Francaisdefrance's Blog

24/06/2011

Message de rappel des Corses aux musulmans…

Reçu par mail.

C’est clair, net, sans équivoque. L’exemple Corse, en fait. Si on avait eu les c……. de faire de même sur le Continent tout au début de l’invasion…

Il n’y a que cinq associations culturelles muzz, en Corse, je crois. Et on en n’entend JAMAIS parler. On sait pourquoi.

FDF

.

Cliquez ici: MESSAGE CORSE

Une revue de l’actualité que la « grande » presse ne vous présente jamais. Et pour cause…

Et qui évoque une foule de choses très intéressantes…

FDF

.

Ici: Opinion n° 116 Diff web

Confirmation: les Tunisiens qui débarquent en Europe sont en bonne partie des évadés de prison…

On s’en doutait un peu, mais en voici la confirmation. On comprend mieux pourquoi Berlusconi a tout fait pour qu’ils ne fassent qu’un passage par l’Italie… Encore une fois, la France accueille « la crème » des autres pays. Et on se plaint de la délinquance…

Il va falloir créer d’autres associations de soutien, comme on sait si bien le faire par chez nous. Par exemple: « Collectifs des Tunisiens Clandestins Evadés de Prison« . Les subventions devraient tomber… Et ça devrait faire des émules parmi la Gauche-bobos.

FDF

.

Ce sont des Tunisiens qui le disent:

« Selon les témoignages recueillis, il s’est avéré qu’une bonne partie de nos émigrants clandestins qui ont rallié l’île de Lampedusa se sont évadés des prisons tunisiennes au lendemain de la révolution. »

Source: http://yvesdaoudal.hautetfort.com/

Au collège: « Fils de pute » « Redis ça, j’te tue » « Nique ta mère, j’vais t’planter! »…


Ces paroles font partie du quotidien des « collèges
sans difficultés particulières »
. Des insultes parfois

qualifiées de « bon enfant », langage d’élèves qui ne
savent pas ce qu’ils disent ?!

Et qui ne savent pas non plus ce qu’ils font.

Cette semaine, Carla, une jeune collégienne est morte sous les coups
d’un autre adolescent. Pour le ministre de l’Éducation, c’était une « bagarre
qui a mal tourné »
. Ces propos sont d’autant plus choquants que l’agresseur

fait de la boxe. Comme si elle avait eu une chance…

Les faits se sont déroulés ce lundi ; l’année dernière, c’était Hakim,
l’année d’avant, on a déjà oublié son nom… Quand la violence devient
telle que Carla et les autres se font massacrer devant leur collège,
nous sommes dans l’obligation de réagir et non plus de laisser faire.

Les parents accusent les professeurs,
les professeurs accusent les parents,
le ministre accuse la société : « Ce n’est pas l’école qui est
violente. L’école est le reflet de la société »
a-t-il courageusement

lancé sur Europe 1, mardi 21 juin.

Mais les jeunes eux subissent la pression des parents, la dépression des
professeurs, le mutisme de l’encadrement et la violence croissante…
qui peut devenir mortelle.

Quand l’adulte démissionne, tout le monde trinque.

Cette démission a été accentuée par des lois, qui ne permettent pas
aux professeurs de prendre les moyens de se faire respecter.
Les établissements se protègent en étouffant les problèmes. Et les parents
découvrent au détour d’une tragédie qu’ils ont jeté leur enfant dans
une arène.

Résultat : 46% des parents ont peur d’envoyer leurs enfants à l’école.

Pourtant il est possible de changer les choses. Car la solution, on la
connaît et depuis longtemps !

Vous pouvez provoquer un effet boule de neige en faisant circuler ce
message le plus possible. C’est MAINTENANT qu’il faut agir. Après il
sera trop tard : les vacances arrivent et si vous ne faites rien, le grand
couvercle de l’oubli sera remis en place sur la cocotte-minute.

Depuis près d’un an, le ministre de l’Éducation Luc Chatel doit signer
un décret qui lui permettrait de remettre un peu de discipline et de respect
dans le système.

Il ne fait rien, barré par les syndicats, les fédérations de parents
qui trouvent toujours une virgule à déplacer dans un texte qui n’est
pas parfait mais qui serait le premier texte depuis 25 ans qui irait
dans le bon sens : plus de discipline et de respect dans nos établissements !

Au cours des vingt-cinq dernières années, on a fait sauter toutes les barrières :
•    le zéro de conduite a été interdit
•    les lignes aussi
•    les sanctions sont mises avec « sursis » donc ni faites ni à faire !
•    il est interdit au professeur de baisser la note d’un devoir en raison du comportement
•    les sanctions sont effacées des dossiers de l’élève au bout d’un an
•    les sanctions collectives sont interdites
•    etc.

Et les élèves sont laissés à eux-mêmes ; et à leur violence.

Vous avez été plus de 50 000 à signer la pétition qui lui demande de signer ce décret.

Nous avons déjà présenté une première partie du livre des signatures
au ministère.
Qui a essayé de modérer nos ardeurs en nous flattant : « maintenant que
vous faites partie du paysage éducatif français… vous pouvez vous
calmer »
!

Mais la rentrée 2011 s’annonce comme les précédentes : climat scolaire
détérioré qui va parfois jusqu’à la haine : haine entre élèves,
haine à l’égard des professeurs.

Depuis un an déjà, notre site www.soseducation.com invite les citoyens
à appeler leur député pour en finir avec la violence à l’école. 144 députés
ont signé les 8 mesures contre la violence à l’école proposées
par SOS Éducation et en ont parlé au ministre. S’ils les ont signées,
c’est grâce à vous.

Vous dérangez. Les politiques sont obligés de
vous entendre, même s’ils résistent encore. Il faut intensifier notre
pression pour qu’ils cèdent
.

50 000 signatures pour pousser Luc Chatel à signer, c’est bien. Mais
il faut que nous soyons au moins 100 000 voire 200 000 à signer cette
pétition !

Luc Chatel a annoncé sur Europe 1, mardi 21 juin, le lendemain de la
mort de Carla, que « le dispositif de sanctions à l’école sera
également revu à la rentrée »
.

Pourquoi à la rentrée et pas tout de suite ? 

Doit-on le croire sur parole, alors que ce décret n’est toujours pas signé ?
Ce décret est sur son bureau depuis UN AN !

C’est pour ça que je vous écris aujourd’hui : je vous demande de
transmettre ce message à tous vos proches : cliquez maintenant sur le
bouton « transférer » de votre logiciel de courrier électronique et
envoyez-le à tout votre carnet d’adresses.

Vous seul pouvez les convaincre de l’urgence. Si chacun de nous agit à
son niveau, nous pouvons forcer les politiques à changer les lois.

Ils sont d’autant plus « à l’écoute » que les élections
présidentielles approchent. C’est vraiment très important pour vos
enfants, pour vos petits-enfants, pour nos

enfants

peits enfants

et pour la société entière. Car la
société se construit dans nos écoles.

Vous êtes maintenant devant un choix :
Soit vous fermez les yeux en jouant la vie de votre enfant aux dés, en
le laissant à l’école sans rien faire et vous acceptez que
la loi de la jungle s’y installe en espérant qu’elle ne s’étendra pas
plus encore…

Soit vous réagissez, à votre niveau, pour que vos amis, et les amis de
vos amis, se lèvent avec vous pour former un grand mouvement de
citoyens. Le décret que le ministre doit signer n’est qu’un premier

pas. Plus nous serons nombreux à demander « Plus de discipline et plus de
respect dans nos écoles », plus les politiques seront obligés de changer les lois.

Vous trouverez aussi des bannières dans ce mail. Elles sont à vous.
Utilisez-les pour diffuser le message ! Enregistrez l’image et utilisez le lien
vers la pétition : http://www.soseducation.com/9mois/petition.php

Je compte sur vous !
Merci.

Cordialement,
Éric Galland
Responsable des relations parents-professeurs
SOS Éducation

P.S. : L’été est déjà commencé. Beaucoup de gens vont partir en
vacances et « tourner la page » pour mieux oublier la réalité. Je
souhaite qu’ils partent  l’esprit tranquille.
La signature de ce décret constitue un symbole fort, à l’approche des
élections. En le demandant, ce n’est pas seulement son application
pour laquelle vous vous battez, mais c’est un avertissement que vous
envoyez à nos politiques : sauvez l’école de la République avant qu’il
ne soit trop tard !

S’il-vous-plaît : transmettez ce message !

J’ai signé.

FDF

L’armée Française « infiltrée »…

Et on en embauche dans la Police, aussi, les mêmes… Mais faut pas discriminer, c’est un crime (en France)… Mais ré-ouvrir Cayenne, on peut faire…

FDF

.

France, armée et immigration (rediff)


• Et s’il y avait un conflit entre la France et l’Algérie ? Aïcha, attirée par l’armée, ne s’imagine pas faire la guerre contre les siens : “Dans ma tête, je suis algérienne, je ne me sens pas française. Pour moi, l’armée c’est pas le fait de se lever pour une nation, c’est découvrir un métier.” (source)

• Un rapport du Ministère de la Défense de janvier 2007 évoque “l’attitude intransigeante et revendicative tournant à la provocation” des JFOM (jeunes Français d’origine maghrébine) et de “la surdélinquance au sein même de leur régiment.” (source)

• Un jeune officier parachutiste raconte que, dans son unité, les JFOM (jeunes Français d’origine maghrébine, dans le langage militaire) passent leurs journées au foyer à boire de la bière en regardant des films pornos et qu’à la moindre réflexion, ils adressent au chef de corps un rapport dénonçant le racisme de l’officier qui, convoqué par le colonel, est obligé de revenir sur la sanction. (tiré du Libre Journal de la France Courtoise n°411.)

• A Saint-Cyr, on envisage la mise en place d’un système inspiré de celui de Sciences-Po et de ses conventions avec des lycées de zones d’éducation prioritaires. «L’objectif c’est de pouvoir appeler un jour le général Ben Babrouf ou le colonel Mohamed » (source)

• Dans la Marine, les officiers n’oublieront pas de si tôt la mutinerie de 1999 à bord du porte-avions Foch. Une soixantaine d’engagés volontaires, tous de parents maghrébins, avaient pris en otage leur officier. Après s’être retranchés 2 jours dans la cafétéria du porte-avions, ils avaient dû être délogés par un commando de fusiliers-marins. Ces « beurs » réagissaient contre une punition collective infligée à la suite d’une rébellion survenue lors d’une mission au large de la Yougoslavie au cours de laquelle les Super-Etendards avaient effectué des frappes sur le Kossovo considéré par les recrues musulmanes comme un sanctuaire islamique. (source)

• L’aumônier musulman en chef des armées françaises prépare l’organisation du prochain pèlerinage à La Mecque pour une quarantaine de soldats et une équipe d’aumôniers. Le projet lui tient particulièrement à coeur . (source)

« les JFOM (jeunes Français d’origine maghrébine, dans le langage militaire) commettent 3,5 fois plus de désertions, 6 fois plus de refus d’obéissance, 6 fois plus d’outrages à supérieurs et 8 fois plus d’insoumission  (source)

Source: http://www.fdesouche.com/550-france-une-armee-islamiquement-correcte

Haute-Garonne: le meurtre d’Élodie (enceinte) maquillé en suicide ! Et son assassin part faire la fête…

Encore une « chance pour la France »… Odieux ! C’est là qu’on aimerait que la peine de mort soit rétablie… Ou la prison à perpétuité, la vraie, au minimum.

FDF

.

Tarik Barrahoui, 23 ans, a été mis en examen, hier, à Toulouse, pour le meurtre de sa compagne Elodie, perpétré le 12 juin à Frouzins en Haute-Garonne. Il a ensuite maquillé son crime en suicide avant de rester plusieurs jours auprès du cadavre avec l’enfant qu’il a eu avec Elodie.

En ce dimanche de Pentecôte, la dispute tourne au drame entre Tarik et Élodie, un jeune couple de 23 ans qui réside dans un petit appartement du centre-ville de Frouzins, en Haute-Garonne. Comme souvent, le jeune homme a du mal à se maîtriser. Dans un excès de violence, il attrape une rallonge électrique et la passe autour du coup de la jeune femme. Et il serre. En quelques secondes, Elodie est morte. Dans la chambre juste à côté, leur fils de 4 ans et demi est endormi. Comprenant qu’il a commis l’irréparable, Tarik va alors s’attacher à maquiller son crime en suicide. Il va se saisir d’un objet tranchant pour taillader les veines du poignet gauche de sa compagne. « Le médecin légiste a relevé cinq coupures dont une plus importante », a indiqué, hier, Michel Valet, le procureur de la République de Toulouse.

Puis, Tarik va mettre Élodie dans leur lit et rester trois ou quatre jours avec son fils à côté du cadavre. Pour l’heure, on ne sait pas quelles explications il a donné à l’enfant pour justifier que sa mère ne se réveille pas durant une si long période.

Finalement, mercredi ou jeudi dernier, Tarik quitte les lieux pour déposer son garçonnet chez l’une de ses sœurs qui vit à Toulouse. Ensuite, il se rend à Narbonne pour y faire la fête avec des amis.

Vendredi dernier, à 10 h 45, le père d’Élodie, inquiet de ne pas avoir de nouvelles de sa fille, se rend à l’appartement. « J’ai les clés et j’ai ouvert. Et là, je l’ai trouvée morte. Elle était déjà en état de décomposition ».

Immédiatement alertés, les gendarmes de la section de recherches de Toulouse ne tardent pas à relever des invraisemblances sur la scène du crime. Pour eux, quelque chose cloche. Leur conviction est renforcée par les constatations du médecin légiste qui établi que les entailles au poignet ont été faites après le décès. Dès lors, ils savent qu’ils ont affaire à un meurtre maquillé en suicide. Ils se mettent aussitôt aux trousses de Tarik qui s’est littéralement volatilisé. Ils apprennent que le jeune homme, déjà condamné à quatre reprises pour des violences et des vols aggravés, est extrêmement jaloux. D’ailleurs, les proches du couple ne le cachent pas : « Les scènes de ménage étaient monnaie courante ».

Samedi dernier, vers 15 h 45, les gendarmes l’interpellent enfin dans le quartier de Jolimont à Toulouse. Il n’était rentré de Narbonne que depuis quelques heures.

Lors de sa garde à vue, Tarik aurait reconnu les faits. Sorti de prison en février, il dort à nouveau en cellule depuis hier soir.


« Nous voulons que justice soit faite»

Françoise et Jacques Despons, les parents d’Élodie, se doutaient malheureusement que Tarik avait une responsabilité dans le décès de leur fille. « Il était violent et plusieurs fois je l’avais mise en garde, explique son papa. Nous craignions que cela finisse mal. Il était jaloux et n’avait de cesse de s’en prendre à elle. Et voilà ».

Aujourd’hui, Françoise et Jacques Despons, mais aussi leur fille aînée, la sœur d’Élodie, veulent que justice soit faite. « Nous espérons qu’il va payer pour tout le mal qu’il vient de nous faire ».

Mais, si ces parents demandent justice, ils se tournent aussi vers l’avenir : « Aujourd’hui ce qui compte pour nous c’est de récupérer le petit, le fils d’élodie. Hier, il a été placé dans une famille d’accueil et nous allons engager une démarche pour qu’il vienne vivre avec nous. Nous sommes sa famille et nous voulons l’aider, l’aimer. Il en a bien besoin avec ce qu’il a vécu ».

Depuis le drame, les Despons reçoivent de nombreux témoignages de sympathie : « De se savoir soutenu, de voir que certains pensent à nous ça aide, même si rien ne pourra nous ramener notre fille ».


Le chiffre : 3

Jours > Au moins. Tarik Barrahoui serait resté trois ou quatre jours, avec son fils de 4 ans et demi, dans l’appartement de Frouzins, en présence du corps de sa compagne.

Frouzins. Retrouvée morte à 23 ans : « Élodie était enceinte »

Élodie était heureuse d'attendre son deuxième enfant./Photo repro.Deux jours après la mort suspecte d’une jeune femme de 23 ans, Élodie Despons, domiciliée à Frouzins (Haute-Garonne) et enceinte, son compagnon a été arrêté hier par les gendarmes. Les parents de la victime témoignent.

Le compagnon d’Elodie Despons, cette jeune mère de 23 ans retrouvée morte vendredi à son domicile, à Frouzins, près de Toulouse, était toujours en garde à vue hier soir.

Source: http://www.ladepeche.fr/

Islamo geignards : « l’islam est tout sauf une victime, l’islamophobie a bon dos »…

« Islamo geignards »; cet adjectif me plait. Ca change des « heurtés » et des « stigmatisés »… Et ça correspond tout à fait à ce que sont les musulmans, lesquels se plaignent sans arrêt pour un oui, pour un non…

Visionnez ce qui suit. 

Nouveau chez Youtube: regardez la vidéo, juste en dessous de la barre rouge. En bas à droite près du bouton « plein écran », il y a un bouton gris sur la gauche où il y a marqué « cc ». Cliquez dessus, il deviendra rouge et vous aurez accès au sous-titrage…

FDF

.

Vidéo:  http://www.youtube.com/watch?v=BdU91cagi48

Laurent Joffrin et Caroline Fourest: tels des hyènes face à Marine Le Pen…

C’est exactement ce que les téléspectateurs ont pu constater hier soir sur France 2. On se demande bien qui les avait délégués… Après une Cécile Duflot hystérique, face à Marine, ces deux personnages ont évidemment fait pâle figure, tellement ils ont déversé de haine. Minable; minable et écoeurant. Pour une fois, la liberté de la presse aurait mérité d’être muselée. Ils ne se sont même pas rendu compte que leur insipide attitude commanditée a fait remonter Marine Le Pen dans les sondages… Je n’ai jamais vu un manque d’objectivité aussi flagrant.

FDF

.

Joffrin-Fourest, deux roquets en service commandé pour agresser grossièrement Marine Le Pen

Il parait que Laurent Joffrin et Caroline Fourest avaient le statut d’examinateurs, pour la nouvelle émission de France 2, « Des paroles et des actes ». Ils devaient donc, après que Marine Le Pen ait répondu aux questions de quatre interlocuteurs, donner leur regard sur l’émission.

http://www.fdesouche.com/221881-ce-soir-sur-france-2-des-paroles-et-des-actes

Trois intervenants eux eurent un comportement correct, mais la quatrième, Cécile Duflot, avec la complaisance visible du présentateur, David Pujadas, compensa une grande faiblesse théorique par une agressivité incroyable, mélangeant tous les sujets, coupant systématiquement la parole, pour conclure sur la nécessaire légalisation du cannabis ! Voilà le combat jugé essentiel par la bobo verte – qui appela son quatrième enfant Térébantine (pauvre gosse) ! Parfois, quand on l’entendait parler avec un tel débit, on avait envie de la débrancher !

Donc, nous attendions, dans ce contexte, de ces deux « examinateurs » qu’ils nous donnent un regard objectif sur l’émission à laquelle ils avaient assisté. Notons déjà notre surprise, devant le choix de ces deux personnages, caricatures du politiquement correct de la gôche bobo et mondialiste. Au moins, chez Ruquier, on avait de la diversité, avec Zemmour et Naulleau. Avec Pujadas, on a Fourest-Joffrin, bonnet blanc et blanc bonnet, comme disait Duclos ! Ce qui fut ahurissant fut le degré de haine que nos deux « examinateurs » furent incapables de dissimuler contre Marine Le Pen. Ils en avaient presque la bave aux lèvres. On attend avec impatience de voir leur attitude quand ce seront Copé, Juppé, Aubry ou Hollande qui seront sur le plateau. Il nous étonnerait que Joffrin-Fourest se comportent en roquets, ne respectant pas l’invitée, l’interrompant régulièrement, couvrant le son de sa voie, d’une manière tellement caricaturale qu’ils ne se rendirent même pas compte du ridicule de leur agressivité, et surtout de sa contre-productivité.

D’entrée, Fourest, croyant avoir trouvé un angle d’attaque fatal, exhiba un imprimé, pris sur le site du FN, où, parait-il, on s’inquiétait du nombre de militaires d’origine musulmane dans l’armée française. Ayant manifestement envie de parler du dernier livre que la chroniqueuse du Monde lui avait consacré, la présidente du Front national entama, en étant fréquemment interrompue, un dialogue fort vif avec Fourest, démontrant toutes les inexactitudes de son ouvrage, et surtout les saloperies dont il était porteur contre des membres de sa famille. Première excitation de Joffrin, à qui personne n’avait rien demandé, mais qui somma la candidate aux présidentielles de répondre à la question de Madame Fourest, comme si celle-ci était incapable de se défendre seule.

La partition de Joffrin fut hallucinante et grotesque. On ne savait pas si on avait affaire à un directeur du Nouvel Observateur, où à un militant d’extrême gauche venu nous scander « Français-immigrés, même patron même combat », tant sa défense hystérique des travailleurs immigrés fut caricaturale, et ses menaces à peine voilées, en cas de victoire électorale de Marine Le Pen amusantes. « Les Français ne vous laisseront pas faire, et les syndicats non plus », glapit-il, évoquant la notion de « préférence nationale ».

Il fut scandaleux de voir comment Pujadas laissa en permanence Joffrin interrompre son invitée, et lui parler comme si elle était une vulgaire pigiste du Nouvel Observateur à qui on fait la leçon. Exemple : il n’arrêtait pas de dire, pendant qu’elle parlait : « Vous n’êtes pas républicaine, vous n’êtes pas républicaine ». Venant de quelqu’un qui encourage les clandestins à violer les lois de notre pays, c’est savoureux ! Certes, Marine Le Pen sut se moquer de lui et de son excitation, avec humour et calme. Là encore, nous observerons avec attention l’attitude de ces chiens de garde du système, quand ils auront affaire aux représentants de l’UMPS.

Fourest, croyant avoir trouvé l’arme secrète, essayer de balancer, juste à la fin de l’émission, une feuille que doit remplir tout député européen, montrant son patrimoine et son financement. Objectif, montrer que la méchante Marine trichait avec le Parlement européen. Manque de chance, celle-ci fut capable en deux coups de cuillère à pot de répondre aux insinuations de la délatrice. Ulcérée par de telles méthodes, Marine Le Pen mettant les rieurs de son côté, finit par lui dire qu’elle n’avait pas écrit le livre qu’elle avait signé, ni même lu entièrement, mais qu’il était l’oeuvre de sa compagne, Madame Venner.

Après une telle émission, plusieurs questions se posent. Les responsables politiques du service public prennent-ils les Français pour des imbéciles ? Croient-ils que nos compatriotes sont suffisamment stupides pour ne pas se rendre compte que systématiquement, dès que Marine Le Pen est invitée, on lâche les roquets du système, dont Joffrin et Fourest sont deux dignes représentants, avec un seul mot d’ordre : « Feu à volonté sur Marine ! ». Il n’y a qu’un seul problème : en lui opposant de médiocres hystériques comme Duflot (dire que si la gôche gagne, elle sera ministre), ou des militants politiques mondialistes déguisés en journalistes comme Joffrin et Fourest, cela se voit de trop, et aura forcément l’effet contraire.

Au-delà du côté désagréable d’un tel débat, de la médiocrité partiale d’un Pujadas, les Français ont compris une chose. Le système veut, par tous les moyens, dégommer Marine Le Pen, tout comme en 2005 il cherchait à ridiculiser et à insulter les partisans du non au TCE. Joffrin-Fourest, qui ne comprennent rien à la France, qu’ils méprisent, n’ont pas compris que les Gaulois sont des rebelles, et qu’il suffit que deux roquets agressifs leur disent que Marine Le Pen est méchante et dangereuse pour qu’ils aient tendance, en réaction, à la trouver sympathique.

Pourquoi tant de haine ? Joffrin et Fourest ne sont pas stupides au point de croire ce qu’ils racontent. Mais ils sont payés par le système – et plutôt bien – pour le préserver, par tous les moyens.

Il n’est pas sûr, au vu de leur prestation pitoyable d’hier, que les employeurs seront ravis de la prestation de leurs obligés. Mais il est certain que si, comme cela est probable, la candidate du Front national remonte dans les sondages, elle saura à qui elle doit dire merci.

Source: http://ripostelaique.com/


Le futur tram de Mulhouse…

On peut encore rigoler sans se retrouver en garde à vue? Ben, allons y.

FDF

.

La corruption de nos « élites » n’en finit pas…

C’est de 2007 mais toujours en vigueur… En 2012, votez utile… Surtout pas UMPS.

J’ai suivi hier soir l’émission sur A2 où Marine Le Pen faisait face à l’inquisition journalistique et certainement aux ordres du Pouvoir. Elle s’en est tirée avec brio. La miss Duflot surexitée, La miss Fourest dans toute sa mauvaise foi légendaire, un Pujadas qui part en vrille et j’en passe… Un seul mot (pardon: deux): Bravo Marine et nous t’attendons en 2012… Sauve nous de cette bande de trouillards profiteurs et dangereux pour le peuple de France!

FDF

.

VoirPREPAREZVOUS

Besançon – Un couple agressé en pleine rue !

Chronique d’une journée ordinaire… Voir les commentaires: il est urgent de mater l’insécurité; très urgent… Messieurs au Pouvoir, à vous de distribuer les cartes… Si nos soldats vont rentrer d’Afghanistan, leur nouvelle affectation est toute trouvée. Et ils auront acquit là-bas la formation nécessaire.

FDF

.

Lire: Besançon – couple agressé

Les « requérants »… Semeurs de m…. en Suisse…

Nos amis Suisses les nomment des « requérants »…

FDF

.


Les Maghrébins défient les autorités !

 Des requérants d’Afrique du Nord sèment la panique dans les centres d’accueil. Des services de sécurité ont dû être engagés pour maintenir l’ordre et les autorités s’inquiètent.

storybildPour Karin Keller-Sutter, les mécanismes de Dublin ne fonctionnent plus en Suisse. Elle estime que 90% des demandeurs d’asile en provenance du Maghreb sont des «cas Dublin» que la Confédération devrait renvoyer de suite. (photo: Keystone)

Les riverains du centre d’accueil pour requérants d’asile de Chiasso (TS) en ont marre du comportement de certains requérants d’asile en provenance du Maghreb. Ils exigent que le centre soit déplacé ailleurs. La raison de ce raz le bol? Selon «20 Minuten», des demandeurs d’asile se signaleraient régulièrement par un comportement inadmissible, consommeraient trop d’alcool et molesteraient d’autres requérants hébergés dans le centre de Chiasso. De tels agissements auraient également lieu dans les centres pour requérants de Suisse orientale. Selon la police, des groupes de Maghrébins seraient à l’origine d’une augmentation de la criminalité.

Une société de sécurité a dû être engagée

Selon René Hungerbühler, le responsable des questions touchant à l’asile dans le canton de Saint-Gall, les requérants d’asile en provenance du Maghreb et d’Afrique du Nord se comporteraient de façon «particulièrement revêche»: «Ils ne respectent ni le règlement ni l’interdiction de consommer de l’alcool. Ils agressent d’autres requérants», constate-t-il. En raisons des récents événements, Hungerbühler a été contraint d’engager une société de sécurité pour veiller à l’ordre dans les centres de requérants.

Les mécanismes de Dublin mis en cause

Heinz Brand, qui préside la Conférence des offices cantonaux de la migration, a eu vent de récits semblables en provenance de nombreux cantons suisses. Il s’explique mal les raisons de tels débordements et se contente de constater «qu’il s’agit de groupes de jeunes hommes entre 20 et 30 ans, ce qui peut provoquer une dynamique de groupe dangereuse». Mais il craint que la situation s’aggrave encore: «Ils savent depuis belle lurette que les mécanismes de renvoi prévus par les accords de Dublin ne fonctionnent tout simplement pas».

90% de «cas Dublin»

Interrogée par «20 Minuten», Karin Keller-Sutter, la présidente de la conférence cantonale des directeurs de justice et police, confirme que dans 90% des cas il s’agit de «cas Dublin». «La Confédération n’aurait jamais dû les laisser entrer en Suisse. Il était évident dès le début qu’ils n’obtiendraient jamais l’asile», vitupère la conseillère d’Etat saint-galloise. Et d’ajouter: «Nous exigeons depuis des mois que la Confédération cesse de nous submerger de «cas Dublin» et qu’elle renvoie ces gens dans les pays de l’espace Schengen qui les ont admis».

Source: http://www.20min.ch/

Affaire DSK: l’étau se resserre…

Il doit commencer à serrer les fesses, l’ex-futur présidentiable du PS…

FDF

DSK: un avocat désigné en France pour représenter la plaignante

Me Thibault de Montbrial a été choisi pour représenter en France la femme de chambre qui accuse Dominique Strauss-Kahn de viol et pour trouver d’éventuelles autres victimes de l’ancien patron du FMI, a-t-il déclaré jeudi.

« Je suis le relais du cabinet Kenneth Thompson en France, notamment pour voir s’il existe d’autres victimes de Dominique Strauss-Kahn », a-t-il dit à l’AFP, confirmant une information du Figaro.

Kenneth Thompson est l’avocat de l’accusatrice de DSK depuis début juin.

Il a lancé le 7 juin un appel à d’éventuelles autres victimes de l’ancien patron du FMI. Me Thompson a adressé cet appel à des femmes de France et d’Afrique, selon ses propos en anglais traduits par France 2.

Son cabinet, Thompson Wigdor & Gilly, est spécialisé dans les batailles judiciaires qui permettent à des particuliers de réclamer des millions de dollars de dédommagements à des employeurs ou autres adversaires fortunés.

Source: http://tempsreel.nouvelobs.com/