Francaisdefrance's Blog

02/06/2011

59 ème militaire Français tué en Afghanistan !!!

Triste score… Ca méritait mieux qu’un communiqué de presse. Un hommage à ce soldat aurait été plus convenable.

Toutes mes condoléances à sa famille.

Il faut mettre un terme à cette guerre inutile qui ne sert les intérêts d’on ne sait trop qui…

FDF

.

Afghanistan. Un soldat du 17e RGP de Montauban tué dans un accrochage

Le caporal-chef Nunes-Patego (en médaillon) avait 30 ans. Il s'atait engagé au «17» en 2000./Photo DDM, Chantal Longo
Le caporal-chef Nunes-Patego (en médaillon) avait 30 ans. Il s’atait engagé au «17» en 2000./Photo DDM, Chantal Longo

Un violent accrochage avec des rebelles hier matin dans la vallée de la Kapissa en Afghanistan s’est soldé par la mort d’un caporal-chef du 17e RGP de Montauban. Trois autres militaires de Montauban, Tarbes et Pamiers ont également été blessés.

Terrible premier jour de juin au quartier Doumerc à Montauban en tarn-et-Garonne. Hier matin dans l’enceinte de la caserne du 17e RGP on avait inauguré une salle de repos pour les caporaux-chefs portant le nom de Patrice Colin. Un soldat mort en mission en 1986 au Liban. Et hier soir vers 18 h 30, le chef de corps le colonel Jacques Poitou apprenait par l’Élysée que son régiment avait à nouveau payé du prix du sang son engagement parmi les troupes françaises en Afghanistan. Le drame s’est joué une fois encore dans la province de la Kapissa. Le caporal-chef Guillaume Nunes-Patego, 30 ans, natif d’Albi et domicilié à Montauban a été tué au cours d’un accrochage pendant une opération de reconnaissance et de recherche de caches d’armes. Une opération conduite par l’armée nationale afghane et le GTIA Kapisa et armée par le Battle Group Raptor, précisait hier soir l’officier communication du régiment.

Trois blessés de Tarbes, Pamiers et Montauban

L’officier a expliqué ainsi les circonstances de cette tragédie qui a aussi blessé trois autres militaires de la région : « En fin de matinée, une compagnie du BG Raptor était postée à proximité du village de Shinzaï, en vallée d’Alasay, quand elle a été attaquée par un groupe d’insurgés. Au cours des combats, un militaire français a été mortellement blessé, trois autres ont été blessés : deux ont été touchés par des tirs ennemis et le troisième a été superficiellement blessé au cours de l’action. »

Selon le militaire, les blessés ont été immédiatement évacués vers la base de Tagab puis par hélicoptère vers l’hôpital militaire français de Kaboul où ils ont été pris en charge. Les militaires blessés par des tirs appartiennent au 17e régiment du génie parachutiste de Montauban et au 35e régiment d’artillerie parachutiste de Tarbes dans le Hautes-Pyrénées. Le blessé léger appartient au 1er régiment de chasseurs parachutistes de Pamiers en Ariège.

Le caporal-chef Nunes-Patego s’était engagé au « 17 » en octobre 2000 à l’âge de 19 ans. Il était à la deuxième compagnie de combat depuis octobre 2010, en tant que conducteur de véhicule lourd de génie. Il était reparti en Afghanistan début mai. Âgé de 30 ans, il était pacsé et père d’un jeune enfant.


Déjà un mort en 2006

Le 17e RGP de Montauban a déjà payé un lourd tribut dans les opérations extérieures en Afghanistan. Le régiment avait enregistré la mort d’un sapeur parachutiste lors d’une opération de déminage en 2006. Deux ans plus tard ce sont deux autres soldats qui étaient blessés dans des opérations de reconnaissance. Au mois d’octobre 2010 l’adjudant-chef Thibault Miloche, alors militaire au 126e RI de Brive décédait des suites des blessures occasionnées par un tir de roquettes. C’était le cinquantième militaire français mort en Afghanistan. Ce drame a particulièrement affecté le Tarn-et-Garonne et la ville de Moissac dont il était originaire ainsi que toute sa famille.


Depuis 2001. Le caporal-chef Nunes -Patego est le 59 e militaire français tué en mission en Afghanistan depuis 2001.« Le caporal-chef a été tué au cours d’un accrochage pendant une opération de recherches de caches d’armes. »

(Hélène Romet, lieutenant et officier communication au 17 e régiment de génie parachutiste de Montauban)

Source: http://www.ladepeche.fr/

2 commentaires »

  1. Cela me rappelle tristement mon enfance.
    Le 17° Génie (17° Régiment du Génie Aéroporté) le 17 a été basé à de 1949 à 1971 et il est installé à La Caserne Banel de Castelsarrasin.
    J’étais gamin 13/14 ans ;et faisait garçon de café .Café situé entre la caserne et le terrain de manoeuvres.
    Le bistroquet,Monsieur Louis,était très gentil avec les troufions :le café était toujours plein!
    Il y avait la guerre d’Algérie à ce moment là, Il y en avait qui partaient,d’autres qui ne revenaient pas…leurs copains pleuraient…et nous autres aussi..

    Commentaire par henri — 02/06/2011 @ 20:34 | Réponse

  2. Lettre ouverte à Mr LONGUET le Ministre de la Défense et des Anciens Combattants
    Bien que les accords d’Evian ont eu lieu le 19 Mars 1962 et l’indépendance proclamée le 1er Juillet 1962,le contingent français a été maintenu jusqu’en juillet 1964 sur le sol algérien.
    Pendant ces deux ans,il y eu 534 « morts pour la France » selon le fichier conservé par le Bureau des Archives du Service Historique du Ministère de la Défense
    Le Secrétaire d’État à la Défense et aux anciens Combattants est favorable à une revendication légitime qui trouve sa justification dans le fait que le climat d’insécurité qui régnait en Algérie à perduré au delà du 2 juillet 1962.(déclaration du Ministre Falco)
    Si la mémoire revient à l’actuel ministre LONGUET???
    SENAT-Proposition de loi signée par Gérard LONGUET avec d’autre parlementaires
    SESSION ORDINAIRE DE 2007-2008

    PROPOSITION DE LOI
    Article 1er
    La carte du combattant est attribuée aux anciens combattants del’Armée française ayant participé à la guerre d’Algérie entre le 1er octobre 1954 et le 1er juillet 1964, dans les conditions de durée définies par l’article 105 de la loi n° 2000-1352 du 30 décembre 2000 portant loi de finances pour 2001.
    Article 2
    Les conséquences financières qui pourraient résulter pour l’État de l’application de la présente loi sont compensées, à due concurrence, par la création d’une taxe additionnelle aux droits prévus par les articles 575 et 575 A du code général des impôts.

    Maintenant que vous êtes ministre des Anciens combattants, vous refusez ce que vous demandiez en 2008.Voici donc la preuve d’un grand mensonge de votre part et cet exemple démontre comment les « politiques » de l’UMP trompent en permanence les électeurs
    Pour le Collectif des militaires appelés en Algérie période Mars 1962 -Juillet 1964

    Pour le Collectif :Gilles BOURG 27 ter rue d’Hérouville 14000 CAEN
    Mail:bourg.gilles@free.fr
    26 MAI 2011

    Commentaire par bourg — 02/06/2011 @ 20:37 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :