Francaisdefrance's Blog

23/06/2011

Mariage: faire relever le voile islamique au moment de la lecture du Code Civil serait un acte d’islamophobie ?

Quand on veut vivre en République Française, on doit de se plier aux lois de la République Française! Que ce soit dans n’importe quel domaine. Un mariage se déroule devant un officier d’état civil. Lequel fait appliquer le CODE CIVIL… Et pas le coran! Tous les moyens sont bon pour faire fonctionner la stigmatisation.

FDF

.

La mariée devait-elle se dévoiler ?

Le 9 juin, l’adjointe au maire du 9e arrondissement a demandé à une jeune femme de relever sa « voilette » pour procéder à son mariage. « Une interprétation abusive de la loi qui n’est pas acceptable », réagit Kamel Kabtane, recteur de la Grande Mosquée de Lyon. 

Le 9 juin dernier, Samira et Ali (1) se disent oui, à la mairie du 9e arrondissement. Pourtant, à la sortie, la jeune femme est en pleurs. Les deux époux fulminent contre l’adjointe qui, quelques instants plus tôt, a demandé à la mariée de relever son voile au moment de la lecture du Code Civil

Benhamed ()

« Respecter les lois de la République »

« Je les fais toujours se découvrir, qu’elles portent une voilette ou un chapeau« , précise Fatiha Benahmed, également conseillère régionale (Europe Ecologie-Les Verts, photo ci-contre). Une requête destinée à vérifier l’identité de la jeune femme. Durant la cérémonie, le malaise était perceptible : l’époux garde le regard baissé et refuse à la fin de serrer la main à l’élue. « Ma religion me l’interdit« , lui expose-t-il. « Nous avons la même religion, je pourrais être votre mère« , réplique Fatiha Benahmed. Pour elle, elle a simplement « fait respecter les lois de la République« . 

La circulaire du 22 juin 2010 précise que les futurs époux doivent présenter une pièce d’identité avant leur mariage. Mais cet acte « ne dispense pas l’officier de l’état civil de vérifier visuellement l’identité des époux ainsi que des témoins« . « Par conséquent, le port d’une pièce vestimentaire dissimulant le visage d’un des futurs époux ou d’un témoin, quelle ait une vocation religieuse, traditionnelle ou décorative, ne permet pas à l’officier de l’état civil de contrôler le consentement des époux ni de s’assurer de l’identité« , précise le texte. Etait-ce le cas le 9 juin ? Le visage était-il réellement dissimulé au point de ne pouvoir procéder à la vérification de l’identité de l’épouse ? 

L’élue « a gâché le plus beau jour de leur vie »

kabtane ()

« C’est une interprétation abusive de la loi qui n’est pas acceptable« , réagit Kamel Kabtane, recteur de la Grande Mosquée de Lyon (photo ci-contre). Pour lui, « la multiplicité des lois contre les musulmans fait que même les élus se perdent en conjecture« . La coordination contre le racisme et l’islamophobie (CRI) prend aussi l’affaire au sérieux. Son président Abdelaziz Chaambi, voit dans la requête de l’adjointe un « zèle islamophobe« . « On ne peut quand même pas me taxer d’islamophobie !« , s’exclame l’élue, musulmane issue d’une famille pratiquante. Un argument balayé par Abdelaziz Chaambi qui connaît « des arabes et mêmes des musulmans islamophobes« . 

« Cette attitude a gâché le plus beau jour de leur vie« , tempête le CRI. Et demander « des excuses publiques » de la part de Fatiha Benahmed et qu’elle soit démise de ses fonctions. Le maire, Alain Giordano, adopte pour l’heure une attitude prudente. Il a commandé à ses services un rapport sur les événements. « J’attends de voir le détail de ce qui s’est passé« , explique-t-il, notant ne pas avoir reçu de plaintes de la part des mariés. « Si l’ovale du visage est reconnaissable, on n’avait pas besoin d’aller plus loin« , reconnaît l’édile. Une constatation qui est laissée à l’appréciation de l’officier d’état civil. D’ailleurs, les deux maires d’arrondissement que nous avons contactés et qui célèbrent souvent des mariages n’ont pas la même position face à ce cas. 

chaambi ()

Ce mardi, l’élu a cependant renouvelé dans un communiqué « son soutien et sa confiance » à Fatiha Benahmed, communiqué co-signé avec le groupe Europe Ecologie de Lyon. Lequel poursuit : « Les accusations sont colportées par ceux-là mêmes qui, il y a quelques semaines invitaient des représentants du Hezbollah et du Hamas à Lyon« , visant Abdelaziz Chaambi (photo ci-contre) qui n’avait pu finalement tenir sa réunion publique, faute d’autorisation. Les écologistes voient dans sa réaction « une tentative de déstabilisation contre les élus qui ont à charge de faire respecter la Loi et l’esprit de la République« . 

Le maire assure qu’il « prendra ses responsabilités« , sans préciser si la tête de l’adjointe était en jeu. Il tient pour l’heure à relativiser les faits. Les deux époux ne comptent pas s’exprimer, ne souhaitant pas s’exposer. 

(1) Prénoms d’emprunts

Source: http://www.lyoncapitale.fr/

22 commentaires »

  1. Ici, on respecte les lois de la République, ou on part…

    POINT BARRE.

    Commentaire par Pierre Lesincère — 23/06/2011 @ 23:49 | Réponse

  2. Les singes se marient en afrique normalement .

    Commentaire par KENNY — 24/06/2011 @ 15:08 | Réponse

    • ce commentaire est grave quand même…. attention aux termes employés….. n’oublions pas que la république a des lois et quand tant que français de souche comme vous aimez tant vous qualifier, vous devait montrer l’exemple……

      Commentaire par forcetranquille — 12/08/2011 @ 23:33 | Réponse

  3. Hé si comme cadeau de mariage le CRI leur offrait un allé simple?????POUR LE PLUS LOIN POSSIBLE

    Commentaire par FFI — 24/06/2011 @ 21:39 | Réponse

  4. eh bien c’est du joli mes petits goys!!!!!à l’époque de la colonisations, il y avait plein de singes blancs comme vos parents qui se mariaient en Afrique!!!!!Donc mon cher KENNY, je suis totalement d’accord avec toi. Eh les goys, vous êtes frustrés? c’est les femmes? elles vous trompes? Ou c’est le fait de baisser le regard face aux « racailles dans la rue », ca doit être du propre tous çà, et après ça se divertie devant Arthur, zemmour et bhl, franchement mieux vos être
    un singe qu’un goy, car le singe à des testicules.

    Commentaire par JULIEN — 24/06/2011 @ 23:20 | Réponse

  5. M. Kamel Kabtane, recteur de la Grande Mosquée de Lyon dit « la multiplicité des lois contre les musulmans fait que même les élus se perdent en conjecture ».

    C’EST FAUX ! Car, il n’y a en France, AUCUNE loi contre les musulmans.

    Citez donc un seul texte, qui serait extrait des lois françaises et où figurerait le mot « musulman » !

    RIEN monsieur le recteur. Il n’y a RIEN !

    Par contre dans le CORAN – qui est le siège absolu et définitifs de vos codes et vos lois – figure de manière claire et explicite des APPELS AU MEURTRE des non-musulmans ! Vos lois, selon le Coran, exigent de vous que vous luttiez de toute vos force contre les non-musulmans !

    Dans l’échelle des valeurs établie par le Coran, le combattant d’Allah – celui qui tue au nom d’Allah – est le PREMIER des élus au paradis d’Allah, tout en haut de la liste, bien avant le bon père de famille qui travaille pour élever ses enfants !

    Alors, monsieur le recteur, évitez donc à l’avenir de jouer la vierge effarouchée, l’honnête musulman atteint dans sa dignité ! Le rôle du cygne blanc n’est pas du tout en harmonie avec la philosophie de votre religion, dont la finalité – le véritable enjeux – est la conquête politique des états. C’est incontestable et même tout à fait prévisible, car c’est ECRIT DANS LE CORAN.

    Au contraire, tous les musulmans devraient s’excuser des versets agressifs qui constituent la trame de leur loi ; la charia et qu’ils aspirent voir accéder au statut de code unique, qui remplacerait les lois de tous les pays à majorité musulmane.

    Tous les Français ne sont pas des naïfs !

    Alors FRANÇAIS ! Attention, le risque est bien présent !

    Commentaire par Pierre Lesincère — 25/06/2011 @ 16:15 | Réponse

  6. Très cher concitoyen vous n’êtes pas naïf mais juste un peu trop influençable. Mr Pierre Lesincère pourquoi continuer à faire peur comme vous le faite.
    Une simple question avez vous lu le coran ne serai ce qu’une seul fois?
    et l’avez vous compris…..
    avez vous la bible ou la torah….
    lisant ce que vous avez écris je ne pense pas. mais si c’est le cas j’aimerais qu’on me donne des référence plutôt que d’utiliser des mots sur-médiatisés afin de semer la panique chez les français.
    Connaissez vous un seul musulman avec lequel vous avez pu un jour discuter posément.
    Arrêtons de tirer sur les musulmans qu’on on ne les connait pas.
    Laissons les vivre leur foi librement car ne l’oublions pas et c’est cela le plus important. La France est un pays de Liberté.

    Commentaire par forcetranquille — 12/08/2011 @ 14:15 | Réponse

    • Mon Cher Forcetranquille,

      J’apprécie beaucoup le ton mesuré et réfléchi de votre critique à mon encontre. Mais sachez que je connais les principes de la taqiyya…

      Cela dit, je maintiens. J’ai lu et je relis parfois encore le Coran en partie. Pourquoi ? Parce que très jeune encore, j’ai connu une jeune musulmane. J’ai voulu savoir. Mais laissez-moi vous conter cette petite histoire…

      J’avais 23 ou 24 ans, c’était en 1968 ou 69. J’étais un des premiers disk-jockeys de cette époque où les Rolling Stones, Beatles, Credence Clearwater et autres James Brown étaient à leur sommet.

      Fatima – il s’agissait d’une jeune algérienne – faisait partie de celles qui trichaient sur leur âge pour entrer au dancing. Elle avait 17 ans, elle était fraîche et magnifique avec ses grands yeux et ses splendides cheveux noirs…

      C’était un simple flirt, une liaison du genre « fleur bleue ». J’étais très attiré par la différence et nos conversations étaient plutôt orientées sur la connaissance de l’autre. D’autre part, je connaissais d’autres filles disons… plus averties, car vers 18 h, quand le dancing se remplissait, nous étions obligés d’inviter les moins de 18 ans à sortir.
      Notez qu’à cette époque, filles et garçons du Maghreb n’avaient qu’une envie : vivre à l’occidentale, vivre notre vie. Vivre une sorte de « rêve américain » à l’européenne. Mais l’imprégnation culturelle – ce conditionnement – reste toujours bien plus forte que la raison chez les gens peu compliqués.

      Ainsi, lors d’une conversation avec Fatima, troublé par une remarque – j’ai oublié laquelle – j’ai lui ai avancé quelque chose comme ceci : « Mais ne trouves-tu pas que nous sommes très ouverts et généreux avec vous (les migrants) – tu habites une maison sociale, tu vas à l’école, ton père perçoit les allocations familiales, vous avez une bonne couverture sociale et vous ne devez rien faire en échange… »

      Je n’ai pas pu terminer. Car du haut de ses 17 ans, Fatima a éclaté d’un rire sincère et candide… Elle m’a dit :
      « Mais Pierre, ce n’est pas vous qui voulez cela ! C’est Allah. Vous faites cela parce qu’ Allah le veut… »

      À ce moment même, j’ai su que j’étais confronté à quelque chose qui dépassait toute notre logique laïque ! Non pas la volonté d’Allah, mais la foi aveugle du musulman en son Dieu. J’ai perçu toute l’écrasante puissance de l’Islam, son pouvoir de persuasion, l’occultation de la logique que cette idéologie engendre.
      Cette perception, cette compréhension de la pensée du musulman et de l’Islam n’ont fait que s’approfondir en moi d’année en année, jusqu’au jour où, pour savoir une fois pour toutes, j’ai lu le Coran. Et là, je n’ai plus eu aucun doute …

      Le Complexe de Fatima

      Cette attitude propre aux seuls musulmans, ce sentiment qu’ils ont de jouir d’un privilège absolu, élitiste et divin, ce sentiment de supériorité mêlé à l’acceptation de la soumission absolue à Allah, la certitude qu’il agit et reçoit du seul vœu d’Allah, qu’il est déresponsabilisé, je l’ai nommée plus tard « le Complexe de Fatima ». Car ce que Fatima m’a dit il ya plus de quarante ans en est la parfaite démonstration.

      La manifestation de ce complexe est la manifestation d’un mental inébranlable. C’est tellement vrai que l’islam, outre être une religion, est un mode vie dicté par le Coran.
      Personnellement, j’ai lu 3 versions du Coran.

      1) La plus ancienne, qui est une traduction en français dite « Coran d’André Chouraqui » par André du Ryer, sieur de La Garde-Malezais, version publiée en 1647.
      2) la traduction de Régis BLACHÈRE (versets référencés « RB »), professeur à la Sorbonne parue chez G.P. MAISONNEUVE & LAROSE en 1966.
      3) « Le Noble Coran » traduit par Mohamed Chiadmi (versets référencés « MC »), 3ème édition, parue en octobre 2007 et validée notamment par le célèbre Tariq RAMADAN, qui – convenez-en – en fait une traduction « en béton ».

      Voici quelques versets choisis parmi ses trois traductions et qui justifient ma position.

      S4 V34 MC
      « Les hommes ont la charge et la direction des femmes en raison des avantages que Dieu leur a accordés sur elles et en raison aussi des dépenses qu’ils effectuent pour assurer leur entretien. En revanche, les épouses vertueuses demeurent toujours fidèles à leurs maris pendant leur absence et préservent leur honneur, conformément à l’ordre que Dieu a prescrit. Pour celles qui se montrent insubordonnées, commencez par les exhorter, puis ignorez-les dans votre lit conjugal et, si c’est nécessaire, corrigez-¬les. Mais dès qu’elles redeviennent raisonnables, ne leur cherchez plus querelle. Dieu est le Maître Souverain ».

      L’homme est le maître et peut battre sa femme. Rien d’autre n’est dit en ce qui concerne les épouses, leurs droits et aussi, leur accès à un paradis tout à fait réservé aux hommes.

      s3 v85, 86, 87 MC
      « Quiconque recherche en dehors de l’islam une autre religion, celle-ci ne sera point acceptée de Lui ; et dans l’autre monde, il sera du nombre des réprouvés ».

      « Comment Dieu mettrait-Il dans la bonne voie des gens qui L’ont renié après avoir cru, après avoir proclamé la véracité du Prophète et après avoir reçu tant de preuves irréfutables? Dieu ne dirige pas les gens pervers dans la bonne voie. Ceux-là ne pourront avoir pour rétribution que la malédiction de Dieu, des anges et de tout le genre humain ».

      Affirmation inconditionnelle selon laquelle, en dehors de l’islam, c’est la damnation. Soumission totale ou exclusion. Intolérance absolue.

      s4 v89, 91 RB
      « [Les Hypocrites] aimeraient que vous soyez impies comme ils l’ont été et que vous soyez à égalité [avec eux]. Ne prenez pas parmi eux de patrons avant qu’ils émigrent dans le Chemin d’Allah !
      S’ils tournent le dos, prenez-les et tuez-les où que vous les trouviez ! Ne prenez parmi eux ni patron, ni auxiliaires.»

      Le Coran nomme « Hypocrite » le « faux croyant ». Celui qui dissimule sa mécréance en simulant la foi. Celui qui ne pratique pas, celui que nous nommons le « bon musulman », le musulman modéré…

      s6 v39 RB
      « (…) Celui qu’Allah veut [perdre], Il l’égare. Celui qu’il veut [sauver], Il le met sur une Voie Droite».

      Les non-musulmans n’ont pas la foi par le vouloir d’Allah. Lequel prescrit ensuite de les tuer…

      s9 v29 à 30 RB
      « Combattez ceux qui ne croient point en Allah ni au Dernier Jour, [ceux qui] ne pratiquent point la religion de Vérité, parmi ceux ayant reçu l‘Écriture ! [Combattez-les] jusqu‘à ce qu‘ils paient la jizya, directement et alors qu‘ils sont humiliés. Les Juifs ont dit : Ozaïr est fils d‘Allah ».
      « Les chrétiens ont dit : ‘’Le Messie est le fils d‘Allah’’. Tel est ce qu’ils disent de leur bouche. Ils imitent le dire de ceux qui furent infidèles antérieurement. Qu’Allah les tue ! Combien ils s’écartent [de la Vérité] ! »

      Mohamed prêche clairement le meurtre des chrétiens.

      s9 v123, 124 RB
      « O vous qui croyez ! Combattez ceux des Infidèles qui sont dans votre voisinage ! Qu’ils trouvent en vous de la dureté ! Sachez qu’Allah est avec les Pieux ! »

      s2 v191 MC
      « Tuez-les partout où vous les trouvez et chassez-les d’où ils vous ont chassés, car la subversion est pire que le meurtre. Ne les combattez pas, cependant, auprès de la Mosquée sacrée, à moins qu’ils ne vous y attaquent les premiers. Dans ce cas, n’hésitez pas à les tuer. Ce sera la juste récompense des infidèles ».

      Comment encore douter de la violence du Coran ?

      s2 v216 RB
      « Combattre vous a été prescrit, bien que vous l’ayez en aversion. Il est possible que vous ayez de l’aversion pour une chose qui est un bien pour vous et il est possible que vous aimiez une chose qui est un mal pour vous. Allah sait, alors que vous ne savez pas ».

      Insistance et intolérance : le musulman doit tuer. Aucun choix n’est possible, même aux plus pacifiques. Le musulman DOIT combattre les non-musulmans.

      Voulez-vous que je continue ?

      Veuillez croire, Cher Forcetranquille, en mes sentiments très distingués.

      Commentaire par Pierre Lesincère — 12/08/2011 @ 15:53 | Réponse

      • je vous ai répondu mais je n’ai pas mis cela en réponse mais comme nouveau commentaire par erreur

        Commentaire par forcetranquille — 12/08/2011 @ 23:29

  7. nous y voilà…..
    c’est bien ce que je disais ….
    Vous n’avez rien compris au coran
    Tout est plus claire maintenant…
    Je vous invite à lire (si vous avez réellement lu le coran), ce qu’on appelle son « tafsir ». c’est à dire son explication et non sa traduction.
    je ne vais pas remettre en question votre experience passé mais votre amie Fatima ne me semble pas très attachée aux règles que lui impose sa religion. Je ne sais pas si vous êtes au courant mais le lieu où vous vous êtes rencontrés lui est interdit si elle est réellement musulmane.
    De ce fait peut on se baser sur son comportement et l’extrapoler à tout les musulmans

    De plus sa réponse je peux la comprendre

    « Mais ne trouves-tu pas que nous sommes très ouverts et généreux avec vous (les migrants) – tu habites une maison sociale, tu vas à l’école, ton père perçoit les allocations familiales, vous avez une bonne couverture sociale et vous ne devez rien faire en échange… »

    Vous vouliez quoi en lui disant cela. la rabaisser. l’humilier.
    et comment cela sans rien faire en échange. ses parents ne travaillaient pas pour la France…. Cela ne suffit pas il aurai fallu qu’il fasse quoi de plus…

    bref laissons cette petite anecdote qui à mon sens n’a rien à faire ici

    revenons en aux versets coranique que vous m’avez cité.

    S4V34:
    que dit la bible à ce sujet;
    « Je rendrais les grossesses toutes pénibles. C’est avec peine que tu accoucheras. Tes désirs se porteront sur ton mari , mais il dominera sur toi. » (Gn. 3,16)
    c’est étrange mais on à jamais dit que les chrétiens rabaissais leur femme.

    Corinthiens 11:3
    Je veux cependant que vous sachiez que Christ est le chef de tout homme, que l’homme est le chef de la femme, et que Dieu est le chef de Christ.

    Thimothée 2
    Que la femme écoute l’instruction en silence, avec une entière soumission.
    Je ne permets pas à la femme d’enseigner, ni de prendre de l’autorité sur l’homme; mais elle doit demeurer dans le silence.
    Car Adam a été formé le premier, Eve ensuite;
    et ce n’est pas Adam qui a été séduit, c’est la femme qui, séduite, s’est rendue coupable de transgression.
    Elle sera néanmoins sauvée en devenant mère, si elle persévère avec modestie dans la foi, dans la charité, et dans la sainteté.

    mais il y a plein d’autre exemple à cité dans la bible je vais m’arrêter là……..
    Alors arrêtons de leurs jeter systématiquement la pierre.

    Quand aux autres versets c’est très simple vous les avez tout simplement sortie de leur contexte….

    est ce que vous me permettez de vous corriger……
    ou simplement de vous donner mon point de vu…

    cela risque d’être long…..

    car pour être juste je suis désolé mais il faut être raisonnable et non passionné.

    Vous avez répondu à mon commentaire en 1 heure .

    Je trouve cela très court pour sortir de mémoire du coran autant de verset. en sachant que le coran compte plus de 6000 versets. Vous le connaissais peut etre par coeur.

    cela me laisse pensé que c’est est un simple copier collé sortie d’un site islamophobe. Corrigez moi si je me trompe.
    et pardonnez moi si j’ai pu vous offenser de quelque manière que ce soit…….

    Commentaire par forcetranquille — 12/08/2011 @ 20:21 | Réponse

  8. Ohhhh pardonnnnnnn j’oubliais
    Il faut revoir la traduction des versts. Celle que vous avez donnés ne sont pas très correct

    Commentaire par forcetranquille — 12/08/2011 @ 20:31 | Réponse

  9. Ohhhh pardonnnnnnn j’oubliais
    Il faut revoir la traduction des versets. Celle que vous avez donné n’est pas très correct

    Commentaire par forcetranquille — 12/08/2011 @ 20:34 | Réponse

  10. Mon Cher Forcetranquille,

    Vous m’accusez de ne pas comprendre le Coran. Vous me reprochez de ne pas me référer à votre « mode d’emploi », le tafsîr.

    Le tafsîr du Coran, basé sur les hadiths (commentaires sur la vie du prophète Mahomet), ne relève que du sens apparent du texte sacré. Cependant, bien que considéré comme utile, le tafsîr est à prendre avec précaution à cause, selon certaines écoles musulmanes, d’être SANS FONDEMENT, DE BEAUCOUP D’EXAGÉRATION ET DE RÉCITS NON AUTHENTIQUES.

    Le tafsîr, c’est donc l’interprétation des propos qui relatent la vie du modèle « le prophète ».

    Or l’interprétation du Coran est interdite, c’est même le plus grand crime en islam…

    Car, d’une part, le Coran a été rédigé d’après les dires d’un chamelier analphabète qui rapportait les propos de l’ange Gabriel ; le rigoureux transmetteur de la parole d’Allah. ON NE PEUT PAS TOUCHER À LA PAROLE D’ALLAH ! C’est la raison pour laquelle l’islam ne peut évoluer et n’évoluera JAMAIS tant que ce principe sera respecté.

    D’autre part, le but de Mahomet était de réussir l’impossible, c’est-à-dire unir et rassembler des tribus pillardes et corrompes qui se combattaient sans fin, afin de construire une force conquérante. Il a parfaitement réussi et ce but se poursuit encore aujourd’hui.

    En 1748 Voltaire a écrit à propos du Coran :

    « Si son livre (Le Coran) est mauvais pour notre temps et pour nous, il était fort bon pour ses contemporains, et sa religion encore meilleure. Il faut avouer qu’il retira presque toute l’Asie de l’idolâtrie ».

    Ce qui résume fort bien ce que l’on peut en penser encore aujourd’hui. Car le problème est bien que le Coran véhicule une « morale » – qui est au demeurant le fondement véritable du Droit constitutionnel islamique – absolument intolérante, totalement en dehors des valeurs de notre temps et qui ne peut absolument pas, hélas, être amendée…

    Pour vérifier cela, il suffit de se poser une seule question : À qui donc s’adressait le Coran ?

    Le Coran n’a pas été écrit à l’intention d’une élite raffinée et cultivée, avide de culture, de beauté philosophique, de poésie, de profondeur d’esprit et de grandeur d’âme.

    Non, ce n’est pas le cas. Pas du tout.

    Le Coran s’adressait à des barbares errants aux mœurs dépravées, pillards et aussi analphabètes que corrompus.

    Pour vérifier ces affirmations, il convient de se souvenir que le Coran a été rédigé par un conducteur de chameau analphabète dans le but de rassembler les tribus voisines autour de lui à des fins de domination et de conquête.

    Il ne s’adressait pas à une élite intellectuelle élevée et cultivée…

    Pour imposer la loi à de pareils barbares, il faut autre chose que des textes philosophiques poétiques au sens caché pour le vulgaire et le commun et dont la compréhension ne serait réservée qu’à une seule élite…

    OUBLIEZ DONC « L’INTERPRÉTATION » DU CORAN.

    Vous m’accusez encore de vouloir humilier la gentille petite Fatima.

    Répondez donc à ceci : si vous êtes désigné par l’État pour bénéficier d’aides sociales diverses, est-ce à considérer comme une humiliation imposée par l’état et les organismes de paiement à ses bénéficiaires ?

    Ma question à Fatima résultait de sa désinvolture globale et du regard qu’elle posait sur nos structures sociales qui, soit dit en passant ne nous ont pas été imposées par Allah au seul bénéfice des musulmans – mais résultent du travail acharné et persévérant de tous les peuples européens de culture occidentale et dont peuvent bénéficier AUSSI les musulmans.

    Car voyez-vous les non-musulmans – au contraire des musulmans – ne font pas de discrimination fondée sur la religion…

    Ma question au contraire visait à comprendre Fatima et lui expliquer mon point de vue, clair, humaniste et surtout… justifié.

    Vous opposez aux versets du Coran que je cite, des versets de la Bible.

    D’une part, je ne suis pas l’avocat du Vatican. Je suis agnostique, estimant que l’homme n’a pas l’intelligence pour trancher cette question : « existe-t-il une entité surhumaine, physique ou non ? »

    D’autre part, grâce à sa structure hiérarchique, l’Église catholique a pu évoluer et s’adapter. N’oubliez pas que le mot « amour » est le maître mot de la chrétienté, par opposition au Coran, dans lequel ce mot n’est JAMAIS cité.
    Quand l’islam dit : « tuez ! » La religion chrétienne dit « pardonnez et aimez ».

    Cela fait quand même une drôle de différence !

    Comme c’est toujours le cas, vous critiquez l’exactitude de la traduction des versets.

    Vous mettez là le doigt dans un engrenage qui risque de vous faire très mal. Dois-je comprendre que vous critiquez la compétence et l’autorité de M Tariq RAMADAN ? Relisez donc mon post précédent, à propos de l’origine des versets que vous critiquez….

    D’autre part, je n’ai pas à me justifier sur le délai et les méthodes par lesquelles je vous réponds. Seul le contenu compte.

    Commentaire par Pierre Lesincère — 13/08/2011 @ 15:25 | Réponse

  11. Et bien ma foi je pense que de toute façon pour vous l’islam est une religion de guerre.
    c’est bien dommage. Je vous invite tout de même à rendre visite aux musulmans à échanger. Essayez de les comprendre.

    D’autre part je n’ai jamais parlé de l’interprétation du coran mais je le répète tafsir veut bien dire explication.
    C’est une remise dans son contexte de chacun des versets. Et aucun musulmans ne vous dira le contraire: La bonne compréhension du coran est nécessaire à la bonne application de ses règles.

    « Le fait que Mahomet ait écrit le « Coran » sous la dictée de l’ange Gabriel est non seulement absurde, mais dangereux : du fait de leur caractère sacré, on ne peut plus rien changer à ces écrits, et l’islam risque de se retrouver de plus en plus décalé par rapport au monde contemporain.  »
    ( Albert Jacquard)
     » d’une part, le Coran a été rédigé d’après les dires d’un chamelier analphabète qui rapportait les propos de l’ange Gabriel ; le rigoureux transmetteur de la parole d’Allah. ON NE PEUT PAS TOUCHER À LA PAROLE D’ALLAH ! C’est la raison pour laquelle l’islam ne peut évoluer et n’évoluera JAMAIS tant que ce principe sera respecté. »
    (Pierre lesincère)

    En vous lisant j’ai tout de suite fait un rapprochement. mais j’exagère peut être.

    Pour ce qui est de Voltaire il n’est pas connu pour avoir été très tendre avec aucune religion et surtout le christianisme.
    Je ne pense pas qu’il soit un expert dans l’étude du coran. Ses dire son pour moi, en ce qui concerne ce sujet bien sur, complètement subjectif….
    Je ne pense pas qu’il avait à son arc la corde du Théologien renommé….. pardonnez moi si je me trompe…..
    Mais étant agnostique tout comme lui l’était je peux comprendre que vous l’utilisiez comme exemple à tort et a travers.

    Il faut remettre chaque chose à sa place. Critiquons. c’est très bien. Mais avant cela ETUDIONS !!!!!!!!

    Concernant les peuples d’arabies..
    Je vous renvoie à l’histoire que vous ne maîtrisé pas du tout. Les arabes dans la périodes préhislamique…….des analphabètes……… Une abération. Il faut retourner à vos livres…..

    Mais je ne vais pas perdre plus de temps avec ce genre de débat qui de toute façon ne mène nul part…….

    Allons donc je vous invite à écouter un EMINENT DOCTEUR spécialiste dans l’étude comparé des religions et qui saura mieux que moi( une pauvre petite étudiante prise par ses études et qui n’a pas assez de temps ) vous donner toutes les arguments. Et j’invite tout le monde à l’écouter…… Car à mes yeux elle est là la vérité sur l’islam……..

    En espérant ne pas vous avoir braqué ni énervé….. Je tiens simplement à rétablir la vérité sur le message apporté par le prophète mahomet qui à été altéré par des soit disant musulmans qui n’ont rien compris aux textes….. les musulmans ont beaucoup de chose à nous apprendre…..

    le docteur s’appelle ZAKIR NAIK. c’est une conférence qu’il à donné pour la grande université d’Oxford

    Bonne continuation…..

    Commentaire par forcetranquille — 14/08/2011 @ 14:58 | Réponse

  12. L’islam n’est pas directement une religion de guerre, mais une religion de CONQUÊTE (qui s’écrit alors « Islam », avec un « I » majuscule), quitte à passer par la guerre, le jihad.

    Impossible de nier cela, tout le monde connaît !

    Nous sommes d’accords sur le tafsîr, mais une précision : il explique les hadiths et non directement le Coran, même si les hadiths étayent le Coran.

    Votre citation d’Albert Jacquard est parfaitement pertinente, bien qu’il n’a rien d’un théologien islamiste non plus ! Personnellement, je ne veux pas faire insulte aux musulmans en affirmant que Mahomet est « un faux prophète »; un prophète qui ne fait que synthétiser, illustrer en le personnalisant tout un courant de pensée issu de la Bible et de la Tora.

    C’est un pas important que vous franchissez là.

    Notez quand même que choisir une personnalité aussi perverse pour en faire « le » modèle n’est pas une idée de premier choix ! …

    Voltaire fait une analyse des FAITS de son temps. Il n’est pas théologien de l’islam, mais simple observateur, un peu plus éclairé et moins naïf que beaucoup de ses contemporains. Et rien n’a changé… Ma citation, pas plus que la vôtre, n’est utilisée comme exemple « à tort et à travers « , comme vous le dites cependant.

    Voir http://coranix.org/biblio/mahomet_herodote.htm : « Au VIe siècle de notre ère, l’Antiquité jette ses derniers feux en Méditerranée orientale.

    La péninsule arabe est un désert parsemé de quelques rares oasis. Elle est seulement parcourue par des tribus d’éleveurs et des caravanes. Les grands empires orientaux, Byzance et la Perse dédaignent de l’occuper ».

    « Dédaignent l’occuper »…

    Pour le reste, je persiste et signe : cette région qui a vu la naissance de Mohamet à cette même époque recelait plus de pillards barbares analphabètes que jamais…

    Vous m’écrivez : « Concernant les peuples d’arabies.. Je vous renvoie à l’histoire que vous ne maîtrisé pas du tout. Les arabes dans la périodes préhislamique…….des analphabètes……… Une abération. Il faut retourner à vos livres….. »

    Il y a dans cette phrase (la vôtre) 13 fautes qui concernent soit la ponctuation, l’orthographe ou la grammaire.

    Permettez-moi, chère « petite étudiante », de vous faire part de mon avis sur l’étude : si quelqu’un de nous deux doit retourner (ou rester à l’école), compte tenu de la faiblesse de votre grammaire et de votre orthographe, je ne puis que vous inviter à y persévérer avec application. C’est important, car la syntaxe – et pas seulement elle – peut changer complètement le sens d’un texte. Mais ça, c’est une autre histoire…

    À plus, peut-être. Bisous !

    Commentaire par Pierre Lesincère — 14/08/2011 @ 19:24 | Réponse

  13. Je l’admet l’écriture n’est pas mon fort.
    Moi c’est plutôt les chiffres. Mais bon…. J’essaierai de faire plus attention à l’avenir……
    Je persiste à croire qu’au contraire l’islam est une religion de paix.

    La péninsule arabe est un désert parsemé de quelques rares oasis. Elle est seulement parcourue par des tribus d’éleveurs et des caravanes. Les grands empires orientaux, Byzance et la Perse dédaignent de l’occuper ».

    « Dédaignent l’occuper »… je suis d’accord. Mais si on vous propose de partir à la conquête d’un désert où rien ne pousse.A quoi bon! Ils avaient les terrains fertiles. A quoi aurai pu leur servir de conquérir ces territoires.

    Commentaire par forcetranquille — 15/08/2011 @ 00:02 | Réponse

  14. « Tafsîr (arabe : تَفْسِير tafsīr, « interprétation ») est le terme arabe pour désigner une exégèse, le plus souvent celle du Coran.

    Le tafsîr du Coran, basé sur les hadith, ne relève que du sens apparent (zahîr) du texte sacré, sans s’attacher aux interprétations ésotériques (bâtin).L’auteur d’un tafsir est un moufassir (arabe: مفسر, mufassir, pluriel: مفسرون, mufassirūn). Il s’agit plus d’un commentaire du sens simple des versets. Elle requiert de son auteur une grande érudition en matière de tradition orale (hadith) mais aussi une maîtrise parfaite de la langue arabe et de ses subtilités. » (wikipedia)
    C’est donc bien une explication du coran et non des hadith.

    Le fait est que nous perdons notre temps vous et moi.
    Vous ne cherchez pas à être convaincue et moi je ne peux pas à être convaincue par une personne comme vous

    Commentaire par forcetranquille — 15/08/2011 @ 00:08 | Réponse

  15. Ah oui j’oubliais. Étudiante ne veut pas forcément dire – de 25 ans ou jeunette. De ce fait la formule « à plus peut être.Bisous » passe moyennement.
    Comme dirai ma mère « on n’a pas élevé les cochons ensemble que je sache » 🙂

    Commentaire par forcetranquille — 15/08/2011 @ 12:54 | Réponse

  16. Votre propre citation : « Le tafsîr du Coran, BASE SUR LES HADITH, ne relève que du sens apparent du texte sacré… ».

    Cela veut dire incontestablement que le Tafsîr s’appuie sur les hadith, se fonde sur les hadith.

    Pour mémoire les un hadith désigne une COMMUNICATION ORALE de Mahomet et par extension un recueil qui comprend l’ensemble des traditions relatives aux actes et aux paroles de Mahomet et de ses compagnons, considérés comme des principes de gouvernance personnelle et collective pour les musulmans.

    Et NON PAS du Coran. Rappelons que d’autre part, l’usage du Tafsîr est largement contesté en islam même.

    Bisous !

    Commentaire par Pierre Lesincère — 15/08/2011 @ 13:35 | Réponse

  17. Vous me dites : « On n’a pas élevé les cochons ensemble que je sache ».

    Vous avez 1.000 fois raison ! Et d’autant plus que je n’aurais jamais pu vous rencontrer dans votre élevage de cochons, car, personnellement, je n’en ai jamais élevés.

    D’un papy de 66 ans : bisous à vous, grande jeune fille à la « force tranquille »!

    Commentaire par Pierre Lesincère — 15/08/2011 @ 17:59 | Réponse

  18. Je vous rassure, j’ai vécu très loin des cochons et de tout ce qui peut s’en rapprocher. Ce qui confirme ce que vous dite, nous n’aurions jamais pu nous rencontrer.

    Il peut y avoir des divergences dans les tafsirs. Mais concernant les versets parlant de la guerre il n’y à pas de divergence énorme. Après ce sont les gens qui prennent le contexte en considération ou non…..

    Bref nous ne sommes pas d’accord sur le contenu du coran et encore moins sur le personnage de Mahomet.

    D’une jeune étudiante qui à la langue bien pendu. 🙂

    Commentaire par forcetranquille — 16/08/2011 @ 20:40 | Réponse

    • Peut-être qu’un jour, nos chemins se croiserons autrement que par la plume.

      Les chemins qui mêlent nos vies sont si compliqués, si impénétrables… (Quand tu dis « la langue », écrit donc : elle est bien pendue (avec un « e », au féminin : soit fière d’être une femme, c’est très important en France !).

      Bisous, jeune femme !

      Commentaire par Pierre Lesincère — 17/08/2011 @ 01:08 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :