Francaisdefrance's Blog

21/06/2011

Egypte: après les chrétiens, ils massacrent les élevages de porcs des Juifs…

Mais ces gens sont de véritables malades ! Irrécupérables ! Et ça veut instaurer la charia en Occident?

Qu’ils continuent ainsi; il y a de la monnaie à rendre…

FDF

.

 

Charia

 Vidéo choc du quotidien indépendant Al-Masri Al-Yom sur le massacre des porcs appartenant aux chrétiens en Égypte:

*** 

L’abattage systématique des porcs ordonné par le gouvernement égyptien a été qualifié de mesure aux relents anti-coptes par une célèbre militante égyptienne pour la protection des animaux.

Sheikh ‘Othman, du ministère égyptien des biens religieux, est l’auteur d’une fatwa déclarant que les porcs qui vivent aujourd’hui originent des Juifs, et doivent par conséquent être abattus. Les télévisions arabes relaient fréquemment des enseignements affirmant que les Juifs sont les descendants des singes et des porcs.

 

 

 

***

 

LE CAIRE  – Vidéo choc sur le massacre de porcs en Egypte

 

Jugé inutile pour lutter contre la grippe porcine, le massacre des porcs se poursuit en Égypte et avec cruauté, comme le montre une vidéo choc diffusée sur internet.

 

C’est par centaines que des cochons sont jetés dans des bennes, tassés à coups de barres de fer, puis tués chimiquement avant d’être enterrés dans la chaux, selon cette vidéo du quotidien indépendant Al-Masri Al-Yom. Vidéo ci-dessous:

 http://youtu.be/jwMIlw7rCSc

Mises en ligne ce week-end sur YouTube, ces images ont déjà été vues par 25.000 internautes, suscitant des opinions horrifiées et des réactions indignées de dignitaires musulmans ou coptes.

 

Alors qu’aucun cas de grippe porcine n’a été recensé sur son territoire, l’Égypte est le seul pays au monde à avoir décrété début mai l’élimination d’un cheptel d’environ 250.000 porcs.

 

Cette mesure n’affecte que la minorité chrétienne copte, les musulmans ne consommant pas la viande de porc jugée impure par l’Islam. Pour l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), elle n’est pas scientifiquement justifiée.

 

Des intellectuels arabes, chrétiens ou musulmans, ont accusé le régime de Hosni Moubarak d’avoir composé avec l’opposition islamiste des Frères musulmans qui faisait campagne contre les élevages de cochons « en terre d’Islam« .

 

« Les Coptes victimes de la grippe sans avoir été contaminés », a écrit l’écrivain marocain Tahar Ben Jelloun, pour qui le gouvernement égyptien a clairement agi « sous la pression des islamistes« .

 

Pour Salama Ahmad Salama, l’un des plus célèbres éditorialistes égyptiens, c’est « la stupidité humaine davantage qu’une maladie des porcs » qui explique cette décision du pouvoir en Egypte face à une crise virtuelle.

 

A ce débat sur une mesure que le gouvernement a justifiée en invoquant le principe de précaution, alors que sévit la grippe aviaire en Egypte, s’ajoute désormais une controverse sur l’extermination cruelle des porcs.

 

Dans la vidéo, le maire adjoint de Kachkous, près du Caire, Mohamed el-Mougharbil, précise que des produits chimiques sont déversés sur les animaux entassés dans des camions, provoquant lentement leur mort.

 

Ali Chaabane, le chef de la décharge où ils sont enfouis, le confirme. « Les cochons sont recouverts de produits chimiques, on les laisse pendant 30 à 40 minutes jusqu’à ce qu’ils meurent puis on les jette dans la fosse ».

 

Mais au ministère de l’Agriculture, on dément la mort par voie chimique. « Ce sont des désinfectants, les cochons sont égorgés avant d’être enterrés« , affirme à l’AFP Saber Abdel Aziz Galal, chef du département des maladies infectieuses.

 

Pourtant, dans la vidéo d’Al-Masri Al-Yom, les cochons jetés dans la chaux ne présentent aucune trace de sang. D’autres photos obtenues par l’AFP montrent des cochons ensanglantés, éviscérés mais non égorgés.

 

Interrogé par l’AFP, le cheikh Salim Mohammed Salim, chef du conseil des fatwas de l’université Al-Azhar, estime que tuer ainsi un animal est « strictement interdit par l’Islam ». « Quel qu’il soit, y compris un porc! ».

 

Un reportage publié dans l’hebdomadaire gouvernemental Al-Ahram Hebdo dénonce la pagaille qui règne à Bassatine, le grand abattoir du Caire où les porcs doivent être mis à mort, au rythme de 1.200 par jour.

 

« Seuls les mâles sont tués conformément aux règles », note la journaliste Heba Nasreddine, alors que « les petits porcs et les truies sont assommés avec une barre de fer et on les laisse saigner jusqu’à ce qu’ils meurent ».

 

Une pétition pour demander au gouvernement égyptien de mettre fin « à la tuerie brutale » des porcs a aussi été mise en ligne sur « Care2 ».

Source: http://www.pointdebasculecanada.ca/

3 commentaires »

  1. Attention, si vous voulez être précis, la video date du 17 mai 2009

    Commentaire par Attentif — 21/06/2011 @ 15:05 | Réponse

  2. un peu plus d’infos(il est vrai que cela date de 2009:
    « —————————————————————————————————–

    complément d’info sur les cochons égyptiens.

    MECHTILDE
    20 Mai 2009
    01:19
    ÉGYPTE: VIDÉO CHOC SUR LE MASSACRE BARBARE DES PORCS DES CHRÉTIENS
    Quelques nouvelles des Coptes :

    « La population visée par la décision gouvernementale d’abattre tous les porcs, est celle des zabbaline, les chiffonniers, chrétiens à 70%, sur la colline de Moqattam au cœur du Caire, et à Ezbet el Nakhl au nord, ce dernier lieu encore à l’état de bidonville comme du temps de Sœur Emmanuelle. Cette population de 100 000 éboueurs se nourrit des cochons, engraissés gratuitement par les détritus collectés chez les 17 millions d’habitants du Caire. On a d’abord annoncé qu’on indemniserait de 1000 livres (environ 142 €) par porc abattu, puis 500, puis 100, et maintenant on en est à 50 livres (environ 7 € !). Tous les chiffonniers sont unanimes : ils ne savent plus comment ils vont nourrir leur famille. Ils n’ont pas les moyens d’acheter du grain pour des poulets, et il n’y a pas d’herbe ni de foin à donner à des vaches ou des moutons. La mesure est bien sûr discriminatoire contre les chrétiens, mais on vient de découvrir que de nombreux chiffonniers musulmans élevaient des porcs (nécessité fait loi !), eux aussi vont être réduits à la famine. Après que les chiffonniers de Moqattam se soient révoltés contre la police dimanche 3 mai, ils ont été frappés à coups de matraque et de grenades lacrymogènes, et exhortés à la raison par le Père Samaan, leur prêtre charismatique qui possède un don de guérison, aussi bourru que le Père Anatoli dans le film « L’île ».

    Au soir du 15 mai, presque tous les porcs avaient été tués à Moqattam, mais seuls les chiffonniers les plus fermes et « costauds », qui ont exigé de toucher l’argent avant de livrer leurs cochons, ont reçu 50 livres pour un porcelet, 250 livres pour une truie. Maurice, un des éleveurs, est au désespoir : « Qu’est-ce que je vais faire maintenant, ce ne sont pas ces quelques sous qui vont me donner une solution ! » Mariam, une veuve mère de sept enfants, n’a plus que les deux yeux pour pleurer : non seulement on lui a égorgé ses trente porcs qui étaient toute sa fortune, mais la police l’a molestée et l’a forcée en la battant à payer l’abattage !

    Rappelons inlassablement les chiffres, puisque les médias s’entêtent à citer les chiffres gouvernementaux : les chrétiens d’Égypte sont 12 millions, soit 17% de la population, la plupart sont coptes-orthodoxes. Le deux principaux sites des chiffonniers sont Moqattam, au cœur du Caire, 4000 chiffonniers chrétiens à 95%, vivant depuis quelques années dans des maisons en dur, mais encore au milieu des ordures. Et Ezbet el Nakhl en banlieue nord, encore partiellement bidonville, 20 000 chiffonniers dont 75% chrétiens.

    Bien avant l’épidémie, il avait été annoncé officiellement que le bidonville d’Ezbet el Nakhl serait entièrement rasé le 15 mai, et les chiffonniers transportés de force à 30 km au sud du Caire, au-delà de Maadi et d’Hellwann, dans un nouveau quartier appelé justement « 15 Mai ». Cela peut sembler un progrès de raser un bidonville, mais il faut voir les choses de près. Ces nouveaux lotissements où on envoie les gens contre leur gré sont sinistres à vivre, alignements de petites maisons semblables dans le désert sans aucune infrastructure, en plein soleil sans le moindre arbre, et surtout sans ce qui tient le plus à cœur aux chiffonniers, les trois églises construites depuis trente ans par l’Église copte, l’école de Sœur Emmanuelle, le Centre Salaam (couvent des sœurs et hôpital très performant), le centre social, l’orphelinat, la maison de personnes âgées, tout ce qui adoucit leur misère. De plus ce serait pour eux une catastrophe pour eux de faire 30 km tous les matins pour aller au centre-ville où ils ramassent les poubelles. Infaisable avec la carriole tirée par un petit âne, et d’ailleurs où mettraient-ils les ordures ramassées pour les trier ? Il était bien plus sage de laisser la situation évoluer à son rythme, de plus en plus de chiffonniers deviennent de petits entrepreneurs de recyclage et s’installent dans des immeubles en dur, et la surface du bidonville décroît sensiblement année après année.

    Vendredi 1er mai, des bull-dozers sont venus pour raser porcheries et bidonville ; les chiffonniers les ont criblés de pierres et fait partir, ils ont eu pour le moment plus de chance qu’au Moqattam. Ce soir du 15 mai, le Dr Adel Ghali, le célèbre médecin des chiffonniers qui œuvra pendant vingt ans avec Sœur Emmanuelle, nous confirme que rien ne s’est produit et que tout était calme à Ezbet el Nakhl. Mais la situation reste explosive et pourrait facilement tourner au bain de sang. »

    http://www.france-catholique.fr/L-affaire-des-porcs-en-Egypte-les.html

    autre précision donc ces porcs ne sont pas juifs ;mais chrétiens (comme l’explique le texte).

    Commentaire par lagadafe — 21/06/2011 @ 16:00 | Réponse

  3. Les arabes muzz n’aiment pas ce qui leur ressemble !

    La preuve ils tuent les porcs !

    Commentaire par KENNY — 23/06/2011 @ 06:39 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :