Francaisdefrance's Blog

07/05/2011

Kadhafi conseillé par un colonel Russe…

Un officier supérieur russe donne des conseils à Kadhafi


L’intéressant site de géopolitique Zebra Station Polaire publie la traduction d’une  lettre ouverte adressée, le 21 mars dernier, par le colonel Vladimir Vassilievich Kvachkov ,  un officier parachutiste qui a commandé les forces spéciales russo-soviétiques – les fameux Spetznaz – du célébrissime GRU (renseignement militaire russe) en Afghanistan et en Tchétchènie. Dans celle-ci, l’officier supérieur russe s’adresse au colonel Mouammar Kadhafi en lui conseillant de « porter la guerre sur le territoire de l’ennemi » en menant des actions de guérilla et des sabotages sur le territoire des états membres de l’OTAN et plus particulièrement en France.

Il  propose ainsi de s’attaquer aux aéronefs sur leurs bases de départ en France  – en Corse, mais cela pourrait aussi concerner les bases d’Istres, de Salon de Provence ou la base de Toulon –  et en Italie au moyen de systèmes portatifs de défense anti-aérienne. Il souligne que des armes utilisées dans le domaine sportif peuvent à courte distance infliger des dommages aux aéronefs en stationnement mais aussi lors des phases de décollage et d’atterrissage. La destruction du ravitaillement en carburant de ces bases est proposée comme un moyen de réduire les capacités opérationnelles de l’aviation de l’OTAN.

Concernant la France, il met en avant l’existence de populations d’origine « arabe »- maghrébine – qui pourraient servir de 5e colonne,  apporter un appui logistique aux commandos et servir de vivier de recrutement. Il propose de s’attaquer aux « transports militaires  » sur le territoire des états membres de l’OTAN au moyen de mines en soulignant que le transport de personnel s’effectue dans des zones civiles. Une cible particulièrement vulnérable serait les étudiants des écoles militaires, élèves-officiers,   »tout homme en uniforme de l’ennemi doit être détruit  » .

Ces attaques devraient concerner aussi les infrastructures comme les réseaux de distribution d’eau et de gaz mais aussi les centrales nucléaires afin de faire « sentir la douleur de l’agression » aux populations européennes complices de l’agression contre la Libye.
Le colonel fait enfin le lien entre l’agression contre la Libye et celle contre la Yougoslavie – en 1999 mais estime que le président Slobodan Milosevic manquait de « force spirituelle » pour opérationnaliser sa stratégie*.
_______
Note NPI : Néanmoins, le KOS ou Kontraobavesajna Sluzba, le renseignement militaire de l’armée serbe (VJ) utilisait des « observateurs » aux abords des bases aériennes de l’OTAN (Aviano notamment) destinés à fournir du renseignement sur les rotations de l’aviation de l’Alliance atlantique durant l’Opération Allied Force.

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :