Francaisdefrance's Blog

13/02/2011

Pakistan : un jeune chrétien torturé et tué par son employeur musulman !

L’amour, la paix et la tolérance continuent… Et chez les Droits de l’Homme, personne ne bouge ???

FDF

.

 

Pakistan. 

Imran Masih, jeune chrétien du Punjab a été torturé et tué par son employeur, un riche propriétaire foncier musulman. Selon la « All Pakistan Minorities Alliance » (APMA), « de tels épisodes se succèdent dans un contexte de discrimination sociale et religieuse dans lequel les riches musulmans pensent pouvoir disposer de la vie des chrétiens qui se trouvent au dernier rang de l’échelle sociale et sont traités comme des objets, victimes sans défense des violences ».

Imran Masih, 24 ans, habitait le village de Nut Kallan et était employé depuis deux ans comme chauffeur par Mohammad Masood, riche propriétaire du district de Gujranwala au Punjab. Le 5 février dernier, Imran ne s’est pas rendu au travail pour raisons de santé. Le lendemain, à son retour, il a été roué de coups et torturé jusqu’à ce que mort s’ensuive. Après quoi, Masood et ses complices ont remis le corps d’Imran à son père, Lal Masih, lui aussi employé au sein de la même propriété, en affirmant que le jeune homme s’était suicidé.

Le père ne croyant pas à cette version, notamment aux vues des nombreuses traces de coups présents sur le corps de son fils, s’est rendu au commissariat de police pour porter plainte pour meurtre. La police locale a cependant cherché à l’en dissuader, suite aux pressions exercées par l’influent Masood.

C’est seulement après l’intervention des militants de l’APMA, qui ont organisé une manifestation à Gujranwala, bloquant les rues et attirant l’attention des autorités, que la police a accepté officiellement le dépôt d’une plainte pour homicide à l’encontre de Mohammad Masood et de deux complices.

Imran Masih a été enterré le 8 février à Nut Kallan.

Côme Dubois (source : AED)(via christianophobie)

 

3 commentaires »

  1. encore des pourris…

    Commentaire par henri — 13/02/2011 @ 23:05 | Réponse

  2. Pour un musulman, une femme ou un homme non musulman ne valent rien, alors ne vous étonnez pas de ces pratiques. Le seul moyen de calmer ces criminels est de répliquer avec la même violence puisque c’est le seul moyen de « communiquer » avec eux. Je suis intimement convaincu que la réplique les incitera à réfléchir avant d’agir, un chrétien tué = une mosquée à l’explosif. Croyez moi, à ce régime-là le calme rviendra très vite. Regardez les Corses : ils ne s’en font pas conter, des fadaises, ils ont prévenu les Musulmans qu’il vaut mieux ne pas les chercher. Message sans aucun doute reçu.

    Commentaire par Alain Picaud — 13/02/2011 @ 23:06 | Réponse

  3. Cela rappelle la phrase de Philarchein aux Assises du 18 décembre 2010:
    « Vous voulez l’islamisme pour éviter l’hypercapitalisme, eh bien vous aurez et l’islamisme et l’hypercapitalisme. »

    Cela rappelle aussi un texte d’Engels, fidèle ami de Marx, sur l’Algérie :

    [Début de citation] « En gros notre opinion est qu’il est très heureux que le chef arabe (Abd el Kader) ait été pris.La lutte des Bédouins était sans espoir, mais bien que la façon dont la guerre a été menée par des soldats brutaux comme Bugeaud soit très condamnable, la conquête de l’Algérie est un fait important et propice au progrès de la civilisation. Les pirateries des États barbaresques que le gouvernement anglais n’a pas contrariées aussi longtemps qu’elles ne gênaient pas ses bateaux ne pouvaient s’arrêter que par la conquête d’un de ces États. Et la conquête de l’Algérie a forcé les beys de Tunis et Tripoli, ainsi que l’Empereur du Maroc à s’engager sur le chemin de la civilisation. Ils ont été obligés de trouver d’autres occupations pour leurs peuples que la piraterie, et d’autres moyens de remplir leur caisse que les tributs payés par des plus petits États d’Europe. Et si l’on peut regretter que la liberté ait été détruite, nous ne devons pas oublier que ces mêmes Bédouins sont un peuple de voleurs dont les principaux moyens d’existence consistaient à faire des incursions chez les uns et chez les autres, ou chez les villageois sédentaires, prenant ce qu’ils trouvaient, massacrant tous ceux qui résistaient, et vendant le reste des prisonniers comme esclaves. Tous ces peuples de Barbares en liberté semblent très fiers, nobles et glorieux, vus de loin, mais vous n’avez qu’à les approcher pour découvrir que tout comme les nations les plus civilisées, ils sont mus par la convoitise du gain; simplement, ils emploient des moyens plus grossiers et plus cruels. Après tout, le bourgeois moderne, avec la civilisation, l’industrie, l’ordre et les « lumières » qu’il apporte tout de même avec lui, est préférable au seigneur féodal ou au pillard de grand chemin, et à l’état barbare de la société à laquelle ils appartiennent. » [Fin de citation]

    Références de la citation: F. ENGELS, The Northern Star, 22 Janvier 1848, in Marxisme et Algérie,Textes de Marx et Engels présentés et traduits par Robert Gallissot et Gilbert Badie, UGE, 1976, pages 25-26

    Commentaire par Lecteur social et patriote — 14/02/2011 @ 00:21 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :