Francaisdefrance's Blog

24/06/2011

Les « requérants »… Semeurs de m…. en Suisse…

Nos amis Suisses les nomment des « requérants »…

FDF

.


Les Maghrébins défient les autorités !

 Des requérants d’Afrique du Nord sèment la panique dans les centres d’accueil. Des services de sécurité ont dû être engagés pour maintenir l’ordre et les autorités s’inquiètent.

storybildPour Karin Keller-Sutter, les mécanismes de Dublin ne fonctionnent plus en Suisse. Elle estime que 90% des demandeurs d’asile en provenance du Maghreb sont des «cas Dublin» que la Confédération devrait renvoyer de suite. (photo: Keystone)

Les riverains du centre d’accueil pour requérants d’asile de Chiasso (TS) en ont marre du comportement de certains requérants d’asile en provenance du Maghreb. Ils exigent que le centre soit déplacé ailleurs. La raison de ce raz le bol? Selon «20 Minuten», des demandeurs d’asile se signaleraient régulièrement par un comportement inadmissible, consommeraient trop d’alcool et molesteraient d’autres requérants hébergés dans le centre de Chiasso. De tels agissements auraient également lieu dans les centres pour requérants de Suisse orientale. Selon la police, des groupes de Maghrébins seraient à l’origine d’une augmentation de la criminalité.

Une société de sécurité a dû être engagée

Selon René Hungerbühler, le responsable des questions touchant à l’asile dans le canton de Saint-Gall, les requérants d’asile en provenance du Maghreb et d’Afrique du Nord se comporteraient de façon «particulièrement revêche»: «Ils ne respectent ni le règlement ni l’interdiction de consommer de l’alcool. Ils agressent d’autres requérants», constate-t-il. En raisons des récents événements, Hungerbühler a été contraint d’engager une société de sécurité pour veiller à l’ordre dans les centres de requérants.

Les mécanismes de Dublin mis en cause

Heinz Brand, qui préside la Conférence des offices cantonaux de la migration, a eu vent de récits semblables en provenance de nombreux cantons suisses. Il s’explique mal les raisons de tels débordements et se contente de constater «qu’il s’agit de groupes de jeunes hommes entre 20 et 30 ans, ce qui peut provoquer une dynamique de groupe dangereuse». Mais il craint que la situation s’aggrave encore: «Ils savent depuis belle lurette que les mécanismes de renvoi prévus par les accords de Dublin ne fonctionnent tout simplement pas».

90% de «cas Dublin»

Interrogée par «20 Minuten», Karin Keller-Sutter, la présidente de la conférence cantonale des directeurs de justice et police, confirme que dans 90% des cas il s’agit de «cas Dublin». «La Confédération n’aurait jamais dû les laisser entrer en Suisse. Il était évident dès le début qu’ils n’obtiendraient jamais l’asile», vitupère la conseillère d’Etat saint-galloise. Et d’ajouter: «Nous exigeons depuis des mois que la Confédération cesse de nous submerger de «cas Dublin» et qu’elle renvoie ces gens dans les pays de l’espace Schengen qui les ont admis».

Source: http://www.20min.ch/

Un commentaire »

  1. Qui sème la merde devrait récolter la cuvette !

    Et rester dedans !!!!

    Commentaire par KENNY — 24/06/2011 @ 15:14 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :