Francaisdefrance's Blog

13/05/2011

A peine arrivés à Albi, deux Antillais jouent de la machette…

A la machette! Comme dans leur pays d’origine! Vive la diversité! Vive le mélange des ethnies ! Vive le « vivre ensemble »! Vive l’immigration!!! Au fait, peut-être étaient ils envoyés par SOS Racisme pour effectuer un de leur fameux « testing » ? Loupé !

FDF

.

Albi. Rixe à la machette devant le « Cotton Club » : un blessé !

L'expédition punitive au «Cotton club» s'est retournée contre les deux agresseurs./ Photo DDM, J.-M. Lamboley
L’expédition punitive au «Cotton club» s’est retournée contre les deux agresseurs./ Photo DDM, J.-M. Lamboley

Une énorme flaque de sang : les quelques témoins présents dimanche matin, rue Croix-Verte, devant le « Cotton Club » ont encore cette image gravée dans la tête. Celle d’un homme, le bras sérieusement entaillé par une lame de couteau de 30 centimètres et qui saigne abondamment. Épilogue d’une rixe de fin de nuit à la sortie d’une discothèque ? Pas exactement. Car le blessé, qui a passé deux jours à l’hôpital d’Albi, a été interpellé mercredi après-midi et placé en garde à vue au commissariat, avec un comparse que la police recherchait activement depuis dimanche.

Ivres, on leur refuse l’entrée

Ces deux Guadeloupéens, âgés de 22 et 25 ans, sont accusés d’avoir monté une embuscade à 5 heures du matin, pour se venger d’avoir été éconduits par les portiers de l’établissement. Selon les éléments recueillis par les enquêteurs de la brigade de sûreté urbaine, les deux jeunes Antillais, arrivés récemment à Albi, étaient ivres samedi soir et faisaient preuve d’agressivité. Des éléments qui ont incité le gérant du « Cotton Club » à leur refuser l’entrée. Les deux copains, ne voulant pas en rester là, auraient fait le siège de la discothèque à plusieurs reprises. Jusqu’à échafauder ce plan de vengeance. En fin de nuit, ils sont revenus à l’appartement loué par l’un d’eux rue Pierre-Esquilat, dans le quartier Rochegude. Là, ils ont récupéré des cagoules mais surtout des machettes et un couteau de 30 centimètres. Ainsi armés, ils sont revenus rue Croix-Verte où le « Cotton Club » venait de fermer. En frappant sur le rideau métallique, ils pensaient attirer les vigiles dehors pour régler les comptes. Dissimulés dans l’encoignure d’un immeuble voisin, ils ont attendu que les membres du personnel de la boîte sortent dans la rue. Mais ils n’avaient sans doute pas prévu qu’ils allaient se retrouver à deux contre cinq. Jouant de la machette à grands coups de moulinet, les assaillants n’ont heureusement pas touché leur cible.

Les vigiles, tous des professionnels, ont réussi à désarmer celui qui tenait la machette et même à lui arracher sa cagoule. Craignant sans doute d’être reconnu, il a pris la fuite. Son comparse a été lui aussi neutralisé. Un portier l’a surpris par-derrière et l’a bloqué en lui enserrant les bras. Le jeune Antillais a chuté, avec le couteau à la main. C’est dans ces circonstances que la lame s’est enfoncée dans son bras, provoquant la blessure que l’on sait. Hier soir, les deux néo-Albigeois étaient toujours en garde à vue au commissariat. Ils doivent être déférés au parquet dans la journée.

Source: http://www.ladepeche.fr/

2 commentaires »

  1. C’est scandaleux ! C’est ignoble ! C’est d’une lâcheté sans nom ! Réalisez-vous qu’ils se sont mis à 5 pour attaquer 2 « pôvres » petits noirs après les avoir brimés en leur interdisant l’accès au motif qu’ils avaient consommés quelques « rafraîchissements » !

    Car avec ces chaleurs, qu’auraient donc pu boire ces « pôvres » petits jeunes.

    Bandes de racistes !

    Commentaire par Pierre Lesincère — 13/05/2011 @ 18:01 | Réponse

  2. Petit calcul morbide :
    Rwanda, 800.000 morts, à la machette, en trois mois soit 266.666 morts par mois.
    Shoa, 6 millions de morts, à la chambre à gaz, en 5 ans (60 mois), soit 100.000 morts par mois.
    Conclusion ? Machette 2,67 fois plus efficace que les chambres à gaz & compagnie !
    Les racistes (à moins que ce ne soient les anti-racistes ?) diront que les noirs génocident 2,67 fois plus efficacement que les nazis, comme quoi du travail de nègre c’est pas du travail d’arabe !
    Conclusion bis : pour vous armer simple, efficace, économique et 100% légal, préférez la machette, ou mieux : le perfectionnement ultime de la machette : http://simurl.com/veklab
    Demain du sang noir sèchera au grand soleil sur les routes. (Le Chant Des Partisans, Paroles de Joseph Kessel et Maurice Druon)

    Commentaire par sitamnesty — 14/05/2011 @ 01:38 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :