Francaisdefrance's Blog

17/03/2011

Pas contents, les momos…

Ils paraît que les lycéennes musulmanes de France font l’objet de menaces… C’est un simple rappel à l’ordre, pour prévenir que musulmans ou pas, nous vivons en République Française… Et le texte qui suit est stigmatisé à souhait. On y croirait presque. Envoyez vos filles étudier au Maghreb! Elles y connaîtront les joies de la charia. Il paraît que ça vous défoule, vous, les barbus…

FDF

.

.

Menaces de sanctions illégales sur des lycéennes musulmanes

« Après les propos nauséabonds de Marine Le Pen sur les prières musulmanes (FDF: bande de connards…), après l’ingérence de l’Etat dans les affaires religieuses avec le débat sur l’Islam, après la sortie scandaleuse du ministre de l’Education Nationale sur les mères musulmanes accompagnant les sorties scolaires, c’est au tour du Lycée Auguste Blanqui, à Saint Ouen (Seine Saint Denis), d’être le théâtre d’un nouveau scandale islamophobe. Depuis quelques jours, plusieurs lycéennes sont convoquées, l’une après l’autre, par la proviseure adjointe et la CPE, parce qu’elles portent…de longues robes unies !

Les jeunes filles, dont le CCIF a obtenu le témoignage, ont fait l’objet d’un rappel à l’ordre car leur tenue « ne peut être considérée que comme un vêtement ostentatoire, un signe religieux manifeste » d’après leurs « juges », qui leur ont demandé de porter des jeans et des T-shirts « comme tout le monde » sous peine d’être renvoyées de l’établissement, conformément au règlement intérieur et ce, afin de respecter le principe de laïcité.

L’une des jeunes filles a remarqué une feuille sur le bureau de la proviseure adjointe, comportant une liste sur laquelle figure le nom des jeunes filles convoquées avant elle, ainsi que le sien. L’ensemble de ces jeunes filles portent le voile en dehors de l’enceinte de l’établissement. Le groupe de jeunes filles a ensuite été réuni pour être une nouvelle fois menacé de sanctions. La plupart d’entre elles ne s’en tireront pas sans séquelles, à quelques mois de l’examen le plus important pour elles jusqu’à présent.

Il semblerait que le lycée ait décidé de surveiller de près ces lycéennes et de leur réserver un traitement particulier, humiliant comme si la loi liberticide sur le port du voile à l’école n’avait pas fait suffisamment de dégâts moraux. Au lieu de lutter pour que les jeunes filles puissent jouir du droit de disposer de leur corps comme elles le souhaitent, d’être traitées de la même façon que leurs camarades, les femmes responsables de cet établissement se sont évertuées à pourrir leurs vies scolaires.

Le Collectif Contre l’Islamophobie en France condamne fermement les méthodes qui bafouent les droits les plus élémentaires de la République. Ces faits sont bien entendu illégaux et ne sont que la conséquence de l’islamophobie actuelle, symptôme du climat délétère de notre pays.

Aujourd’hui, l’attitude de nombreux politiques donne à penser à certains agents de l’Etat qu’ils bénéficient d’une impunité, et qu’ils peuvent continuer à terroriser des citoyens du fait de leur religion ! Voilà une des innombrables situations où peuvent nous mener des débats stériles sur l’Islam, alors que les citoyens de confession musulmane n’ont qu’une seule revendication : L’Egalité – que les lois soient appliquées de la même façon pour tous !

Nous invitons tous les acteurs politiques, dont les discours sont à l’origine de ces violences islamophobes, à réagir face à cette injustice et à prendre les mesures qui s’imposent. »

Source: http://oumma.com/

4 commentaires »

  1. Pas mal comme aneries,mais le fait de porter T-shirt et jeans,n’agressent en aucune sorte leur intégrité physique?en étant habillées ainsi ces demoiselles peuvent faire ce qu’elles veulent de leur corps,-Il faut bien que ces zoulous d’un autre age emmerdent leurs environnements,ils n’en dormiraient pas autrement……………

    Commentaire par marco — 17/03/2011 @ 14:16 | Réponse

  2. Ce qui me sidère toujours, c’est l’espèce de syndrome de Stockholm qui pousse ces filles à défendre leur « droit » à être considérées comme des sous-êtres…

    Commentaire par BVK — 17/03/2011 @ 14:21 | Réponse

  3. C’est vrai BVK, elles réclament un droit totalement inepte… il y a une chose moi qui m’étonne aussi : Quand j’étais à l’école, il y a plus de 20 ans…, quand on me disais de changer ma tenue je ne discutais pas. Qui sont ces gens qui s’octroient des sur-droits ? Que veulent-ils en réalité si ce n’est affirmer une idéologie ? rien d’autre j’en suis sûr.

    Commentaire par nico — 17/03/2011 @ 14:47 | Réponse

  4. Ce qu’il y a ce sont tout simplement des provocateurs (trices) .
    Il n’arrêtent pas : un coup d’essai ,un coup de bluff,une pleurnicheurie ;
    puis des menaces (LDH,LICRA etc…)parce que « heurtés » !
    Ils (elles) sont libres de partir sous des cieux plus cléments au lieu de nous emmerder ici.

    Commentaire par henri — 17/03/2011 @ 17:25 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :