Francaisdefrance's Blog

06/03/2011

Continuez à subir sans réagir. « Ils » s’en réjouissent…

Même si mes commentaires sont fermés, en attendant la suite, ça va « assurer grave« … Ce n’est pas que le prix de l’essence qui augmente. Ce sont surtout les taxes que l’Etat prélève qui arrange bien nos dirigeants… 55 % de taxes: une petite et régulière augmentation vont bien assurer le train de vie de certains. Et toute cette manne financière ne servira pas à faire  descendre la dette nationale. Les « nantis » se frottent les mains. De toutes façons, il est inéluctable que nous régressons de quelques siècles; du temps où il n’y n’avait que les « seigneurs » et les « manants ». Vous n’êtes pas un « seigneur »? Il vous reste l’autre catégorie… Bon courage.

FDF

.

Envolée des prix de l’essence : Marine Le Pen propose un plan d’action immédiat face à l’immobilisme du gouvernement


Les Français ressentent désormais très durement l’envolée du prix du pétrole « causé par les crises arabes » et la spéculation. Déjà supérieur à 100 dollars, le prix du baril pourrait même encore doubler et dépasser 200 dollars selon le ministre britannique du développement international.

Les conséquences de cette envolée sont dramatiques pour le pouvoir d’achat de nos compatriotes : hausse des prix à la pompe, et renchérissement du fioul domestique.
Dans les familles modestes, parmi les classes moyennes, l’essence représente souvent une part importante des dépenses.

Il est navrant de constater l’inaction totale du gouvernement face à ce nouveau coup porté au budget des Français, déjà fortement pénalisé par l’explosion des tarifs du gaz et de l’électricité. Au lieu de passer son temps à chercher le meilleur moyen de baisser l’ISF, le gouvernement Sarkozy ferait mieux de se pencher sur ce problème.

Marine Le Pen, Présidente du Front National, propose un plan d’action immédiat pour contrer l’ascension des prix de l’essence et redresser le pouvoir d’achat des Français :

– Baisse sans attendre de la TIPP, qui représente environ 60 % du prix à la pompe.

– Sur-taxation des profits des grandes entreprises pétrolières et gazières, qui profitent de la hausse des cours, afin d’assurer l’équilibre des finances publiques. Les bénéfices de Total ont par exemple grimpé de 32 % l’an dernier, à 10,3 milliards d’euros !

– Ouverture du chantier primordial de la lutte contre la spéculation internationale sur les produits de base, énergétiques et alimentaires. Aujourd’hui, rien n’est fait dans cette direction, et le FMI continue de minimiser ce phénomène inadmissible.

Source: http://www.nationspresse.info/?p=125111

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :