Francaisdefrance's Blog

11/03/2011

Kadhafi menace de balancer « un grave secret » sur la campagne de Sarkozy en 2007 !

Eh bien elle est là, l’explication tant attendue des frappes aériennes « ciblées » sur la Libye que Sarkö Ier devrait demander à l’UE… C’est ni plus ni moins qu’une déclaration de guerre .

Vas y, « Le Guide »,  dis nous tout.

FDF

.

« Ah la vache. Si il ouvre sa gueule… »

.

Ces déclarations interviennent au moment où le président de la République reconnaît officiellement l’opposition libyenne.

La tension diplomatique entre la France et la Libye monte d’un cran. 

Le timing semble bien calculé. Au moment où Nicolas Sarkozy reconnaît officiellement l’opposition libyenne, le régime de Kadhafi affirme, via son agence officielle Jana, que la révélation d’un « grave secret » pourrait entraîner la chute du président français.

Ces révélations du régime Kadhafi seraient liées au financement de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy en 2007, selon Jana. Cette annonce du régime libyen a été reprise par la télévision officielle.

La menace de Kadhafi intervient quelques heures après la rencontre prévue jeudi matin entre Nicolas Sarkozy et le Conseil national de transition (CNT) libyen, qui regroupe l’opposition au régime du colonel Kadhafi. Une rencontre au cours de laquelle la France a reconnu la résistance libyenne comme « seul représentant légitime du peuple. »

Alors que Nicolas Sarkozy proposerait à l’UE des frappes aériennes ciblées en Libye, le dirigeant libyen envisage de rompre ses relations diplomatiques avec la France.


Qu’est-il ressorti de la rencontre entre Nicolas Sarkozy et les trois représentants de l’opposition libyenne ?

La France, après les couacs dans sa gestion des crises tunisienne et égyptienne, se vante d’être la première à reconnaître l’opposition armée au régime du colonel Kadhafi.

L’opposition libyenne sera donc l’interlocuteur officiel de la France dans le pays. C’est dans ce cadre que la France envisage d’envoyer un ambassadeur à Benghazi, le siège de la contestation au colonel Kadhafi.

Sources : Libération.fr, L’Express, Le Monde.fr

D’après Le Post

3 commentaires »

  1. Je connais le secret,le petit Président a »sauté »Rachida Dati–voilà,voilà,voilà..!!!!!!!!!!!!!!personne ne vous a jamais montré le père de la petite Zora…………

    Commentaire par marco — 11/03/2011 @ 13:28 | Réponse

  2. Je connais le secret,le petit Président a »sauté »Rachida Dati–voilà,voilà,voilà..!!!!!!!!!!!!!!personne ne vous a jamais montré le père de la petite Zora…………

    Pourquoi pas ???

    Commentaire par antisadam — 11/03/2011 @ 17:39 | Réponse

  3. Le gouvernement n’a que trop attendu; si intervention il devait y avoir, c’était au plus fort de la révolution des insurgés, qui se seraient dès lors sentis galvanisés par notre soutien. Il aurait été aisé de renverser le pouvoir en place. Bien plus qu’aujourd’hui.

    A part parler, brasser, tourner autour du pot, et prendre des mesures qui n’auront effet que sur le long terme (voire pas du tout), aucune mesure concrète n’a été prise pour soutenir le peuple lybien.

    Désormais, il leur reste un dernier bastion… c’est maintenant que notre gouvernement se réveille, et envisage d’envoyer nos militaires? pour un combat qui sera d’autant plus long que l’on a trop attendu? Où est l’honneur là-dedans, dans cet étalage de bureaucratie?

    Je pense, à tort peut-être, mais comme la majorité des français je crois, que M. Sarkozy avait des comptes à régler avec M. Kadhafi. Attitude inspirant la honte pour nous, français, que de voir notre président serrer la main d’un dictateur, puis de vouloir ensuite lui déclarer la guerre (sans toutefois la lui faire). De voir aussi MAM proposer les services de la police française pour apprendre à la police lybienne comment mater son peuple furibard. Pauvre France. Il est, de toutes les manières, trop tard, quoi que M. Juppé en dise… si renversement de la dictature il y a en Lybie, ce ne sera pas grâce à nous.

    Notre porte-avions vient de rentrer d’une mission de 5 mois au large de l’Afghanistan. Je pense aux familles de militaires, qui sont envoyés au 4 coins de la france au gré des gesticulations diplomatiques, pour des périodes indéterminées et loin de leurs familles inquiètes et délaissées, sans considération aucune ni reconnaissance de l’Etat. Des petits enfants attendent le retour de leur papa, de leur maman, dans une angoisse que vous n’imaginez même pas. Les mauvais esprits riposteront à cette phrase l’argument facile « les militaires savaient à quoi ils s’engageaient en signant ». Je crois surtout que les militaires croyaient pouvoir faire confiance à leur gouvernement, et qu’ils ont signé pour aider des nations. Ils ne s’attendaient probablement pas à se battre pour des causes perdues, comme en Afgha, alors que tout aurait été plus rapide et plus simple, pour la question de la Lybie, si le problème avait été pris à temps. Durant tout ce temps, le gouvernement a fait semblant. Et va peut-être désormais livrer nos militaires en pâture, pour se dédouaner de ses erreurs de stratégie.

    Commentaire par danseaveclesloups — 16/03/2011 @ 14:25 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :