Francaisdefrance's Blog

23/05/2011

Combien ça coûte? Lybie: la France « intensifie son engagement ».

Ceci rejoint mon précédent billet. Contrairement à ce que l’on nous raconte, les caisses de l’Etat ne sont pas si vides que ça. Ca dépend pour qui… L’Elysée finance des guerres. Pour beaucoup trop de citoyens Français, les fins de mois tombent le 5…
Lire aussi:  http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/05/23/97001-20110523FILWWW00483-libye-le-pen-denonce-l-envoi-d-helicopteres.php

FDF

.

La France engage des hélicoptères en Libye

INFO LE FIGARO – Les appareils embarqués à bord du «Tonnerre» vont participer aux combats.

Alors que le conflit en Libye vient d’entrer dans son troisième mois, la France engage pour la première fois dans les opérations de combat les hélicoptères de l’Alat, l’aviation légère de l’armée de terre. Selon les informations obtenues par Le Figaro, le BPC (bâtiment de projection et de commandement) Tonnerre a discrètement appareillé de Toulon le 17 mai au soir. Direction : les côtes libyennes.

Ce bateau de guerre polyvalent, le petit frère du Mistral, fleuron de la marine française après le porte-avions Charles-de-Gaulle, est capable de transporter un état-major embarqué, des troupes et des blindés, mais aussi des hélicoptères. Officiellement, l’état-major n’a pas encore communiqué sur le rôle qui sera imparti au BPC en Libye. Mais Le Figaro est en mesure d’affirmer qu’il a embarqué douze hélicoptères de l’Alat à son bord.

Dès le début de l’opération internationale contre les forces de Kadhafi, des responsables militaires avaient prévenu qu’on ne gagnait pas une guerre avec les seules frappes aériennes. Cette loi de la guerre moderne a pris davantage de sens avec l’imbrication des forces en présence et l’utilisation de véhicules civils par les troupes de Kadhafi, qui positionnent aussi leurs chars au milieu des zones habitées. Interrogé par Le Figaro fin mars sur l’opportunité d’utiliser des hélicoptères d’attaque contre certaines cibles – difficiles à atteindre depuis les avions sans prendre le risque de dégâts collatéraux -, l’état-major français avait répondu que la mise en œuvre de forces aéroterrestres ne pouvait s’envisager sans une présence au sol. Laquelle a été formellement exclue par tous les pays participant à l’opération.

Gagner avant juillet

«Utiliser les hélicoptères du BPC Tonnerre, c’est un moyen de se rapprocher du sol», commente une source proche du dossier. Donc d’augmenter les chances d’obtenir rapidement une victoire. Depuis le début du conflit, des forces spéciales françaises sont à l’œuvre en Libye. Équipées de visées laser, elles repèrent les cibles et guident les chasseurs de la coalition. Elles pourraient bientôt, confie une source proche du dossier, être renforcées et effectuer le même travail de repérage et de guidage pour les hélicoptères du Tonnerre…

Suite et source: http://www.lefigaro.fr/international/2011/05/22/01003-20110522ARTFIG00149-la-france-engage-des-helicopteres-en-libye.php

Un commentaire »

  1. Voir le précédent commentaire sur « Sarko et la Côte d’ivoire… Mêmes maux et mêmes remèdes…

    Commentaire par drouin — 23/05/2011 @ 17:35 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :