nouveau Centre, Hervé Morin, a surtout parlé d’un grand absent : François Bayrou. «On me dit de manière assez insistante que les belles sirènes de l’Élysée chantent de plus en plus fort à l’oreille de notre Ulysse du Béarn, que la douce Marielle lui aurait délié la corde qui l’attachait au mât de sa petite embarcation», a-t-il glissé. L’allusion a fait ricaner les initiés présents dans le public, ces ex-UDF qui rendent l’eurodéputée Marielle de Sarnez responsable de la «gauchisation» du président du MoDem. «Voir François Bayrou se rapprocher de Nicolas Sarkozy et, me dit-on, pourquoi pas, appeler à voter pour lui, serait tout de même un grand moment de patinage artistique politique, qui resterait à coup sûr dans l’histoire», a ajouté Hervé Morin, avant de conclure : «Affaire à suivre».

En attendant, ce sont les proches de Jean-Louis Borloo qui défilent à l’Élysée à l’invitation de Nicolas Sarkozy. Son lieutenant Laurent Hénart, député de Meurthe-et-Moselle, a déjà été reçu. Le député maire NC de Drancy Jean-Christophe Lagarde le sera cette semaine.

Source: http://www.lefigaro.fr/

« Page précédentePage suivante »