Francaisdefrance's Blog

24/01/2011

Tunisie: « j’ai peur du retour des islamistes »…

Elles ont raison de se faire du souci, les tunisiennes; elles ont raison… Elles seront les premières à « morfler » dès le retour des intégristes musulmans.

FDF


.

Partout où l’islam politique avance, les droits des femmes reculent…

Des Tunisiennes s’alarment de la « tentation obscurantiste ».

« J’ai peur du retour des islamistes, qu’ils nous imposent une culture étrangère, nous disent comment nous habiller »: Sonia ne cache pas ses craintes, comme d’autres Tunisiennes, après la « révolution de jasmin » qui a mis fin au régime de fer, mais laïque, du président Ben Ali.

« Avec la révolution, les droits des femmes, c’est fini! », a ainsi lancé à une journaliste de l’AFP le chef d’une bande d’adolescents, au milieu d’insultes grossières, en plein coeur de Tunis.

Les Tunisiennes, qui bénéficient de nombreux droits par rapport aux femmes d’autres pays du monde arabo-musulman, ont aujourd’hui peur de voir émerger à nouveau un Islam politique, alors que la religion était auparavant fermement placée sous le contrôle de l’Etat et contrainte à la neutralité.

« J’ai vu beaucoup de barbus aujourd’hui, cela m’a fait peur », raconte Mabrouka, 29 ans, alors que les signes extérieurs de religiosité étaient très rares en Tunisie jusqu’à présent.

Le régime de Zine El Abidine Ben Ali, qui a fui vers l’Arabie Saoudite le 14 janvier après un mois de soulèvement populaire sans précédent qui a mis fin à 23 ans de règne sans partage et de corruption, était largement détesté par la population, mais il avait toujours défendu les droits des femmes.

Le gouvernement de transition formé lundi a promis qu’il garantirait ces acquis, mais beaucoup de femmes s’inquiètent de l’annonce de la légalisation prochaine du parti islamiste interdit Ennahdha (Renaissance).

Son dirigeant Rached Ghannouchi, exilé à Londres, a annoncé espérer rentrer « très bientôt » en Tunisie, qu’il a fuie en 1989 après la répression consécutive aux législatives où son parti interdit avait recueilli 17% des suffrages sous une étiquette « indépendante ». Il se présente comme un modéré et prend pour modèle les islamistes turcs au pouvoir.

Les défenseurs de la laïcité en Tunisie craignent surtout une révision du « code du statut personnel », une série de lois progressistes promulguées en 1956 à l’initiative du père de l’indépendance Habib Bourguiba, que Ben Ali a encore renforcé en 1993.

Le code interdit notamment la polygamie, n’autorise le mariage que par consentement mutuel des deux époux, abolit le devoir d’obéissance de l’épouse envers son mari, et prévoit le versement d’une « rente » à la femme en cas de divorce.

Ces derniers jours, la fin de la censure et la liberté d’expression dans les médias tunisiens ont parfois donné lieu à des appels au retour au conservatisme, observent les défenseurs des droits des femmes.

Un participant à un débat télévisé a ainsi affirmé que la légalisation de la polygamie permettrait d’augmenter la croissance démographique dans le pays. A la radio, un autre estimait que le retour des femmes au foyer permettrait de résoudre le problème du chômage.

« Les femmes voilées pour en finir avec le harcèlement sexuel. C’est ce qu’on entend désormais, dire dans les rues tunisiennes », écrivait samedi le quotidien La Presse, dénonçant « des solutions qui font froid dans le dos » et menacent « des acquis qu’on pensait jusqu’alors irréversibles ».

On peut aussi lire les cris d’alarme des féministes sur Facebook, le réseau social qui a joué un rôle important dans l’information sur le soulèvement populaire en Tunisie.

« Nous devons rester prudents et protéger les droits des femmes pour lesquels nous avons combattu pendant des décennies », écrit ainsi Dorra Bouzid, féministe et journaliste renommée, qui appelle les nouvelles autorités à augmenter le nombre de femmes au gouvernement et au Parlement et à mettre en place une commission pour surveiller les atteintes aux droits des femmes.

La présidente du mouvement féministe français Ni putes ni Soumises (NPNS), Sihem Habchi, a mis en garde vendredi à Montréal contre ce qu’elle appelle la « tentation obscurantiste » en Tunisie.

Amis Tunisiens, bonsoir…

Reçu par mail… Il va encore y avoir des « heurtés »…

FDF

.

Désolé, je n’ai pas pu m’en empêcher. Mais, évidemment, vous avez compris
que c’est de l’humour.

Amis Tunisiens, bravo !


Oui, vous avez su, de haute lutte, exiler le tyran qui oppressait votre pays.
Oui, vous avez su conquérir votre liberté.
Oui, nous les Français dont les ancêtres avaient déjà fait cela il y a quelques années, nous sommes admiratifs.
Admiratifs et un peu tristes car, évidemment, vous allez nous quitter afin de revenir chez vous pour profiter pleinement de cette conquête politique et économique et rebâtir une Tunisie grande et digne, juste et travailleuse, sociale et intègre qui ne sera donc pas calquée sur le modèle occidental.
N’ayez pas de serrement au cœur, nous comprenons vos priorités : les maigres RSA et autres CMU que nous pouvons vous octroyer ne sont que goutte d’eau par rapport à la manne qui vous attend.
Nous comprenons qu’ayant peut être un peu trop souffert de notre envahissante chrétienté, vous préfériez revenir dans une république laïque et libre, que vous aspiriez à occuper dorénavant des postes à hautes responsabilités, rémunérés en conséquence, que vous ayez plaisir à retrouver la douceur du climat Tunisien.
Bien sur, vous allez beaucoup nous manquer. Nous ne trouverons plus de prénom à consonance  maghrébine à la lecture des faits divers, beaucoup de coutelleries vont fermer, les producteurs de moutons devront se reconvertir, SOS racisme, DAL et le MRAP vont mettre la clef sous la porte, les démineurs vont connaitre le chômage, les vagues de réduction d’effectif vont frapper les forces de l’ordre, les banlieues ne seront plus illuminées, de nuit, par les carcasses de voiture, le prix du café dans les bistrots va augmenter.
Mais nous supporterons tout cela. Mieux,  nous voulons aussi vous remercier : nous allons affréter le maximum de moyens de transports pour que le retour au pays se fasse dans les meilleures conditions possibles.
Et même que, si, dans un magnifique élan confessionnel vous arriviez à convaincre vos camarades Algériens et Marocains de faire de même, nous nous priverions pour vous aider à réussir, tous et sous les meilleurs délais, le retour dans votre chère patrie.
Allez sans vous retourner, n’ayez ni peur ni honte de nous abandonner dans une situation critique car, rappelez-vous, nous avons encore les Roumains !
PS : pour Noël, envoyez nous des dattes et du jasmin.
Un sous-chien qui vous aimait…

Un imam de Londres viole une « infidèle », selon les principes du coran…

Ecoeurant. Sous le couvert des dires d’Allah, ils assouvissent leurs déviations personnelles… Tarés!

FDF

.

«Allah ordonne que les musulmans tuent les infidèles et violent leurs épouses et leurs filles. Le prophète pratiquait régulièrement de tels actes sous les ordres d’Allah. Alllah dit que les non-musulmans sont des bestiaux et les plus viles créatures. Pour Allah, les non musulmans ne sont jamais des victimes innocentes». L’imam britannique Abdul Mukin a mis ses enseignements en pratique et brutalement violé une infidèle. Au tribunal, des femmes en burqa ont crié à l’islamophobie et à l’injustice. 

Elles ont maintenant compris qu’il faut importer la charia en Grande-Bretagne, comme l’a suggéré l’archevêque de Cantorbéry, pour que justice soit rendue selon les préceptes de l’islam.

Le prêche de cet imam, qui déshumanise les «non musulmans», s’appuie sur la vision suprématiste du monde enseignée par l’islam. Il n’y a pas de place pour le jugement moral fondé sur la loi naturelle. Si Allah ordonne le meurtre – et que le prophète pratiquait le meurtre et le viol des infidèles – ces exhortations irrationnelles dictent la conduite du musulman d’aujourd’hui. Refuser l’impunité au violeur des femmes infidèles serait raciste!

L’imam Mukin officiait à la East London Mosque, la plus importante de Londres. Cliquez ici pour le site officiel de cette mosquée. Le réseau FOX News a diffusé un reportage sur les démêlés de cet imam avec la justice: Non-Muslims Deserve to Be Punished. Cliquezici pour y accéder.

Au cours d’une session de questions/réponses à la East London Mosque, l’imam prédicateur Abdul Mukin s’est fait poser une question par une musulmane portant le niqab, au sujet d’une récente fatwa d’un imam bien connu.

Musulmane: «L’imam borgne Hamza Mesri a dit que les musulmans britanniques peuvent tuer les infidèles et avoir des rapports sexuels avec leurs épouses et leurs filles. Êtes-vous d’accord avec lui?»

Imam: «Ce n’est pas ce que dit l’imam Hamza qui importe ni la question de savoir si je suis d’accord avec lui. C’est dans le Coran et c’est donc ce qu’ordonne Allah».

Musulmane: «Mais pourquoi Allah dirait-il aux musulmans de tuer et de violer des non musulmans innocents?»

Imam: «Parce que les non-musulmans ne sont jamais innocents, ils sont coupables de nier Allah et son prophète. Si vous ne me croyez pas, l’autorité juridique est ici, c’est le plus haut avocat musulman de la Grande-Bretagne, Anjem Choudhary

Musulmane: «Mais notre prophète a été envoyé comme miséricorde pour toute l’humanité, il n’a jamais fait de mal à quiconque de toute sa vie.»

Imam: «Oui, il n’a jamais fait de mal à un musulman dans sa vie. Mais Allah dit que les non-musulmans sont les bestiaux les plus inférieurs et les plus viles créatures – dans les versets 8.22, 8.55, 95.5 et 98.6 – et les musulmans ont reçu l’ordre de les tuer»…

Suite et source: http://tinyurl.com/4sgzkdd

Immigration: piqûre de rappel…

A l’heure où les évènements au Maghreb laissent à penser que nous allons subir un tsunami migratoire évident, il est bon de se remémorer certaines choses et prendre conscience de notre situation future…

FDF

.

Depuis trente ans, nous recevons chaque année environ 200 000 immigrés, réguliers ou non, sur notre territoire. Nos lois d’accueil constituent un véritable appel d’air qui attire « toute la misère du monde », alors que nous n’avons ni emploi, ni logement à leur proposer, sauf à en priver nos propres compatriotes  au nom de la « discrimination positive« . Voici ce qu’en pensent les candidats au départ, qui demain viendront s’entasser dans les « zones de non-droit » :

Vidéo sur http://www.youtube.com/watch?v=zKRB08Rum_8 (1 minute environ)


Le faux halal fait recette…

Je me pose la question à savoir quels châtiments horribles vont prendre sur la g….. les « mauvais » musulmans ayant consommé sans le savoir du faux halal… Et combien en sont morts? Et dire que tout ces rescapés vivant désormais dans le péché n’auront pas droit aux grandes largesses de Momo le prophète. Les « heurtés », comptez-vous. Bizness, bizness, cousin…

FDF

.

Auchan, Leclerc, Carrefour soutiennent le halal non halal

Auchan, Leclerc, Carrefour soutiennent le halal non halal

Alors qu’il n’est désormais un secret pour personne que le faux halal est devenu la norme sur le marché du halal, la grande distribution ferme les yeux en toute connaissance de cause sur cette situation scandaleuse. Les poulets de la marque Daz al-Mazak, non halal, sont toujours en rayon.

Cliquez ici pour lire la suite

Carrefour haram halal dans les rayons

Carrefour haram halal dans les rayons

Carrefour déploie sa gamme de produits prétendument halal que les consommateurs musulmans vigilants éviteront évidemment de consommer.

Cliquez ici pour lire la suite

Ils bloguent sur le halal

Ils bloguent sur le halal

Si en 2010 les médias ont amplement couvert la thématique du halal, désormais sujet à part entière, le Net n’est pas en reste. Depuis quelques mois, les sites à vocation informative se multiplient. La ligne éditoriale choisie est clairement celle du halal.

Cliquez ici pour lire la suite

Source: Al Kanz

Cours de mémorisation du coran pour les enfants de Villejuif .

L’invasion continue… L’endoctrinement et la fanatisation aussi. Ce seront de bon « combattants » musulmans.

FDF

.

 

Les enfants de la mosquée de Villejuif

Villejuif : la mosquée organise depuis trois ans déjà, des cours de mémorisation du Saint Coran. Ces cours, ouverts à toutes et à tous, sont actuellement suivis par des enfants et des femmes.

Source: http://www.defrancisation.com/

Algérie: c’est la débandade!

Pas besoin de commentaires… Mieux vaut en rire; pour l’instant.

FDF

.

Un nouveau « lieu de culte » (mosquée) en projet à Is-sur-Tille…

On commence à « pousser les murs »? Il faut faire appel à la racaille du coin qui ont l’habitude de les tenir, plutôt… Cette future mosquée serait construite à coté d’une boulangerie bio? Attention! Ca risque de « heurter la sensibilité » des clients, cette fois…

FDF

.

À Is-sur-Tille, la salle de prière actuelle se trouve dans ce bâtiment. Les femmes prient en bas, les hommes en haut.  Photo N. R.
 

La salle de prière se révélant trop exiguë pour les musulmans d’Is-sur-Tille, un nouveau lieu de culte est en projet. Aucune date n’est arrêtée pour le moment.

Le futur bâtiment devrait être construit à côté d’une boulangerie qui fabrique du pain « bio ». Projet. L’idée d’une nouvelle salle date de « plusieurs années » selon le maire d’Is-sur-Tille.

«Le vendredi, quand les gens de Selongey viennent pour la prière, on n’a pas assez de place pour eux », lance Mohamed El Mahi, membre de la communauté musulmane d’Is-sur-Tille.

La surface de la salle de prière actuelle, qui se trouve dans une maisonnette, est de 27 m² selon le Côte-d’Orien. La cinquantaine de fidèles réguliers qui s’y réunissent y sont immanquablement à l’étroit.

La communauté s’est donc mise en quête d’un nouveau lieu pour se rassembler. « Cela fait deux ou trois ans qu’on cherche, on a mis du temps avant de trouver un terrain », raconte Mohamed El Mahi.

La municipalité a fini par proposer un emplacement situé non loin de l’Intermarché, à la sortie d’Is en direction de Selongey. « Le terrain a été réservé pour eux, mais aucun acte n’a été signé pour le moment. On attend que le permis de construire soit validé par les services de l’Etat avant de vendre », indique Michel Maillot, maire d’Is-sur-Tille.

Le bâtiment, d’une surface de 200 m², sera notamment financé par la vente de l’ancienne salle et les dons des fidèles (???), qui participeront au « gros des travaux », selon Mohamed El Mahi. La dénomination de l’endroit diffère selon les uns et les autres. Pour Michel Maillot, « au niveau du projet en mairie, on parle de lieu de culte ». Pour la communauté musulmane, « on ne fait pas la différence entre un lieu de culte et une mosquée ».

(FDF: attention, les muzz: un lieu de culte tombe sous la loi de 1905… Appelez donc ça un « centre culturel ou cultuel », comme vos potes qui ont compris l’astuce).

Autre différence d’appréciation, au sujet du minaret, élément architectural des plus sensibles. « Il faut que le plan corresponde aux règles d’urbanisme de la commune. Il n’y aura pas de minaret, rien ne dépasse du bâtiment », souligne Michel Maillot. Pour Mohamed El Mahi, il y aura « un petit minaret pas très haut ».

Ce dernier ajoute : « On a montré un premier plan au maire, on nous a demandé de faire des rectifications en terme d’électricité et de chauffage. » Le premier magistrat d’Is-sur-Tille estime que la municipalité n’a fait que « chercher un lieu pour un transfert d’activité, avec un peu de place pour stationner. » (FDF: « chercher un lieu pour une mosquée et un stationnement engrange des frais… L’argent du contribuable, en outre. Et la loi de 1905?).

Aucun calendrier n’est arrêté pour l’instant, tout dépend pour le moment de la validation ou non du permis de construire.

Source: lebienpublic.fr

Bon appétit halal !

J’ai déniché ce superbe PPS… Faire suivre.

FDF

BonAppetitHalal

Le livret d’accueil des immigrés: que du bonheur…

…Pour eux, puisque c’est nous, les « sous-chiens », qui payons les frais de cette immigration…
FDF

.

Je  viens d’apprendre dans le milieu (politique) que de nombreux politiciens de “gauche” ou de droite auraient très peur, entre autres, de ce que les Français pourraient découvrir quant aux retraites accordées à des étrangers qui arrivent en France pour “la retraite” afin de rejoindre les leurs qui ne repartiront jamais. A partir de 60 ans s’ils ne “peuvent plus travailler”(???) et DANS TOUS LES CAS A 65 ANS, ils  peuvent toucher l’ASPA soit 708 euros mois avec un simple permis de séjour, plus APL et AME que n’ont pas souvent les plus pauvres des Français et les chômeurs !! Et ce, sans jamais avoir travaillé en France ou ailleurs, et sans jamais avoir cotisé un centime. Que diraient par exemple des agricultrices ayant bossé toute leur vie, depuis l’âge de 15 ans, et qui touchent dans les 500 euros mois !!! Que diraient les millions de gens qui ont défilé ??

Ce qui expliquerait en partie que seules 800 000 personnes handicapées touchent l’AAH de 710 euros mois sur les 12 millions qu’elles sont !!! Et dont on ne sait pas ce qu’elles toucheront à la retraite puisque à 60 ans elles disparaissent du traitement administratif du handicap !!!!!

J’ai vérifié et constaté que c’était vrai !!!!! Voir le lien ci dessous (page 54) . Le document du gouvernement est toujours en ligne et date de 2008.

http://www.immigration.gouv.fr/IMG/pdf/livretaccueil.pdf

Ceci expliquerait peut être l’afflux d’immigrés en augmentation ( 30% ) depuis le début de l’année quant au regroupement familial, normalement non admis pour les parents.

A méditer !

Suite à l’affaire Ben Ali, le monde arabe se dévoile…

Et il va s’en passer, des choses… La Tunisie vit des émeutes.

Ce qui me fait le plus peur, c’est la répression suite aux inévitables autres émeutes qui ont déja commencé en Algérie, par exemple. Des tas de maghrébins vont vouloir venir se réfugier en Europe, plus spécialement en France, terre d’accueil et de prospérité pour les immigrés et sans-papiers de tous poils. C’est là qu’il va falloir nous montrer extrèmement prudents. La France ne pourra pas contenir cet afflux migratoire d’une importance aussi rapide qu’énorme. On va voir ce que vont faire nos politiques. Peut être vont ils se réfugier au Maghreb?

Petit tour des popotes:

Le Maroc est gouverné par Mohamed VI, le roi de l’inégalité sociale. Ca ne va pas tarder à pèter.

L’Algérie est gouvernée (officiellement) par Boutéflika (73 ans) depuis 11 ans, et des émeutes de plus en plus fréquentes secouent le pays. Le président n’en n’a que faire.

Bachar el Assad court sur la corde raide de la corruption en Syrie. Très pote avec la France et le Liban…

Jordanie: là aussi, la corruption est de mise. Abdallah II doit faire face aux piétinements des palestiniens.

En Lybie, le « Guide » Kadhafi pleure Ben Ali. Les loups ne se bouffent pas entre eux…

A 82 ans, un Moubarak vieillissant n’en finit plus de lâcher le pouvoir en Egypte. Sur fond de christianophobie, on finit par regretter le temps des pharaons. Eux au moins avaient une certaine prestance…

Au Yemen, Ali Abdallah al Salik doit faire face à une opposition qui refuse légitimement de lui laisser faire voter un amendement lui donnant le pouvoir à vie. Digne d’un pays à régime despotique d’Afrique noire. Les étudiants commencent à réagir.

Cerise sur le gâteau: l’Iran. Ahmadinejad le tyran fait tourner en bourrique l’Occident. Il n’en n’a rien à faire des Droits de l’homme et brandit la menace de la guerre nucléaire. Ses opposants ne font pas long feu.

Cette liste est loin d’être exhaustive. On peut s’attendre à l’embrasement du monde arabe d’ici peu. Avec toutes les conséquences que ça implique pour l’Occident…

Je ne voulais pas vous faire peur, mais faire réfléchir les adorateurs français, européens et occidentaux de la « religion » d’amour, de paix et de tolérance…




FDF

.