Francaisdefrance's Blog

06/02/2011

formation à la mosquée pour apprendre à « soigner les croyants » !

Vous n’allez pas le croire…Ces fanas ont droit à des « soins spéciaux ».

Ils n’embauchent pas des fois? Je connais même des volontaires. Nous aussi, les souchiens, on sait comment « soigner les croyants »… Et parmi la Résistance, nous avons des spécialistes en la matière…

FDF

.

12 janvier 2011 Une étape de plus est ainsi franchie dans la très longue série des problèmes que posent l’islam et ses adeptes dans les établissements de santé. Plutôt que d’exiger de tous les patients qu’ils respectent la neutralité de l’hôpital, on demande ici aux étudiants infirmiers de s’adapter aux interdits et préceptes de la religion. Le personnel médical n’en pouvait pourtant déjà plus de devoir slalomer entre les exigences religieuses et de devoir faire face à l’agressivité et la violence d’un certain nombre de patients pour des raisons religieuses. Il fut un temps où le personnel médical devait apprendre à soigner les patients. Nous entrons dans une ère où il doit apprendre à soigner les croyants. Bienvenue dans le petit monde ubuesque du multiculturalisme.

Les élèves infirmiers de Limeil ont des cours pour réussir à concilier la pratique religieuse des patients et les soins. Hier, ils ont découvert les rites musulmans à la mosquée de Créteil.> Comment concilier le respect de la liberté du culte, inscrit noir sur blanc dans l’article 8 de la charte du patient hospitalisé, avec une bonne gestion des soins? Une trentaine d’étudiants de l’Institut de formation en soins infirmiers (Ifsi) de l’hôpital Emile-Roux (AP-HP), à Limeil-Brévannes, cherchaient des réponses à cette question hier à la mosquée de Créteil.

Pour les uns, pas question d’être examiné par un médecin de sexe masculin.

Dans un hôpital, il n’est pas rare en effet que le personnel soignant soit confronté à des refus pour des raisons religieuses.…
« Ce module est un enseignement imposé. Certains de ces étudiants de deuxième année ont fait entendre leurs réticences au motif qu’ils étaient profondément athées. Certes, le personnel soignant doit rester dans une position neutre, les établissements de santé sont des établissements laïcs mais ces futurs infirmiers auront à prendre en charge des patients qui viennent avec leur histoire », explique Anna Giacomini, formatrice à l’Ifsi. Avant d’engager les discussions, Ibrahim, de l’UAMC, remercie les étudiants.

L’infirmier non-musulman peut ramasser le Coran du patient en se servant d’une couverture.

Les étudiants ont multiplié les questions. « Il paraît qu’un non-musulman ne peut pas toucher un Coran écrit en arabe. Comment fait-on si un patient hospitalisé le laisse tomber du lit? » demande une étudiante. Réponse : « Vous pouvez le ramasser avec une couverture, il faut que quelque chose fasse barrière. »> « Si un patient ne peut pas entrer en contact avec l’eau, pour des raisons médicales, comment peut-il faire ses ablutions avant la prière ? » interroge un autre étudiant. « Ne soyez pas étonné si vous voyez une pierre dans sa chambre, il peut en effet passer cette pierre pour se purifier s’il ne peut pas utiliser l’eau », indique l’intervenant. Don du sang et don d’organes, jeûne du ramadan et grossesse, crémation… tout est passé en revue par les futures blouses blanches. Dans ce cadre, la mosquée accueille également les élèves de l’Ifsi de l’hôpital Henri-Mondor (AP-HP) de Créteil. Des discussions sont également en cours avec l’hôpital Paul-Brousse (AP-HP) de Villejuif.

7 commentaires »

  1. t’y en foutrait,moi : une vaccination :
    9mm;357;38 spécial;44 mag. (là ça « dépote »)..
    Ils me les gonflent !!!
    *même avec « remboursements » je n’ai pas accès à mes soins médicaux….
    vive l’Arabiefrançaise !!!!

    Commentaire par henri — 22/01/2011 @ 23:20 | Réponse

  2. Moi je ne m’emmerderais pas, si le coran tombe par terre, je vais pisser, je reviens sans me laver les mains, je le ramasse et je le mets directement à la poubelle. Il sera incinéré avec les vieilles aiguilles et autres produits usagers à détruire. C’est hygiénique pour la santé physique et pour notre âme.

    Comment ? ce n’est pas la bonne réponse ? ah ? quelque chose m’a échappé, alors !

    Commentaire par Alain Picaud — 23/01/2011 @ 00:04 | Réponse

  3. direct allah poubelle

    Commentaire par Alain Picaud — 23/01/2011 @ 00:05 | Réponse

  4. On ne devrait pas tolérer l’intolérable.
    Saloperie de religi… de secte que celle-là.

    Commentaire par Nicolas — 23/01/2011 @ 07:42 | Réponse

  5. quelle bande de tarés

    Commentaire par marco — 23/01/2011 @ 09:15 | Réponse

  6. bonjour !eh bien ! en voilà de futurs bons petits soldats …..tiens!!!je veux bien faire des piqûres moi, surtout quand ils ont le derrière en l’air le vendredi ….on pourrait s’y mettre tous d’ailleurs ..pas besoin de faire des études pour ça !!!!

    Commentaire par sourisgrise — 23/01/2011 @ 10:00 | Réponse

  7. […] formation ? la mosqu?e pour apprendre ? « soigner les croyants … […]

    Ping par Est-ce que ceci est un signe de laïocité de la France ou des privilèges? | Acheter clomid online — 12/02/2011 @ 15:58 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :