Francaisdefrance's Blog

26/06/2011

Haine de l’Occident. Réfléchissons un peu…

J’ai retrouvé ce PPS. Plus que jamais d’actualité… (désolé pour les fautes d’orthographe au début, ce n’est pas de moi…).

Mais il est peut être grand temps de se bouger le popotin.

FDF

.

Ici: CBREAGISSONSOUC’ESTLAFIN

Les dhimmis du jour sont:

Stéphane Saint-André, maire « laïque » de Béthune et le député André Flagolet qui contribuent à l’islamisation de notre Patrie… Bonus: l’abbé Gallois, de la paroisse catholique de Béthune.

FDF

.

Pose de la première pierre de la mosquée : un nouveau « lieu de vie »…

 Image symbolique : Stéphane Saint-André, «maire laïque heureux» dévoile la première pierre.
 Stéphane Saint-André, «maire laïque heureux» dévoile la première pierre.

Au 1, rue Jean-Baptise – Lebas, il y avait foule hier matin pour l’inauguration. Attendu par les musulmans du Béthunois, le projet de mosquée – dont le coût est estimé à 1 million d’euros – commence à voir le jour. Tout un symbole.

Depuis plusieurs années, les musulmans de l’arrondissement de Béthune ne peuvent se retrouver que dans un local trop exigu du Mont-Liébaut, d’où le souhait de créer une mosquée. D’après Yassine Brahim, le président de l’Association musulmane de l’agglomération béthunoise (AMAB), porteur du projet, cette communauté représente pas moins de « 200 familles. »

Un lieu d’ouverture.- Pendant cette cérémonie, on n’a eu de cesse d’entendre parler de lieu de vie ouvert (vers les non-musulmans), une idée qui se concrétise jusqu’à l’architecture du bâtiment qui ne ressemble pas à l’image traditionnelle d’une mosquée.

L’architecte, Oussama Bezzazi, de l’atelier APA à Roubaix, a cherché à « allier tradition et modernité, en utilisant du béton matricé et de la brique traditionnelle. » L’architecte souligne également l’importance qu’il a accordée au vitrage « pour montrer l’ouverture même par son architecture. La transparence, ce n’est pas très courant dans les lieux de culte. » Quant à l’ancienne maison située sur le terrain, intégrée au projet, elle abritera les locaux de l’association.

Le projet au 1, rue Jean-Baptiste – Lebas prévoit en plus des salles de prière qui pourront accueillir 490 hommes et 202 femmes, deux salles ablutions, trois salles de cours, une salle de conférence et quatre locaux commerciaux.

Soutiens.- Le président de l’association a remercié de « leurs soutiens depuis le début » le député André Flagolet et Stéphane Saint-André, qui s’est dit être « un maire laïque heureux. » Le principe de laïcité a été rappelé à différentes reprises. Ainsi, pour Amar Lasfar, recteur de la mosquée de Lille, qui a enseigné en 1990 dans l’établissement André-Malraux à Béthune, « dans l’espace public, on est tous des citoyens et des laïques. Après, chacun a sa chapelle, le maire, sa mairie l’imam a sa mosquée. » Yassine Brahim a également remercié « nos frères catholiques, protestants ici présents. » Invité à l’inauguration, l’abbé Gallois, de la paroisse catholique de Béthune, s’est dit « très à l’aise au milieu de vous. » À propos du projet, il ajoute : « C’est un bel accomplissement de ce que vous avez semé dans ces quartiers, dans cette ville. »

Financement.- Le prix de la construction est estimé à un million d’euros. Le chantier devrait durer dix-huit mois sauf que les fonds financiers ne sont pas tous là. La construction va donc se faire « pas à pas, d’abord les fondations, la façade, quelques structures », assure Yassine Brahim, qui en appelle aux dons. Le président de l’AMAB ajoute également que : « Ça rejoint le problème de financement des mosquées. C’est le chemin de route de toutes les mosquées de France. » Depuis la séparation de l’Église et de l’État en 1905, la loi interdit en effet le financement de lieu de culte.

Source: http://www.lavoixdunord.fr/

Escroqueries aux aides sociales; une piste… Pardon, une preuve.

Reçu par mail.

On va finir par le combler, le « trou de la Sécu »…

FDF

.

COMMENT L’ALGÉRIE FABRIQUE-T-ELLE DES CENTENAIRES ?
.


Savez-vous que l’on vit plus vieux en Algérie que partout ailleurs dans le monde ?

C’est l’intéressante découverte faite par la Cour des comptes qui, en épluchant les comptes de la CNAV (caisse nationale d’assurances vieillesse), l’organisme qui paye les retraites a constaté que le nombre de retraités centenaires algériens était particulièrement important. Il était même supérieur au total des centenaires recensés par l’état-civil en Algérie.
Rolande Ruellan, présidente de la 6e chambre de la Cour des comptes qui a présenté le 9 juillet dernier un rapport sur la fraude sociale devant une commission parlementaire reconnait le problème : « Il y a des retraités qui ne meurent plus dans les pays étrangers » dit-elle, insistant, en particulier, sur le nombre de retraités centenaires algériens.
Pourquoi ? Comment ? C’est ce qu’a tenté de savoir la commission. « Il suffit de ne pas déclarer à la caisse de retraite le décès de l’ayant-droit » précise la magistrate. « Mais il n’y a pas de contrôle ? » s’étonne un membre de la commission. « En Algérie nous n’en avons pas les moyens. Il faudrait mettre des contrôleurs itinérants dans tous les pays. Ce n’est pas évident ! » , souligne-t-elle. C’est ainsi que les algériens bi-nationaux, ayant travaillé en France deviennent immortels à partir du moment où ils se retirent en Algérie pour leur retraite. Ce sont leurs enfants, voire leurs petits-enfants qui continuent à percevoir la pension de retraite, bien après leur décès. Et il ne faut évidemment pas compter sur les autorités algériennes pour faire la chasse aux fraudeurs.
On peut s’étonner, tout de même, qu’un organisme comme la CNAV qui verse chaque année 4 milliards d’euros de retraite à l’étranger, dont 1 milliard pour l’Algérie, ne soit pas en mesure d’effectuer un minimum de vérifications, soit en demandant, tous les deux ans par exemple, aux bénéficiaires de donner une preuve de leur existence – comme cela se fait en France pour les professions libérales, notamment. Soit, en les invitant à se présenter dans les consulats de France pour percevoir leurs pensions.
Alors que le dossier des retraites est au coeur des préoccupations des Français, il serait bon que nos gouvernants se penchent aussi sur cette question.

C’est reparti !!!

Je vous passe les dizaines de grossièretés qui sont sortie de ma bouche d’infidèle (que je sois maudit par le Prophète!) pour trouver le problème de mon serveur; et autant pour le résoudre.

Tout un poème: أقبل الليل
أقبل الليل يا حبيبي وناداني حنيني وسرت ذكراك طيفاً هام في بحر ظنوني ينشر الماضي ظلالاً كان أُنساً وجمالا فإذا قلبي يشتاق إلى عهد شجوني وإذا دمعي ينهل على رجع أنيني يا هدى الحيران … في ليل الضنى أين أنت الآن … بل أين أنا أنا قلبٌ خفاق في دنيا الأشواق أنا روح هيمان في وادي الأشجان تاه فكري بين أوهامي وأطياف المنى لست أدري يا حبيبي من أنا أين أنا

Mais bon, c’est fait. Tout m’a l’air maintenant réglé…  Et ben, c’est reparti! Et son parlait de la condition des femmes dans l’islam en France en 2011; et de ceux qui les ont épousées s’ils ne sont pas de « bons musulmans »? Et s’ils ne sont pas Algériens, en plus. Il y a du ménage à faire.

FDF

.

Sa femme vit « à la française » : ses beaux-frères le passent à tabac !

Lu dans le Midi Libre :

« On va te juger. » Mercredi, vers 1 h, voilà ce qu’a entendu un homme de 29 ans après la visite surprise de ses trois beaux-frères dans son appartement de la rue Roucher, dans l’Écusson.

Ces individus, âgés de 17, 18 et 25 ans, ont frappé violemment à sa porte, avant d’entrer, de refermer, de confisquer la clé et de sommer le beau-frère et sa femme – leur sœur donc – de s’asseoir sur le canapé.

Ces jeunes Français d’origine algérienne ont donc “jugé” l’homme en lui reprochant d’être d’origine marocaine… Pire, selon les déclarations des victimes, « ils l’ont accusé de laisser leur sœur vivre à la française, à savoir fumer, boire et ne pas porter le voile », révèle-t-on au commissariat.

La sanction n’a pas tardé à tomber : le beau-frère a été frappé à coups de pied et de poingil a notamment le nez cassé et de nombreux hématomes au visage. Même son épouse a été battue lorsqu’elle a tenté de s’interposer… […]

Source: http://www.islamisation.fr/

La France va mal, la France est malade, la France a la courante, elle a mal au ventre de ces virus qui l’ont contaminée.

Sacré Gérard. Beau boulot. On ne pouvait décemment pas laisser passer ça…

FDF

.

Les suites d’un drapeau brûlé à Toulouse. Rien…

Je ne voudrais pas passer pour un raciste ce qui est loin d’en être le cas.

Je ne voudrais pas passer pour un révolutionnaire, ce n’est plus de mon âge.

Je ne voudrais pas dire combien cette partie de la jeunesse française binationale me fait honte car l’on dira que je suis Front National tant les réponses imbéciles sont devenues courantes.

Je ne voudrais pas avoir l’air de m’étonner qu’il n’ y ait toujours pas eu de plaintes déposées pour l’honneur du drapeau, de ce qu’il représente.

Plainte envers cette « jeunesse française » et plainte administrative envers les autorités qui ont laissé faire. Depuis quelques mois, j’attends que ces plaintes soient déposées mais il faut croire que le justice est lente à Toulouse comme ailleurs.

Dans n’importe quel pays que le nôtre, cet outrage aurait été sévèrement sanctionné. Mais en France, terre de libertés, des droits de l’homme, des révolutions libératrices, des grands hommes qui firent de cette terre, un lieu de civilisation et de progrès, brûler un drapeau n’a aucune importance. C’est sûrement moderne et de bon ton, voire amusant. Ce n’est qu’un tissu composé de trois couleurs. Rien de plus. Quelle importance si les morts aux combats sont recouvert de ce tissu! Sans importance non plus finalement, parade indécente pour ces morts. Que valent ces cérémonies devenues politiques lors des hommages aux morts, à nos « Morts pour la France »? Pourquoi se déplacer et leur rendre hommage puisque par ailleurs, ce drapeau qui se lève dans les casernes le matin en France et à l’étranger et que nos soldats respectent, n’est qu’à peine considéré par ceux qui ont la responsabilité de notre état. Il fût un temps, sous l’Empire et sous les Républiques, ce fait aurait été sévèrement puni. Mais aujourd’hui, qu’est-ce que cela vaut par rapport aux menaces d’émeutes dans les cités, aux chiens de gardes droits-de-l’hommistes prêt à bondir armés de crocs que ce même état lui a si volontier fourni.


J’avais déjà mis ce poème mais Marie Claire Muller souhaite que je le remette en souvenir de ce drapeau lâchement abandonné à l’ennemi. Car qu’est-ce que c’est d’autre qu’un ennemi que celui qui brûle un drapeau qu’il considère comme étranger. Il y avait autrefois des hommes qui avait la garde du drapeau… jusqu’à la mort ou…  une négociation honorable pour les deux armées en présence. Aujourd’hui, cette jeunesse binationale à fait le choix de sa nationalité. Il serait bon que cela se concrétise dans les faits.


************************************

Les Larmes du Drapeau (français, brûlé à Toulouse), poème du Lieutenant-colonel Michel BRAULT

      

La Grande Muette commence à en avoir ras-le-kasoar  de la protection préfectorale accordée les yeux fermés à la liberté d’haïr le pays abritant des hordes de « sauvageons » -le mot est croquant, on dirait une fraise des bois-, sans foi, sans loi, au point de brûler son premier symbole, celui pour lequel tant sont tombés sur tous les théâtres de guerre. 

Le Champ du déshonneur, c’est lorsque les ordres viennent de très haut, et qu’on y préfère jouer l’apaisement et dire à la police de ne pas intervenir, de ne pas faire de vagues, si ce drapeau est devenu un objet de dérision, et finalement la proie des flammes entre les mains des lobotomisés

Nous avions relaté cette sur-boom organisée par la préfecture 31 lors de ce « dérapage bien compréhensible », le 18 novembre 2009, souvenez-vous, en plein débat sur « l’identité nationale » :

http://lessakele.over-blog.fr/article-le-sort-du-drapeau-fran-ais-brule-a-toulouse-avec-le-consentement-des-autorites-40284167.html


L’officier supérieur, pilote chevronné, qui s’exprime est toujours d’active : Directeur des études et de la prospective de l’aviation légère de l’armée de terre à compter du 2 août 2004:

(http://fncv-drome.over-blog.com/pages/QUI_SUISJE_Biographie_du_LCLer_Michel_BRAULT-1722325.html )

LES LARMES DU DRAPEAU

J’ai longuement flotté sur les champs de bataille, 

Résistant bravement aux coups de la mitraille ;

Maintes fois ma voilure épongea dans le vent

Le sang des soldats morts, les pleurs des survivants.

Au sommet du pays je dressais mes couleurs,

Témoignage vibrant de la Foi, de l’Honneur.  

Les anciens devant moi soulevaient leur chapeau, 

Qu’y a-t-il de plus beau que l’amour d’un drapeau ?

Mais la honte survint par un soir gris d’hiver :

Ma hampe fut brisée par des mains étrangères. 

Lacérés, mes beaux plis sanglotaient en silence 

En voyant que ces doigts s’attaquaient à la France.

Devant la foule haineuse, on me jeta à terre.  

Un instant je pensais : « nous sommes donc en guerre ! »

Mais en guerre un étendard a ses défenseurs,  

Ici nul n’accourut pour calmer ma douleur !

Les uniformes bleus trépignaient de colère,

Mais leur chef, tout là-haut, préservant sa carrière,  

Me laissa sans mot dire aux mains de mes bourreaux : 

Je mourus sans qu’une arme quitte son fourreau.

Ce soir je regrettais de porter ces couleurs,

Car une part de la France est morte dans mes pleurs.  

Quand mon pays me laisse ainsi succomber, seul,

Je ne suis plus drapeau, mais je deviens linceul.

 

Lieutenant-colonel Michel BRAULT

 

Place du Capitole à Toulouse, le 18 novembre 2009, des hordes

d’Algériens (pardon, de Français d’origine algérienne) prennent

prétexte d’un match de football de leur pays (pardon, de leur pays

d’origine) pour arracher le drapeau tricolore, le brûler et le

remplacer par leur torchon croissanté. Les autorités interdisent à la

police d’intervenir pour ne pas « créer de désordre »… Si je parlais

ici en tant que Joyeux Rebelle, ce n’est pas ma plume que je saisirais

mais une arme de guerre. Pour ne pas « créer de désordre », je

laisserai le drapeau exprimer lui-même son amertume de n’être plus

défendu sur son propre sol.

click to zoom

(Le Lieutenant-colonel Michel BRAULT est ancien élève de l’École

spéciale militaire de Saint-Cyr,  Chevalier de la légion d’honneur,

Officier de l’ordre national du mérite, Citation à l’ordre de la

division avec attribution de la croix de guerre des théâtres

d’opérations extérieurs avec étoile d’argent, Médaille outre-mer agrafe

Tchad, Médaille outre-mer agrafe vermeil Moyen-Orient, Médaille

d’argent de la défense nationale, Médaille saoudienne de libération du

Koweït)

Source: http://puteaux-libre.over-blog.com/

FDF a des problèmes de serveur…..

Bonjour.

Apparemment, mon serveur me cause des soucis.

Donc, ce dimanche, ce blog va tourner au ralenti; jusqu’à ce que j’ai résolu le problème…

Bonne journée et à plus tard.

FDF

L’Algérien haineux du jour est…

……………… « algérien » !!!

.

Nominé ce dimanche pour ses propos qui montrent son amour de la France… Voir ci dessous.

FDF

*********************************************************************************************************************************************************

Auteur : algérien (IP : 41.102.212.145 , 41.102.212.145)

E-mail   : chkilbergh@hotmail.fr

Adresse :

Whois    : http://whois.arin.net/rest/ip/41.102.212.145

Commentaire :

MDR ….  notre glorieuse armée algérienne qui défile pour feter l’indépendance de la france et puis quoi encore héééé  réveillez vous !!!! la france afrique c’est fini mes petits …. pour soudoyer les pauvres pays africains et leur faire subir l’humiliation de marché avec le colon d’autre fois qui a tué des millions de son peuple … faux pas rever !!!! nous les algériens ont est un peuple fiére … c’est vous qui devais marcher avec nous le 5 juillet le jour de notre indépendence parceque les algériens ont coloniser la france ……………l’armée algérienne le 14 juillet  ce qu’il faut pas entendre comme conneries

*********************************************************************************************************************************************************************************

Auteur : algérien (IP : 41.102.212.145 , 41.102.212.145)

E-mail   : chkilbergh@hotmail.fr

Adresse :

Whois    : http://whois.arin.net/rest/ip/41.102.212.145

Commentaire :

vous voulez dire le 5 juillet sur les champs Élysée pour fêter l’indépendance de l’Algérie .. oui c’est probable vu que si t marche en france tu te croirais en Algérie (colonisation moderne ) faudrais juste nettoyer les quelques  fachooo pote de le pen qui le cul leur fais toujours mal depuis le coups de pieds au cul du 5 juillet 62 ……………

********************************************************************************************************************************************************************************

Pauvre con…

FDF

Piqûre de rappel: chez nous, ils peuvent prier dans la rue, mais chez eux, ils ne le peuvent pas : ils sont donc plus chez eux en France qu’en Algérie !

On marche sur la tête, en France.

Ceci va vous aider à comprendre bien des choses… Les prières musulmanes dans la rue en France tiennent plus de la provocation que de la pratique de la religion… Semer le bordel loin de chez eux, c’est tellement plus facile… Surtout en France; vous savez, celle « qu’on nique »?

FDF

.